En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus
Bannière 31Bannière 14Bannière 9Bannière 1

 TKE du Tétras

Les Sept Laux

Doppelmayr

T2 ES
Description rapide :
Un téléski à enrouleurs classique de Doppelmayr

Mise en service en : 2009



Localisation(s)
Photo

Auteur de ce reportage : antidote
Section écrite le 30/01/2010 et mise à jour le 23/05/2010
(Mise en cache le 23/08/2013)

Voici un reportage sur le téléski à enrouleurs Le Tétras

Image




Les sept Laux est une station située en Isère, dans le massif de Belledonne. Troisième domaine skiable de l’Isère, elle est exploitée par une société d’économie mixte, la SEMT7L (Syndicat d’économie mixte des téléphériques des 7 Laux). Les pistes, qui permettent de skier entre 1350 et 2400m d’altitude, se répartissent sur 3 secteurs : Prapoutel, Pleynet et Pipay. Les origines de la station remontent aux années 1970. Ceux qui veulent en savoir plus liront avec intérêt l’historique détaillé qui se trouve sur le site de l’exploitant : historique détaillé

Situation de la remontée

Ce téléski est le 19e que compte la station. Il est situé sur le secteur du Pleynet, comme on le voit sur le plan des pistes :

Image


Le téléski a été construit durant l’été 2009. Voici le lien vers le sujet traitant de sa construction : suivi de chantier tk Le tétras

Aucune remontée n’a été démontée l’année de son implantation, si bien qu’il dessert une zone où il n’y avait, jusque-là, aucune piste. En réalité, cette partie du domaine était autrefois accessible par le téléski « Roche Noire ». Sa gare aval était située bien plus bas, à proximité de celle du TSF Oursière. Au début des années 1990, la station a rencontré d’importantes difficultés financières, l’obligeant à se restructurer. Un plan de réduction du nombre de remontées a été élaboré, et le Téléski de Roche noire fut démonté. Il s’agissait d’un appareil long (longueur que j’évalue à 1000m) et difficile, accusant une forte pente tout au long de sa ligne (dénivelé d’environ 500m) : On en voit le tracé sur ce plan d’archive :


Image


Entre les années 1990 et 2009 donc, aucune remontée ne desservait ce secteur. Le nouveau téléski, baptisé Le Tétras, reprend la partie supérieure de la ligne de l’ancien Tk Roche Noire. Sa gare amont est au même emplacement que celle de l’ancien Tk Roche Noire.


Présentation de la remontée

Comme tous les appareils construits aux 7 Laux depuis 2001, il est de manufacture Doppelmayr. La station a non seulement renouvelé sa confiance à ce constructeur, mais elle lui a de plus passé commande d’un téléski à enrouleurs, comme tous les autres téléskis qui ont été installés depuis 10 ans.

La gare aval du Tk Tétras est située à proximité du TSD4 de l’Aigle. À l’arrivée de ce télésiège, les skieurs devaient, jusqu’à une époque récente, redescendre au TSF de l’Oursière, situé en contrebas.
Ce télésiège était donc souvent saturé, ce qui conduisit l’exploitant à créer, en 2005, le téléski à enrouleur des Loups. Ce tk des Loups est situé à droite de la gare amont du TSD4 de l’Aigle. Celui-ci rencontra un vif succès, et son débit montra vite ses limites.
Pour cette raison, l’implantation d’un second téléski, Le Tétras, fût envisagée à la fin de la saison 2008-2009. Sa gare de départ se situe, cette fois, à gauche de l’arrivée du TSD4 de l’Aigle. Sur le plan technique, les deux appareils, Loups et Tétras, sont presque jumeaux.

Cette photo montre l’implantation des différents appareils : le Tk des Loups au premier plan (G1 en contrebas), la G2 du TSD4 de l’Aigle en second plan, et la gare aval Tk Le Tétras en arrière-plan.

Image


Rôle de la remontée

Cet appareil permet, comme le Tk des Loups, d’absorber le flux de skieurs arrivant du TSD4 Aigle. Mais il a aussi et surtout un rôle de liaison important, puisqu’il permet de basculer sur Pipay. Les clients évitent ainsi le TSF de l’Oursière, qui permet aussi cette liaison, mais qui est un appareil lent et souvent saturé, comme cela a déjà été dit. Lorsque le télésiège de l’Oursière sera remplacé, à l’horizon 2011, le Tk Le Tétras sera donc certainement moins utilisé comme appareil de liaison que pour desservir les pistes qui se trouvent à son sommet. Pour l’instant, il ne s’agit que d’une seule piste, la noire Lagopède, mais le secteur a encore un beau potentiel.


Caractéristiques de l’appareil


Type d’appareil : Tke-Téleski à enrouleur
Nom de l’appareil : LE TETRAS
Constructeur : DOPPELMAYR
Exploitant : SEMT7L
Année de construction : 2009
Saison d'exploitation : hiver

Type de véhicules : enrouleurs Doppelmayr
Capacité : 1 personne
Sens de montée : gauche

Débit : 863 personnes/heure
Vitesse d'exploitation : 2.8 m/s
Altitude aval : env. 1950 m
Altitude amont : env. 2150 m
Dénivelée : env. 168 m
Longueur développée : env. 475 m
Pente maximale : > 53
Pente moyenne : > 38
Temps de trajet : env. 4 minutes.

Tension : aval
Type de tension : hydraulique
Motrice : aval
Nb Pylônes : 6


La gare aval

Elle est située à proximité de la gare amont du TSD4 Aigle et de la gare aval du Tke Loup. Elle est accessible depuis l’arrivée du TSD4 Aigle, mais aussi directement depuis la piste qu’elle dessert, la noire Lagopède, ou par une piste arrivant des secteurs Prapoutel et Pipay : la piste bleue du Maire.


Image


Image


Image


Le lorry de tension est situé à l’avant de la gare, comme pour tous les téléskis à enrouleurs Doppelmayr de ce type, dont la configuration est standardisée.


La zone d’embarquement

Image


La ligne
La ligne, relativement courte, est difficile. La pente maximum dépasse les 50%. Cet appareil n’a pas vocation à être utilisé par les débutants, qui doivent, pour basculer sur Pipay, se tourner vers le TSF Oursière. C’est entre la gare aval et le P1 que la pente est la plus marquée.

Le P1
Le P1 vu depuis la ligne

Image


Le P1 vu depuis la gare aval

Image


Le P2

Image


Le P3

Image


Le P4

Image


Le P5

Image


Le P6

Image


Gare amont

Comme la gare aval, elle est boulonnée sur un massif en béton.

Image

Image


Image

Diverses vues de la gare amont, perchée sur une crête séparant le versant Pleynet et le versant Pipay/Prapoutel. Elle est située juste devant le pic de Roche noire, qui donnait son nom à l’ancien téléski. Elle se situe à proximité d’un relais téléphonique, que les habitués de la station appellent familièrement « les oreilles de Mickey ».

Image

Image

Image


Un agrès

Image


Détail d’une tête de pylône

Image


En conclusion , un bel appareil destiné à des skieurs de bon niveau, et qui joue très bien son rôle de liaison sur le domaine. Il reste à savoir si de nouvelles pistes seront ouvertes à son sommet, notamment lorsque son rôle de liaison perdra de l’importance avec le changement du TSF4 Oursière.





Appareils en relation :





Contact - Mentions Légales - Cookies
Site déclaré à la CNIL sous le numéro 1173095
Page générée en 0.09981 secondes. 37 requete(s).
41 membres connectés sur les forums
Valid XHTML 1.0 Transitional 
©2003-2016 - www.remontees-mecaniques.net - Tous droits réservés