En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus
Bannière 5Bannière 44Bannière 43Bannière 3

 TKE2 Seetälli

Davos/Klosters - Parsenn-Gotschna (Davos Klosters Mountains)

Garaventa

T1 ES
Description rapide :
Un TKE à virage donnant accès à une jolie piste rouge.

Mise en service en : 1983



Localisation(s)
Photo

Auteur de ce reportage : SnowLoup
Section écrite le 01/09/2011
(Mise en cache le 24/08/2013)

Je vous présente le
Image


Image

Plus haute ville des alpes à 1540 mètre d'altitude, Davos est également une des stations de montagne les plus importantes de Suisse. En effet la station est située au coeur d'un domaine skiable de plus de de 300 kilomètres de pistes répartis en cinq secteurs entre les communes de Davos, la citadine et Klosters, qui a su garder son charme de village à l'architecture typique des grisons.
Ces secteurs sont relié par le train ou par un service de bus et les skieurs peuvent choisir un forfait commun à l'ensemble de Davos Klosters Mountains ou à un forfait par secteur.

Ces domaines skiables sont:
-Parsenn, le plus grand, réparti entre Davos et Klosters il permet de skier entre 1200 et 2800 mètres d'altitude grâces aux remontées mécaniques et même à partir de 800 mètres avec le train. Depuis Davos l'accès se fait en funiculaire depuis le centre ville pour rejoindre le Weissfluhjoch alors qu'un téléphérique part de Klosters pour atteindre le Gotschnagrat.
-Le Jakobshorn qui a également son pied à Davos et qui permet de skier entre 1600 et 2600 mètres d'altitude en pente nord, ce qui permet au domaine d'avoir la plus longue saison de ski de la région.
-Le Rinerhorn qui permet de skier entre 1500 et 2500 mètres d'altitude à partir du hameau de Glaris qui se situe au sud de l'agglomération principale de Davos.
-Madrisa qui est le domaine propre à Klosters et qui permet de skier entre 1200 et 2600 mètres dans un cadre magnifique.

Toutefois à côté de cette activité touristique, Davos recel quelques particularités qui démontrent que la station est en plus d'un lieu touristique une ville à part entière. Ainsi le HC Davos est le club de hockey sur glace le plus titré de Suisse et notamment de ces dernières années, le club ayant notamment remporté le championnat en 2010/2011. De plus la prestigieuse Coupe Spengler voit chaque année entre Noël et nouvel-an s'affronter quelques unes des meilleurs équipes du continent dans la patinoire de la ville.
Par ailleurs la ville accueil chaque année le World Economic Forum qui réunit de nombreux politiciens et acteurs de l'économie mondial dans la station.

Davos accueil également l'institut suisse pour la neige et les avalanches, le SLF, qui a son siège à Davos et des laboratoires au Weissfluhjoch.

A noté encore que c'est à Davos, sur des pentes près de la ville, que le premier téléski à enrouleurs a été installé en 1934 selon le brevet Constam.


Image

L'aventure de domaine de Parsenn commence en 1931 et 1932 avec la réalisation des funiculaires Davos-Höhenweg puis Höhenweg-Weissfluhjoch par Von Roll. Cette chaine, nommée Parsennbahn, permet en peu de temps de monter plus de 1000 mètres au dessus de la ville, ce qui a permis de permettre des descentes à ski d'une longueur et d'un dénivelé rares pour l'époque. En effet il était dès le début des années trente possible de s'offrir, outre la déjà longue descente dans la combe de Dorftälli, le long des funiculaires en direction de Davos, mais également des longues descente sur les village de la vallée voisine du Prätigau, d'où le train permettait de ragagner Davos sans effort. Ainsi quand la neige le permettait il était possible de rejoindre outre Klosters, les villages de Serneus, Saas et Küblis situés entre 1000 et 800 mètres d'altitude, ainsi la descente sur Küblis dépassait déjà les 1800 mètres de dénivelé!

Cette installation arrivant à près de 2700m d'altitude à permis l'installation, en 1936, de l'institut de recherche sur la neige et les avalanches au Weissfluhjoch, où il se trouve encore aujourd'hui.

Après cette avancée significative, la fin des années trente voient la station équiper le domaine du Schatzalp voisin en téléski, si bien qu'il faille attendre les années cinquante pour que de nouveaux investissements aient lieux au Parsenn. Mais les investissement reprennent d'abord du côté de Klosters qui ouvre son propre domaine skiable en réalisant deux téléphériques qui relie le village au Gotschnagrat à près de 2300m, soit 1100 au dessus de Klosters.
Puis de la suite des années cinquante voie la liaison entre Davos et Klosters et l'extension du domaine skiable grâce à plusieurs téléskis et téléphérique, avec notamment en 1955 la construction du TPH40 Weissfluhjoch - Weissfluhgipfel qui atteint l'altitude 2824m qui marque le sommet du domaine skiable. Cette première phase d'agrandissement dure jusqu'en 1972.

Puis il faut attendre 1982 pour que commence la première phase de modernisation et la dernière phase d'extension du domaine skiable, avec la construction du TPH60 Totalpsee - Weissfluhjoch en 1982, puis la reconstruction du téléphérique du Weifluhjoch et la construction du TKE2 Seetälli l'année suivante et surtout la construction en 1987 d'une télécabine 6 places Von Roll de plus de 5 kilomètres de long pour 1000m de dénivelé en deux tronçons, le Schiferbahn. Cette dernière extension permet enfin d'exploité la partie supérieure des longues pistes descendant sur la vallée du Prätigau sans devoir descendre en fond de vallée, là où la neige n'est pas garantie toute la saison et surtout sans devoir prendre le train.

Après cela, au milieu des années nonante, vient le remplacement des des principaux téléskis du domaine par des télésièges débrayables: Schwarzseealp et Gruobenalp en 1995, Meierhofertälli en 1996, Totalp en 1998 et finalement le Parsennrapid qui double la deuxième section du funiculaire de Davos en 2000.
Finalement en 2002 la première section du funiculaire historique est remplacée par un appareil du même type livré par Doppelmayr, puis en 2010 la deuxième section est également rénovée par Garaventa.

Ainsi maintenant la Parsenn reste le domaine principal de la région de Davos Klosters, tant au niveau de la taille, de la fréquentation et du dénivelé. Il agit également comme trait d'union entre les deux stations, étant le seul secteur accessible de Davos et de Klosters.
Le coeur du domaine est constitué par des pistes larges et généralement faciles alors que le Weissfluhgipfel et les téléphériques de Klosters permettent de ski plus engagé à la fois sur et hors des pistes. Mais la plus grande particularité du domaine vient de sa grande variété de descente en vallée, le tout allant du chemin descendant sur Klosters, de la belle piste noire en direction de Davos et surtout des nombreuses pistes rejoignant une gare des chemins de fer Rhétiques dans le Prätigau ou au Wolfgangpass entre Klosters et Davos, ces pistes permettent de s'extraire de la foule habituel des grands domaines skiable pour effectuer une longue descente loin des remontées mécaniques avant un trajet en train bien entendu compris dans le forfait de ski.


Le TKE2 Seetälli

Image
^^Situation sur le plan des pistes

Construit en 1983 par Garaventa, le TKE2 Seetäli ne remplace aucune autre installation. Il a permis d'agrandir le domaine skiable en desservant une piste rouge située au fond d'une combe.
Accessible de la majorité des remontée du secteur Parsenn et aussi bien depuis la partie Davosienne du domain que de celle de Klosters.
Si il est facilement accessible, il ne joue aucun rôle de liaison et depuis sa gare amont il obligatoire de repasser à proximité de la gare aval avant de rejoindre soit les TKE2 Furka pour rejoindre Davos ou le TSD4 Gruobenalp pour rejoindre Klosters.
Techniquement, si de premier abord il s'agit d'un TKE2 classique, ce téléski possède une particularité: il y a un virage à gauche situé à peu près au milieu de la ligne. Afin de garder la ligne retour au même endroit que le ligne montée, un système de deux poulie permet de dévier la ligne descendante alors qu'une simple poulie suffit à dévier le câble à la montée.

Caractéristiques techniques

    Seetälli
  • Type: TKE2
  • Constructeur: Garaventa
  • Année de construction: 1983
  • Altitude la gare aval: 2144m
  • Altitude la gare amont: 2445m
  • Dénivelé: 301m
  • Longueur: 1120m
  • Station tension: Aval
  • Station motrice: Amont
  • Nombre de pylônes: 13 + 2 pour le virage
  • Débit: 1100p/h
  • Sens de montée: Droite

La gare aval

Image
^^Vue générale du début de la ligne

Image
^^La poulie motrice

Image
^^Idem

Image
^^P1

Image


La ligne

Image
^^P2

Image
^^La suite de la ligne

Image
^^P3

Image
^^Le bas de la ligne

Image
^^P4

Image
^^P5

Image
^^Le virage approche

Image
^^Le virage

Image
^^La ligne montante subit une simple déviation alors que la ligne descendante est déviée vers un autre poulie de déviation, puis repasse en hauteur

Image
^^La poulie de déviation de la ligne descendante

Image
^^Le virage depuis l'arrière

Image
^^Idem

Image
^^La poulie de déviation de la ligne retour de côté

Image
^^P6

Image
^^P7

Image
^^P6 depuis l'arrière

Image
^^P7

Image
^^La piste sur la droite

Image
^^P8

Image
^^Idem

Image
^^P9

Image
^^P10 et P11

Image
^^P9 depuis l'arrière

Image
^^P10 et P11

Image
^^Tête de P10 et P11

Image
^^P12

Image
^^Le dernier pylône, P13


La gare amont

Image
^^La gare amont

Image
^^Idem

Image
^^En zoom cette fois


Diverse photos

Image
^^La ligne depuis la gare amont

Image
^^Le virage en entier

Image
^^Le haut de la ligne





Appareils en relation :





Contact - Mentions Légales - Cookies
Site déclaré à la CNIL sous le numéro 1173095
Page générée en 0.1366 secondes. 31 requete(s).
67 membres connectés sur les forums
Valid XHTML 1.0 Transitional 
©2003-2016 - www.remontees-mecaniques.net - Tous droits réservés