En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus
Bannière 37Bannière 14Bannière 5Bannière 6

 TKD Grand Téléski

L'Areilladou

Montaz Mautino

T1 HS
Description rapide :
Partez à la découverte du Grand Téléski de l'Areilladou, première remontée de la station. Malgré sa longueur modeste, il permettait l'accès au sommet du domaine...

Mise en service en : 1963
Fin de service en : 2008

Suivre la discussion sur le forum


Localisation(s)
Photo

Auteur de ce reportage : alspace
Section écrite le 02/11/2014 et mise à jour le 19/05/2016
(Mise en cache le 21/05/2016)

Image



Au sommaire de ce reportage :
  1. L’Areilladou
  2. Le développement du domaine de l’Areilladou
  3. Grand Téléski, desserte de la partie supérieure du domaine
  4. Ligne et infrastructures du Grand Téléski
  5. Grand Téléski, le précurseur d’une station aujourd’hui abandonnée…


L’Areilladou

L’Areilladou était un petit centre de ski situé à 1250 mètres d'altitude dans le département de l'Ardèche, à un peu moins de 3 kilomètres (à vol d'oiseau) du chef-lieu de la commune de Lachamp-Raphaël. À son apogée, cette station exploitait 2 téléskis desservant 4 pistes, entre 1369 mètres d'altitude et 1216 mètres d'altitude.
L'exploitation du domaine a cessée en 2008 avec l'arrêt définitif des 2 téléskis, par manque d'enneigement et de clientèle.

Image
^^ Découvrez une présentation plus détaillée de la station en cliquant sur le logo ^^


Le développement du domaine de l’Areilladou

Le lancement de la station de ski de l’Areilladou a lieu en 1963 avec la mise en service d’un téléski Montaz-Mautino qui permettait de grimper jusqu’au sommet du Suc de l’Areilladou.
La création de ce domaine s’est suivie par la construction de l’auberge de l’Areilladou, située quelques dizaines de mètres plus bas que le départ du Grand Téléski.

Image
Multi-vues de l’Areilladou aux débuts de l’exploitation de la station. En haut à droite, nous pouvons voir le départ du Grand Téléski (D.R).

Image
La ligne du Grand Téléski dans son intégralité depuis les airs. En contrebas, nous pouvons observer l’auberge de l’Areilladou (D.R).

Image
L’auberge de l’Areilladou en 2011.


Cependant, l’accès au départ du Grand Téléski depuis l’auberge de l’Areilladou et du parking de la station reste assez difficile puisqu’il faut monter à pied une pente sur un chemin enneigé.
C’est pourquoi en 1974, le téléski des Débutants est installé en-dessous du départ du Grand Téléski afin d’agrandir un peu le domaine par la bas afin de faciliter l’accès à ce dernier depuis l’auberge de l’Areilladou ainsi que permettre l’ouverture d’une piste peu pentue afin de faciliter l’initiation des débutants sur la station.

Image
La gare aval du téléski des Débutants (cliquez sur l’image pour afficher le reportage lié à cet appareil).


Mais avec les différents hivers sans neige qui se succèdent dans les années 1990, l’exploitation du domaine est ralentie. Mais elle continue son exploitation jusqu’à l’hiver 2007-2008, où seulement 1200 passages ont étés comptabilisés durant cette dernière saison.

Image
Article du Dauphiné Libéré relatant de l’arrêt de la station de ski de l’Areilladou en 2008.



Grand Téléski, desserte de la partie supérieure du domaine skiable

Le Grand Téléski, accessible facilement depuis le parking de la station et de l'auberge de l’Areilladou par le téléski des Débutants, desservait la partie supérieure du domaine skiable de l’Areilladou.
En plus de donner accès au sommet du domaine skiable de l’Areilladou, le Grand Téléski permettait de faire des rotations rapides sur les plus longues pistes de la station.

Le Grand Téléski desservait donc 3 pistes :
  • La piste verte, qui permettait de faire une petite ballade sans difficultés majeures.
  • La piste bleue. Un peu plus difficile que la précédente, elle était située entre le Grand Téléski et la piste verte.
  • La piste rouge, qui était la seule possibilité de ski balisé sur la gauche du Grand Téléski.

Image
Situation du Grand Téléski sur le plan des pistes de l’Areilladou.



Voici les caractéristiques de ce téléski :

Caractéristiques administratives

TKD-Télésiège à perches découplables : GRAND TÉLÉSKI
Maître d’œuvre : MONTAZ-MAUTINO
Maître d'ouvrage : DABD
Exploitant : UMIDA
Constructeur : MONTAZ-MAUTINO
Année de construction : 1963
Année d'arrêt de l'exploitation : 2008

Caractéristiques d'exploitation

Saison d'exploitation : Hiver
Capacité : 1 personne
Débit à la montée : 600 personnes/heure
Vitesse d'exploitation maximale : 3,5 m/s
Sens de montée : Par la droite

Caractéristiques géométriques

Altitude aval : 1225 m
Altitude amont : 1369 m
Dénivelée : 144 m
Longueur développée : 587 m
Portée la plus longue : 90 m
Pente moyenne : 25 %
Temps de trajet : 3 minutes 30 secondes

Caractéristiques techniques

Type de gare aval : D.40
Emplacement motrice : Aval
Type de motorisation : Électrique
Puissance développée : 22 kW
Emplacement tension : Amont
Type de gare amont : Poulie flottante
Type de tension : Contrepoids
Nombre de pylônes : 8

Caractéristiques des véhicules

Type de véhicules : Perches télescopiques
Nombre de véhicules : 50
Masse à vide : 9 kg
Charge utile : 80 kg
Dispositif d'accouplement : Douille auto-coinçante Montaz-Mautino
Espacement : 6 secondes


Ligne et infrastructures du Grand Téléski

La gare aval

La gare aval était située à 1225 mètres d'altitude, à quelques mètres en contrebas de l’arrivée du téléski des Débutants.
C’était une gare motrice-fixe D.40 qui assurait la mise en mouvement du câble ainsi que le stockage des perches dans une glissière.

Image
La gare aval dans son environnement hivernal depuis le téléski des Débutants.

Image
Vue de trois-quarts.

Image
Vue de plus haut.

Image
Vue opposée.

Image
Vue de profil.

Image
Vue arrière.

Image
La gare aval dans toute sa hauteur.

Image
La gare aval et ses haubans qui la soutenait.

Image
Gare aval depuis la ligne.



La ligne

La ligne était courte avec ses 587 mètres de longueur développée. Jusqu’au pylône 2, la pente était faible. Le pylône 2 donnait l’impulsion de la première montée, arrêtée au passage de l’ouvrage n°4. Ce dernier radoucissait la ligne qui était plate jusqu’au pylône suivant qui imprimait la montée finale, terminée au passage du pylône 7 qui radoucissait la pente. La pente était alors décroissante jusqu’au lâcher de la perche entre le pylône 8 et la gare amont.

Montaz Mautino avait équipé la ligne de 8 pylônes :

  • P1 : SC/-
  • P2 : C/-
  • P3 : S/-
  • P4 : S/S+Dispositif d’aide à la réduction de la largeur de la voie
  • P5 : SC/-
  • P6 : S/-
  • P7 : SC/-
  • P8 : S/S
  • P9 : SC/S incliné afin de modifier la largeur de la voie


Image
Ligne depuis la gare aval.

Image
P1.

Image
Vu de trois-quarts.

Image
Vue arrière sur le pylône 1 et la gare aval en arrière-plan.

Image
La suite de la ligne après le pylône 1.

Image
P2.

Image
La ligne au niveau du pylône 7.

Image
Une petite partie de la ligne au niveau du pylône 8 depuis la piste rouge.

Image
Le pylône 8 vu depuis le début de la piste verte.

Image
Le pylône 9 vu de derrière.



La gare amont

La gare amont était située à 1369 mètres d’altitude, au sommet du domaine de l’Areilladou.
C'était une poulie flottante qui assurait la tension du câble grâce à un contrepoids qui était redirigé par un poussard tubulaire. Ce poussard était retenu grâce à des haubans.

Image
Le pylône 9 et la gare amont en arrière-plan.



Autres vues...

Image
Le début de la piste rouge.

Image
La fin de la piste rouge.

Image
La piste bleue.



Grand Téléski, le précurseur d’une station aujourd’hui abandonnée…

Le Grand Téléski était le seul appareil qui desservait le sommet du domaine skiable de l’Areilladou. Il était le véritable atout de la station, qui permettait de diversifier les pistes et de ne pas rester faire quelques descentes sur le téléski des Débutants et sa piste facile.
Mais en 2008, à cause de la trop faible fréquentation récurrente du domaine, de son faible temps d’ouverture et l’abandon de l’activité par l'exploitant, le Grand Téléski est définitivement arrêté… Mais après la possible vente du site de l’Areilladou par le Conseil Général de l’Ardèche en 2016, la reprise de l’exploitation des téléskis sera peut-être effectuée… Seul l’avenir nous le dira.

Image
Grand Téléski, l’appareil pionnier de la station aujourd’hui abandonné...


Je remercie Monts-Jura et bRuNo du forum Dornas pour la mise à disposition de leurs images, ainsi que Bovinant pour la bannière.

Bannière : Bovinant
Texte et mise en page : Alspace
Photos : Monts-Jura et bRuNo
Date des photos : 27 décembre 2005, 23 février 2008, 1 octobre 2010, 22 juillet 2011 et 15 septembre 2014.



Suivre la discussion sur le forum


Contact - Mentions Légales - Cookies
Site déclaré à la CNIL sous le numéro 1173095
Page générée en 0.11276 secondes. 23 requete(s).
121 membres connectés sur les forums
Valid XHTML 1.0 Transitional 
©2003-2016 - www.remontees-mecaniques.net - Tous droits réservés