En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus
Bannière 42Bannière 16Bannière 2Bannière 41

 TKE de l'Altiport

Méribel (Les Trois Vallées)

Autres constructeurs

T2 ES
Description rapide :
Téléski installé en remplacement du téléski débrayable du même nom sur le domaine de Méribel. Appareil composé d'éléments de récupération et d'éléments neuf du constructeur Suédois Axet.

Mise en service en : 2009

Suivre la discussion sur le forum


Localisation(s)
Photo

Auteur de ce reportage : Geofrider
Section écrite le 25/09/2010 et mise à jour le 25/09/2010
(Mise en cache le 11/07/2014)

Image


Méribel est une station savoyarde située dans la vallée de la Tarentaise. La célèbre station possède un domaine skiable compris entre 1400 mètres et 24738 mètres d’altitude qui est situé au cœur du plus grand domaine skiable du monde relié skis aux pieds : Les 3 Vallées. La station fortement orientée vers l’international possède une architecture authentique avec de nombreux chalets. Le téléski de l’Altiport réalisé en 2009 vient remplacer un très vieux téléski débrayable.


Les débuts de Méribel et la naissance du secteur de l’Altiport

Méribel débute son activité ski dans le milieu des années trente avec la réalisation d’une remontée artisanale. Cependant l’exploitation de cette première remontée est stoppée par la seconde guerre mondiale. Après la fin de la guerre, sont réalisés trois télébennes permettant l’accès à la Saulire et à la station voisine de Courchevel depuis La Chaudanne. Sur ce versant sera réalisé également le tout premier téléski de Burgin. Il sera rejoint en 1963 par le téléski de la Frasse. L’année suivante ce sera au tour du téléski de l’Altiport de voir le jour.


Le premier téléski de l’Altiport

Ce téléski se situe à proximité de l’Altiport de Méribel qui confère donc le nom à cet appareil. Non loin de l’Altiport se trouve des hôtels qui accueillaient les voyageurs arrivant en avion. Ce téléski a donc permis de relier mécaniquement l’Altiport au reste du domaine skiable créant donc un point d’entrée sur ce dernier.
En 1998, Méribel Alpina lance un plan d’investissements visant la restructuration du versant Saulire de Méribel. Le point d’orgue de cette rénovation sera la mise en service en 2000 du télésiège débrayable huit places de l’Altiport. Cette réalisation aura pour effet de reléguer le téléski du même nom à un usage purement débutant. Toutefois peu adapté à cette clientèle, Méribel Alpina va décider durant l'été 2009 de remplacer ce téléski par un autre appareil. Plus de détails sur l’ancien téléski de l’Altiport sont à retrouver sur le reportage qui lui est consacré.

La gare aval du télésiège du téléski débrayable de l’Altiport
Image


Le téléski de l’Altiport version 2009

Afin de faciliter l’usage du téléski de l’altiport pour les débutants, Méribel a transformé ce téléski débrayable en téléski à enrouleurs. Le tracé de l’ancien téléski a été intégralement repris. Seule la gare aval a été déplacée de quelques mètres vers l’amont afin d’avoir une zone plus vaste de stationnement des clients notamment pour ceux arrivant depuis le télésiège débrayable du Golf, appareil lui aussi réalisé en 2009 qui assure l’accès à l’Altiport depuis Méribel Village. Tout comme l’ancien appareil, on rejoint ce téléski directement depuis la Chaudanne via la télécabine des Rhodos. Depuis le rond-point des pistes, le télésiège de l’Adret permet de le rejoindre alors que les clients logeant donc le quartier du Morel le rejoindront via le télésiège triplace du même nom.

Grâce à ce nouvel appareil, fini le départ difficile du aux perches télescopiques et à la vitesse d’exploitation élevée de l’ancien appareil. En effet une vitesse de quatre mètres par secondes n’est guère appropriée aux enfants ou aux adultes apprenant le ski. Désormais avec cette nouvelle remontée mécanique le départ se fait plus en douceur avec les enrouleurs limitant l’à-coup au départ. La vitesse a également été revue à la baisse sur l’Altiport nouvelle version puisqu’elle n’est plus que de 2.3 mètres par secondes et convient donc mieux à la clientèle empruntant cet appareil. Avec cette réduction de vitesse, le temps de trajet à pratiquement doublé pour rejoindre le sommet de l’installation. Si le temps de montée reste raisonnable pour rejoindre l’arrêt intermédiaire présent sur la ligne du téléski, l’accès au sommet est quelque peu longuet avec un temps de montée de huit minutes. Toutefois les plus pressés pourront toujours emprunter le télésiège débrayable de l’Altiport situé juste à coté.

Au sommet de cet appareil en remontant quelques mètres, on accède au sommet de la télécabine des Rhodos pour que les clients puissent rejoindre en toute facilité leurs résidences en télécabine. De son point culminant les clients pourront poursuivre vers les sommets avec le télésiège de la Dent de Burgin ou vers Courchevel avec le télésiège de la Loze. Toutefois le rôle de cet appareil est plus limité à la desserte des pistes vertes du secteur et de l’espace débutant aménagé. De ce fait, il est également largement emprunté par les écoles de ski et leurs cours débutant. L’Altiport reste un appareil accessible gratuitement pour les clients. Il fait également partie du forfait mini pass qui offre un accès à plusieurs appareils débutants du versant Saulire de Méribel.

Au niveau des pistes, il dessert deux pistes vertes :

- La piste verte Rhodos qui permet de prendre la direction du Rond Point des pistes
- La piste vert Blanchot qui redescend au bas de cet appareil. Elle dessert l’espace débutant de la zone de l’Altiport.

Situation sur le plan des pistes
Image


Les Caractéristiques de l’installation

Caractéristiques Administratives

RAE - Téléski à enrouleurs : ALTIPORT
Exploitant : MERIBEL ALPINA
Constructeur : ER2I MONTAGNE
Année de construction : 2009
Montage : MERIBEL ALPINA
Montant de l'investissement : 100.000 €
Caractéristiques d’Exploitation

Saison d'exploitation : Hiver
Capacité : 1 personne(s)
Débit à la montée : 500 personnes/heure
Vitesse d'exploitation : 2.3 m/s
Temps de Trajet : 8min06

Caractéristiques Géométriques :

Altitude Aval : 1715 m
Altitude Amont : 1889 m
Dénivelée : 174 m
Longueur développée : 1119 m
Pente Maxi : 22 %
Pente Moyenne : 16 %

Caractéristiques Techniques

Tension : Amont
Type de Tension : Hydraulique
Motrice : Aval
Type de Motorisation : Asynchrone
Puissance Développée : 74 KW
Sens de montée : Gauche
Dispositif d’accouplement : Attache fixe
Angles : Non
Nb Pylônes : 10
Nb Enrouleurs : 67
Espacement : 16.56 m
Diamètre du câble : 16 mm


Ligne et Infrastructures du téléski de l’Altiport

Le téléski de l’Altiport reprenant le même tracé que l’appareil qu’il remplace, Méribel Alpina a décidé de réutiliser les ouvrages de ligne ainsi que le récent Lâcher Sous Poulie qui avait été installé. Afin de pouvoir modifier ce téléski en réutilisant ces éléments, Méribel Alpina a fait appel à la société ER2I montagne. Cette société basée à Montmélian a demandé à IDM de fournir les équipements de ligne (futs exceptés) ainsi que les enrouleurs et le câble. IDM commercialise en France depuis 2009 des téléskis à enrouleurs « Toplift » développés par la société suédoise Axet. C’est donc ce matériel qui est venu équiper le nouveau téléski de l’Altiport. IDM en plus de Méribel à fourni un téléski entièrement de conception Suédoise à la station de Gérardmer. Du fait de la réutilisation de tous ces éléments, la transformation a eue lieue en un temps record puisque le chantier à démarré à l’automne et c’est terminé début décembre avec la réception technique par les services de l’Etat.


  • La Gare aval


La gare aval est située à 1715 mètres d’altitude. Elle se trouve juste à coté du départ du télésiège de l’Altiport. Non loin se trouve le sommet du télésiège débrayable du Golf ainsi que le départ du télécorde Fontany. La gare est également située non loin des caisses de l’Altiport. C’est ici que se trouve la chaine cinématique assurant la mise en mouvement de l’appareil.

La gare aval
Image

Le moteur a été récupéré de l’ancien téléski
Image

D’autres vues sur la gare
Image

Image

Image

La poulie motrice et le réducteur
Image

La chaine cinématique de l’appareil
Image


  • La ligne

La ligne de ce téléski à vocation débutante n’est pas difficile. Ceci se vérifie avec l’inclinaison moyenne et maximale qui sont toutes les deux faibles. Le premier pylône de compression de l’ancienne ligne ayant été supprimé, la ligne ne compte plus que 10 ouvrages de ligne. Le tracé est toujours aussi agréable puisque dans la végétation. Peu après avoir croisé la ligne du télésiège de l’Altiport, on retrouve l’arrêt intermédiaire qui est désormais après le P4.

Dans l’ordre de la montée cela donne :

P0 : 4C/4C
P1 : 4S/2S
P2 : 2S/2S
P3 : 2S/2S
P4 : 4S/4S
P5 : 2SC
P6 : 2SC
P7 : 2S/2S
P8 : 2SC/2SC
P9 : 2S/2S
P10 : 4S/4S


La ligne depuis le bas
Image

En avant sur le nouveau téléski de l’Altiport
Image

Le tracé du télésiège de l’Altiport sur la gauche
Image

La Dent de Burgin sur la gauche
Image

Image

En approche sur le P2
Image

On s’apprête à croiser la ligne du télésiège
Image

[/i]Croisement[/i]
Image

L’arrêt intermédiaire juste après ce pylône
Image

Zoom sur cet ouvrage de ligne
Image

On continue en direction du sommet
Image

Au niveau de P5
Image

En approche sur la montée finale
Image

Dans cette montée
Image

Image

Le sommet du télésiège de l’Altiport sur la droite
Image

P9
Image

Le dernier pylône
Image

Arrivée en gare amont
Image


  • La Gare amont

La gare amont est le lâcher sous poulie qui avait remplacé la poulie flottante d’origine de l’ancien téléski. Ce lâcher sous poulie accueille le dispositif qui assure la tension du câble de l’installation. La tension est effectuée à l’aide d’un vérin hydraulique qui est relié à la poulie de retour montée sur lorry. Les poulies sur chaque brin ont été remplacées par des galets afin de permettre le passage des enrouleurs.

Vues sur la gare amont
Image

Image


  • Véhicules et Pinces


Axet utilise des enrouleurs magnétiques. Vue sur la pince et l’enrouleur
Image

Ensemble enrouleur + agrès
Image

Passage de la pince sur un balancier support
Image


Un nouveau téléski pour une nouvelle page de l’Altiport

En cette saison 2009/2010, Méribel tourne une page de l’histoire du secteur de l’Altiport en remplaçant le téléski débrayable du même nom qui était devenu en même temps le plus vieux téléski encore en service de la vallée. Avec ce nouvel appareil, fini les rudes départs de l’ancien appareil pour le plus grand plaisir de sa clientèle débutante qui gravira désormais sans peine la ligne de l’appareil afin de découvrir les joies des sports de glisse. Un investissement réussi pour Méribel qui permet de garder tout de même un petit souvenir de l’un des appareils qui a permis à Méribel de se lancer à la conquête de l’or blanc.

Image


Ainsi se termine le reportage sur cette installation
A Bientôt.



Suivre la discussion sur le forum


Appareils en relation :





Contact - Mentions Légales - Cookies
Site déclaré à la CNIL sous le numéro 1173095
Page générée en 0.10027 secondes. 39 requete(s).
101 membres connectés sur les forums
Valid XHTML 1.0 Transitional 
©2003-2016 - www.remontees-mecaniques.net - Tous droits réservés