En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus
Bannière 42Bannière 44Bannière 21Bannière 6

 TKE du Saint-Pierre

Val Cenis

Doppelmayr

T2 ES
Mise en service en : 2010

Remplace l'appareil suivant :


Localisation(s)
Photo

Auteur de ce reportage : Thomas
Section écrite le 27/03/2011 et mise à jour le 02/04/2011
(Mise en cache le 24/08/2013)

Partez à la découverte du nouveau téléski du Pont Noir, appareil faisant partie de la grosse restructuration du front de neige de Val Cenis Lanslevillard réalisée l'été 2010 qui a conduit au remplacement de l'intégralité des appareils du secteur

Image


Val Cenis Vanoise est une station de sport d’hiver et d’été située dans les alpes françaises dans le département de la Savoie. La station est localisée au fond de la vallée de la Maurienne, en Haute Maurienne, à la frontière avec l’Italie au niveau de l’historique col du Mont Cenis.

La station de Val Cenis Vanoise est composée de trois villages typiquement mauriennais : Lanslebourg, Lanslevillard et Termignon-la-Vanoise. Le domaine skiable de ce dernier village a été relié à celui de Val Cenis en 2008, via, notamment la construction d'un TSD6 et d'un TSF4.
Les trois villages comptent environ 15 000 lits touristiques. Les villages sont situés en bordure du parc national de la Vanoise et en général (surtout pour Termignon), une très grande partie de la superficie communale est située en zone centrale du parc. Cette proximité avec ces terres naturelles dépourvues d'aménagement touristique attire de nombreux vacanciers adeptes de la montagne en été.

Le domaine skiable est situé sur 4 communes de Haute Maurienne (Sollières-Sardières, Termignon, Lanslebourg et Lanslevillard), en versant essentiellement exposé au nord, garant d'une neige de qualité tout au long de la saison hivernale. Sur le secteur de Termignon on skie entre 1300 et 2465 mètres d’altitude, sur Lanslebourg entre 1400 et 2330m et sur le secteur Lanslevillard, le secteur principal du domaine skiable, entre 1450 et 2800m d’altitude. 26 remontées mécaniques desservent ces 125km de pistes de tous niveaux et de tous styles.

Le parc de remontées mécaniques de Val Cenis Vanoise est devenu, au fil des années de plus en plus récent. En effet, depuis l'an 2000, la station s'est lancée dans un vaste plan de renouvellement global des remontées mécaniques de la station; pas moins de 14 appareils ont ainsi été construits et 17 démontés.
Aujourd'hui, on peut considérer que le parc de remontées mécaniques est parmi les plus performants de la vallée de la Maurienne
Historiquement, le secteur de Val Cenis Lanslevillard (axe majeur du domaine) est le plus fréquenté, de par la densité historique des logements touristiques, et de par la diversité des pistes. Avant la réorganisation de 2010, diverses remontées sont présentes sur le front de neige : La télécabine du Vieux Moulin, qui donne l’accès au domaine d’altitude, le télésiège biplace du Clot (construit en 1977), a vocation essentiellement débutante, le télésiège triplace du Saint Génix (premier du genre, construit en 1973), qui avait pour but avant la création du Vieux Moulin (1983) et jusqu'à la suppression en 2007 du télésiège de la Berche, de donner lui aussi l’accès au domaine d’altitude. A cela s’ajoute un petit téléski débrayable construit en 1964, le Pont Noir. Légèrement au dessus de ce front de neige on trouvera également un autre téléski débrayable construit en 1983, le téléski du Saint Pierre qui dessert une large piste verte pour débutants.

En 2010, on démonte tout à l’exception de la télécabine du Vieux Moulin. Il s’agit donc d’une grosse métamorphose sur ce secteur qui en avait bien besoin. Les télésièges du Clot et du Saint Génix ont été remplacés par le TSD6 de la Colomba, sur un tracé différent, tandis que les téléskis débrayables Pont Noir et Saint Pierre ont été remplacés par des téléskis à enrouleur sur des tracés semblables.


Le téléski à enrouleur du Saint Pierre remplace donc le téléski débrayable du même nom construit, comme indiqué précédement, en 1983. Ce téléski avait été réalisé lors du dernier gros plan d'investissement en remontées mécaniques de la station qui avait conduit à la construction d'une télécabine (Vieux Moulin), de trois télésièges fixes biplace (Madeleine, Pré du Bois et Perdrix Blanches), et donc, ce téléski. L'intégralité des téléportés avaient été fournis par le constructeur Montaz Mautino, en position de force dans le domaine skiable mauriennais à cette époque. Ce téléski était donc l'exception puisque construit par Poma.
Le téléski débrayable avait deux rôles : desservir la piste verte du Mollard, piste large et aisée pour les débutants qui fut équipée de neige de culture de manière progressive depuis les années 90, mais ce téléski permettait également un retour direct sur le secteur des Terres Grasses (via la piste du même nom), récemment créé à cette époque.
Ce téléski fut rapidement victime de son succès et vit sa fréquentation inexorablement augmenter avec le temps à tel point que cela devenait un point noir, qui plus est un point noir dangereux à ce carrefour de piste.
La gare aval était placée bien plus bas que l'actuelle permettant de la rejoindre depuis la piste bleue du Chamois et donc depuis le domaine d'altitude.

voici quelques vues de l'ancien appareil :
    Image
    Gare aval

    Image
    Ligne

    Image
    gare amont


Ce fut l'appareil le plus fréquenté du domaine skiable, non pas en terme de passages, mais en terme de pourcentage capacité réelle / capacité théorique.
Pour preuve, par exemple, lors de la saison hivernale 2004/2005, l'appareil a enregistré plus de 260 000 passages pour un téléski ne débitant que 570 personnes par heure théoriquement. Ce chiffre ayant été réalisé sur une période d'exploitation d'environ 1000 heures, le taux d'occupation sur l'intégralité de la saison de l'appareil était donc cette saison 2004/2005 de 46% ce qui est énorme.
Pour comparer, le TSD du Solert, axe majeur du domaine, appareil le plus fréquenté en terme de nombre de passage (711 000 passages cette année là) n'avait un remplissage que de 30%, chiffre à peu près identique à ceux de la télécabine du Vieux Moulin.

Lors de la restructuration du front de neige de la Colombaz, il a été décidé de remplacer ce téléski débrayable. en effet, son tracé ne correspondait plus à ce qu'on attendait de lui dans la mesure ou le rôle de desserte des "Terres Grasses", renommées depuis "Val Cenis le haut", était effectué par le nouveau TSD6 de la Colomba.
L'emplacement de la gare aval était donc devenu gênant pour les flux de skieurs.
Il a été décidé de la remonter de quelques centaines de mètres.

voici l'emplacement de l'appareil sur le plan des pistes ainsi que deux vues satellite issues de Google Earthpermettant de situer l'appareil dans son contexte :

Image


Image


Image
Sur le plan des pistes de la station


Le nouvel appareil est donc un téléski à Enrouleur. Il a été fourni par le constructeur Doppelmayr (basé, rappelons le, à Modane, à 20km de Val Cenis). Ce nouvel appareil respecte les standards constructeurs d'aujourd'hui. en voici les principales caractéristiques techniques :

    Caractéristiques Administratives

    TKE-Téléski à Enrouleur : LE SAINT PIERRE
    Maître d’Ouvrage : SE2MC
    Maître d’Œuvre : DCSA
    Exploitant : SE2MC
    Constructeur : DOPPELMAYR
    Année de construction : 2010

    Caractéristiques d’Exploitation

    Saison d'exploitation : Hiver
    Capacité : 1 personne(s)
    Débit à la montée : 540 personnes/heure (770p/h en débit final)
    Vitesse d'exploitation : 2,0 m/s

    Caractéristiques Géométriques

    Altitude Aval : 1576 m
    Altitude Amont : 1631 m
    Dénivelée : 55 m
    Longueur développée : 355 m
    Pente Maxi : 20 %
    Pente Moyenne : 15 %
    Temps de Trajet : 3min0sec

    Caractéristiques Techniques

    Type de Gare : MTDS
    Tension : Aval
    Type de Tension : Hydraulique
    Motrice : Aval
    Type de motorisation : Asynchrone
    Sens de montée : Gauche

    Nb Pylônes : 4
    Nb d'agrès : 55

    Caractéristiques du Câble

    Fabricant du câble : ARCELOR MITAL
    Type de Câblage : Lang à droite
    Diamètre du câble : 16 mm


La gare aval est donc motrice tension, en voici quelques vues :
    Image
    Gare aval au bord de la piste du Molard

    Image

    Image

    Image
    Poulie motrice et réducteur sous la protection

    Image
    Équipement compression intégré à la gare


La ligne de cet appareil ne présente aucune difficulté et est d'une régularité quasi ennuyante.
On trouvera 4 pylônes standards équipés de balanciers à 2 galets support dont le premier et le dernier impriment un angle témoin d'une augmentation de la voie.
    Image
    Embarquement

    Image
    Début de la ligne

    Image
    Balancier du P1, 2 galets supports, incliné

    Image

    Image

    Image
    agrès complet

    Image
    Pince pour câble de 16

    Image
    Dernier pylône

Le lâcher s'effectue après le dernier pylône, à une trentaine de mètres de la gare retour ce qui laisse le temps à la corde de s'enrouler entièrement avant que l'agrès n'arrive sous la poulie retour.

    Image
    Station retour

    Image
    Zoom sur la poulie retour


Vue sur la ligne au bord de la piste verte :
    Image


ainsi se termine ce reportage.
n'hésitez pas à mettre vos commentaires dans le sujet du forum de discussion qui s'y réfère.





Appareils en relation :





Contact - Mentions Légales - Cookies
Site déclaré à la CNIL sous le numéro 1173095
Page générée en 0.10315 secondes. 40 requete(s).
68 membres connectés sur les forums
Valid XHTML 1.0 Transitional 
©2003-2016 - www.remontees-mecaniques.net - Tous droits réservés