En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus
Bannière 36Bannière 10Bannière 19Bannière 9

 TKD du Louveteau

La Clusaz (La Clusaz-Manigod)

Poma

T2 HS
Description rapide :
Un petit téléski sur le secteur du Crêt du Loup qui permettait surtout d’assurer la desserte du snowpark. Appareil démonté en 2012 dans le cadre du réaménagement du secteur.

Mise en service en : 1966
Fin de service en : 2012



Localisation(s)
Photo

Auteur de ce reportage : GPS-74
Section écrite le 08/07/2009 et mise à jour le 13/08/2014
(Mise en cache le 29/08/2014)

Je vous présente un reportage sur le téléski débrayable du Louveteau à la Clusaz dans le massif des Aravis.


La Clusaz est une station de sport d’hiver située en Haute-Savoie. Avec les stations du Grand-Bornand, de Manigod et de Saint-Jean-de-Sixt, elle forme le massif des Aravis.

La commune se compose de trois grandes zones habitables :

  • le centre du village de la Clusaz : situé à l’entrée de la commune, il est le centre administratif de la commune.
  • la vallée des Confins : cette vallée suit la chaîne des Aravis, du massif de l’Aiguille à la Tête Pelouse (2537m).
  • les Aravis/Etale : cette vallée part du centre de la station et monte vers les cols des Aravis, de la Croix-Fry et de Merdassier.


L’équipement du domaine skiable démarra vers 1935 mais ce n’est qu’en 1955 avec la construction du téléphérique de Beauregard que la station prit de l’ampleur.

Actuellement, le domaine skiable s’étend de 1100m à 2600m et comporte une trentaine de remontées mécaniques pour 130 kilomètres de pistes réparties sur quatre secteurs : le massif de Beauregard, le massif de l’Etale, le massif de l’Aiguille et le massif de Balme.


Image


Au sommaire :

  • L'équipement du secteur du Crêt du Loup
  • Présentation du téléski du Louveteau
  • La gare aval
  • La ligne
  • La gare amont
  • Conclusion


L'équipement du secteur du Crêt du Loup

Le lancement du ski à la Clusaz débuta en 1934 lorsque le premier télétraineau entra en service. Partant du village, cet étrange appareil (dont on était assis dans une sorte de luge remorquée par un câble) montait sur le Crêt du Merle. Il fut bien vite remplacé par un second appareil du même type mais quelque peu différent. L'existence du télétraineau s’acheva prématurément lorsqu'en 1945 un accident coûta la vie à 5 personnes. Pendant ces années, le Crêt du Loup fut également équipé d'un premier téléski. Il reste peu d'infos sur cet appareil primitif qui ne fonctionnera que 11 ans !

En 1949, le Crêt du Merle vit apparaître son premier vrai téléski, entièrement métallique, qui permit de hisser les skieurs vers le nouveau téléski du Crêt du Loup construit l'année suivante en remplacement du premier téléski de 1938. Ce nouvel appareil a permis l'accès dès 1957 au téléski de l'Aiguille, desservant le point culminant du massif.

Image
Le bas du massif de l'Aiguille, un espace de glisse très populaire à proximité du village.


En 1966, le téléski du Louveteau fut installé à proximité du téléski du Crêt du Loup. Il desservait une petite piste débutante sur le plateau du Crêt du Merle. Toutefois, il n'était pas si facile pour cette clientèle débutante car la ligne du téléski montait dans un petit bois assez pentu.

En 1970, le téléski du Crêt du Loup qui commençait à se faire vieux et ne débitait plus assez, fut remplacé par... deux téléskis ! Ces téléskis du Crêt du Loup partaient à proximité du téléski du Louveteau et montaient tous les deux jusqu'au sommet du Crêt du Loup.

Le secteur du Crêt du Loup est le point de passage obligatoire entre le Crêt du Merle et l'Aiguille. Il est donc nécessaire d'y avoir des remontées performantes notamment au niveau du débit afin de hisser tous les skieurs rapidement vers l'Aiguille. Ainsi, la SETLC songea fortement durant cette période à construire un nouveau téléski pour tripler ses deux téléskis du Crêt du Loup existant. Mais elle fut doublée en 1979 par la SEM du télébenne de la Combe des Juments qui frappa un grand coup en installant les télésièges du Crêt du Loup et du Mini-Loup sur son propre terrain, sachant très bien qu'elle pouvait y gagner gros en investissant sur ce secteur ! Ces télésièges partaient à droite de l'arrivée du télésiège du Crêt du Merle construit quelques années plus tôt et montaient vers le sommet du Crêt du Loup. Toutefois, le télésiège du Mini-Loup s'arrêtait avant la montée, ce qui fait qu'il ne desservait que l'espace débutant du Loup et permettait un accès vers la Combe des Juments. Le Mini-Loup devint ainsi un grand rival au téléski du Louveteau car les débutants pouvaient l'emprunter plus facilement.

Afin de garantir une optimisation accrue domaine skiable dans l'avenir, la commune décida en 1983 de créer la société d'aménagement touristique et d'exploitation de la Clusaz (SATELC). Cette société rassembla la SETLC et la SEM de la Combe des Juments qui se partageait à eux deux 90% du parc de remontées mécaniques de la Clusaz.
En 1994, le téléski du Crêt du Loup 2 fut raccourci de sa partie supérieure et fut renommé le téléski du Stade car il desservait désormais le stade de slalom réservé aux compétitions. Au début des années 2000, le téléski du Crêt du Loup 1 fut modifié à l'arrivée avec notamment le remplacement de la gare amont par un lâcher sous poulie. Ceci permit un gain de place important au sommet du Crêt du Loup, déjà très encombré par l'arrivée des télésièges du Crêt du Loup et de la Combe des Juments.

Avec l'arrivée du snowpark sur le secteur du Crêt du Loup, la présence du téléski du Louveteau devint primordiale puisque c'était le seul appareil permettant un accès rapide au snowpark. D'ailleurs, en 2001, un petit téléski est construit pour desservir uniquement le Half-Pipe. Mais sa carrière fut de courte durée puisqu'en 2009, il ne fut pas réinstallé. Le Half-Pipe était ensuite accessible par le téléski du Louveteau.

Dans le cadre de la refonte du secteur du Loup, le téléski du Louveteau a été démonté au printemps 2012 en même temps que les télésièges du Crêt du Loup et du Mini-Loup pour être remplacés par de nouveaux appareils.


Situation du téléski sur le plan des pistes :

Image

Le téléski du Louveteau ne desservait qu'une piste, celle du Louveteau qui permettait de retourner au départ des téléskis et télésièges du Crêt du Loup. Toutefois, il était majoritairement utilisé pour la desserte du snowpark.



Présentation du téléski du Louveteau

La réalisation du téléski du Louveteau a été confiée à l'entreprise Pomagalski qui fournira également en 1970 les deux téléskis du Crêt du Loup voisin. La gare aval était de type T tubulaire et figurait dans la gamme classique pour cette époque chez ce constructeur où la structure se compose de deux pylônes tubulaire supportant la chaîne cinématique et le stockage des perches. La ligne et la gare amont ne possédaient également aucune particularité par rapport à d'autres téléskis Pomagalski. On notera juste que la poulie compression du premier pylône était très large, ce que reste relativement rare. Cette configuration permettait de rendre difficile un éventuel déraillement puisque le câble aurait eu du mal à sortir de la poulie.

Juste avant son démontage, cet appareil était très utilisé pour la desserte du snowpark. Son débit était suffisant sur l'ensemble de la saison sauf lors de forte affluence sur le snowpark où il fallait alors mieux prendre les deux téléskis voisins....


Les caractéristiques du téléski du Louveteau à son démontage :

Caractéristiques administratives :

  • Nom de l'installation : le Louveteau
  • Type d'appareil : téléski à perche découplable
  • Secteur : Aiguille
  • Communes : la Clusaz
  • Exploitant : Société d'Aménagements Touristiques et d'Exploitation de La Clusaz (SATELC)
  • Saison d'exploitation : hiver
  • Constructeur : Pomagalski
  • Année de construction : 1966
  • Année de démontage : 2012

Caractéristiques géométriques :

  • Altitude de la gare aval : 1476 m
  • Altitude de la gare amont : 1610 m
  • Longueur : 467 m
  • Dénivelée : 134 m
  • Pente moyenne : 30%
  • Pente maximale : 37%

Caractéristiques techniques :

  • Emplacement de la station motrice : aval
  • Type de gare motrice : gare T50 tubulaire
  • Emplacement de la station de tension : amont
  • Type de tension : contrepoids
  • Capacité des perches : 1 personne
  • Dispositif d'accouplement : douille auto-coinçante

Caractéristiques de la ligne et d'exploitation :

  • Nombre de pylônes : 6
  • Nombre de virages : 0
  • Sens de montée : droite
  • Vitesse en ligne : 2.7 m/s
  • Temps de montée : 2mn 53s
  • Débit : 733 p/h
  • Difficulté de la ligne : moyen



La gare aval

La gare était située au sommet du Crêt du Merle, à 1476 mètres d'altitude près de la gare aval des téléskis du Crêt du Loup 1 et du Stade. C'est ici que ce trouvait la partie motrice de l'appareil. Cette gare aval Pomagalski était du modèle de gare ayant précédé les gares de type H. Elle se composait de deux pylônes circulaires supportant une structure où était monté la chaîne cinématique à l'arrière (moteur, réducteur, poulie motrice), la glissière pour stocker les perches, le double déclencheur à l'avant sans oublier enfin les poulies d'entrée et de sortie de gare.

Situation du téléski au sommet du Crêt du Merle :
Image

Les gares aval des téléskis du Loup de gauche à droite : le téléski du Louveteau, le téléski du Crêt du Loup 1 et le téléski du Stade (Crêt du Loup 2) :
Image

Image

Vues sur la gare :
Image

Image

Image

Image

La gare du téléski du Louveteau au premier plan avec ses deux voisins juste derrière :
Image



La ligne

La ligne de ce téléski était assez courte mais pas forcément très facile. En effet, dès le pylône 1, on attaquait une côte pentue qui persistait jusqu'au pylône 5 à partir duquel la ligne se radoucissait pour l'arrivée. De plus, la ligne de ce téléski était "coincée" entre les grands téléskis du Crêt du Loup et la forêt. Il était donc déconseillé de tomber durant la montée... Le lâcher de la perche s'effectuait également quelques mètres après le pylône 6.

La ligne comportait 6 pylônes numérotés de 2 à 6. Dans l'ordre de la montée, cela donne :

  • P2 : C
  • P2bis : SC
  • P3 : S/SC
  • P4 : SC/SC
  • P5 : S/S
  • P6 : SC/S


Vues sur la ligne :

Vue aérienne de la ligne avec l'emplacement des pylônes :
Image

La quasi-totalité de la ligne vue du départ de l'installation :
Image

La gare aval et le premier pylône :
Image

Le début de la ligne avec le sommet de l'Aiguille en arrière-plan :
Image

La ligne du téléski du Louveteau vue depuis la montée au téléski du Crêt du Loup 1 :
Image

Image

La ligne avec l'arrivée des télésièges du Crêt du Merle et des Praz en arrière-plan :
Image

La ligne montant tranquillement à l'ombre des arbres :
Image

Image

Le sommet de la ligne :
Image

Pylône 2 :
Image

Portée entre les pylônes 2 et 2bis :
Image

Pylône 2bis :
Image

Vue arrière avec les gares aval des trois téléskis et l'arrivée du Stade de compétition à droite :
Image

Pylône 3, la ligne se redresse quelque peu :
Image

Portée entre les pylônes 3 et 4 avec les lignes des téléskis du Crêt du Loup 1 et du Stade à gauche :
Image

Vue arrière avec le plateau des Glières et la chaîne du Bargy au fond :
Image

Pylône 4 :
Image

Pylône 5, on approche de l'arrivée :
Image

Portée entre les pylônes 5 et 6 :
Image

Pylône 6 d'arrivée :
Image



La gare amont

La gare amont était située à 1610 mètres d'altitude sur le secteur du Crêt du Loup, à proximité immédiate du départ du snowpark. Elle était constituée d'une simple poulie de retour tension par contrepoids montée sur un pylône tubulaire.

La gare vue du lâcher de la perche situé quelques mètres après le pylône 6 :
Image

Vues sur la gare :
Image

Image

Image



Conclusion

Ce téléski, qui fit la joie de tous et en particulier de ceux du snowpark puisqu’il y permettait des rotations rapides, s'est finalement définitivement arrêter en avril 2012 après 46 ans de carrière au sein du domaine skiable de la Clusaz. Un télésiège débrayable six places est venu à l'été 2012 remplacer le télésiège du Crêt du Loup tandis que le télésiège du Mini-Loup a été remplacé par un télésiège quatre places. Le secteur du Crêt du Loup connaît ainsi une nouvelle jeunesse avec l'arrivée d'appareils modernes qui bouleverseront les skieurs habitués.

Le démontage du téléski du Louveteau s'est accompagné du raccourcissement du téléski du Crêt du Loup 1, désormais identique au téléski du Stade. Le téléski modifié a alors été renommé "le louveteau" et permettra principalement la desserte du snowpark. Comme s'est étrange...





Appareils en relation :





Contact - Mentions Légales - Cookies
Site déclaré à la CNIL sous le numéro 1173095
Page générée en 0.09597 secondes. 39 requete(s).
170 membres connectés sur les forums
Valid XHTML 1.0 Transitional 
©2003-2016 - www.remontees-mecaniques.net - Tous droits réservés