En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus
Bannière 25Bannière 7Bannière 22Bannière 9

 TKE de l'Ourson

Chalmazel

Doppelmayr

T2 ES
Description rapide :
Le téléski de l'Ourson est la remontée école de la station. Il dessert une piste verte idéale pour s'initier au ski alpin, qui bénéficie de la neige de culture. Le téléski est équipé de véhicules à enrouleurs très adaptés à sa vocation « débutants » : ils permettent un démarrage en douceur sans secousse et diminuent grandement les risques de chutes.

Mise en service en : 2004

Suivre la discussion sur le forum


Localisation(s)
Photo

Auteur de ce reportage : lolo42
Section écrite le 19/02/2010 et mise à jour le 13/04/2013
(Mise en cache le 23/08/2013)

Station Chalmazel téléski Doppelmayr débutant ESF Chalmazel Loire Forez 42

    Image

Dans la Loire, au cœur des monts du Forez, à quelques tours de roues du bourg médiéval dominé par son château du XIIIe, la station de Chalmazel propose un petit domaine de 12 kilomètres de pistes qui se développe depuis les landes sauvages des calottes sommitales (les Hautes-Chaumes) jusquʼau cœur de la dense forêt de sapins. On y skie de 1109 à 1600 mètres d´altitude sur les pentes de Pierre-sur-Haute (1634 mètres), point culminant des monts du Forez.

Chalmazel est géré en direct par le Conseil général de la Loire et assure un rôle social de station de proximité. Le domaine est qualitativement bien équipé et dispose de 90 enneigeurs ainsi que dʼun parc récent de 9 remontées mécaniques ; parmi celles-ci, le télésiège débrayable à bulles des Jasseries, construit par Leitner, qui vous dépose rapidement au cœur du domaine.

La station compte désormais une zone dédiée aux débutants desservie par deux téléskis à enrouleurs fournis par le constructeur autrichien Doppelmayr : Campanules et Ourson. C’est ce dernier que nous vous présentons au travers de ce reportage.
    Image
Au Sommaire

  • L'espace découverte
  • Ligne et infrastructures
  • Un téléski-école polyvalent


L'espace découverte

De par sa situation proche des grandes agglomérations de la Loire, la station de Chalmazel joue, depuis sa création, un rôle "social" d'initiation au ski auprès un large bassin de population. En 1954, les petits ligériens faisaient leurs premiers virages sur la piste de Chapouilloux remontés par son téléski (voir le sujet sur le téléski de Chapouilloux sur le forum : lien). Une dizaine d'années plus tard un remonte-pente école était installé sur le domaine nouvellement créé de Pierre-sur-Haute. D'abord implanté sur les plateaux sommitaux, l'appareil, à supports de ligne trépieds, fut finalement mis en place sur le front de neige et prit le nom de téléski du Bosquet. Cette remontée saturait cependant assez fréquemment, et son exploitation demeurait dépendante des conditions météorologiques puisque qu’aucun enneigeur n’équipait jusqu’alors la station.

    Le téléski du Bosquet
    Image
    Photo DR


Conscient de la problématique, Chalmazel investissait dès 1983 dans la création d’un petit espace dédié sur la pente douce et ensoleillée située à droite du front de neige. Le projet faisait partie prenante d’un programme d’investissement plus global qui cherchait à fiabiliser l’exploitation du domaine et à développer la clientèle de séjour, jusqu’alors peu représentée. Il incluait également l’implantation d’enneigeurs York Y40 sur ce futur espace débutants mais également sur la pistes des Granges ; un équipement alors loin d'être répandu y compris dans les grandes stations des Alpes.

Cette petite piste verte nouvellement défrichée s'était vue équipée d’un téléski Montaz-Mautino à perches débrayables. Le remonte-pente aboutissant au camping de la station, l’appareil prit logiquement le nom de téléski du Camping. L'offre allait être complétée en 1993 par le remonte-pente de la Forestière, du même constructeur, implanté en remplacement de l'antique téléski du Bosquet, mais l'appareil fut finalement démonté en 2002 pour laisser la place au nouveau téléporté de la station (le télésiège des Jasseries) laissant le téléski du Camping assumer seul l'offre destinée aux débutants. Mais la situation n'était que transitoire : l'aménagement d'un "espace découverte" était d'ores et déjà programmée pour 2004...

Cet investissement a consisté à démonter le remonte-pente du Camping et aménager deux pistes :

  • la piste bleue des Campanules, dont la création s'est accompagnée de travaux de défrichage et de reprofilage de la pente en direction de l'ouest,
  • la piste verte de l’Ourson, reprenant le tracé de l’ancienne piste du Camping, légèrement raccourcie sur l’arrivée.
Ce nouvel "espace découverte" se voit doté d’enneigeurs Johnson Controls Rubis et Borax, et de deux nouveaux téléskis Doppelmayr à enrouleurs reprenant le nom respectif des pistes qu’ils desservent : Campanules (reportage rm.net ici) et Ourson. Depuis 2010, il est également équipé d'un tapis roulant Sunkid pour l'ESF : le Plumeau.

    De "Bosquet" à "Ourson" : l'évolution des appareils débutants
    Image

    Vue d'ensemble de l' espace découverte :
    Image

    Plan d'aménagement de l'espace découverte :
    Image

    Vue du départ de l'Ourson :

    Image

Caractéristiques principales


  • Nom de l'installation : Ourson
  • Type : téléski à enrouleurs
  • Constructeur : Doppelmayr
  • Année de construction : 2004
  • Exploitant : Conseil général de la Loire
  • Saison d'exploitation : hiver

  • Véhicule : enrouleur Doppelmayr IES
  • Capacité : 1 personne /sellette
  • Nb véhicules : 28
  • Sens de montée : droit
  • Temps de trajet minimum : 1 min
  • Débit maximum : 850 personnes/heure
  • Vitesse d'exploitation maximum : 2,5 m/s

  • Altitude aval : 1122 m
  • Altitude amont : 1143 m
  • Dénivelée : 21 m
  • Longueur développée : 146 m
  • Pente maxi : 20 %
  • Pente moyenne : 15 %

  • Station aval :MTDS6
  • Puissance moteur : 15 kW
  • Emplacement motrice : aval
  • Emplacement tension : aval
  • Type tension : hydraulique
  • Tension nominale : 38.0 daN
  • Pression nominale : 103 Bar

  • Nombre de pylônes : 2


Ligne et infrastructures


La station aval MTDS6

La station aval du téléski de l’Ourson est une MTDS6 de Doppelmayr ; une gare légère et compacte, pensée spécifiquement pour des petits appareils.
Elle reprend l'architecture en T classique d'un téléski à enrouleurs, avec un treuil déporté à l'arrière, suspendu à l'aplomb de la poulie motrice. Un moteur électrique comptact et silencieux de 15 kW entraine l’installation.

    La station aval MTDS6
    Image

La MTDS6 gère également la tension de l'appareil par le biais d'un vérin hydraulique situé sur l'avant. L'ensemble est piloté par une centrale manuelle fixée sur le pilier de support en métal caissonné. Toute la poutrelle horizontale de la gare, qui supporte poulie et treuil, sert de lorry.

    La poutrelle horizontale, maintenue par un vérin sur l'avant, sert de lorry de tension et supporte le treuil
    Image

    Fixée à l'avant du pilier, l'armoire de gestion du circuit hydraulique de la tension
    Image

Le chalet du conducteur abrite les coffrets électriques, un tableau de commande de marque Seirel et un coffre de sécurité EGVA Mini S.

    Le chalet du conducteur à proximité de la station aval
    Image

    Au départ du téléski
    Image


La ligne

La ligne de l’appareil se développe sur 146 mètres de longueur et possède un dénivelé de 21 mètres. Des caractéristiques modestes qui ne nécessitent, hors balanciers intégrés aux stations aval et amont, que deux ouvrages de soutien. Ceux-ci sont équipés de balanciers supports à 2 galets. Ce sont de classiques pylônes caissonnés, boulonnés à une embase métallique directement enfouie dans le sol ; une technique offrant l'avantage de limiter les coulages de massifs bétons aux seuls pylônes des G1 et G2.

    Bas de la ligne direction P1
    Image

    Le pylône 1
    Image

    Image

    Le P1 est équipé de balanciers 2S
    Image

    Passage d'un enrouleur sur les galets du P1
    Image

    Vue arrière avec les infrastructures de la station et la piste des Granges en second plan
    Image

    Portée entre P1 et P2 : la ligne longe des appartements
    Image

    Arrivée au P2 à proximité du garage des dameuses de la station
    Image



Lâcher et renvoi

Le lâcher est réalisé au sommet d’une petite bute assurant la contrepente réglementaire nécessaire au dégagement.

    Lâcher de l'agrès au niveau du P2
    Image


La station de retour est implantée 15 mètres plus loin. Elle est équipée d’un balancier 2S et d'une classique poulie de renvoi fixe.

    La station retour
    Image

    Image




Un téléski-école polyvalent

Sur la gauche du lâcher, le skieur accède à la piste verte de l’Ourson longeant l’appareil. Elle rejoint le pied des pistes.

    La piste verte de l'Ourson
    Image


Sur la droite, la remontée dessert directement le parking de la Forestière, situé une cinquantaine de mètres plus en hauteur que les stationnements du pied des pistes. Il donne également accès aux hébergements construits dans le petit bois immédiatement sur la droite de l’appareil et permet aux résidents du hameau des Bois de regagner à pied leur habitation sans trop d’efforts.

    L'arrivée dessert diverses infrastructures de la station
    Image

    Immédiatement à droite de la zone du lâcher, le parking de la Forestière est accessible skis aux pieds
    Image

    Le téléski de l'Ourson dessert également les hébergements situés le long de sa ligne
    Image

    Image


Avec une longueur modeste et une vitesse d’exploitation maximum de 2,5 m/s, le rôle premier du téléski de l’Ourson reste indéniablement l'initiation au ski. La conductrice, attentionnée, veille d’ailleurs, et si nécessaire, positionne l’agrès puis accompagne les petits novices au départ. A l’usage, les enrouleurs se révèlent très adaptés à la vocation « débutants » de cette remontée : ils permettent un démarrage en douceur sans secousse traumatisante et diminuent grandement les risques de chutes.

Pour autant, la fonction de cet appareil va au delà de celui d’un simple téléski-école puisque qu'il dessert directement parking et hébergements de la station. Du fait de son rôle polyvalent, le téléski de l’Ourson fonctionne généralement sans discontinuer durant toute la saison et reste l'une des dernières remontées ouvertes à la fin de la journée.

Laurent Berne

    Image

En prolongement du reportage...


.



Suivre la discussion sur le forum


Appareils en relation :





Contact - Mentions Légales - Cookies
Site déclaré à la CNIL sous le numéro 1173095
Page générée en 0.09842 secondes. 34 requete(s).
137 membres connectés sur les forums
Valid XHTML 1.0 Transitional 
©2003-2016 - www.remontees-mecaniques.net - Tous droits réservés