En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus
Bannière 39Bannière 40Bannière 8Bannière 11

 TKD du Chalet 1 & 2

Les Estables - Mézenc

GMM

T2 ES
Description rapide :
Les téléski du Chalet 1 & 2 constituent la ligne de remontées assurant la liaison entre le village des Estables et le cœur du domaine alpin.

Mise en service en : 1972



Localisation(s)
Photo

Auteur de ce reportage : lolo42
Section écrite le 15/04/2010 et mise à jour le 09/04/2016
(Mise en cache le 09/04/2016)

    Image

A 1346 mètres d'altitude, au cœur du massif du Mézenc, la commune des Estables, plus haut village du Massif Central, est l'unique centre de ski alpin du département de la Haute-Loire (43).
Ce petit bourg authentique de 350 habitants étend ses constructions traditionnelles en pierres au toit de Lauzes sur un vaste plateau d'altitude sauvage borné par les monts Mézenc (1753 m) et d'Alambre (1691 m).
    Image
Le petit domaine alpin, principalement destiné aux familles et aux débutants, dispose de 9 pistes, majoritairement faciles, desservies par 7 téléskis. Toute la partie basse se développe depuis le cœur du village sur les pentes douces des prés, idéales pour l'apprentissage, tandis que le secteur "d'altitude" implanté sur les pentes du Mont d'Alambre offre des pistes de niveau plus varié. Son orientation plein sud lui confère un bel ensoleillement mais l'absence d'enneigeurs rend l'activité hivernale très dépendante des vicissitudes du climat.
La station draine essentiellement une clientèle locale à la journée, venue du Puy-en-Velay et, dans une moindre mesure, de l'agglomération stéphanoise, mais dispose également d'infrastructures d'accueil pour le séjour (village vacances, hôtels)

    Le village des Estables à 1346 m au pied des pistes du Mont d'Alambre (1691 m)
    Image
    Snowman43


Ce sont les 2 téléskis du Chalet, situés au départ du village, que remontees-mecaniques vous présente au travers de ce reportage.

Au sommaire

  • La création du téléski du Chalet
  • Un doublement indispensable
  • Ligne et infrastructures des téléskis du Chalet 1 & 2
  • Vers une fiabilisation de l'exploitation des téléskis du Chalet ?


La création du téléski du Chalet

Les Estables constituent l’archétype même de la petite station locale de ski alpin attirant une clientèle journalière principalement débutante.
Cependant, jusque dans les années 70, l’apprentissage du ski aux Estables passait obligatoirement par un appareil : le téléski des Prés Jacassy, une remontée construite en 1961 à proximité du téléski du mont d’Alambre, à caractère plus polyvalent. L’appareil école, est installé sur les pentes douces des prés de la ferme Jacassy et possède, compte-tenu de son rôle, une longueur déjà honorable de 556 mètres.

Mais avec la démocratisation, sans cesse plus affirmée, des sports d’hiver, le remonte-pente des Prés Jacassy, appareil au débit modeste et construit artisanalement par les gens du pays, assumait de plus en plus difficilement son rôle d’unique remontée destinée à l’initiation.

Au delà, le domaine alpin, bien que proche du village, restait malheureusement déconnecté du bourg de plusieurs centaines de mètres, pénalisant l’activité commerciale qui s’était développée depuis la création de la station.

La station va remédier en 1972 à ces deux états de fait, en passant commande à la société Poma de la construction du téléski du Chalet.

L’appareil possède un départ au cœur des Estables et son tracé se développe jusqu’au pied du mont d’Alambre, à droite de la ferme Veyssier (isolant cette dernière pour l'hiver), sur des prés idéaux pour débuter.
La ligne du Chalet joue donc un double rôle :
-elle assure la liaison entre le village et le cœur du domaine, permettant d’accéder aux téléskis d’Alambre et de Jacassy,
-elle vient assoir l’offre débutants avec la desserte d’une piste verte de près d’un kilomètre.

    La ligne pochée en jaune sur le plan des pistes
    Image

    Le téléski du Chalet est livré par Poma en 1972 sur les pentes douces des prés au dessus des Estables
    Image
    Cliché DR



Un doublement indispensable

En renforçant l’attractivité de l’offre débutants, le téléski du Chalet va permettre aux Estables de s’imposer auprès du bassin de clientèle de l'agglomération du Puy-en-Velay comme LA station de proximité pour l’initiation au ski. Une reconnaissance qui conduira d'ailleurs indirectement à la création de deux petits appareils complémentaires au pied des pistes : le "Baby", un téléski à perches fixes Duport, et un petit fil-neige Schippers d'un cinquantaine de mètres.

    Le fil neige Schippers et le téléski Baby à pylônes portiques Duport
    Image


Mais au delà, Chalet demeure l'unique ligne donnant accès au cœur du domaine depuis le bourg. Aussi, malgré un débit de 800 skieurs/heure, le succès, au rendez-vous dès la neige tombée, impose fréquemment de longues attentes durant les week-ends et les vacances scolaires. En 1998, la station choisit donc de doubler l’appareil.

Elle commande à GMM la construction téléski Chalet 2, implanté en parallèle de Chalet 1er du nom. Comme Alambre 3 deux ans plus tard, l'appareil est réalisé avec du matériel de récupération issu du démontage des téléskis Montaz-Mautino du Chaulet et de Ventebrun (des équipements construits en 1980 et démontés en 1995 car desservant des pistes orientées nord trop exposées à la burle, donnant une neige souvent verglacée). On profite de l'occasion pour doter Chalet 1 et 2 de lâchers sous poulie (neufs). Les travaux s'accompagnent de la création d'une bute sur la nouvelle zone d'arrivée réalisée au plus près de la pente du mont d'Alambre...

    Réimplantation des téléskis du Chaulet et de Ventebrun sur le domaine
    Image
    Geoportail

    La ligne parallèle des 2 téléskis et le village des Estables
    Image

    Les deux téléskis parallèles aboutissent au pied du mont d'Alambre
    Image
    Alexandre Aubry, Hôtel la Découverte - Les Estables


Caractéristiques des téléskis du Chatet 1&2

    Image


Ligne et infrastructures des téléski du Chalet 1&2

Les stations aval

Les départs des téléskis du Chalet sont situés sur le front de neige à 1360 mètres d'altitude, à proximité directe des commerces et hébergements. Sur les voies qui conduisent des parkings au pied des pistes, skieurs en tenus et enfants du pays, majoritairement éleveurs ou agriculteurs, se côtoient dans un joyeux imbroglio. Un contraste, emprunt d'une touche d'authenticité, qui fait un des principaux charmes de cette station.

Les deux gares sont implantées côte à côte. En regardant en direction de la ligne, la station la plus ancienne (1972) est à gauche ; il s'agit d'une Pomagalski modèle H. A droite, la station implantée en 1998, est une Montaz-Mautino de type T. Les deux gares sont équipées d'un moteur électrique de puissance similaire (65 kW pour la Poma et 60 kW pour la Montaz-Mautino) qui mettent en mouvement le câble à la vitesse de 3,33 m/s. Le débit théorique total est quelque peu supérieur pour Chalet 1 qui affiche 800 skieurs/heure, contre 605 pour Chalet 2.

    Un départ au cœur du village
    Image

    Au premier plan, la station Montaz T implantée en 1998 et derrière la station Poma H de 1972
    Image

    Image

    Image



Les lignes

Les téléskis du Chalet disposent d'une ligne sans aucune difficulté géographique, avec une inclinaison peu prononcée (18 %) relativement régulière et une pente maximum se situant autours de 30%. Le tracé se développe sur 870 mètres de longueur et possède une dénivelée de 152 mètres.
Les lignes des téléskis sont soutenues par 8 pylônes, et demeurent, à l'exception du dernier ouvrage de ligne, parfaitement symétriques. Entre les pylônes n°5 et 6, elles croisent la piste verte directement desservie par ces deux appareils.

    Vue sur la ligne et le mont d'Alambre depuis la gare de Chalet 1
    Image
    Fourinas42

    La ligne au départ de Chalet 2
    Image

    Le bas de la ligne et les pylônes n°1 S/C - S/C
    Image

    Les pylônes n°2 S/C - S/C
    Image

    Les pylônes n°3 S - S
    Image

    Les pylônes n°4 S/C - S/C
    Image

    Le pylône n°4 de Chalet 1 et la piste verte longeant l'appareil
    Image

    Vue arrière sur le pylône n°4 de Chalet 2 et le village des Estables
    Image

    Vue arrière sur les pylônes n°4 et les plateaux d'altitude du massif du Mézenc
    Image

    Les pylônes n°5 S/C - S/C
    Image

    Les pylônes n°6 S/C - S/C au niveau de croisement de la piste verte
    Image

    Les pylônes n°7 S/C - S/C
    Image

    Légère augmentation de la pente entre les pylônes n°7 et 8
    Image

    Vue sur la ligne et le village
    Image
    Alexandre Aubry, Hôtel la Découverte - Les Estables

    Les pylônes n°8, seuls ouvrages non symétrique entre les deux lignes...
    Image

    Le pylônes n°8 de Chalet 1 est un S/C - S tandi que celui de Chalet 2 est un S / S
    Image



Les stations amont

Les téléskis aboutissent au pied du mont d'Alambre. La stations amont, de type lâcher sous poulie, sont implantées côte à côte sur une bute à 1512 mètres d'altitude.
Elles ont été mises en place en 1998 par GMM (auparavant, Chalet 1 disposait d'un renvoi par poulie flottante) et assurent également la tension du câble. Pour ce faire, leur poulie de renvoi est montée sur un lorry solidaire d'un contrepoids en béton de 2000 kg dissimulé dans le fut soutenant la structure.

    Les arrivées à 1512 mètres d'altitude
    Image

    Les deux LSP GMM implantés en 1998 à tension par contrepoids
    Image




Vers une fiabilisation de l'exploitation des téléskis du Chalet ?

Comme unique ligne assurant la liaison entre le village et le cœur du domaine au pied du mont d'Alambre, mais aussi comme principaux appareils destinés à l'initiation au ski alpin, les téléskis du Chalet 1 & 2 s'imposent comme les remontées indispensables au bon fonctionnement de la station des Estables.

Malheureusement, certaines années, sur ces prés plein sud et exposés à la burle, ces remontées tardent parfois à ouvrir dans la saison, quand bien même la neige étant présente sur les pentes abritées à 1500 mètres d'altitude. La solution passerait par la mise en place de quelques enneigeurs. L'idée, lancée par des acteurs locaux, et relayée par la presse semble faire son chemin malgré les considérations financières et quelques oppositions "écologiques"... Au delà, l'investissement pose, à plus ou moins long terme, la question de l'avenir de l'unique station de ski alpin du département de Haute-Loire. La réponse devrait être connue très prochainement avec la remise des conclusions de la commission "Mézenc 2015".

Addendum : depuis le reportage, un réseau d'enneigeurs a été installé sur le bas du domaine en 2013 avec l'installation d'un nouveau téléski GMM à enrouleurs pour débutants (voir sujet sur notre forum).

[i]Pour remontees-mecaniques.net :
- Texte : Laurent Berne
- Photos (hors photos avec mentions) : Valmo*

    Image


Remerciement à Alexandre Aubry, Fourinas42 et Snowman43 pour leur participation.

Site internets :
- les-estables.com
- mezenc-gerbier.com
- lesestables.unblog.fr
- jeuneloiremezenc.com
- cc-mezenc.com





Appareil en relation :





Contact - Mentions Légales - Cookies
Site déclaré à la CNIL sous le numéro 1173095
Page générée en 0.16695 secondes. 28 requete(s).
137 membres connectés sur les forums
Valid XHTML 1.0 Transitional 
©2003-2016 - www.remontees-mecaniques.net - Tous droits réservés