En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus
Bannière 20Bannière 28Bannière 25Bannière 10

 TKE du Grìn

Château d'Oex (Gstaad Mountain Rides)

Küpfer

T1 ES
Description rapide :
Vieux petìt teleskì isolé, situé dans un paysage supérbe

Mise en service en : 1970



Localisation(s)
Photo

Auteur de ce reportage : Artsinol
Section écrite le 14/05/2015 et mise à jour le 02/06/2015
(Mise en cache le 02/06/2015)

Je vous présente un reportage sur le

Image

Image
Cliquez sur le logo pour découvrir la station.
Descriptif de la station de Château-d’Oex.

Le village de Château-d’Oex se situe dans les Alpes Vaudoises à l’extrémité Est du canton de Vaud à proximité de la station bernoise de Gstaad. Il y a trois moyens d’accéder au village par la route, soit par la ville de Bulle où passe l’autoroute Lausanne-Berne, soit par Aigle via le col des Mosses ou par le Simmenthal. On peut aussi y accéder par le rail via la ligne du GoldenPass, qui relie la ville de Montreux au village de Zweisimmen, avec une correspondance à la ligne du BLS, qui relie Zweisimmen à Interlaken ou Berne via Spiez. Mais comme l’écartement des lignes est différent un changement de train est obligatoire. Mais avec le projet du transGoldenPass qui consiste à pouvoir modifier l’écartement des bogies (roues des trains) des correspondances directes Montreux-Interlaken seront proposées dès 2018 ce qui augmentera le trafic. Ce qui explique le rattachement du domaine skiable de Château-d’Oex à celui de Gstaad c’est le fait que la liaison entre les différents domaines est relativement rapide par le train et la route. A savoir que le domaine est rattaché à celui de Gstaad uniquement pour les abonnements de ski, la station est exploitée par une société indépendante (Télé-Château-d’Oex SA) qui est principalement soutenue par la Commune à cause de son manque de rentabilité qui aura peut-être raison de lui. Le domaine de Château-d’Oex est de petite taille, il est composé d’un TPH35 d’accès qui part du centre du village (à 100 mètres de la gare) au domaine. Le reste du domaine comporte un TSD2B et trois téléskis. Anciennement il y avait un TSF2 qui permettait un 2ème accès au domaine, mais il n’est plus en activité depuis quelques saisons à cause du manque de liquidités de la station qui n’a pas pu faire les mises aux normes exigées par l’OFT (office fédéral des transports). Il y a encore un parc d’apprentissage pour le ski qui se situe au village. Si le domaine est resté de petite taille, ça s’explique par le fait qu’aucune liaison avec les domaines voisins de la Videmanette ou des Mosses ne soit possible.

Le Grin: Le petit téléski au soleil.

Le secteur du Grin est un petit secteur facile (composé de 2 pistes bleues) situé sur l’Ouest du domaine. Ce téléski a été fourni en 1970 par le constructeur Suisse Küpfer de Steffisburg. Il s’agit du 4ème appareil construit sur le domaine, construit dans le but d’optimiser la piste bleue et de pouvoir faire la plus jolie partie de celle-ci considérée comme une des plus belles pistes de Château-d’Oex. Mais il permet aussi d’accéder sans pousser à la cabane de la Sarouche qui est le 2ème restaurant du domaine. Les années 70 ont sans doute été les plus belles de Château-d’Oex qui a bien développé son domaine durant ces années. L’affluence des skieurs était très importante par rapport aux dimensions du domaine skiable, ce qui a nécessité la construction, en 1974, du TKF1 de la tête du Grin qui permettait à la clientèle de retourner skier sur le téléski de la Montagnette sans passer par Praz Perron où l’attente est souvent très importante à l’ancienne TCD2. Il est toujours visible de nos jours mais il n’est plus en activité, car avec la construction du nouveau télésiège en 1993 il n’y a presque plus d’attente au bas du domaine. Surtout qu’il servait seulement d’appareil de liaison et qu’il ne desservait pas de pistes proprement dites.
Situation sur le plan des pistes.

On aperçoit toujours le TKF1 Tête du Grin qui n’est plus en activité. Il y a une petite erreur sur le plan des pistes mais le TKE1 du Grin dessert bien une piste de chaque côté de la ligne depuis le sommet.
Image

Caractéristiques.

Caractéristiques administratives

Téléski à enrouleurs Le Grin-Cabane de Sarouche
Exploitant : TéléChâteau-d’Oex SA
Constructeur : Küpfer
Constructeur des enrouleurs (actuel) : VonRoll
Année de construction : 1970

Caractéristiques d’exploitation

Saison d'exploitation : hiver
Capacité : 1 personne par enrouleur
Débit à la montée : 600 personnes/heure

Caractéristiques géométriques

Altitude aval : 1408 mètres
Altitude amont : 1562 mètres
Dénivelé : 154 mètres
Longueur développée : 560 mètres

Caractéristiques techniques

Emplacement tension : amont
Type de tension : contrepoids
Emplacement motrice : aval
Nombre de pylônes : 6
Sens de la montée : gauche


Infrastructures de la TKE1 du Grin.

Le constructeur Küpfer a construit principalement 3 types de remontées mécaniques, des petits téléphériques à va et vient, des télésièges fixes biplaces et surtout des téléskis à enrouleurs mono et bi-câble (spécialités de la maison). Le téléski du Grin est un modèle particulier car il est économique, c’est pourquoi on le retrouve dans des petites stations. Il s’agit d’un modèle avec des structures particulièrement « légères ». La gare aval est monfût, avec une jambe de force. La gare amont a aussi une structure légère à 3 pieds tubulaires et une jambe de force. Deux petites poulies de compressions guident le câble juste avant la poulie de renvoi sur les 2 premiers pieds, le dernier et la jambe de force sont positionnés après la poulie retour. La ligne est composée de pylônes avec des potences de décablage de forme triangulaire pour la maintenance. Les pylônes de compression disposent de rattrape-câble tubulaires comme sur les appareils débrayables VonRoll.

La Gare Aval.

Son nom du Grin est né d’un jeu de mots, la zone est une praire d’un vert fantastique en été, comme en anglais vert se dit « Green » (hôtes très nombreux dans la station à cette époque) ce qui donne « Grin » en version française (plutôt en Vaudois du Pays-d’Enhaut…). La gare est positionnée dans une maison en bois plutôt rustique, elle se situe au centre de cette fameuse prairie.

Image
La gare aval,

Image
Vue frontale,

Image
Autre angle,

Image
Avec la ligne,

Image
Le rustique plan des pistes,

Image
Logo de Küpfer,

Image
L’embarquement avec Robert au travail,

Image
La ligne sous la poulie,

Image
La poulie et la machinerie,

Image
La compression,

Image
Vue de profil,

Image
Zoom sur la poulie motrice,

Image
Poste de contrôle,

La Ligne,

La ligne est courte mais belle, elle est assez facile malgré le petit mur final. Elle passe dans une praire avant le petit mur final entre les sapins. Avant une arrivée au sommet sur un joli petit replat ou se situe la cabane de la Sarouche avec une magnifique vue sur les Alpes et la vallée et même le Mont-Blanc, oui, oui, le Mont-Blanc.

Image
La ligne depuis la gare aval,

Image
P1,

Image
Idem,

Image
P2,
Image
P3,

Image
Idem,

Image
Vue de derrière,

Image
P4,

Image
Idem,

Image
Détail du P4,

Image
Autre vue de l’arrière,

Image
P5,

Image
Rapprochement du P5,

Image
P5,

Image
P6 et le débarquement,

Image
Autre vue du P6,

Image
Idem,


Situation de la gare amont.

Au sommet se trouve la cabane de la Sarouche sur une large crête avec l’arrivée du téléski juste à côté. Là se trouve sûrement le plus beau point de vue de la station, avec les Dents du Midi, la chaine des Vanils, toute la vallée des Moulins jusqu’à Gstaad et même le Mt-Blanc.

Image
Gare amont,

Image
De profìl,

Image
Détail sur les petites poulies de compression à l’entrée de la gare amont,

Image
De l’arrière,

Image
Sous un autre angle,

Image
Sous un autre angle,

Image
Avec un superbe panorama,

Image
Idem avec quelques enrouleurs,

Image
Idem avec le panorama,

Autres Photos,

Image
Zoom sur le Mt-Blanc et le TKE2 des Mossettes sur le domaine des Mosses.

Image
Le dernier pylône et le Rocher du Midi en fond,

Image
La cabane de la Sarouche,

Image
Gros plan sur le Rocher du Midi et on aperçoit le TKF1 de la Tête du Grin évoqué précédemment,

Image
Le bas de la ligne,

Image
Le Rocher Plat comme décor,

Conclusions,


Malgré ces 40 ans ce sympathique petit téléski qui a très bien vieilli (pas une tache de rouille!), et surtout un des derniers Küpfer en activité. Il remplit parfaitement son rôle au sein de la station sur ce petit secteur très agréable à skier. Très bien intégré dans ce magnifique paysage, on espère qu’il restera encore de nombreuses années en activité. Malgré les problèmes financiers de la société, qui est soutenue majoritairement par la commune, elle risque quand même de fermer d’ici quelques années. Mais on espère que les autorités locales prendront les bonnes décisions pour pouvoir encore profiter de ces magnifiques paysages le plus longtemps possible tout du moins sans mettre les peaux de phoque!
Image

Fin du reportage, à bientôt !

Textes et Bannière : Artsinol
Photos et relecture : Pistenbully Fan
Les photos ont été prisent entre février et mars 2015.





Appareil en relation :





Contact - Mentions Légales - Cookies
Site déclaré à la CNIL sous le numéro 1173095
Page générée en 0.10811 secondes. 29 requete(s).
101 membres connectés sur les forums
Valid XHTML 1.0 Transitional 
©2003-2016 - www.remontees-mecaniques.net - Tous droits réservés