En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus
Bannière 30Bannière 4Bannière 31Bannière 8

 TKE des Granges 2

La Norma

Mécalift

T3 HS
Mise en service en : 1998
Fin de service en : 2012

Suivre la discussion sur le forum


Localisation(s)
Photo

Auteur de ce reportage : remontees
Section écrite le 07/12/2014 et mise à jour le 17/12/2014
(Mise en cache le 17/12/2014)

Image


Au sommaire du reportage :

  1. La Norma
  2. De Pracarra à Granges 2
  3. Granges 2 : le téléski multi-services du plateau de la Repose
  4. Ligne et infrastructures du téléski des Granges 2
  5. Granges 2, un appareil vétuste



La Norma

À environ 1350 mètres d'altitude, sur le territoire de Villarodin-Bourget, la station de ski de la Norma est située sur un plateau en balcon face à Aussois. Elle s'étend donc entre 1350 m et 2750 m d'altitude au niveau de l'antécime de la Norma et est desservie par quatorze remontées mécaniques. Le niveau des pistes est très varié avec une moitié de pistes faciles (7 pistes vertes et 7 pistes bleues) ainsi qu'une autre moitié de pistes plus difficiles (11 rouges et 2 noires). L'enneigement est également souvent très bon puisque le domaine est orienté Nord-Ouest, contrairement par exemple à Aussois qui a plus de mal à conserver son manteau neigeux en orientation Sud.

Image
^^ Découvrez une introduction plus détaillée de la station en cliquant sur le logo ^^


De Pracarra à Granges 2

La station de la Norma a ouvert pour la saison 1971/1972 grâce aux téléskis de la Fontaine aux Oiseaux et du Coulomb, desservant le bas de la station en bordure du village naissant. C'est la première pierre du développement de la station, continué l'année suivante avec la construction de la télécabine 4 places du Mélezet par Pomagalski. Néanmoins, la croissance de la station ne s'arrête pas en si bon chemin : les secteurs d'altitude de la Norma et de la Repose seront développés par la suite.
Attardons nous maintenant sur le front de neige. C'est bien le téléski de la Fontaine aux Oiseaux qui a entre autres permis de dynamiser le front de neige, véritable porte d'entrée du domaine skiable. Toutes les résidences se sont développées autour du front de neige structuré par les deux premières remontées mécaniques de la station.

Image
Le front de neige en 1972 sans la télécabine.


Année après année, le secteur d'altitude de la Norma s'est développé avec la construction du téléski du Carrelet, puis des téléskis Norma 1 et 2 pour l'accès au sommet du domaine skiable. Au cours de l'été 1979, l'exploitant de la Norma, dans sa dynamique de développement, a décidé d'améliorer l'offre de ski d'altitude de la Norma pour permettre d'effectuer des rotations sur les pistes desservies par le télésiège fixe du Carrelet sans avoir à l'emprunter. Pour cela, Mécalift a été choisi pour la construction de deux téléskis à enrouleurs : Pracarra, autour de l'actuelle piste éponyme, et Marmottes afin de permettre les rotations sur la partie haute de la piste bleue.
Néanmoins, ces téléskis étaient peu empruntés, au contraire des téléskis de la Norma 1 et 2 qui desservaient des pistes plus intéressantes et plus longues. En 1998, le téléski de Pracarra est déplacé au plateau de la Repose afin de doubler le téléski des Granges sur un tracé allongé, desservant ainsi pour l'occasion une nouvelle piste bleue.
Le téléski des Marmottes a été démonté au cours de l'été 2009, victime de son délaissement au profit des télésièges Carrelet et Norma 2.


Granges 2 : le téléski multi-services du plateau de la Repose

Le téléski des Granges 2 était un téléski assez récent récupéré directement sur le domaine de la Norma, mais non moins vieillissant puisqu'ayant déjà effectué dix-neuf saisons.
Il était situé sur le front de neige d'altitude du plateau de la Repose, aux côtés du télésiège de l'Arlette et du téléski des Granges. On accédait à ces trois appareils depuis le centre de la Norma via le télésiège de la Repose ou la télécabine du Mélezet, puis la piste verte « Route de la Repose », et enfin le télécorde du Pré Pinet ou le télésiège du Saint-Joseph. Notons que depuis l'arrivée du télésiège de la Norma 2, la piste des Crêtes permet encore aujourd'hui l'accès gravitaire par les pistes d'altitude au front de neige de la Repose.
Le téléski des Granges 2 doublait via un arrêt intermédiaire le téléski des Granges, mais permettait aussi d'accéder à la partie haute de la piste débutante via un deuxième arrêt intermédiaire, puis à des pentes plus prononcées à l'arrivée en gare amont.

Image
Situation des téléskis des Granges par rapport au télésiège de l'Arlette.

Ainsi, le téléski des Granges 2 desservait donc au niveau du premier arrêt intermédiaire la piste verte du Saint-Joseph, du nom du télésiège qu'elle rejoint. Le second arrêt intermédiaire permettait la desserte de la piste verte des Granges 1, petite piste pour les débutants évoluant sur les larges pentes du plateau et une piste permettant aussi de revenir au niveau de la gare amont du télésiège débrayable de la Repose. Ainsi, ces deux premiers arrêts permettaient aux débutants de ne pas avoir à subir la montée finale tout en accédant à des pistes de leur niveau. Enfin, le troisième lâcher desservait le mur du début de la piste bleue des Granges 2, qui offre une pente soutenue sur une centaine de mètres.
En plus de l'espace débutant, la Norma en a profité pour créer un espace d'apprentissage progressif au niveau de la piste bleue qui est régulièrement utilisé par les écoles de ski afin d'y tracer des slaloms.

Image
Situation du téléski à enrouleurs des Granges 2 sur le plan des pistes de la Norma.


Le téléski à enrouleurs des Granges 2 était le dernier téléski à enrouleurs Mécalift en service en France. On retrouve une configuration motrice-tension en gare aval et retour-fixe en amont.

Voici les caractéristiques techniques du téléski :

Caractéristiques administratives

TKE-Téléski à enrouleurs : GRANGES 2
Exploitant : SOGENOR
Constructeur : MÉCALIFT
Année de construction : 1979
Année de déplacement : 1998
Année de démontage : 2012

Caractéristiques d’exploitation

Saison d'exploitation : Hiver
Capacité : 1 personne
Débit à la montée : 450 personnes/heure
Vitesse d'exploitation maximale : 2,85 m/s
Embarquement : À plat
Sens de montée : Gauche
Nombre de débarquements intermédiaires : 2

Caractéristiques géométriques

Altitude aval : 1810 m
Altitude amont : 1973 m
Dénivelée : 163 m
Longueur développée : 591 m
Temps de trajet : 3 minutes 28 secondes
Pente moyenne : environ 27 %
Pente maximale : 49 %

Caractéristiques techniques

Emplacement motrice : Aval
Emplacement tension : Aval
Type de tension : Contrepoids
Nombre de pylônes : 9
Type de pinces : Mono-pince fixe



Ligne et infrastructures du téléski des Granges 2


La gare aval

La gare aval du téléski des Granges 2 était située à 1810 mètres d'altitude non loin de l'arrivée du télécorde du Pré Pinet au niveau du plateau de la Repose, juste à côté de la gare aval du téléski des Granges.

Image
Vue d'ensemble du départ commun des téléskis Granges et Granges 2.

Image
Vue en plongée sur les gares des téléskis Granges et Granges 2.

Image
Vue arrière.

Image
Vue de trois-quarts.

Image
Vue rapprochée.

Image
Vue de face.

Image
Vue de trois-quarts.

Image
Vue dans l'axe de la ligne.


Au niveau technique, on retrouvait une gare tripode Mécalift assurant la mise en mouvement du câble. La chaîne cinématique était classique : un moteur électrique entraînait par courroies un arbre rapide qui entrait dans le réducteur, puis mettait en mouvement un arbre lent entraînant la poulie motrice du téléski.

Image
Vue d'ensemble de la chaîne cinématique.

Image
La poulie motrice.

Image
Vue de côté. On aperçoit le réducteur en jaune.

Image
Zoom sur le réducteur.

Image
Moteur principal et liaison par courroies au réducteur.

Image
Zoom sur l'axe entrant dans le réducteur.

Pour la tension, on retrouvait un contrepoids qui était relié à la poulie motrice via un câble bouclé et redirigé via un poussard. Justement, ce poussard était indépendant du reste de la station motrice et implanté entre les deux tubulaires maintenant l'arrière de la gare.

Image
Vue d'ensemble du système de tension : du contrepoids jusqu'à la poulie motrice-tension.

Image
Le contrepoids.

Image
Le poussard.

Image
L'arrimage des câbles venant du contrepoids.



La ligne

La ligne du téléski des Granges 2 n'était pas très longue avec 591 mètres développés. En sortie de gare, la pente était assez faible jusqu'au premier arrêt intermédiaire. Ensuite, les pylônes 2 et 3 imprimaient une première montée jusqu'au second arrêt intermédiaire, à proximité de l'arrivée du téléski débrayable des Granges. S'en suivait une portion à pente plus douce avant la montée finale amorcée par le pylône 8 et ce jusqu'à la gare amont.

Mécalift a donc équipé le téléski des Granges 2 de neuf pylônes dont 5 supports, 2 compressions et 2 supports-compressions :

  • P1 : 4S/4S
  • P2 : 2S/2S
  • P3 : 2S/2SC
  • P4 : 4C/-
  • P5 : 2S/2S
  • P6 : 2S/2S
  • P7 : 2S/2SC
  • P8 : 4C/-
  • P9 : 4S/4S


Image
Vue d'ensemble de la ligne depuis la gare aval.

Image
P1.

Image
Vue de profil du pylône 1 en hiver.

Image
P2.

Image
Le premier arrêt intermédiaire est situé au niveau de la portée entre les pylônes 2 et 3.

Image
Demi-tour sur la portée entre les pylônes 2 et 3.

Image
P3.

Image
Vue de côté de l'enchaînement des pylônes 3 et 4.

Image
P4.

Image
Vue opposée avec le pylône 4.

Image
Portée vers le pylône 5.

Image
La montée est assez prononcée au niveau du pylône 5.

Image
P6 - second arrêt intermédiaire.

Image
Suite de la montée, on repère à droite de la photo la gare amont du téléski débrayable des Granges.

Image
P7.

Image
P8.

Image
La montée finale commence.

Image
Début de la portée.

Image
Portée entre les pylônes 8 et 9.

Image
P9.

Image
Vue opposée avec la plate-forme d'arrivée.

Image
Les balanciers du pylône 9.



La gare amont

La gare amont du téléski à enrouleurs des Granges 2 était située en amont du plateau de la Repose dans un renfoncement artificiel sous la fin de la piste noire Arcosses.
Au niveau technique, c'était un retour fixe réduit à sa plus simple expression : deux tubulaires la maintenaient en place. On retrouvait néanmoins des balanciers 6S de part-et-d'autre de la poulie retour.

Image
Vue d'ensemble de la gare amont et de l'arrivée plus généralement.

Image
Vue de face.

Image
Vue en contre-plongée.

Image
Vue dans l'axe de la ligne.

Image
Vue rapprochée.

Image
La poulie retour.



Granges 2, un appareil vétuste

Le téléski des Granges 2 a permis depuis 1998 d'améliorer fortement la desserte du plateau de la Repose en créant un accès rapide et facile à trois pistes vertes et une piste bleue. Avec ses deux arrêts intermédiaires, ce téléski témoignait d'une vraie souplesse d'exploitation, permettant même de s'affranchir de l'ouverture du téléski des Granges en périodes creuses.
Néanmoins, ce vieux téléski Mécalift de la fin des années 1970 devenait de plus en plus vétuste et difficile à exploiter. C'est pourquoi il a été remplacé par un téléski à enrouleurs Poma neuf, tout en reprenant sa souplesse avec la conservation des deux arrêts intermédiaires.

Image
Granges 2, un téléski remis à niveau pour une desserte optimale du plateau de la Repose.


Je tiens à remercier Monts-Jura et le webmaster de ski-lanorma.net pour m'avoir laissé utiliser de nombreuses photos de l'appareil.

Photos : Monts-Jura, remontees, Scolette (ski-lanorma.net)
Texte, bannière et mise en page : remontees



Suivre la discussion sur le forum


Appareil en relation :





Contact - Mentions Légales - Cookies
Site déclaré à la CNIL sous le numéro 1173095
Page générée en 0.18466 secondes. 28 requete(s).
88 membres connectés sur les forums
Valid XHTML 1.0 Transitional 
©2003-2016 - www.remontees-mecaniques.net - Tous droits réservés