En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus
Bannière 3Bannière 12Bannière 14Bannière 23

 TKD du Petit & Grand Choucas

Manigod (La Clusaz-Manigod)

Montagner

T2 ES
Description rapide :
Deux téléskis desservant de nombreuses pistes tous niveaux sur le versant de l’Etale, et permettant la liaison avec la station de la Clusaz.

Mise en service en : 1972

Suivre la discussion sur le forum


Localisation(s)
Photo

Auteur de ce reportage : GPS-74
Section écrite le 28/03/2009 et mise à jour le 13/09/2014
(Mise en cache le 14/09/2014)

Je vous présente un reportage sur les téléskis débrayable du Petit et du Grand Choucas à Manigod dans le massif des Aravis.


Manigod est une station de sport d’hiver située en Haute-Savoie. Avec les stations de la Clusaz, du Grand-Bornand et de Saint-Jean-de-Sixt, elle forme le massif des Aravis.

La commune se compose de deux grandes zones habitables :

  • le centre du village de Manigod : situé au dessus de Thônes, il est le centre administratif de la commune.
  • les cols de la Croix-Fry et de Merdassier : ces deux cols situés de chaque côté de la Tête de Cabeau (1680m) concentrent la majorité des activités touristiques notamment avec le ski alpin dont le domaine skiable occupe depuis la fin des années 60/début des années 70 la Tête de Cabeau et l’Etale.

Actuellement, le domaine skiable comporte une vingtaine de remontées mécaniques pour 25 kilomètres de pistes réparties sur deux secteurs : le secteur de la Croix-Fry et le secteur de Merdassier/Etale.


Image


Au sommaire :

  • Les débuts de l'équipement du col de Merdassier et la liaison avec la Clusaz
  • Présentation des téléskis du Choucas
  • Les gares aval
  • Le début des deux lignes
  • La gare amont du téléski du Petit Choucas
  • Suite de la ligne du téléski du Grand Choucas
  • La gare amont du téléski du Grand Choucas
  • Conclusion


Les débuts de l'équipement du col de Merdassier et la liaison avec la Clusaz

En 1971, les deux premières remontées mécaniques de Merdassier furent installées : il s'agissait des téléskis du Chevreuil et du Petit Chamois. Ce dernier part en amont de la route du col sur le versant de l'Etale et qui, après avoir montée quelque peu sur ces alpages, permit de skier sur des pistes techniques, comme il n'y en avait encore point sur le domaine puisque les autres appareils étaient voués à la desserte de pistes faciles et moyennes. L'année suivante, l'extension du domaine skiable de Merdassier continua avec l'installation des téléskis des Chevrettes, du Petit Choucas et du Grand Choucas.

Les deux téléskis du Choucas furent installés sur le même versant que le téléski du Petit Chamois mais ils desservent des pistes moins difficiles que celui-ci. Partant au niveau du bâtiment technique de l'exploitant qui fait également restaurant, les téléskis montent en parallèle l'un et l'autre vers l'Etale. Celui du Petit Choucas est court, puisqu'il est voué principalement aux débutants voulant s'expérimenter tranquillement sur ce secteur. Le téléski du Grand Choucas a quant à lui pour but d'attirer une clientèle plus sportive, en montant dans une zone assez pentue du secteur, qui est d'ailleurs très surveillé au niveau du risque d'avalanche assez élevé et obligeant l'installation à fermer en cas de menace de coulées.

Avec le temps, une nouvelle fonction vient s'ajouter à ces deux téléskis. En effet, ils permettent via une longue piste verte de rejoindre les téléskis du Laquais sur le domaine de la Clusaz. Ces derniers proposent d’ailleurs l'inverse grâce à une autre piste verte, arrivant au niveau du départ des téléskis du Choucas. Cet endroit devient ainsi un point de liaison inter-station stratégique, qui
ne sera même pas remis en cause avec l'arrivée du télésiège de la Croix-Fry dès 1985 sur le secteur voisin.

Après quelques années de pause, le domaine de Merdassier reprit ses investissements en installant les téléskis du Grand Chamois (1977), du Merle (1983) mais surtout le télésiège de Chevreuil (1987) en remplacement du téléski existant.
Depuis cette période, le domaine n'a que peut évoluer au niveau des remontées : seul deux appareils furent installés. A la place, un réseau de neige artificiel fut mis en place sur le versant de la Tête de Cabeau, alimenté par un lac artificiel. Le versant de l'Etale et ces quatre téléskis ne virent pas l'arrivée des enneigeurs artificiel alors que leurs pistes restent très attractives et assez exposé au vent latéral...


Situation des téléskis sur le plan des pistes :

Image

Les téléskis du Choucas desservent de nombreuses pistes. Du haut du Grand Choucas, on a accès à trois pistes. Celles des Sapins (1) et du Stade (2) longent l'appareil sur la gauche tandis que la piste du Sorbier (3) est à droite. Ce dernier permet également de rejoindre les téléskis du Chamois et est utilisé sur sa partie basse par les skieurs débutants prenant le Petit Choucas. La piste de la Coverie (17) permet quant à elle la liaison vers la Clusaz. Elle est accessible depuis les deux téléskis, celui du Petit Choucas permettant toutefois de la rejoindre plus facilement et rapidement que son voisin.



Présentation des téléskis du Choucas

La réalisation des téléskis du Choucas en 1972 a été confiée à l'entreprise Montagner qui fournira la quasi-totalité des téléskis de la station. Ces appareils étaient typiques pour leur époque : ils sont équipés de gares primitives très hautes avec leurs potences de décâblage et une gare amont de type poulie flottante.

Malgré une forte ressemblance des gares avec les autres téléskis Montagner installés jusqu'à cette année 1972, on constate que la gare du Petit Choucas est pour la première fois équipée de deux fûts et sans potence de dépose aussi haute que les autres, faits rarissimes sur ces gares primitives "baby" conçues pour être les plus simples possibles. Le téléski des Chevrettes construit la même année à Merdassier montre clairement cette innovation car celui-ci est dans la continuité des téléskis construits jusque-là, avec un seul fût et la potence de dépose très haute au-dessus de la structure (voir ici le reportage dédié à cet appareil).

Actuellement, le débit cumulé de ces deux appareils est suffisant sur l'ensemble de la saison, hormis lors de moments de forte affluence. Le remplacement de ces appareils n'est toutefois pas envisagé, ce qui permettra aux skieurs de continuer à les utiliser encore longtemps...



Les caractéristiques actuelles du téléski du Petit Choucas :

Caractéristiques administratives :

  • Nom de l'installation : le Petit Choucas
  • Type d'appareil : téléski à perches découplables
  • Secteur : Merdassier
  • Commune : Manigod
  • Exploitant : Manigod Labellemontagne
  • Ouverture : 9H00
  • Fermeture : 16H30
  • Saison d'exploitation : hiver
  • Constructeur : Montagner
  • Année de construction : 1972

Caractéristiques géométriques :

  • Altitude de la gare aval : 1550 m
  • Altitude de la gare amont : 1606 m
  • Longueur : 306 m
  • Dénivelée : 56 m
  • Pente moyenne : 19%
  • Pente maximale : 24%

Caractéristiques techniques :

  • Emplacement de la station motrice : aval
  • Emplacement de la station de tension : amont
  • Type de tension : contrepoids
  • Type de gare retour : poulie flottante
  • Capacité des perches : 1 personne
  • Dispositif d'accouplement : douille auto-coinçante

Caractéristiques de la ligne et d'exploitation :

  • Nombre de pylônes : 3
  • Nombre de virages : 0
  • Sens de montée : droite
  • Sens d’exploitation : montée
  • Vitesse en ligne : 2.35 m/s
  • Temps de montée : 2mn 10s
  • Débit : 645 p/h
  • Difficulté de la ligne : facile



Les caractéristiques actuelles du téléski du Grand Choucas :

Caractéristiques administratives :

  • Nom de l'installation : le Grand Choucas
  • Type d'appareil : téléski à perches découplables
  • Secteur : Merdassier
  • Commune : Manigod
  • Exploitant : Manigod Labellemontagne
  • Ouverture : 9H00
  • Fermeture : 16H30
  • Saison d'exploitation : hiver
  • Constructeur : Montagner
  • Année de construction : 1972

Caractéristiques géométriques :

  • Altitude de la gare aval : 1550 m
  • Altitude de la gare amont : 1775 m
  • Longueur : 775 m
  • Dénivelée : 225 m
  • Pente moyenne : 30%
  • Pente maximale : 46%

Caractéristiques techniques :

  • Emplacement de la station motrice : aval
  • Emplacement de la station de tension : amont
  • Type de tension : contrepoids
  • Type de gare retour : poulie flottante
  • Capacité des perches : 1 personne
  • Dispositif d'accouplement : douille auto-coinçante

Caractéristiques de la ligne et d'exploitation :

  • Nombre de pylônes : 10
  • Nombre de virages : 0
  • Sens de montée : gauche
  • Sens d’exploitation : montée
  • Vitesse en ligne : 3.5 m/s
  • Temps de montée : 3mn 41s
  • Débit : 680 p/h
  • Difficulté de la ligne : moyen



Les gares aval

Les gares aval sont situées au col de Merdassier, à 1550 mètres d'altitude sur le versant de l'Etale. C'est ici que ce trouve la partie motrice des deux appareils. Celle du Grand Choucas se compose de deux pieds à l'arrière pour un seul à l'avant et sont reliés entre eux par une jambe de forces. Le tout supporte une structure sur laquelle se trouve l'entrainement de l'installation, composé du motoréducteur et de la poulie motrice. Celle du Petit Choucas se compose quant à elle de deux pieds au même niveau. Une jambe de forces reliés au sol permet d'aider la structure à se maintenir droite. C'est sur cette dernière que se trouve également l'entrainement de l'installation. A l'avant des gare, les poulies d'entrées et de sortie de gare sont côte-à-côte, ce qui était courant sur les téléskis primitifs de Montagner. Enfin, le poste de conduite principal se trouve ici, entre les deux gares.

Situation des gares aval au col de Merdassier :
Image

Vues sur les gares :
Image

Image

Image

Vues rapprochées de la gare du Petit Choucas :
Image

Image

Vues rapprochées de la gare du Grand Choucas :
Image

Image

Image



Le début des deux lignes

Les lignes des deux appareils sont parallèles sur leur parcours, mais on notera que le brin descendant de chacun d'eux se trouve à l'intérieur des deux lignes, ce qui est une configuration peu courante pour deux téléskis parallèles. Au départ, la pente est nulle jusqu'aux premiers pylônes à partir desquels on monte tranquillement jusqu'à l'arrivée du téléski du Petit Choucas. Ensuite, la ligne du téléski du Grand Choucas se raidi entre les pylônes 4 et 6, pour devenir constante jusqu'à l'arrivée.


Le téléski du Grand Choucas :

La ligne compte 10 pylônes numérotés de 1 à 10. Dans l'ordre de la montée, cela donne :

  • P1 : SC
  • P2 : S/SC avec une poulie inclinée à 90° pour le rétrécissement de la voie sur le brin descendant
  • P3 : SC
  • P4 : SC
  • P5 : SC
  • P6 : SC
  • P7 : S/SC
  • P8 : SC/SC
  • P9 : SC/SC
  • P10 : S/S


Le téléski du Petit Choucas :

La ligne compte 3 pylônes numérotés de 1 à 3. Dans l'ordre de la montée, cela donne :

  • P1 : SC
  • P2 : S/SC
  • P3 : SC/SC


Vues sur la ligne :

Vue aérienne de la ligne avec l'emplacement des pylônes :
Image

Vue sur la totalité des lignes depuis le versant de la Tête de Cabeau :
Image

Le début des lignes vue de la partie basse de la piste du Sorbier :
Image

La totalité de la ligne du téléski du Petit Choucas et le début de celle du Grand Choucas :
Image

La fin de la ligne du téléski du Grand Choucas avec au fond le départ du télésiège du Chevreuil :
Image

Pylônes 1 :
Image

Portée entre les pylônes 1 et 2, avec la partie basse de la piste des Sapins à gauche :
Image

Pylônes 2, dans la première partie montant faiblement :
Image

Pylônes 3 :
Image



La gare amont du téléski du Petit Choucas

La gare amont est située à 1606 mètres d'altitude dans les alpages de l'Etale, à proximité du pylône 4 du téléski du Grand Choucas. Elle est constituée d'une simple poulie de retour tension par contrepoids montée sur un pylône tubulaire.

Le lâcher ne s'effectue pas au niveau du pylône 3 mais quelques mètres derrière :
Image

Vues sur la gare :
Image

Image

Image



Suite de la ligne du téléski du Grand Choucas

La ligne du téléski du Grand Choucas se poursuit :

Pylône 4 :
Image

Pylône 5, la pente s'incline progressivement :
Image

Pylône 6, on distingue l'arrivée du téléski du Grand Chamois au fond à droite :
Image

Portée entre les pylônes 6 et 7 :
Image

Pylône 7 :
Image

Pylône 8, avec la piste du Sorbier juste derrière :
Image

Pylône 9 :
Image

Pylône 10 d'arrivée :
Image



La gare amont du téléski du Grand Choucas

La gare amont est située à 1775 mètres d'altitude, en montant sur l'Etale. Elle est constituée d'une simple poulie de retour tension par contrepoids montée sur un pylône tubulaire, comme son voisin.

La gare vue depuis le lâcher :
Image

Vue sur la gare :
Image



Conclusion

Les téléskis du Grand et du Petit Choucas restent essentielles au domaine skiable. Outre le fait qu'ils permettent de retourner vers la Clusaz, ils font la joie des skieurs dévalant les pistes rouges de l'Etale, tout comme des débutants s'initiant sur le téléski du Petit Choucas.



Suivre la discussion sur le forum


Appareils en relation :





Contact - Mentions Légales - Cookies
Site déclaré à la CNIL sous le numéro 1173095
Page générée en 0.16271 secondes. 40 requete(s).
96 membres connectés sur les forums
Valid XHTML 1.0 Transitional 
©2003-2016 - www.remontees-mecaniques.net - Tous droits réservés