En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus
Bannière 4Bannière 15Bannière 31Bannière 25

 TKE2/1 de la Chaux Ronde

Villars (Alpes Vaudoises)

WSO Städeli-Lift

T2 ES
Description rapide :
Un téléski double sur l'axe historique de station, à Bretaye.

Mise en service en : 1989



Localisation(s)
Photo

Auteur de ce reportage : SnowLoup
Section écrite le 26/09/2010 et mise à jour le 27/09/2010
(Mise en cache le 24/08/2013)

Je vous présente le
Image


Présentation de la station

Image

Située à 1300 mètres d’altitude sur un plateau surplombant la plaine de Rhône, Villars jouit d’un cadre enchanteur avec une vue magnifique, notamment sur les Dents de Midi. En outre son exposition plein sud garanti à la station un ensoleillement généreux, ce qui peut toute fois lui jouer des tours en hiver. Etant la plus grande station du canton de Vaud, Villars propose de nombreuses activités en dehors du ski, tel qu’une piste de luge, une patinoire, un centre sportif et un bowling.

De plus Villars fait partie des stations pionnière en matière de tourisme, notamment hivernal, en Suisse. En effet le train crémaillère atteint le village en juin 1901 et déjà pour l’hiver 1913/14 la ligne est prolongée jusqu’au col de Brataye à 1810m. d’altitude, complétant ainsi la ligne du BVB (Bex-Villars-Bretaye). C’est donc grâce à ce train, construit à des fins touristiques, que le ski démarre dans la station, les pentes de la région de Bretaye étant parfaites pour cette nouvelle activité.

C’est donc en toute logique que c’est à cet endroit, plus précisément sur les pentes de Chaux-Ronde, que le premier téléski de la station est installé en 1936! Une année plus tard c’est un « funiluge » (c'est-à-dire des traineaux pouvant accueillir plusieurs personnes tirés par un câble) qui est construit sur en face du premier téléski sur le Grand-Chamossaire. Malheureusement la guerre fait chuter les recettes dues au tourisme et il faut attendre les années 50 pour voir le domaine skiable reprendre son développement. Dès lors les anciennes installations sont remplacées pour des remontées plus modernes et de nouveaux secteurs sont ouverts. Le domaine se développe rapidement est dès 1972 et la liaison avec sa voisine de Gryon, le domaine skiable atteint sa taille actuel. Il viendra encore la liaison avec les Diablerets en 1982, qui sera remplacée par une nouvelle en 1996, puis la station se concentrera sur le remplacement des remontées existantes. Ainsi depuis 1995 la plus part des télésièges fixes on été remplacé par des débrayables et la télécabine 4 places Villars-Roc d’Orsay à été remplacées par une 8 places.

Ainsi de nos jours les quelques cinquantaines de kilomètres de pistes, entre 1200 et 2120m d'altitude, que la station possède en commun avec Gryon sont desservis par un train une TCD8, une TCD4, deux TSD6 (dont le premier de Suisse romande), deux TSD4, un TSF2 et de nombreux téléskis desservants les pistes secondaires ou doublant les télésièges. De plus la liaison avec les Diablerets permet d’atteindre les 100 kilomètres de pistes et le forfait Alpes Vaudoises d’accéder, certes pas ski aux pieds, à 220km de pistes et rajoutant le Glacier 3000, Leysin et les Mosses.

Image
^^Vue sur les Dents du Midi

Image
^^Vue sur la chaine des Muveran

Plus d’informations sur l’historique de la station sur cette intéressent PDF publié par la commune d’Ollon, dont la station dépend. ici
Site de l'OT de Villars et Gryon
Site de Télé Villars Gryon


Présentation des TKE2 et TKE1 Chaux Ronde

Situation sur le plan des pistes:
Image

Comme précisé dans l'introduction, les pentes entre Chaux Ronde (1967m d'altitude) et le col de Bretaye (1802m) sont le berceau du ski à Villars avec la création du premier téléski de la station en 1936.
Le choix de cet emplacement pour installer la première remontée mécanique de la région ne doit rien au hasard, en effet le large champ de neige de pente moyenne et à l'enneigement régulier s'avère parfait pour satisfaire un maximum de skieurs. De plus la gare aval de l'installation se trouve à proximité de la station supérieur du Bex-Villars-Bretaye, qui amnène les skieurs au coeur des montagnes depuis le village au même depuis la plaine du Rhône.

En 1952, il est déjà temps de remplacer la première installation: un TKE2 est construit par l'entreprise argovien Oehler.
Preuve de l'importance de ce secteur pour la station, en 1960 déjà un 2ème TKE2, du constructeur Müller cette fois-ci, vient doubler la première installation.
Et il faut encore cité la construction du TSF2 LacNoire – Chaux Ronde par Städeli en 1969. Bien que ce téléporté n'emprunte pas le même tracé que les téléskis, il par de bien plus bas et arrive quelques mètres au-dessus de ces derniers, il dessert, entre autre, les mêmes pistes.

Puis virent les années septante qui virent la troisièmes génération de téléskis remplacé les deux TKE2. Le téléski d'Oehler fut remplacé par un appareil Müller du même type en 1970 alors que Chaux Ronde II fut remplacé par un autre TKE2 en 1977.

Finalement, en 1989, la station décide de moderniser et d'uniformiser l'aspect du secteur qui se trouve directement à l'arrivée du BVB. Ainsi les deux téléskis sont remplacés par un téléski double construit par Städeli. La, ou plutôt les nouvelles installations sont en fait deux TKE2 partageant leurs pylônes en grand T et ayant leur gare aval habitée dans le même chalet en bois. La ligne de montée des deux remontées se trouve directement à côté, sur l'intérieur des pylônes.

C'est ainsi que la station dota son axe principal d'une remontée pouvant assuré le débit de 2400p/h.
Mais le remplacement du TSF2 Lac Noir – Chaux Ronde par un TSD4 Poma en 1996 et, en 2001, l'arrivée du TSD6 du même constructeur La Rasse – Chaux Ronde, qui amène les skieurs de Gryon directement à Chaux Ronde sans passer par Bretaye firent perdre de son importance au téléski double Bretaye – Chaux Ronde. Ainsi peu après la construction de ce téléporté, la station décida de remplacer les arbalètes du téléski de droite par des sellettes. Ce choix s'explique facilement par le fait que certains clients sont réfractèrent aux arbalètes et que le débit nécessaire sur cet axe est devenu moins important du fait de la construction des TSD.

Pour finir, il faut encore dire que cette remontée dessert:
-Une piste rouge sur la gauche de la ligne, cette courte piste propose un petit mur sur ça partie médiane. C'est également ici que se trouve le stade de la station.
-Une piste bleue qui permet d'évité le petit mur de la piste rouge en faisant un large détour, le snowpark de Villars se trouve à côté du haut de la piste.
C'est deux pistes retournent à la gare aval de l'instalation.
-Une piste rouge et une piste noir qui rejoignent la gare aval du TSD4 Lac Noir – Chaux Ronde.
La liaison vers les Diablerets et la piste du Crot (Chaux Ronde – La Rasse) ne sont pas accessible par ce moyens, ou alors au pris d'une petite session de ski de fond.

Caractéristiques techniques:

    A gauche le TKE2 (I), à droite le TKE1 (II)

  • Type: Téléskis à eurouleurs
  • Constructeur: WSO Städeli
  • Année de construction: 1989
  • Altitude la gare aval: 1802m
  • Altitude la gare amont: 1973m
  • Dénivelé: 171m
  • Longueur de la ligne: 799m
  • Nombre de pylônes: 8
  • Débit: 1200 + 600 = 1800p/h
  • Gare tension et motrice: Aval
  • Sens de montée: Droite / Gauche

La remontée en images

Image
^^Vue générale de la ligne

Image
^^Idem

Image
^^La gare aval

Image
^^Idem

Image
^^La ligne depuis le bas

Image
^^P1

Image
^^La gare aval et le début de la ligne

Image
^^La ligne

Image
^^L'accès au TKE1

Image
^^Idem

Image
^^La poulie motrice et tension du TKE1

Image
^^Le système de tension du TKE1

Image
^^Idem

Image
^^De nouveau la poulie et la tension du TKE1

Image
^^L'intérieur de la gare

Image
^^La gare du TKE2

Image
^^La poulie du TKE2

Image
^^Les galets de sortie de gare du TKE1

Image
^^La ligne depuis la gare

Image
^^C'est parti

Image
^^P1

Image
^^P1 et la gare aval depuis la ligne

Image
^^P2

Image
^^Le bas de la ligne

Image
^^P3

Image
^^La suite de la ligne

Image
^^P3 depuis l'arrière

Image
^^P4

Image
^^P5

Image
^^Idem depuis l'arrière

Image
^^P6

Image
^^Entre P6 et P7

Image
^^P7

Image
^^Idem depuis l'arrière

Image
^^P8

Image
^^Tête de P8

Image
^^Le débarquement du TKE1

Image
^^Les poulies retours

Image
^^L'arrivée

Image
^^Idem

Image
^^Encore une fois

Image
^^Les poulies retours

Image
^^La fin de la ligne

Image
^^P7 devant les alpes

Image
^^Une arbalète et une sellette


Voilà pour ce reportage sur cette remontée atypique qui a encore de beaux jours devant elle.





Appareils en relation :





Contact - Mentions Légales - Cookies
Site déclaré à la CNIL sous le numéro 1173095
Page générée en 0.0974 secondes. 39 requete(s).
123 membres connectés sur les forums
Valid XHTML 1.0 Transitional 
©2003-2016 - www.remontees-mecaniques.net - Tous droits réservés