En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus
Bannière 15Bannière 4Bannière 24Bannière 34

 TKD du Puy

Puy-Saint-Vincent

Poma

T2 ES
Mise en service en : 1998

Suivre la discussion sur le forum


Localisation(s)
Photo

Auteur de ce reportage : Clément05
Section écrite le 11/05/2014 et mise à jour le 18/05/2014
(Mise en cache le 25/06/2014)

Bonjour, je vous présente un reportage sur le…

Image

Au sommaire :


  • Puy-Saint-Vincent
  • Le téléski du Puy : la desserte des espaces Nouvelles glisses
  • Caractéristiques
  • La gare aval
  • La ligne
  • La gare amont
  • Conclusion et remerciements


Puy-Saint-Vincent

Puy-Saint-Vincent est une station de taille moyenne des Hautes-Alpes (05). Implantée dans le briançonnais, la station est perchée au-dessus de la vallée de la Vallouise. La station s’étage sur quatre niveaux :
- 1400, la station 1400 regroupe des complexes hôteliers tels que les hôtels St Roche et de La Pendine. C'est un départ pour les skieurs de tous niveaux.
- Le village, c'est le cœur de la station. C'est le lieu où se trouvent les bâtiments administratifs.
- 1600, est composé d'un grand ouvrage blanc et carré qui se voit de la vallée. Cette barre d'immeubles est dénommée La Voile et comprend des logements ainsi qu'une galerie commerciale en sous-sol.
- 1800, est un quartier avec des immeubles plus traditionnels. Ceux-ci arborent un bardage de bois et une hauteur moins haute que les bâtiments de 1600. Le quartier est situé juste à côté de la piste retour-station Clos d'Aval, ce qui a permis le développement de parkings de stationnement.

La station de Puy-Saint-Vincent attire principalement des provençaux et des marseillais ainsi que des locaux. A taille humaine, le domaine n'est pas très grand. Le principal atout de la station est son exposition en versant nord. Ceci contribue beaucoup à la conservation de la neige en fin de saison. Les remontées mécaniques et les pistes sont implantées sur la Pendine, pointe dominant Vallouise et le village de Puy-Saint-Vincent du haut de ses 2750m d’altitude. La station propose aussi un domaine de ski de fond composé d'une dizaine de pistes s'étendant entre les stations 1400, 1600 et le col de la Pousterle. La station est implantée dans le territoire du pays des Ecrins englobant la vallée de la Vallouise jusqu'à l'Argentière la Bessée. On surnomme Puy-Saint-Vincent « La protégée des vents » du fait que les sommets voisins bloquent le vent venant du Nord.

Le domaine skiable se compose de douze remontées qui desservent trente-deux pistes pour tous les niveaux. Cet espace de ski comporte trois télésièges débrayables, quatre télésièges fixes et quatre téléskis et un télécorde. Ces appareils desservent 2 pistes noires, 12 pistes rouges, 14 bleues et 6 pistes vertes. A noter qu’un snowpark et un boardercross sont aménagés sur le secteur 2000 afin de proposer des espaces nouvelles glisses.
Le domaine skiable propose aussi de magnifiques panoramas s’étendant de l’Embrunais au Mont Chaberton, à la frontière italienne.

Image
Le secteur 2000 avec le téléski du Puy au centre de la photo.

Le téléski du Puy : la desserte des espaces Nouvelles glisses

Le téléski du Puy est situé sur le secteur 2000 (altitude), en amont de l’arrivée du télésiège de la Bergerie.

Cet appareil a été construit en 1998 par Poma est raccourci lors de l’été 2009. Auparavant on trouvait quatre pylônes après le virage, il n’y en a maintenant plus qu’un seul et l’arrivée a été ramenée au niveau du départ du boardercross. Un pylône a été remplacé alors que la gare amont a été conservée lors de cette opération. Ce raccourcissement a été le deuxième acte de la restructuration du secteur 2000 (télésiège des Lauzes en 2007, télésièges de la Pendine et du Rocher Noir en 2011 et télésiège des Bruyères en 2014).

Image
L’ancienne arrivée, avec la piste bleue des Combes descendant du télésiège des Lauzes en arrière-plan.

Comme évoqué dans le titre, la principale tâche de cette remontée est de desservir les espaces Nouvelles glisses de la station. Depuis l’arrivée sont accessibles un boardercross et un petit snowpark. Depuis le bas de ces deux espaces ludiques, on peut rejoindre la gare aval du Puy ce qui permet de pouvoir enchaîner les rotations sur ces espaces, sans avoir à passer par les télésièges des Lauzes ou de la Pendine.

A part les deux espaces ludiques, le téléski permet de skier sur deux pistes bleues (Rhodos et Combes) assez agréables. Mais le rôle de ce téléski reste limité dans le sens où le télésiège des Lauzes dessert les mêmes pistes mais de manière confortable et en arrivant beaucoup plus haut que le téléski du Puy. On peut accéder à cet appareil uniquement en prenant soit le téléski des Bruyères, soit le télésiège fixes des Lauzes.

Voici le tracé du téléski avant 2009 (image Google Earth) :

Image

Et de nos jours (image google earth):

Image

Voici la situation du téléski du Puy sur le plan des pistes :

Image

Zoom :

Image

Caractéristiques

Voici les caractéristiques de l'appareil :

- Caractéristiques Administratives

TKD – Téléski à perches débrayables : PUY
Exploitant : SEM Les Ecrins
Constructeur : Poma
Année de construction : 1998

- Caractéristiques d'Exploitation

Saison d'exploitation : Hiver
Capacité : 1 personne
Débit : 800 personnes/heure
Vitesse d'exploitation : 3.2 m/s

- Caractéristiques Géométriques

Altitude gare aval : 2180 m
Altitude gare amont : 2331 m
Dénivelé : 151 m
Longueur développée : 499 m
Pente moyenne : 28 %
Pente maximale : 45 %
Temps de trajet : 2min 50sec

- Caractéristiques Techniques

Type de gare aval : H130
Type de gare amont : LSP (Lâcher Sous Poulie)
Emplacement gare de tension : Amont
Type de tension : Hydraulique
Emplacement gare motrice : Aval
Type de motorisation : Eléctrique
Sens de montée : Droite
Type d'embarquement : A plat
Nombre de pylônes : 7
Dispositif d'accouplement : Douilles auto-coincantes
Espacement : 6,4m

La gare aval

La gare aval est la motrice de l’appareil. De type H130, elle est située au niveau du départ du télésiège fixe de la Pendine, au-dessus de l’arrivée du télésiège de la Bergerie. De ce fait, on ne peut y accéder qu’en prenant soit le télésiège des Lauzes ou en empruntant le téléski des Bruyères. La gare est aisément joignable depuis la fin du boardecross et du snowpark.

Image
La gare aval depuis la piste rouge des Marmottes.

Image
En descendant. A gauche, l’arrivée du télésiège de la Bergerie et le téléski des Bruyères. A droite, on peut voir un bout de la gare de départ du télésiège de la Pendine.

Image
La gare aval avec la cabane du conducteur. La gare de départ du télésiège de la Pendine est largement visible en arrière-plan.

Image
La gare de profil.

Image
La poulie motrice avec le moteur au-dessus.

Image
La glissière avec le sélecteur de perches et la poulie de sortie de gare.

Image
L’embarquement.

La ligne

La ligne mesure 499m et comporte un virage en fin de ligne. Le tracé longe le boardercross sur toute sa longueur.

Le début est faiblement pentu. Après le deuxième pylône, la pente s’accentue légèrement jusqu’au pylône quatre. Après cet ouvrage, la pente est plate. Puis vient le virage, composé des pylônes cinq et six. Après celui-ci, la ligne aborde sa partie la plus pentue jusqu’au pylône sept et la gare amont.

Caractéristiques de la ligne :
P1 : 1SC/-
P2 : 1SC/-
P3 : 1S/1SC
P4 : 1S/1S
P5 : 1S/-
P6 : 1V/1S 1V
P7 : 1S/1S

S : poulie support
SC : poulies support-compression
V : poulie virage


Image
Le P1, le télésiège de la Pendine à gauche.

Image
La portée de P1 vers P2.

Image
Le P2, le boardercross à gauche.

Image
La portée suivante.

Image
Le P3, le télésiège de la Pendine toujours en toile de fond.

Image
La portée qui suit ce pylône.

Image
Le P4, la pente s’adoucit.

Image
Portée plate.

Image
Le virage composé des pylônes cinq et six.

Image
Vue arrière.

Image
La dernière portée.

Image
le P7, nouveau de 2009, lors du raccourcissement du téléski.

La gare amont

La gare amont est d’origine malgré le raccourcissement du téléski. Elle a simplement été descendue au niveau de l’entrée du boardercross. Assurant la tension du câble, elle donne accès aux espaces ludiques ainsi qu’au bas de la piste des Rhodos qui permet de rejoindre les trois télésièges d’altitude (Pendine, Lauzes et Rocher Noir).

A noter que cette gare s’appuie sur un fût positionné de côté et non à l’avant de la gare et entre les deux brins de câble.

Image
La gare amont depuis la ligne.

Image
La gare amont et le dernier pylône.

Image
De l’autre côté.

Image
La gare depuis l’entrée du boardercross.

Conclusion et remerciements

Le téléski du Puy est un appareil assurant très bien ses deux missions de desserte des espaces ludiques et de pistes faciles pour débutants. Avec une montée peu difficile, cet appareil a encore de beaux jours devant lui malgré le fait que le station ait tendance à remplacer ses téléskis par des télésièges.

Image
Le téléski du Puy depuis le boardercross.

Je remercie rodo_af pour sa photo de l’ancienne arrivée.

Texte&bannière : Clément05
Photos : rodo_af et Clément05 (le 4 mars 2014)

A bientôt.

(C) - 2014 - Clément05 - www.remontées-mécaniques.net



Suivre la discussion sur le forum


Appareils en relation :





Contact - Mentions Légales - Cookies
Site déclaré à la CNIL sous le numéro 1173095
Page générée en 0.12688 secondes. 39 requete(s).
145 membres connectés sur les forums
Valid XHTML 1.0 Transitional 
©2003-2016 - www.remontees-mecaniques.net - Tous droits réservés