En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus
Bannière 28Bannière 24Bannière 20Bannière 27

 TKE de Gelaz

Valmorel (Le Grand Domaine)

Poma

T1 ES
Mise en service en : 2005

Suivre la discussion sur le forum


Localisation(s)
Photo

Auteur de ce reportage : alspace
Section écrite le 06/05/2014 et mise à jour le 01/07/2014
(Mise en cache le 01/07/2014)

Image



Au sommaire de ce reportage :
I- Valmorel
II- Les débuts de la liaison avec Doucy Combelouviere
III- De Péclet à Gelaz : réimplantation de téléski
IV- Gelaz : Appareil primordial pour la liaison avec Doucy Combelouvière
V- Ligne et infrastructures du téléski de Gelaz
VI- Gelaz : Investissement réussi ?


Valmorel

Image

>> Découvrez l’introduction à la station en cliquant sur le logo <<


Les débuts de la liaison avec Doucy Combelouvière

Doucy Combelouvière est une petite station située sur la commune de la Léchère. Le ski s’y développa dès le début des années 1960 avec l’implantation de deux téléskis sur le hameau de Combelouvière. Par la suite, d'aures appareils sernt installés pour accèder à la cote 1500, au sommet actuel du télésiège de Combelouvère. Cette chaine sera démontée en 1985 au profit d'un télésiège pulsé qui fut installé sur un tracé plus direct, pour ainsi permettre une ascention rapide vers le domaine skiable.

Image
Le départ du premier appareil qui constituait la chaîne de trois téléskis.

Image
Le front de neige de Doucy Cobelouvière, vu depuis les airs.



En 1976, un télésiège fixe fut construit sur la commune des Avanchers. Celui-ci permettait, depuis les futurs sites qui accueilleront la station de Valmorel, d’accéder au sommet de Beaudin, situé à 1900 mètres d’altitude. Avec la construction de cet appareil, il fut décidé la même année de construire trois téléskis permettant d’aller et venir entre le télésiège de Beaudin et Doucy Combelouvière. L’un de ces téléskis prenait son départ à une centaine de mètres du ruisseau des Guillots pour accéder à la Montagne de Tête, appelée aussi « sommet des Lanchettes ».
La pente de ce téléski était assez importante, ce qui repoussait les débutants qui préféraient remonter à pied la piste de Gelaz ou emprunter le télésiège des Lanchettes, construit en 1982.

RDP –Téléski à perche débrayable : MONTAGNE DE TETE (ou des Guillots)

Constructeur : MONTAZ MAUTINO
Année de construction : 1976
Dénivelée : 155 m
Longueur développée : 485 m
Débit : 600 personnes/heure

Image
La gare aval, de type T50, de manufacture Montaz Mautino.


Après 29 ans de bons et loyaux services, le téléski des Guillots sera démonté (sauf la gare aval qui restera en place quelques années supplémentaires) car il n’était plus adapté à sa tâche et les pistes qu’il desservait ont disparu petit à petit pour dédier cet appareil uniquement à un rôle de liaison. Il sera remplacé par un téléski à enrouleurs sur un tracé plus long et moins pentu. Cette nouvelle installation est issue du déplacement de l’ancien téléski de Péclet, situé sur le secteur voisin de Beaudin.


De Péclet à Gelaz : réimplantation de téléski

Le secteur de la Madeleine ouvre en 1984 pour permettre l’année suivante l’accès à Saint François Longchamp. Puis au début des années 2000, les trois appareils qui permettent l’accès à ce secteur étaient complètement saturés ce qui obligea le DSV à construire durant l’été 2001 un quatrième appareil sur la Combe de Beaudin afin de soulager ses voisins. Ce dernier, étant victime de son succès du fait de ses nombreux atouts, fut démonté en 2005 pour laisser place au futur télésiège du Morel qui aurait dû être construit l’année suivante. Mais le TTR de la Madeleine connut durant l’hiver 2005-2006 un problème technique qui entraîna son remplacement dès l’été venu. Le téléski de Péclet étant relativement neuf et donc exploitable, il fut déplacé durant le même été sur le tracé que nous connaissons actuellement pour remplacer l’ancien téléski des Guillots. Donc pour remédier à cela, le DSV décida en 2005 de déplacer Péclet, tout fraîchement démonté, sur un tracé plus doux suivant la piste de Gelaz, qui fut pour l’occasion remodelée.

Voici les caractéristiques techniques du téléski de Péclet (2001-2005) :

RAE : Téléski à enrouleurs : Péclet
Constructeur : POMAGALSKI
Année de construction : 2001 (déplacé en 2005)
Altitude aval : 1898 m
Dénivelée : 116 m
Longueur développée : 876 m
Débit : 850 personnes/heure
Vitesse d'exploitation : 3 m/s
Motrice-tension : Aval

Voici une vue de l'ancien téléski de Péclet : (Cliquer sur la photo pour accéder à la vidéo)

Image
La gare aval, de type Solis 45 Motrice-Tension.



Gelaz : Appareil primordial pour la liaison avec Doucy Combelouvière

Le nouveau téléski de Gelaz a été construit en 2005 grâce à la réutilisation de la quasi-totalité du matériel de l’ancien TKE de Péclet, démonté la même année pour laisser place au télésiège du Morel.
Compte tenu de sa position stratégique, permet de remonter les skieurs sur le sommet des Lanchettes, depuis lequel ils pourront redescendre sur Doucy Combelouvière, via la piste bleue de Tête Montolivet.

Le rôle primordial de cet appareil donne à cette installation une fréquentation telle que le débit vient régulièrement à manquer, des attentes plus ou moins longues se formant alors.

Ce télésiège dessert 3 pistes :
- La piste bleue de Gelaz redescendant au départ de cet appareil ainsi qu'à ceux des téléskis de l'Arenouillaz et du télésiège de la Biollène.
- La piste bleue de la tête Montolivet donnant accès à la station de Combelouvière.
Ainsi que la piste rouge des Lanchettes, donnant accès à la station et au télésiège du même nom.


Image
Situation du téléski de Gelaz sur le Grand Domaine

Image
Situation du téléski de Gelaz sur le secteur, ainsi que les tracés des anciens appareils
(en rouge le TKE de Gelaz, en bleu le téléski de Péclet (2001-2005) et en jaune le TKD des Guillots (1976-2005)).



Cet appareil est un téléski Pomagalski tout à fait classique pour l’époque de construction de l’ancien téléski de Péclet. En gare aval nous retrouvons une gare Lotus 45, tandis qu'en gare amont, il s'agit d'un lâché sous poulie qui est utilisé comme gare retour de l'appareil. Quant à la ligne, elle possède des pylônes de largeur de voie différente pour la montée et la descente.


Caractéristiques

    Caractéristiques Administratives

    RAE-Téléski à enrouleurs : Gelaz
    Exploitant : Domaine Skiable de Valmorel SA
    Constructeur : POMAGALSKI
    Année de construction : 2005
    Montant de l’investissement : 180 000 €

    Caractéristiques d’Exploitation

    Saison d'exploitation : Hiver
    Capacité : 1 personne
    Débit à la montée : 900 personnes/heure
    Vitesse d'exploitation : 3 m/s
    Heures d'ouverture et de fermeture : 9h30-16h40 (17h00 à partir de février)

    Caractéristiques Géométriques

    Altitude aval : 1733 m
    Altitude amont : 1824 m
    Dénivelée : 91 m
    Longueur développée : 627 m
    Pente maximale : 24 %
    Pente moyenne : 17 %
    Temps de trajet : 3 min

    Caractéristiques Techniques

    Type de gare : Lotus 45
    Emplacement motrice : Aval
    Puissance développée : 45 kW
    Emplacement tension : Aval
    Type de tension : Hydraulique
    Sens de montée : Gauche
    Type de départ : A plat
    Nombre de pylônes : 6
    Largeur de la voie : 3,50 m
    Dispositif d’accouplement : Pince fixe
    Nombre de véhicules/suspentes : 105
    Espacement : 11,20 m



Ligne et infrastructures du téléski de Gelaz

La gare aval

La gare aval, qui est située à 1733 mètres d'altitude à proximité des téléskis de l'Arenouillaz et du télésiège de la Biollène, est de type Lotus 45, classique de ce constructeur dans le début des années 2000.
C'est au niveau de cette gare que s'effectue la mise en mouvement du câble, ainsi que la mise en tension nécessaire au câble. L'embarquement s'effectue à plat, tout de ce qu'il y a de plus classique sur ce genre d'appareil.

Image
Vue en plongée sur la gare aval.

Image
Vue rapprochée.

Image
La gare vue depuis le début de la file d'attente.

Image
Vue de profil.

Image
Vue de trois quart.

Image
La ligne depuis la gare aval.



La ligne

La ligne du téléski de Gelaz ne comporte pas de difficulté majeure. Elle est décomposée en 4 parties que l’on pourrait découper comme ceci : la première se situe entre la gare aval et le deuxième pylône où elle est quelque peu raide, et ce dès le départ ce qui donne un départ assez sportif. S’ensuit une portée assez plate entre le P2 et le P3 qui donne la pente maximale de l’appareil, qui se radoucit après l’ouvrage de ligne numéro quatre. Ensuite, entre le P4 et P5, la ligne continue de se radoucir pour devenir relativement peu pentue dans la partie finale jusqu'au sommet.

Dans l’ordre de la montée :
G1 : 4C/4C
P1 : 2S/2S
P2 : 2S/2S
P3 : 2SC/2SC
P4 : 2S/2S
P5 : 2S/2S
P6 : 4S/4S
G2 : 2SC/2SC


Image
Dernière vue de la gare aval.

Image
Portée vers le pylône 1.

Image
P1.

Image
Portée vers le pylône 2.

Image
P2.

Image
Portée entre les P2 et P3.

Image
P3.

Image
Portée P3-P4.

Image
P4.

Image
Portée vers le pylône 5.

Image
P5.

Image
Dernière portée.

Image
P6.


La gare amont

La gare amont est située à 1824 mètres d’altitude, à proximité du télésiège des Lanchettes. Il s'agit de la gare retour de ce téléski où l'on retrouve une station de type LSP.

Image
La gare amont, vue depuis l'aire de lâché.

Image
Vue en contre plongée.

Image
Vue de trois quarts.

Image
Idem, mais l'arrière de la gare.



Les véhicules

Le téléski de Gelaz possède 105 perches à enrouleurs Leitner classiques disposées à intervalle régulier de 11,2 m, pouvant accueillir jusqu'à une personne.

Image
La perche.

Image
La suspente et l'enrouleur.



Quelques vues depuis les pistes

Image
La ligne, depuis le sommet de la piste de Gelaz.

Image
Vue arrière.

Image
Au niveau du P4.

Image
La ligne dans sa quasi totalité.



Gelaz : Investissement réussi ?

Le téléski de Gelaz a remplacé à merveille son prédécesseur, mais celui-ci manque de débit lors des vacances scolaires et est relativement inconfortable. Certains disent que l’ancien tracé était plus utile du fait que les Guillots desservait plus de pistes, mais les chiffres de fréquentation prouvent que Gelaz est plus emprunté que son prédécesseur.

Image
Le téléski de Gelaz, un téléski court, lent et inconfortable, mais indispensable !


Ce reportage est maintenant terminé, merci de l'avoir suivi et à bientôt.

Texte et photos : Alspace
Graphisme bannière : Kenzo
Photo du téléski des Guillots : Geofrider

Je remercie Kenzo pour la bannière, Geofrider pour la photo de la gare aval de l'ancien téléski des Guillots ainsi que 91@g pour son aide à la correction.



Suivre la discussion sur le forum


Appareils en relation :





Contact - Mentions Légales - Cookies
Site déclaré à la CNIL sous le numéro 1173095
Page générée en 0.09085 secondes. 42 requete(s).
101 membres connectés sur les forums
Valid XHTML 1.0 Transitional 
©2003-2016 - www.remontees-mecaniques.net - Tous droits réservés