En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus
Bannière 11Bannière 36Bannière 7Bannière 42

 TKE de l'Arpasson

Méribel (Les Trois Vallées)

Doppelmayr

T2 ES
Description rapide :
Le second téléski à enrouleurs sur le domaine de Méribel. Construit en remplacement d'un téléski débrayable.

Mise en service en : 2005

Suivre la discussion sur le forum


Localisation(s)
Photo

Auteur de ce reportage : Geofrider
Section écrite le 11/07/2010 et mise à jour le 23/03/2013
(Mise en cache le 09/07/2014)

Image


Méribel est une station savoyarde située dans la vallée de la Tarentaise. La célèbre station possède un domaine skiable compris entre 1400 mètres et 2738 mètres d’altitude qui est situé au cœur du plus grand domaine skiable du monde relié skis aux pieds : Les 3 Vallées. La station fortement orientée vers l’international possède une architecture authentique avec de nombreux chalets. L’actuel téléski de l’Arpasson est le second téléskis à enrouleurs à avoir été installé par Doppelmayr sur le domaine de Méribel.


Un peu d’histoire

Méribel débute son activité ski dans le milieu des années trente avec la réalisation d’une remontée artisanale. Cependant l’exploitation de cette première remontée est stoppée par la seconde guerre mondiale. Après la fin de la guerre, sont réalisés trois télébennes permettant l’accès à la Saulire et à la station voisine de Courchevel depuis La Chaudanne. Dix ans plus tard verra le jour la première télécabine de Tougnète ouvrant le tout premier circuit Trois Vallées.


Les téléskis débrayable de l’Arpasson

La même année que la mise en service de la première télécabine de Tougnète, la station de Méribel fait installer un téléski en altitude en contrebas de la gare aval du premier tronçon de ce téléporté. Le téléski permet aux clients souhaitant monter jusqu’au sommet de Tougnète de rejoindre la gare aval du second tronçon. Il permet également aux client souhaitant profiter des pentes moins fortes proposées par cet appareil d'avoir un petit espace débutants en altitude. Partant du lieu-dit de l’Arpasson il permet également aux clients qui ne veulent pas redescendre à ski jusqu’à la station de regagner la gare aval du second tronçon leur permettant ainsi d'enchainer les rotations sur le haut de cette montagne. Plus tard en 1969, cette installation va permettre de rejoindre le secteur de Cherferie. En effet Méribel installe cette année là deux appareils : les téléskis de la Vieille Cave et de Cherferie. Ce premier appareil de l’Arpasson avec sa gare T100 et sa ligne faite de pylônes en treillis sera en service sur le domaine jusqu’en 1977.

Une vue sur le premier téléski de l’Arpasson
Image

En 1977 le premier téléski est remplacé par un appareil neuf au tracé identique. Fini les pylônes en treillis de l’ancienne ligne place désormais à des pylônes tubulaires. Cette modernisation c’est faite au même moment que le remplacement de la première télécabine de Tougnète qui a cédé sa place à une autre télécabine plus moderne. Arpasson garde son rôle débutant avec la desserte de pentes assez faible tout en offrant aux clients débarquant à l’intermédiaire de la télécabine de basculer vers le secteur de Cherferie. Plus tard il donnera accès au téléski du Roc de Fer (démonté de nos jours) et au télésiège Olympic Express. Toutefois son intérêt de liaison vers ce secteur a fortement diminué depuis la mise en service respectivement en 1987 et 1990 des télésièges quadriplace Plan de l’Homme et Roc de Fer. De ce fait il a gardé essentiellement son utilité débutante au sein de cette zone facile sur le versant Tougnète. Après 28 ans de service le second téléski de l’Arpasson est démonté mettant ainsi fin au règne du téléski débrayable sur cette ligne de Méribel.


Le téléski à enrouleurs de l’Arpasson

Le dernier appareil en date mis en place par Méribel Alpina sur la ligne de l’Arpasson est un téléski à enrouleurs. Le second appareil de ce type sur le domaine de Méribel va permettre de renforcer la vocation débutante de ce téléski en proposant un départ tout en douceur. Ainsi cette clientèle aura plus de facilités à aborder le tracé de cet appareil avec des à-coups moins violents. Depuis 2006 il forme avec Caves une gamme d’appareil particulièrement adaptée aux débutants sur ce secteur.

Si la vocation débutante de cet appareil est une des raisons de ce remplacement, ce n’est pas la principale. Depuis 2005, Méribel à mis en place un important snowpark baptisé Moon Park afin d’attirer une clientèle jeune. Le téléski de l’Arpasson est donc devenu la remontée attitrée des pratiquants venus s’amuser dans cet espace ludique. Avec Arpasson qui se trouve au pied du Moon Park, ils peuvent enchainer facilement et rapidement les rotations sur cet espace dédié où l’on trouve tables et divers modules. Après de nombreuses modifications, le Moon Park de Méribel est devenu l’un des meilleurs snowpark de France et l’Arpasson dans sa nouvelle version y a sans doute contribué. Arpasson fait même partie d’un forfait spécial pour les clients ne souhaitant faire que du snowpark et donnant accès à seulement quelques remontées sur le domaine de Méribel et de Méribel-Mottaret. Dans le cadre de ce forfait, il permet à ces personnes de basculer sur Mottaret via la piste de la Truite afin qu’ils puissent rejoindre le snowpark des Plattières. Pour les autres clients, il permet de rejoindre le sommet de la télécabine de Tougnète et le départ du télésiège de Tougnète 2. Il donne également accès au secteur Cherferie avec le téléski du même nom, le téléski des Caves et le télésiège Olympic Express.

Au sommet de cet appareil, cinq pistes sont accessibles :

- La piste verte Escargot Vert rejoignant le téléski des Caves
- La piste bleue Lièvre qui redescend à Méribel en longeant l’Arpasson sur sa partie haute
- La piste bleue Grive qui rejoint le sommet de la télécabine de Tougnète 1 et le départ du télésiège Tougnète 2
- La piste rouge Eterlou et la piste noire Bosses qui débouchent sur la piste Lièvre emmenant ainsi à Méribel.

Situation sur le plan des pistes
Image


Les Caractéristiques techniques de l’installation


Caractéristiques Administratives

RAE-Téléski à enrouleur : ARPASSON
Maître d’Ouvrage :MERIBEL ALPINA
Maître d’Œuvre : ERIC
Exploitant : MERIBEL ALPINA
Constructeur : DOPPELMAYR
Année de construction : 2005
Montant de l’investissement : 350 000 €

Caractéristiques d’Exploitation

Saison d'exploitation : Hiver
Capacité : 1 personne(s)
Débit à la montée : 865 personnes/heure
Vitesse d'exploitation : 3 m/s
Temps de Trajet : 4min00

Caractéristiques Géométriques

Altitude Aval : 1808 m
Altitude Amont : 2011 m
Dénivelée : 203 m
Longueur développée : 721 m
Pente Maxi : 42 %
Pente Moyenne : 30 %


Caractéristiques Techniques

Type de Gare : MTDS25
Tension : Aval
Type de Tension : Hydraulique
Motrice : Aval
Type de motorisation : Asynchrone
Puissance Développée : 75 KW
Sens de montée : Droite
Dispositif d'accouplement :Attache Fixe
Nb Pylônes :7
Angles : Non
Nb Enrouleurs : 116
Espacement : 12.48 m


Caractéristiques du câble

Fabricant du câble : TREFILEUROPE
Diamètre du câble : 18 mm
Câblage : Lang à droite
Galvanisation : Oui


Ligne et infrastructures du téléski de l’Arpasson


  • La Gare Aval

La gare aval de ce téléski est de type MTDS25. Cette gare est destinée aux appareils nécessitant une puissance relativement conséquente. Elle reprend une architecture en T classique pour ce type d’appareil. Le treuil est placé à l’arrière à l’aplomb de la poulie motrice. La gare MTDS25 est également équipée d’un système de tension grâce à un vérin hydraulique placé à l’avant de la gare. Il est piloté par une centrale manuelle fixée sur le pilier de la gare. La poutrelle horizontale sur laquelle sont fixés le treuil et la poulie motrice sert de lorry.

La gare aval positionnée en bas du Moon Park non loin du lieu-dit de l’Arpasson
Image

Vous pouvez voir sur cette vue la centrale sur le pilier et le vérin de tension
Image

La gare intègre un balancier 6C/6C en entrée/sortie
Image

Vue de profil
Image

Le moteur et le réducteur sous la poulie motrice
Image

Vue de profil
Image


  • La Ligne

Si l’appareil est neuf, les pylônes ne le sont pas. En effet les pylônes tubulaires du second téléski de l’Arpasson ont été réutilisés. Doppelmayr a donc du adapter les têtes de pylônes de son téléski à enrouleurs pour qu’elles puissent être fixées sur ce type de pylônes, Doppelmayr utilisant des pylônes quadrilatères à angles droits. La ligne monte bien dès le départ de l’installation. Elle va rester quasi constante jusqu'à ce que le P3 accentue un peu plus l’inclinaison. Une fois passé le P4, la pente diminue et va rester dans le même ordre d’inclinaison jusqu’au sommet.

Au total au cours des 721 mètres du tracé, le câble va passer sur sept ouvrages de ligne.
Dans l’ordre de la montée cela donne :

P1 : 2SC/2SC
P2 : 4S/2S
P3 : 2S C/2C
P4 : 6S/6S
P5 : 2SC/2SC
P6 : 2S/2S
P7 : 6S/6S

La ligne depuis le bas
Image

En avant sur la ligne
Image

La piste Lièvre sur la gauche
Image

Zoom sur P1
Image

La piste Eterlou sur la droite
Image

On continue
Image

L’inclinaison reste constante
Image

P3 au pied de la partie la plus pentue
Image

La pente la plus forte du tracé
Image

La pente se calme
Image

Le sommet est en vue
Image

Le dernier pylône avec un bout de la gare du télésiège du Plan de l’Homme
Image


  • La Gare Amont

La gare amont est une poulie de retour de type lâcher-long puisqu’elle n’est pas située à l’endroit même où les clients lâchent les agrès mais quelques mètres plus loin. Cette poulie de renvoi fixe intègre un balancier 2S en entrée/sortie de gare afin que le câble soit bien placé au centre de la gorge de la poulie. Elle est à proximité immédiate de la gare amont du télésiège du Plan de l’Homme

Vue sur la gare
Image

Vue sur la gare
Image


Véhicules et Pinces

L’ensemble enrouleur-agrès est relié au câble tracteur-porteur de l’installation grâce à une petite pince fixe similaire par sa forme à une pince de télésiège. L’agrès est lui composé d’une canne en plastique et d’une sellette fixe reliée à la corde de l’enrouleur.

Ensemble enrouleur-agrès
Image

Gros plan sur l’enrouleur et la pince fixe
Image

Passage de la pince sur un balancier de type support
Image


Diverses Photos

Le haut de la ligne avec le télésiège du Plan de l’Homme
Image

Ligne avec la station de Méribel au fond
Image

Ligne depuis la piste Lièvre
Image


Pour Conclure

Assurant des rotations rapides pour les usagers du Moon Park et étant pratique pour les débutants, cet appareil rempli pleinement son rôle sur le domaine. Un investissement réussi qui remplace avantageusement les prédécesseurs de cette installation.

Image

Ainsi se termine ce reportage
A Bientôt



Suivre la discussion sur le forum


Appareils en relation :





Contact - Mentions Légales - Cookies
Site déclaré à la CNIL sous le numéro 1173095
Page générée en 0.09781 secondes. 39 requete(s).
140 membres connectés sur les forums
Valid XHTML 1.0 Transitional 
©2003-2016 - www.remontees-mecaniques.net - Tous droits réservés