En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus
Bannière 33Bannière 26Bannière 4Bannière 20

 TKD du Lac

Flumet (Espace Diamant)

Montaz Mautino

T2 ES
Description rapide :
Une installation très surchargée en période de vacances scolaires, qui peut se trouver bien pratique dans la liaison Espace Diamant

Mise en service en : 1970



Localisation(s)
Photo

Auteur de ce reportage : 91@g
Section écrite le 31/05/2009 et mise à jour le 27/06/2014
(Mise en cache le 09/11/2014)

Bonjour à tous !

Voici un reportage sur le...
Image


Sommaire :
I- Présentation générale
II- Situations
III- Caractéristiques
IV- Photos


Reportage réalisé en coopération avec François73


I- Présentation générale :
Construit en 1970 par Montaz-Mautino, le Téléski à perches découplables du Lac est, avec le TK du Goléron, la première remontée mécanique du Roc des Evettes. Il s'agit de l'unique remonte-pente du haut de ce secteur.
Ce TK a été créé dans le cadre de l'agrandissement du domaine de Flumet en permettant dès son ouverture de rejoindre les longues pentes soutenues et forestières du Roc des Evettes. A savoir, au passage, que ce Téléski était à enrouleurs à ses tout débuts, et ce jusqu'en 1982.
Accessible depuis le haut du TK des Seigneurs, il permit à la station d'ouvrir de nouveaux espaces de glisse, composés de pistes à fortes dénivelées, le tout dans un cadre chaleureux et relativement bien enneigé du fait de sa situation plein nord. Le TK du Goléron, construit la même année sur le nouveau front de neige des Evettes, permit quant à lui de rejoindre les Seigneurs après avoir parcouru les quelques 550m de dénivelées s'offrant à nous depuis l'arrivée du TK du Lac.
Ce n'est qu'un an après la construction de cette installation que le TS des Evettes vit le jour, clôturant ainsi le programme d'exploitation du versant du même nom et reliant d'une seule traite le pied des pistes au sommet du domaine.
Le TK du Lac marqua donc véritablement l'histoire de l'évolution et de l'agrandissement du domaine Flumeran.

Le Téléski du Lac renforça un peu plus sa fonction au sein du domaine à partir de 1973, année durant laquelle le Téléski des Bernards à Praz sur Arly fut rallongé. Cette modification permit de relier directement le domaine skiable de Praz sur Arly à celui de Flumet. Naît alors la Carte Blanche, un nouvel espace de glisse comprenant Flumet, Praz sur Arly et Notre-Dame de Bellecombe, et qui prendra quelques années plus tard le nom d'Espace Val d'Arly.
Depuis cette date, le Téléski du Lac a un rôle majeur au sein du domaine Val d'Arly : il permet aux skieurs venant du Téléski des Bernards à Praz sur Arly de basculer rapidement sur le haut des pistes de Flumet. Le TK du Lac est de ce fait très emprunté par tous les skieurs venant des Bernards, ce qui le rend relativement surchargé en période de vacances scolaires. S'il est si emprunté, c'est notamment dû au fait que les skieurs ont tendance à éviter Flumet : au lieu de redescendre depuis l'aval du TK du Lac au très lent et peu confortable Télésiège des Evettes, les skieurs prennent le TK afin de gagner du temps. Ceci fait que le TS des Evettes est assez peu fréquenté, rendant ainsi cet appareil stratégique si l'on veut éviter les longues queues du TK du Lac. En effet, comme peu de gens vont jusqu'en bas des Evettes depuis le TK du Lac, les queues sont nombreuses et assez longues. Cette tendance à ne pas descendre en bas du domaine s'explique par le fait qu'il n'y a qu'une seule piste depuis le Lac pour y aller : la rouge de la Razzia, une sympathique mais très technique piste, souvent verglacée. Il y a bien une verte (la Belette) qui atteint également le front de neige, mais bon... une rouge difficile ou une longue verte pour avoir un vieux TS au bout... le choix n'est pas bien compliqué : le TK du Lac parait donc la meilleure solution.
Néanmoins, le Téléski du Lac est un appareil classé difficile, le deuxième plus dur de Flumet, après celui des Seigneurs. Les 58% de pente maximum rendent ainsi le trajet difficile à négocier pour les moins aguerris. Encore une fois, on voit bien les problèmes de Flumet : on a le choix entre soit descendre en bas avec une verte interminable ou avec une rouge verglacée pour remonter grâce à un TS d'un autre âge, soit continuer avec un TK difficile.
Ce schéma du domaine de Flumet participe à la désertification des pistes de la station, si bien que les remontées les plus empruntées ne sont pas celles des fronts de neige, mais les Téléskis du Lac et du Planet, bien loin devant les Evettes et les Seigneurs. Ceci rend parfois les pistes de liaison entre les TK du Lac et du Planet assez surchargées et donc impratiquables, sans compter les queues... On peut donc se demander si aller jusqu'en bas fait perdre tant de temps que ça...

Indispensable durant sa première saison d'exploitation, le TK du Lac double depuis 1971 le vieux et poussif TSF2 des Evettes sur sa partie haute. Nous pouvons d'ailleurs noter que le Téléski du Lac permit au milieu des années 90 de rejoindre la gare intermédiaire du TS des Evettes depuis le reste du domaine skiable. Située à proximité de l'arrivée du TK, cette gare, qui n'est aujourd'hui plus utilisée et laissée de côté sur les alpages des Evettes, permettait d'utiliser le Télésiège à la descente afin de rejoindre le front de neige, notamment en cas de manque de neige sur le bas des pistes.

Du point de vue du ski propre, ce TK ne dessert en intégralité que 3 pistes assez courtes :
- la rouge assez technique mais très courte du Lac, longeant l'appareil
- la verte du Dahu qui assure la liaison avec Praz sur Arly en contournant le mur du TK ainsi que le lac des Evettes. Piste accessible en empruntant un tout petit bout de la verte de la Belette
- la bleue de la Gélinotte, liaison vers la bleue du Renard qui sert à rejoindre le TK du Planet
Un rôle très mineur de ski propre donc, qui confirme la fonction majeure de liaison du TK.


En conclusion sur ce Téléski : une installation très surchargée en période de vacances scolaires, qui peut se trouver bien pratique dans la liaison Espace Diamant.


II- Situations :
Sur le plan des pistes de l'Espace Diamant :
Image

En zoom :
Image


IV- Caractéristiques :

Il s'agit d'un des quatre appareils du constructeur français Montaz Mautino de la station, les autres étant les TK des Seigneurs et du Goléron et le TSF2 des Evettes.
A l'aube de ses 40 ans, le TK a un caractère assez "vieillot", accentué notamment par la rouille présente sur les gares et les pylônes.

Voici les principales caractéristiques de cette installation :


  • Nom de l'installation : Lac
  • Constructeur : Montaz Mautino
  • Année de construction : 1970
  • Saison d'exploitation : Hiver
  • Capacité : 1 personne
  • Altitude Aval : 1280m
  • Altitude Amont : 1481m
  • Dénivelée : 201m
  • Longueur développée : 673m
  • Pente Maxi : 58%
  • Pente Moyenne : 31%
  • Débit : 721 personnes/heure
  • Vitesse d'exploitation : 3,5m/s
  • Emplacement Motrice : aval
  • Emplacement Tension : amont
  • Sens de montée : gauche
  • Type d'embarquement : dans le sens de la ligne
  • Nb Pylônes : 7
  • Temps de Trajet : 3min 20s
  • Type de gare aval : Motrice fixe Montaz Mautino
  • Type de gare amont : Poulie flottante Montaz Mautino



V- Photos :

La gare aval
La gare aval est située en lisière de la forêt des Evettes, à proximité du Lac artificiel du même nom, à un point de passage obligatoire dans les liaisons Espace Diamant entre les stations de Praz sur Arly, Flumet et Notre-Dame de Bellecombe.
Il s'agit d'une gare de chez Montaz Mautino, peu imposante, qui permet de motoriser l'installation.
Elle est accessible depuis les pistes vertes du Dahu et de la Belette, bleue de la Gelinotte, et rouge du Lac.

La gare :
Image

Image

Et en été :
Image


La ligne
La ligne commence sur une zone de plat, avant d'entamer dès le p2 l'unique difficulté du parcours entre ce pylône et le p3, marquée par une pente courte mais forte, avoisinant les 60%. Le p3 permet à la ligne de revenir à des pourcentages plus raisonnables pour débuter la portion finale. La ligne se rapproche progressivement du Télésiège des Evettes, et se redresse de plus en plus vers l'horizontal, avant d'arriver au p7, au pied de la falaise du Roc des Evettes.
Elle est composée de 7 pylônes répartis de la manière suivante : 2 S/C, 1C et 4S (dont un pylône S sur le brin de montée et S/C sur le brin descente).

p1 :
Image

p2 avant la pente maxi :
Image

p3 marquant la fin de la pente :
Image

p4, ça se raplatit :
Image

p5 :
Image

p6 :
Image

p7 avant arrivée :
Image


La gare amont
Il s'agit d'une poulie flottante tout à fait classique de chez Montaz Mautino, située au pied de la falaise des Evettes et légèrement en amont de la gare intermédiaire du TSF2 du même nom. Elle permet d'effectuer la tension de l'installation via un contrepoids.

Image



Voilà pour ce reportage ! :)

Bonne soirée ! :P





Appareils en relation :





Contact - Mentions Légales - Cookies
Site déclaré à la CNIL sous le numéro 1173095
Page générée en 0.09844 secondes. 34 requete(s).
92 membres connectés sur les forums
Valid XHTML 1.0 Transitional 
©2003-2016 - www.remontees-mecaniques.net - Tous droits réservés