En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus
Bannière 44Bannière 27Bannière 3Bannière 22

 TKE de Montmalus

Grau Roig (Grandvalira)

Doppelmayr

T2 ES
Description rapide :
Téléski à enrouleur avec un virage montée/descente remplaçant un TKD sur le même tracé.

Mise en service en : 2011



Localisation(s)
Photo

Auteur de ce reportage : Thomas
Section écrite le 12/02/2012 et mise à jour le 25/03/2012
(Mise en cache le 24/08/2013)

Je vous présente un reportage sur le nouveau téléski de Montmalús à Grau Roig / Grandvalira / Andorre :
Image


Grandvalira est le plus grand domaine skiable des Pyrénées. Ce domaine skiable est situé dans la Principauté d'Andorre, petit pays situé au cœur des Pyrénées entre la France et l'Espagne réputé pour ses commerces et son tourisme.
Ce domaine skiable est à cheval sur deux paroisses (communes) : celle d'Encamp et celle de Canillo qui exploitent via une société d'exploitation différente les secteurs géographiques couverts par les deux communes.
On trouvera donc les secteurs de Canillo,El Tarter et Soldeu d'une part et les secteurs d'Encamp, de Peretol, de Grau Roig et du Pas de la Casa d'autre part, le tout formant un domaine uniforme de 205 kilomètres de pistes de ski alpin entre 1700 mètres et 2600 mètres d'altitude (des remontées mécaniques telles que la télécabine de Canillo ou le Funicamp partent de points plus bas en altitude (respectivement 1500m et 1300m) mais sans piste de retour à ski.
Le domaine skiable tel que nous le connaissons aujourd'hui sous le nom de Grandvalira est né de l'union des deux secteurs historiques cités ci-dessus en 2003 mais chacun gardant sa manière de gérer le domaine skiable, ses pistes, ses activités, sa restauration...
Les domaines ont été physiquement reliés en 1999 lorsque les deux exploitants que sont la "SAETDE" (traduit par Société d'Aménagement et d'Exploitation Touristique D'Encamp) et "ENSISA" (pour Esports de Neu Soldeu-Incles S.A.) ont construit chacun leur "Pla de les Pedres". deux télésièges débrayables 6 places au tracé relativement identique qui permettent de basculer d'un côté sur les secteurs de la SAETDE et d'autre part sur les secteurs d'ENSISA.

Grandvalira se situe le long de la vallée "Valira d'Orien" (en opposition à la vallée "Valira del Nord" qui regroupe les parroisses de la Massana et d'Ordino (domaine skiable de Vallnord) et bénéficie d'orientation très variées (Nord, Est et Ouest principalement). Cette vallée remonte jusqu'à la frontière avec la France au niveau du Pas de la Casa et de Grau Roig.
Ce domaine skiable est très bien équipé, tant en terme d'installations de remontées mécaniques que d'installations de neige de culture avec près de 50 remontées mécaniques (dont deux tronçons de Funitel (faisant de cet appareil le plus grand Funitel au monde tant en longueur qu'en dénivelée et certainement parmi les plus longs téléportés d'Europe), 3 télécabines, 14 télésièges débrayables, 13 télésièges à pinces fixes et 18 téléskis) et environ 1 150 canons à neige produisant environ 1,5 millions de mètre cube de neige par saison.
Les deux secteurs historiques sont donc tous deux bien équipés en remontées mécaniques mais ont gardé des différences notables dans le choix des constructeurs. Cela reste très sectorisé bien que cela puisse changer du jour au lendemain. On trouvera donc sur le secteur de Canillo intégralement du Leitner (il y a eu un seul appel d'offre en 1999 lors de la création de ce secteur), sur El Tarter et Soldeu on trouvera très majoritairement du Poma, sur Encamp, Grau Roig, Peretol et Pas de la Casa, on trouvera essentiellement du Doppelmayr pour les télésièges débrayables et les téléskis à enrouleurs.

Voici un aperçu vidéo de ce domaine skiable publié par le site web "cyberandorra" : Lien vers une vidéo externe : Cliquez ici pour visualiser cette vidéo ainsi que la liste des remontées mécaniques de Grandvalira qui ont été publiées dans notre base de donnée : http://www.remontees-mecaniques.net/bdd/recherche.php?station=346

Dans ce reportage, l'appareil qui nous intéresse est le téléski de Montmalús.

Le secteur de Montmalús fait partie intégrante de Grau Roig. Il est situé dans le "Cirque du Colells". ce secteur est en marge du reste du domaine skiable, tant par son exposition peu commune pour le secteur de Grau Roig que par son cadre très préservé puisqu'à la frontière d'une réserve naturelle. Ceci en fait un secteur très prisé malgré la difficulté apparente des pistes desservies.

    Image


Le secteur a été aménagé vers 1987 par un téléski débrayable de récupération de manufacture Poma. Deux pistes ont alors été créées : la piste rouge de "Montmalús" ainsi que la piste Noire "Granota", toutes deux serpentant entre les arbres dans un cadre agréable. Ce secteur est un des rares à être dépourvu de neige de culture. Cependant, il est relativement à l'abris, peu soumis au vent et bien exposé pour la conservation de la neige naturelle.

Voici la situation du secteur ainsi que du téléski sur la plan des pistes de Grandvalira :
    Image


    Image


Le téléski d'origine était devenu réellement obsolète. En effet, son débit couplé à un taux de pannes très important (il datait des années 70) en faisait un appareil difficile à exploiter et aux longues files d'attente par jour de grande affluence. Pour témoin, son débit de conception, 900 personnes par heures à 3,5m/s, et son débit d'exploitation réel, environ 400 personnes par heure à une vitesse de 2,0m/s.

Voici quelques photos de l'ancien téléski :

Gare aval :
    Image


Ligne :
    Image


Seconde section de ligne après le virage
    Image


L'exploitant réfléchissait depuis quelques années à son remplacement, mais le tracé n'est pas facile. En effet, pour que cela se fasse "en toute discrétion", un tracé similaire devait être employé afin de ne pas couper d'arbre et de ne pas faire de terrassements supplémentaires. L'ancien tracé possédait un virage à droite aux trois quarts de la ligne. Le nouvel appareil devait impérativement en posséder un également.

L'appareil a été remplacé durant l'été 2011 par un téléski à enrouleur bien que le choix du téléski à enrouleur dans la mesure ou il y a un angle et que le retour direct n'était pas possible n'était pas nécessairement la plus simple des solutions.

Voici le tracé du nouvel appareil, sensiblement identique au premier sur les vues satellite "Google Earth" :

    Image


Le choix du constructeur de l'appareil s'est porté vers Doppelmayr via ses filiales Doppelmayr Andorre (de part sa proximité) et Doppelmayr France de part le passé de la station avec ce constructeur (tous les téléskis à enrouleurs (4 autres) sont Doppelmayr ainsi que l'ensemble sauf un des débrayables) que de part la solution technologique apportée au problème du virage sur le brin de retour des enrouleurs.

Les caractéristiques techniques de cet appareils témoignen d'un téléski à enrouleur qui commence à être intéressant de part ses performances et la géométrie de la ligne :

    Caractéristiques Administratives

    Nom de l'appareil : Téléski à enrouleur de Montmalús
    Maître d’Ouvrage : S.A.E.T.D.E.
    Maître d’Œuvre : SEMSA
    Exploitant : S.A.E.T.D.E.
    Constructeur : DOPPELMAYR
    Année de construction : 2011

    Caractéristiques d’Exploitation

    Saison d'exploitation : Hiver
    Capacité : 1 personne
    Débit à la montée : 850 personnes/heure
    Vitesse d'exploitation : 3.0 m/s
    Temps de Trajet : 4min30sec

    Caractéristiques Géométriques

    Altitude Aval : 2150 m
    Altitude Amont : 2390 m
    Dénivelée : 240 m
    Longueur développée : 920 m
    Pente Maxi : 50 % environ
    Pente Moyenne : 27 %

    Caractéristiques Techniques

    Type de Gare : MTDS-40
    Sens de montée : Gauche
    Tension : Aval
    Type de Tension : Hydraulique
    Motrice : Aval
    Puissance Installée : 110 kW
    Nb Pylônes : 14+1+1+1
    Nombre de véhicules : 150

    Caractéristiques du Câble

    Fabricant du Câble : Trefileurope
    Diamètre du câble : 18 mm
    Câblage : Lang à droite

La gare aval a été légèrement avancée par rapport à l'ancien appareil afin de libérer de l'espace sur la zone de départ relativement restreinte à cause de la présence d'un ruisseau à l'arrière.
Elle est accessible via de nombreuses remontées mécaniques : TSF4 de Xavi, TSD6 de Coma Blanca, TSD6 de Pic Blanc pour le côté Grau Roig, et TSD6 Font Nègre pour le côté Pas de la Casa.

Zone aval du téléski depuis le restaurant "El Piolet" au pied de cet appareil :
    Image


C'est en gare aval qu'on trouvera tout l'entraînement de l'appareil ainsi que le système de tension hydraulique. Voici quelques vues :

Vue générale de la MTDS40 avec signalétique.
A noter que l'appareil est classé téléski difficile de part la présence du virage et de la pente maximale :
    Image


Zone de départ
    Image


La centrale hydraulique permettant la tension du câble est située sur l'avant du fut porteur de la gare :
    Image


Détail sur le balancier d'entrée de gare :
    Image


La chaîne cinématique est composée d'un moteur électrique "Leroy Sommer" de 110kW relié au réducteur par un cardan. Un frein a tambour est installé sur cet arbre rapide permettant de freiner l'appareil dans le temps réglementaire mais surtout la distance réglementaire.

Frein a tambour installé en entrée de réducteur :
    Image


La ligne présente plusieurs zones, après un départ assez raide on arrive sur un replat sur lequel le téléski coupe la piste route puis une zone de nouveau plus raide. la pente se radoucit avant d'arrivée au virage. la dernière partie est plutôt raide avant la gare amont.
Elle partage strictement le même tracé que l'ancien appareil jusqu'au virage (même axe de ligne, même largeur de voie), par contre, le tracé du dernier quart est légèrement décalé pour s'adapter aux spécificités de ce virage et au dévers à droite de la piste de montée.

Voici la composition de la ligne (M = Montée, D = Descente, E = Entrée, S = Sortie) :

G1 : M:6C -D:6C
P1 : M:2S/C - D:2S/C
P2 : M:6S - D:6S
P3 : M:2S/C - D:2S/C
P4 : M:4C - D:4C
P5 : M:2S - D:2S
P6 : M:6S - D:6S
P7 : M:4S - D:4S
P8 : M2S/C - D:2S/C
P9 (angle montée) : E:4S - S:4C
P10 : M:2C
P11 : M:6S
P12 : M6S
G2 : M:2S - D:2S
P13 : D:6S
P14 : D:6S
P15 : D:4C
P16 (angle descente 1) : E:6C - S:6S
P17 (angle descente 2) : E:6C - S:6S

Partons en ligne avec une sélection de photos :

Début de la ligne avec P1-P2 et mise à la voie progressive à 3,5m:
    Image


Structure d'un pylône (P2) :
    Image


Replat entre P2 et P4 :
    Image


P4 (4C/4C) et partie raide la suivant (la pente maximale de l'appareil) :
    Image


    Image


Entre P6 et le virage, replat :
    Image


Après le virage, P10 (2C). a partir de cette zone, les brins de montée et de descente ne sont plus parallèles :
    Image


Le P15 sur le brin de descente (4C) :
    Image


Les agrès sont classiques pour un téléski à enrouleur "monoplace" :
    Image


Les pylônes d'arrivée, tous 4 équipés de balanciers 6S du à la forte charge à ce niveau de la ligne et à la déviation importante qu'ils doivent réaliser :
    Image


L'arrivée est composé d'un lâcher à distance placé à bonne distance du point de lâcher des perches permettant l'enroulement complet de la corde avant que l'enrouleur n'arrive à la poulie retour. Quelques vues de la station retour :

Zone de débarquement :
    Image


Gare retour :
    Image


    Image


Vue sur la zone d'arrivée depuis le début de la piste noire "Granota" :
    Image


La partie la plus intéressante de cet appareil est sans nul doute le virage.

Lorsqu'un téléski à enrouleur possède un angle sur sa montée, plusieurs solutions sont possibles, les voici ci-dessous :

    Image


La plupart des téléskis à perches débrayables utilisent la solution du retour parallèle à la montée puisque dans ce cas, cela ne pose pas de problème technique particulier. Cependant, la plupart des téléskis à enrouleurs utilisent la solution du retour direct car contrairement aux TKD, le virage sur le brin de retour n'est pas facile. En effet, la pince d'un enrouleur ne permet que de faire des virages "à l'intérieur" de la voie. De nombreuses solutions ont été essayées par le passé pour faire ces "angles à l'envers" d'enrouleurs. La plus répandue des solutions à retour parallèle (qui existe également sur des télésièges à pinces fixes) mais qui reste marginale sur le volume des téléskis à enrouleurs à virage (la plus répandue étant le retour direct) est l'angle dit "étagé".

La pince ne peut passer que dans ce sens sur une poulie de déviation sur un TKE :
    Image


La solution de virage "étagé" employé sur cet appareil est le suivant :

    Image


En images :

Avant le virage :
    Image


La structure imposante du retour, P16 au premier plan et P17 caché derrière :
    Image


P17 au premier plan (second angle descente) et P9 (angle montée) juste derrière :
    Image


Vues globales :
    Image


    Image


    Image


    Image


    Image


Contrairement à de nombreux virages étagés utilisant un principe similaire (voir le sujet sur les virages sur les téléskis à enrouleurs), ici, la plupart du matériel utilisé est standard sauf éventuellement le P16 en portique pour permettre le passage des perches sous la poulie.

La première poulie du virage (P16) étant largement en aval de la poulie du P9, cela impose un élargissement de la voie sur la seconde partie de la ligne entre la gare retour et le virage "P16".

C'est en particulier cela qui a imposé l'usage de "demi pylônes" (eux aussi standards) sur la partie haute de la ligne, y compris proche du débarquement puisque la voie était largement au delà de ce que le pylône classique permet (vers 5m au niveau du P11 à P14).

Au final, ce téléski rempli désormais pleinement son rôle, et malgré l'apparente complexité du virage, ne pose pas de soucis d'exploitation outre mesure tant que les personnes l'empruntant regardent un tantinet la piste et n'ont pas les yeux rivés sur la mécanique et percutent le skieur tombé devant ou vont tout droit au virage ou passent du mauvais côté des futs...

Il redonne un second souffle à ce secteur de Montmalús toujours très prisé quelque soient les conditions climatiques.
Pour terminer, voici quelques photos du chantier l'été 2011 :
    Image


    Image


    Image


    Image


Ainsi se termine ce reportage.
N'hésitez pas à poster vos commentaires dans le sujet associé.

Date des photos de l'appareil en service : 12/02/2012, 8/02/2012, 10/01/2012, 24/03/2012, 25/03/2012





Appareils en relation :





Contact - Mentions Légales - Cookies
Site déclaré à la CNIL sous le numéro 1173095
Page générée en 0.16027 secondes. 37 requete(s).
117 membres connectés sur les forums
Valid XHTML 1.0 Transitional 
©2003-2016 - www.remontees-mecaniques.net - Tous droits réservés