En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus
Bannière 34Bannière 30Bannière 18Bannière 38

 TKE2 Kreuzkogellift

Gastein (Ski Amadé)

Doppelmayr

T1 ES
Mise en service en : 1972



Localisation(s)
Photo

Auteur de ce reportage : rodo_af
Section écrite le 07/07/2012
(Mise en cache le 24/08/2013)


Rodo_Af et moi-même continuons de vous présenter la vallée autrichienne de Gastein avec le :

Le téléski Kreuzkogellift - Sportgastein

Image




Ce reportage sera divisé en 4 parties comme énoncées ci-dessous.


  • Bienvenue dans la vallée de Gastein !
  • Le téléski Kreuzkogellift.
  • La ligne de la remontée.
  • Conclusion & remerciements.




Bienvenue dans la vallée de Gastein !


La vallée de Gastein où coule le Gasteiner Ache est située au sud de Salzbourg, à la frontière du Kärntener Land. La vallée de Gastein n'est pas visible de tous. Les Gorges de Gastein (Gasteiner Klamm) mettent les paysages verdoyants, les pentes douces, les grands espaces, et bien sur les stations de ski de la vallée de Gastein, jalousement à l'abri des regards des gens de passage dans la Salzachtal. Pourtant, cette vallée isolée dont les stations sont d'autant de grands noms du giga-domaine autrichien du Ski Amadé comme Maierhofen, Bad Gastein, Bad Hofgastein ou Dörfgastein a pourtant été le centre du monde hivernal quand les championnats du monde se déroulèrent sur les pentes de Bad Gastein. C'était les grandes heures de la station : 1958. Depuis la station est devenue incontournable et se voulait être le carrefour de tout les domaines de la région de Salzbourg. D'ailleurs les stations de ski de la Gasteiner Tal ont gardé un certain prestige, et leur architecture « belle époque », les infrastructures thermales, les terrains de golfs et de tennis ainsi que les piscines semblent nous rappeler que la vallée est toujours un lieu privilégié de la haute-bourgeoisie et de l'aristocratie autrichienne.


Image
La situation de Gastein dans l'ensemble du Ski Amadé.



La station dans laquelle est située la remontée que nous allons vous présenter est placée en fond de vallée. Construite en 1972, SportGastein n'est certes pas la station la plus accessible de la vallée, mais un parking de taille moyenne et des navettes régulières permettent de s'y rendre depuis Bad Gastein sans trop d'encombre. D'ailleurs, il est, plus correct de parler de centre de ski, que de station de ski pour SportGastein, car le seul bâtiment que vous trouverez au bas de pistes du domaine est la gare de départ de la télécabine du Goldberg, dans laquelle sont intégrés un petit restaurant est une billetterie. Cette télécabine est l’appareil principal du domaine.


Image
Voilà une vue d’ensemble du centre de ski de SportGastein (vu ici depuis la télécabine Goldbergbahn I).



Le téléski Kreuzkogellift


Construit en 1972 et de manufacture Doppelmayr, ce petit téléski permet surtout de multiplier les rotations sur les pentes du Kreuzkogel sans pour autant être obligé de descendre perpétuellement les 733m de dénivelé du second tronçon de l'ascenseur principal du domaine : la télécabine Goldbergbahn II. Ce téléski suit d'ailleurs un tracé parallèle à cet appareil et dessert deux pistes rouges : La Baukar et la Knappensee.


Voici un récapitulatif des caractéristiques de cet appareil :


  • Exploitant : Gasteiner Bergbahnen AG
  • Constructeur : Doppelmayr
  • Année de construction : 1972
  • Saison d'exploitation : Hiver
  • Capacité par agrès : 2 personnes
  • Altitude aval : 2161 m
  • Altitude amont : 2496 m
  • Dénivelée : 335 m
  • Longueur développée : 1400 m
  • Pente maximale : Env. 40 %
  • Pente moyenne : Env. 30 %
  • Débit : 1200 personnes/heure
  • Vitesse d'exploitation : 3,1 m/s
  • Emplacement motrice: Aval
  • Emplacement tension: Aval
  • Type de tension : Contrepoids
  • Sens de montée : Gauche
  • Nombres de pylônes : 10
  • Temps de trajet : 7 minutes 30 secondes



Image
Situation du TKE2 Kreuzkogellift sur le plan des pistes de la Gasteinertal.



La ligne de la remontée.


Faisons un petit tour au fin fond de la vallée de Gastein, sur le téléski Kreuzkogelbahn, sans attendre !


La gare aval :


Celle-ci est de type motrice/tension, tension assurée par un contrepoids. Un petit pylône de compression, assez bas, permet de maintenir la ligne suffisamment basse pour que les skieurs puissent attraper les agrès. Un petit chalet en bois permet d'abriter l'opérateur en cas de mauvais temps. C'est une gare de téléski classique du constructeur Doppelmayr.


Image
Vue générale de la gare et de la zone d'embarquement.



Image
Approchons-nous de la gare. Un demi pylône compression permet de remettre la ligne descendante à l'horizontale...



Image
..Tandis que l'autre moitié est située 5 mètres plus loin.



Image
Le contrepoids et la poulie motrice.



Image
Entrons dans la file d'attente afin d'embarquer.



Image



La ligne :


Relativement en dévers, elle monte doucement avant d’entamer une pente un peu plus prononcée du P2 au P5. Enfin la ligne suit à nouveau un profil plus doux jusqu'au P10, la fin du périple.


Image
Le début de la ligne.



Image
Celle-ci monte assez doucement sur la première partie du tracé.



Image
Le premier pylône.



Image
La ligne s’aplanit avant une reprise un peu plus sévère.



Image
Le pylône 2, compression sur la ligne montante uniquement.



Image
La ligne grimpe.



Image
Les pylônes 3 et 4, lignes montante et descendante se rejoignent.



Image
Pylône 5, la ligne revêt de nouveau un profil plus facile.



Image
Pylône 6, nous longeons la télécabine Goldbergbahn.



Image
Pylône 7.



Image
A notre gauche, nous pouvons voir les traces de skis des freerideurs empruntant l'itinéraire de hors-piste "Golden Powder". Littéralement la poudre d'or : tout un programme.



Image
Pylône 8, la ligne continue de monter doucement le long de la télécabine principale.



Image
Pylône 9, l'arrivée approche.



Image
Les premiers panneaux nous invitant à lâcher la pioche d'ici quelques mètres.



Image
Pylône 10, il est temps pour nous de quitter notre agrès.



Image
L'aire d'arrivée avec l'estacade en bois, homologue local de nos bonnes vieilles buttes en neige nous empêchant d'aller plus loin sur le téléski.



Image
L'aire d'arrivée.



Image
Les perches poursuivent encore leur parcours durant quelques mètres.



Gare amont :


La station est composée d’une poulie retour simple.


Image
Avec en fond la télécabine Goldbergbahn.



Image
Celle-ci est située juste en dessous de la Knappensee.



Image



Pinces et véhicules :


Ce sont des agrès deux places à manche long et des pinces fixes assez classiques.


Image


Image

Zoom sur deux agrès et leurs pinces.



Conclusion & remerciements.


Voilà pour le petit frère de la télécabine Goldbergbahn de SportGastein qui décidément, est un domaine à part ou les itinéraires freeride et les pistes rouges et noires font la joie des skieurs les plus sportifs. Cet appareil, bien qu'un peu vieillissant rempli encore assez bien la fonction qui lui est attribuée, à savoir le ski propre sans grand dénivelé. Il est probable que celui-ci soit remplacé malgré tout dans le moyen-terme. Tout dépendra de la place qu'aura SportGastein dans le domaine du Ski Amadé. Merci évidemment à Rodo_Af pour ses photos ensoleillées.


Merci à vous pour votre lecture.


Si vous avez relevé durant votre lecture, une faute d'orthographe ou une erreur quelconque, merci de me le notifier par message personnel, je me ferais un plaisir de la corriger dès que possible.





Appareil en relation :





Contact - Mentions Légales - Cookies
Site déclaré à la CNIL sous le numéro 1173095
Page générée en 0.16431 secondes. 27 requete(s).
186 membres connectés sur les forums
Valid XHTML 1.0 Transitional 
©2003-2016 - www.remontees-mecaniques.net - Tous droits réservés