En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus
Bannière 22Bannière 44Bannière 12Bannière 24

 TKE des Leitchoums

La Plagne (Paradiski)

Doppelmayr

T1 HS
Description rapide :
Téléski à enrouleurs permettant la liaison vers Plagne Centre.

Mise en service en : 2003
Fin de service en : 2014

Suivre la discussion sur le forum


Localisation(s)
Photo

Auteur de ce reportage : remontees
Section écrite le 04/05/2014 et mise à jour le 17/12/2014
(Mise en cache le 20/12/2014)

Image


Au sommaire du reportage :

  1. La Plagne : toute la station en onze stations !
  2. Les débuts de l'aménagement du Plan Leychoum
  3. Les Leitchoums : couloir secondaire très emprunté entre Champagny et Plagne Centre
  4. Ligne et infrastructures du téléski des Leitchoums
  5. Leitchoums : une liaison Champagny→Plagne Centre déchue



La Plagne : toute la station en onze stations !

La Plagne est l'une des plus grandes stations de la Savoie, située à cheval sur les communes de Bellentre, Aime en vallée de la Tarentaise et Champagny-en-Vanoise en vallée de Bozel. Reliée aux Arcs/Peisey-Vallandry par le téléphérique Vanoise-Express, elle propose un immense domaine skiable composé de 130 pistes et 115 remontées mécaniques entre 1230 m et 3120 m en haut du télésiège du Glacier sous le sommet de Bellecôte.

Image
^^ Découvrez une introduction plus détaillée de la station en cliquant sur le logo ^^



Les débuts de l'aménagement du Plan Leychoum

Avec le développement aux débuts des années 1970 de Plagne Bellecôte, les flux ont augmenté dans sa direction grâce aux téléskis Aollets et Saint-Esprit. En effet, ce sont des zones moyennement pentues qui conviennent parfaitement aux besoins de la clientèle. Sur le versant opposé, Champagny-en-Vanoise se développait de plus en plus. En 1970, la SAP y a ainsi construit un télésiège reliant le village aux pistes, ainsi que deux autres téléskis sur le domaine d'altitude. Trois ans plus tard, Plagne Bellecôte s'est étendue derrière le télésiège des Blanchets avec le téléski des Quillis, puis avec le téléski de la Rossa, permettant enfin de créer un second point de liaison entre Champagny et la Plagne, en complément du Roc des Verdons.
C'est à ce moment précis que les flux ont grossi sur le Plan Leychoum qui capte les flux de skieurs provenant de Champagny via les téléskis des Quillis. Cela a nécessité la construction d'un téléski, qui a été construit en 1974 puis doublé en 1978. Ces téléskis fixes signés Pomagalski ont permis d'offrir à eux deux un débit de 1000 personnes/heure. Néanmoins, ils étaient souvent saturés en fin d'après-midi pour les retours.

Image
Les gares des téléskis des Leitchoums en 2002 (cliché http://www.perso-laplagne.fr).

Image
Les lignes des téléskis des Leitchoums au cours de l'hiver 2002 (cliché http://www.perso-laplagne.fr).




Les Leitchoums : couloir secondaire très emprunté entre Champagny et Plagne Centre

Le remplacement des téléskis des Leitchoums avait fait polémique au début de l'année 2003. La mairie de Macôt-La Plagne prêchait pour la construction d'un télésiège fixe pour résoudre les problèmes de queue des anciens téléskis, tandis que la SAP (Société d'Aménagement de la Plagne) voulait construire un téléski à enrouleurs, de sa propre information sept fois moins cher. C'est finalement cette deuxième solution qui a été adoptée afin de permettre cette liaison secondaire.

En effet, depuis la Roche de Mio ou Champagny-en-Vanoise par le télésiège de la Rossa, les skieurs puouvaient se diriger grâce au court télésiège des Quillis puis au téléski des Leitchoums vers Plagne Centre, évitant ainsi le carrefour de Plagne Bellecôte et les queues du télésiège des Colosses. Aussi, depuis Belle Plagne, il était possible d'enchaîner les téléskis Col de Forcle puis Leitchoums toujours dans le but d'éviter les queues du télésiège ou du téléski des Colosses. Enfin, il pouvait aussi servir de retour vers Plagne Centre lorsque l'on vient de la Grande Rochette par la piste bleue Petite Rochette, agréable car en crête et peu fréquentée.

Desservant uniquement des pistes bleues, ce téléski était accessible à tout type de clientèle. Il avait néanmoins davantage vocation à desservir des itinéraires de liaisons que du ski propre.

Au sommet de cet appareil, trois pistes étaient accessibles :

  • La piste bleue Arolles, qui permet de prendre la direction de Plagne Bellecôte.
  • La piste bleue de l'Écartée, qui permet le retour dans la station de Plagne Soleil.
  • La piste bleue de Mira, liaison très fréquentée et itinéraire rapide pour revenir vers Plagne Villages et Plagne Centre..



Image
Situation du téléski des Leitchoums sur le plan des pistes de la Plagne.


Le téléski des Leitchoums était un téléski à enrouleurs Doppelmayr tout à fait standard pour le début des années 2000. Il présentait donc une configuration motrice-tension en aval et retour-fixe en amont. De plus, ce téléski était à la limite des téléskis difficiles car possède une portée à 47 %. Cela pouvait donc rendre la montée assez périlleuse pour certains clients.

Voici donc les caractéristiques de ce téléski :


Caractéristiques administratives

TKE-Téléski à enrouleurs : LEITCHOUMS
Maître d'œuvre : DCSA
Maître d'ouvrage : SAP
Exploitant : SAP (Société d'Aménagement de la Plagne)
Constructeur : Doppelmayr
Année de construction : 2003
Année de démontage : 2014
Montant de l'investissement : 230 000 €

Caractéristiques d’exploitation

Saison d'exploitation : Hiver
Capacité : 1 personne
Débit à la montée : 856 personnes/heure
Vitesse d'exploitation maximale : 2,5 m/s
Embarquement : À plat

Caractéristiques géométriques

Altitude aval : 2140 m
Altitude amont : 2249 m
Dénivelée : 109 m
Longueur développée : 466 m
Pente maximale : 47 %
Pente moyenne : 24,06 %
Temps de trajet : 3 minutes 7 secondes

Caractéristiques techniques

Type de gare aval : MTDS
Emplacement motrice : Aval
Diamètre de la poulie motrice : 2000 mm
Type de motorisation : Courant continu
Puissance développée : 45 kW
Type de frein : Électro-frein
Emplacement tension : Aval
Type de tension : Hydraulique
Pression nominale : 128 bars
Diamètre de la poulie retour : 2500 mm
Nombre de pylônes : 6
Nombre de véhicules : 91
Dispositif d'accouplement : Attache fixe
Espacement des agrès : 4,2 s (10,5 m)


Caractéristiques du câble (2007)

Fabricant du câble : TREFILEUROPE
Type de câblage : Lang à droite
Âme : Textile
Diamètre du câble : 16 mm
Composition : 6×7 fils
Section du câble : 106 mm²



Ligne et infrastructures du téléski des Leitchoums


La gare aval

La gare aval du téléski des Leitchoums était située en bas du Plan Leychoum, à proximité directe de la ligne du télésiège débrayable des Colosses, et en aval de l'arrivée du télésiège de la Bergerie. On y accédait ainsi facilement depuis les pistes provenant du Col de Forcle, du sommet du télésiège des Blanchets ou encore du télésiège des Colosses.
On retrouvait une gare motrice-tension Doppelmayr spécifiquement développée pour les téléskis à enrouleurs nommée MTDS. Le moteur était directement situé sous la poulie motrice-tension de l'installation.

Image
Vue en plongée sur la gare aval depuis le télésiège des Colosses.

Image
L'emplacement de la discrète gare aval, au bord de la piste bleue des Leitchoums.

Image
Vue opposée. On distingue sa situation particulière, à proximité de la ligne du télésiège des Colosses.

Image
Vue de trois-quarts. On distingue l'ensemble réducteur sous la poulie motrice.



La ligne

La ligne du téléski des Leitchoums était assez courte avec 466 mètres développés. Elle peut se décomposer en trois sections. À la sortie de la gare aval, la ligne était très peu pentue jusqu'au second pylône qui amorçait la montée principale à quasiment 50 % de pente. Cette montée se terminait au niveau du pylône 4, duquel s'en suivait une montée tranquille jusqu'à la zone de débarquement après le pylône n°6.

Doppelmayr a ainsi équipé la ligne de six pylônes dont 3 supports et 3 supports-compressions :

  • P1 : 4SC/4SC
  • P2 : 4SC/4C
  • P3 : 4S/4S
  • P4 : 4S/4S
  • P5 : 4SC/4SC
  • P6 : 4S/6S



Image
Ligne depuis la gare aval.

Image
P1

Image
P2.

Image
P3.

Image
Vue d'ensemble de la montée principale depuis le télésiège des Colosses.

Image
P4

Image
P5.

Image
Le pylône 6, à forme asymétrique afin de permettre aux skieurs de passer sous les agrès du brin descendant.



La gare amont

La gare amont était située une dizaine de mètres en amont de la zone de débarquement. On retrouvait une station retour-fixe Doppelmayr de lâcher à distance. Afin d'éviter le déraillement du câble lors d'un rebobinage tardif de l'enrouleur, on retrouvait des balanciers supports uniquement sur le brin descendant.
En effet pendant les deux premières saisons, le lâcher se faisait sous la gare amont mais ce système de LSP était trop dangereux, notamment à cause du temps de rétractation des enrouleurs.
La gare amont était ainsi positionnée au milieu des pistes afin de gêner le moins possible les flux tout en permettant aux skieurs quittant le téléski de pouvoir se diriger vers toutes les directions.


Image
Le dernier pylône et la gare amont depuis le télésiège des Colosses.

Image
Vue en contre-plongée sur la gare amont.

Image
Vue rapprochée.

Image
Vue de face.

Image
Vue arrière.

Image
Vue en plongée sur l'aire d'arrivée et la gare amont.



Véhicules et pinces

Le téléski des Leitchoums était équipé d'agrès à enrouleurs signés Doppelmayr pesant chacun 30 kg. Le skieur s’assoit sur la sellette tout au long de la montée. Les véhicules étaient rattachés au câble par une pince fixe standard.


Image
Croisement de deux perches.

Image
Un enrouleur avec sa pince fixe au passage d'un balancier support.




Leitchoums : une liaison Champagny→Plagne Centre déchue

Avec l'ouverture en 2011 du télésiège débrayable des Verdons Sud, la liaison entre Champagny et Plagne Centre a été largement facilitée et les anciennes importantes queues sont maintenant quasiment inexistantes. Ainsi, l'axe Borseliers-Rossa-Quillis-Leitchoums, particulièrement long est de plus en plus délaissé. Avec la construction du télésiège débrayable des Colosses, l'itinéraire bis consistant à prendre le télésiège des Blanchets suivi de ce téléski ne devrait plus avoir lieu d'être. Reste que les skieurs arrivant sur ce secteur, déjà très nombreux, risquent de plus en plus d'emprunter la piste de ski de fond par erreur pour rejoindre Plagne Soleil et les télésièges Boulevard et Bergerie afin d'éviter Plagne Bellecôte. Les années à venir permettront de voir si les flux sont suffisamment importants pour justifier une reconstruction d'un téléski sur le secteur. En attendant, ce téléski moderne a été déplacé entre Plagne Soleil et le Dou du Praz pour améliorer encore la liaison entre Plagne Centre et Plagne Bellecôte.

Image
Leitchoums, le point de liaison historique déchu.


Je tiens à remercier tout particulièrement le webmestre du site http://www.perso-laplagne.fr pour la mise à disposition des photos des téléskis Leitchoums aujourd'hui démontés.


Photos : remontees (sauf mention contraire)
Texte, bannière et mise en page : remontees
Date des photos : 22 avril 2012 et 3 mars 2013.



Suivre la discussion sur le forum


Appareils en relation :





Contact - Mentions Légales - Cookies
Site déclaré à la CNIL sous le numéro 1173095
Page générée en 0.10088 secondes. 39 requete(s).
89 membres connectés sur les forums
Valid XHTML 1.0 Transitional 
©2003-2016 - www.remontees-mecaniques.net - Tous droits réservés