En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus
Bannière 7Bannière 44Bannière 10Bannière 30

 TKD du Grand Sommard

Le Sappey-en-Chartreuse

Montaz Mautino

T2 ES
Description rapide :
La remontée phare du Sappey : un téléski long, parfois raide et doté de trois virages. Il permet de rejoindre le sommet de la station et dessert de belles pistes rouges.

Mise en service en : 1970



Localisation(s)
Photo

Auteur de ce reportage : dombar
Section écrite le 25/02/2010 et mise à jour le 28/01/2012
(Mise en cache le 23/08/2013)

TKD1 Le Grand Sommard – Le Sappey en Chartreuse


Image


La Station du Sappey

Présentation générale de la station

Image
L'entrée du village en venant de Grenoble, au fond : Chamechaude


Le village du Sappey en Chartreuse (1.070 habitants) est la station la plus proche de Grenoble (une dizaine de kilomètres). En vingt minutes, un grenoblois est sur les pistes.

Image

Situé sur les balcons sud du massif de la Chartreuse, ce charmant village se trouve à 1.000 m d'altitude au pied de Chamechaude, point culminant du massif (2.082 m). Le Col de Porte où le père Rossat installa son fameux téléski en 1934 n'est qu'à quelques kilomètres.

En été, on y pratique la randonnée.

En hiver, on s'y adonne aussi bien au ski de fond (7 pistes - 42 km) qu'au ski alpin.

Image


Histoire de la station

La pratique du ski alpin est attestée au Sappey à l'aube du 20ème siècle, un concours y étant notamment organisé dès 1907 . La station est donc plus que centenaire !

Quelques cartes postales anciennes illustrant les activités de neige au Sappey :

Image

Image

Image
Concours de ski

Image
Carte datée de 1916


Image
Partie de luge


Image

Image


La première remontée mécanique est construite en 1947 (TKD La Pale) par un électricien "éclairé".

Les autres téléskis seront construits en 1970. Aujourd'hui, la station compte 5 téléskis (4 TKD – 1 TKF).

Jusqu'en 1978, les remontées mécaniques étaient exploitées par deux sociétés privées. Pour skier sur ce domaine somme toute réduit, on pouvait donc acheter soit le forfait de l'une des sociétés exploitantes soit acheter le forfait commun !

Depuis 1978, l'ensemble du domaine est exploité en régie par la commune.


Le domaine skiable et les remontées mécaniques

Le domaine qui est orienté nord-ouest compte :

- 2 pistes vertes
- 2 pistes bleues
- 2 pistes rouges


Image
Plan des pistes



Ce domaine est clairement divisé en deux secteurs.

Image
Vue générale du domaine skiable


Le bas du domaine relativement plat et facile (160 m de dénivelé maximum) est conçu pour les débutants et les skieurs de niveau moyen. Il comporte les téléskis La Pale, Le Plat, Le Trat et La Combe ainsi que les pistes des mêmes noms (2 vertes et 2 bleues).

Le haut du domaine est desservi par leur seul TKD Grand Sommard et comporte deux pistes rouges (Grand Sommard et Pré du Plat). Le dénivelé total entre la gare amont du Grand Sommard et le bas du domaine débutant est d'environ 415 m.

Tarifs (saison 2009/2010) :

Journée adulte : 12 euros
½ journée adulte : 10 euros
Journée enfant : 10 euros
½ journée enfant : 9 euros
Forfait 6 jours : 55 euros
Carte saison : 80 euros


Si l'enneigement est correct, la station ouvre les week-ends et le mercredi après-midi ainsi que tous les jours pendant les vacances scolaires.

Le Sappey s'adresse clairement à une clientèle locale. Les habitués viennent essentiellement de l'agglomération grenobloise (principalement Grenoble, La Tronche, Corenc, Maylan, Montbonnot …)

Pour une station dont le domaine s'étale entre 950 m et 1370 m, l'enneigement est bien évidemment un souci majeur. Les statistiques des jours d'ouverture de la station reflètent la tendance générale en la matière :

Années 60 : 55 jours d'ouverture (moyenne)
Années 70-80 : 45 jours
Années 90 : 20 jours
Années 2000 : 35 jours


Les hivers sans neige sont sources de déficits importants et la tendance au réchauffement climatique a conduit la commune à se poser la question de la poursuite de l'activité de ski alpin sachant que tous les appareils devaient subir une grande visite pour pouvoir tourner durant la saison 2009/2010 (coût : entre 60 et 80.000 euros).

On doit ici mentionner l'initiative d'un certain nombre d'habitants de la commune (physiciens, climatologues, météorologues, géologues, architectes..) qui ont mis leurs compétences au service de la station pour mener une étude visant à permettre une décision éclairée quant à la poursuite ou l'arrêt de l'activité. Cette étude a permis d'évaluer l'évolution prévisible des conditions climatiques du secteur sur les 15 prochaines années. La conclusion est la suivante : léger (mais provisoire) rafraîchissement de l'Europe du nord lors de la prochaine décennie. Dans ces conditions, la commune a décidé de continuer et la grande visite a eu lieu pendant l'été 2009.

Liens utiles concernant la station et le village :

Office du Tourisme du Sappey
Commune du Sappey
Le Sappey au JT



Présentation générale de la remontée

Le TKD du GRAND SOMMARD est la remontée phare du Sappey puisqu'il dessert à lui seul et en exclusivité environ 60 % des pistes (en distance).


Image
Plan des pistes


Paradoxalement, il est cependant réservé aux bons skieurs puisqu'il est classé difficile. Il est raide (pente maximum = 52 ou 60% selon les sources), fait faire des bonds aux plus légers et en cas de chute, le dégagement s'avère délicat du fait du passage de la ligne au milieu des bois. De plus, il ne dessert que des pistes rouges damées en fonction de l'enneigement.

Les skieurs débutants ne l'utilisent donc pas et tournent sur les autres téléskis de la station.

Le GRAND SOMMARD n'est pas accessible directement puisqu'il se situe sur la partie haute du domaine. On accède à la gare aval en empruntant au préalable les TKD TRAT ou PALE

Sa gare amont constitue le point haut de la station et se situe à quelques mètres du bord de la falaise du Mont Saint Eynard surplombant la vallée du Grésivaudan. L'à pic est invisible du téléski ou des pistes étant masqué par les sapins.

Image
Photo aérienne : de part et d'autre de la ligne : les 2 pistes rouges desservies


De la gare amont, les skieurs peuvent se diriger soit à gauche vers la piste du Grand Sommard créée en 1970 qui dans sa partie haute longe la ligne du téléski, soit emprunter le chemin qui part à droite et qui rejoint après environ 300 mètres en pente douce la piste du Pré du Plat créée en 1984.

Ces pistes sont classées rouges et sont damées quand l'enneigement le permet. Les hautes herbes fauchées grossièrement donnent, en début de saison, un effet "à l'ancienne" étonnant. On est très loin des pistes travaillées et retravaillées des grandes stations. L'expérience vaut d'être vécue.

La piste du Grand Sommard est empruntée dans sa partie basse par le GR 9.


Caractéristiques

Le Grand Sommard est un appareil relativement ancien puisqu'il date de 1970. La société MONTAZ MAUTINO :) en est le constructeur.


Constructeur Montaz Mautino
Année de construction 1970
Saison d'exploitation Hiver
Capacité 1 personne
Altitude Aval 1.020 m
Altitude Amont 1.364 m
Dénivelé 344 m
Longueur développée 952 m
Pente maxi 52 % (FIRM) – 60 % (affichage)
Pente moyenne 39 %
Débit 600 personnes / heure
Vitesse d'exploitation 3,5 m/s (FIRM) / 4,1 m/s (affichage)
Durée du parcours environ 4 minutes
Nombre de perches environ 60
Emplacement motrice Aval
Emplacement tension Amont
Sens de montée droite
Nombre de pylônes 11 dont 6 supports, 2 compressions et 3 virages


Ligne

G1
P1 Compression
P2 Support
P3 Virage
P4 Support
P5 Support
P6 Compression
P7 Support
P8 Support
P9 Support
P10 Virage
P11 Virage
G2


Gare aval

Image
A l'extrême gauche : la gare aval du téléski et le début de la ligne – au dessus : la piste du Près du Plat – à droite : les téléskis Le Trat et La Combe


La gare aval motrice est un modèle de la Gamme T de Montaz Mautino :) .

Le déclenchement est effectué manuellement par le perchman.

Image
Gare aval vue de la partie finale de la piste du Grand Sommard


Image

Image

Image
Les usagers sont prévenus.


Image
Mieux vaut trop que pas assez ….


Image
La poulie motrice


Image


La ligne

La ligne est caractérisée par une succession de 3 virages et par une pente frôlant les 60 % par endroit.

Image
Le début de la ligne : après un court faux plat, la pente se redresse.


Image
P1


Image
En se retournant : Gare aval et P1


Image
P3 : déjà le 1er virage !


Image
P3 - une croix signale aux randonneurs aventureux que s'ils cherchent le GR9, ils font fausse route !


Image
Après le 1er virage, on découvre la suite de la ligne : une longue ligne droite où se succèdent raidillons et faux plats


Image
P5 et P6 avant un nouveau renforcement de la pente


Image
Dans le sens de la descente, les perches passent loin au dessus


Image
P7 : en début de saison, les rejets n'ont pas encore tous disparu de la piste.


Image
La ligne en se retournant


Image
P9 : derrière ce pylône, la ligne croise un chemin : le GR 9


On sort du bois et on attaque la dernière partie de la ligne.

Image
A gauche : le début de la piste du Grand Sommard


Image
P10 : deuxième virage de la ligne


Image
L'arrivée approche mais il ne faut pas se relâcher : la pente est raide !


Image
P11 : 3ème et dernier virage de la ligne. le lâché est juste derrière.


Image
P11 et bouton d'arrêt d'urgence


Image
Détails du P11


Image
La fin de la ligne vue du P11. Au fond : l'Ecoutoux (1.406 m)


Image
La fin de la ligne vue du bas du domaine


Image
Gare amont tension : poulie flottante


Image
La poulie retour


Image
Au cas où …


Pistes desservies

A l'arrivée, au choix : piste du Grand Sommard …

Image
Haut de la piste du Grand Sommard


… ou piste du piste du Pré du Plat …

Image
Cette piste débute par un chemin en pente douce …


Image
… qui débouche sur la piste proprement dite après quelques centaines de mètres


Image
On skie sous la protection bienveillante de Chamechaude


Image
C'est raide. Au fond, le village


Image
Un mur



Pour finir, voici les paysages que vous pourrez contempler en venant skier au Sappey …

Image
L'Ecoutoux (1.406 m), la Grande Sure (1.920 m) et la Pinéa (1.771 m)


Image
Le village du Sappey et Chamechaude



Les photos ont été prises le 10 janvier 2010 (matinée).


Je tiens ici à remercier Messieurs Bonnaud et Mollaret (père et fils) du Sappey qui ont accepté de m'éclairer en ce qui concerne l'histoire de la station et de ses remontées mécaniques.





Appareil en relation :





Contact - Mentions Légales - Cookies
Site déclaré à la CNIL sous le numéro 1173095
Page générée en 0.23436 secondes. 28 requete(s).
137 membres connectés sur les forums
Valid XHTML 1.0 Transitional 
©2003-2016 - www.remontees-mecaniques.net - Tous droits réservés