En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus
Bannière 9Bannière 34Bannière 11Bannière 7

 TKF Ecole

Saint-Gervais - Bettex (Arbois-Rochebrune)

Poma

T2 HS
Description rapide :
Téléski desservant un espace débutants tout en donnant accès aux autres installations du front de neige

Mise en service en : 1979
Fin de service en : 2015

Remplacé par l'appareil suivant : Suivre la discussion sur le forum


Localisation(s)
Photo

Auteur de ce reportage : j'ib
Section écrite le 23/01/2012 et mise à jour le 07/02/2016
(Mise en cache le 11/02/2016)

Téléski École
Saint-Gervais-les-Bains (74)


Image


Bienvenue à Saint-Gervais-les-Bains

La station de ski de Saint-Gervais-les-Bains est située dans la vallée de l'Arve, au dessus de Passy, en Haute-Savoie. Elle partage avec Chamonix et Courmayeur le statut de la plus haute commune d'Europe occidentale du fait que le Mont-Blanc culminant à 4810 mètres est située sur son territoire.
La station fait partie du domaine skiable Évasion Mont-Blanc regroupant plusieurs stations en Savoie et en Haute-Savoie : Megève, Saint-Gervais-les-Bains, Saint-Nicolas-de-Véroce, Les Contamines–Hauteluce, ainsi que les Portes du Mont-Blanc (Megève-Jaillet / La Giettaz / Cordon / Combloux).
On skie entre 850 mètres d'altitude, au village de Saint-Gervais-les-Bains, et 2353 mètres d'altitude au sommet du télésiège du Mont Joly sur le Mont Géroux. Le front de neige principal de la station étant situé à 1457 mètres au lieu-dit du Bettex.

    Le front de neige du Bettex avec à gauche le téléski éponyme, puis la télécabine Bettex-Arbois et le DMC Saint-Gervais – Bettex
    Image


Le domaine skiable est relié avec celui de Saint-Nicolas-de-Véroce. L'ensemble dispose de 51 pistes qui sont accessibles grâce à 25 remontées mécaniques (1 DMC, 1 télécabine, 11 télésiège dont 4 sont débrayables et 12 téléskis). Ces deux secteurs sont également reliés au massif du Mont d'Arbois, situé dans la station de ski voisine de Megève.

    Le secteur de la station le plus fréquenté, le Mont-Joux composé de deux télésièges dont un débrayable
    Image


Enfin Saint-Gervais possède le Tramway du Mont-Blanc ou TMB qui attire beaucoup de touristes en été comme en hiver. Ce dernier permet de rejoindre le Nid-d'Aigle en été à 2372 mètres d'altitude. Il s'agit du point de départ de nombreuses courses d'alpinisme dont l'ascension du fameux Mont-Blanc. On peut aussi accéder au glacier de Bionnassay situé à 20 minutes à pied. Le départ se situe au Fayet à 520 mètres d'altitude, puis passe par Saint-Gervais, le Col de Voza, Bellevue et enfin le Mont-Lachat. En hiver il arrête sa course au niveau de Bellevue à cause du risque d'avalanches trop élevé et permet aussi de rejoindre le domaine skiable des Houches.

L'aménagement du front de neige du Bettex et de ses environs

L'aménagement du front de neige du Bettex remonte quasiment à la création de la station de ski à Saint-Gervais. En effet c'est en 1936 que Charles Viard décide d'entreprendre la construction d'un des premiers téléphériques de France pour skieurs entre le village de Saint-Gervais-les-Bains à 800 mètres d'altitude et le hameau du Bettex à 1400 mètres d'altitude. L'année suivante, cette personnalité fait installer le second tronçon entre le Bettex et le sommet du Mont-d'Arbois à environ 1800 mètres d'altitude et offrant donc des pistes de ski sur plus de 1000 mètres de dénivelé.
Durant une trentaine d'années, le front de neige restera plus ou moins tel quel jusqu'en 1964 et 1965 que l'exploitant décide d'y implanter deux téléskis à enrouleurs deux places qui se suivent : celui de la Nichée la première année et ensuite celui de la Venaz. Durant les mêmes années, il met en service celui du Freddy entre le pied du Mont-Joux et le sommet du Mont-d'Arbois par Müller.

    A gauche le départ du téléski de la Nichée et au centre la gare intermédiaire des téléphériques menant au Mont-d'Arbois depuis Saint-Gervais-les-Bains
    Image


En 1971, la STMMB (Société des Téléphériques du Massif du Mont-Blanc), alors exploitant du domaine skiable du Bettex, décide d'installer entre le front de neige éponyme et le Mont-d'Arbois une télécabine débrayable quatre places Weber afin de doubler le second tronçon des téléphériques rejoignant ce sommet car le débit proposé par ce dernier s'avérait être insuffisant. En effet, on retrouvait sur ce dernier un débit horaire de 180 skieurs et la nouvelle installation pouvait transporter environ 980 skieurs en une heure. La même année est construit le téléski des Bosses par Poma sur le haut du secteur afin de relier le secteur de Megève plus facilement. L'année d'après l'exploitant décide de remplacer la chaîne de téléskis à enrouleurs de la Nichée et de la Venaz par deux téléskis débrayables Poma dont celui de la Nichée a été renommé « Bettex ». Egalement, la STMMB fait installer un téléski par Weber, se nommant l'Arbois et longeant la partie haute de la télécabine. 1973 est marqué par le remplacement du téléski du Freddy par un nouveau à perches débrayables. En 1977, le téléski de l'Arbois est remplacé par un télésiège fixe deux places Weber sur un tracé plus long et déplacé sur la crête du Mont-d'Arbois afin de créer le téléski du Col. Pour terminer cette décennie, Saint-Gervais a mis en service en 1979 un petit téléski fixe se nommant « l’École » sur la gauche du front de neige.

    Le front de neige du Bettex avec la télécabine éponyme au centre, le second tronçon des téléphériques du Mont-d'Arbois plus à droite, et encore plus à droite un pylône du téléski débrayable du Bettex
    Image


Puis en 1981, la STMMB ouvre un nouveau secteur de ski sur la droite du front de neige à la limite communale avec Combloux. Elle y construit un télésiège fixe trois places Poma se nommant les « Monts-Rosset ». 1984 est marqué par la suppression du premier téléphérique de Saint-Gervais reliant le village au Bettex et mis en service en 1936 par un double monocâble Poma équipé de cabines vingt places et réutilisant les pylônes en treillis de l'ancien appareil. L'année d'après est installé un autre télésiège fixe trois places entre les Monts-Rosset et le front de neige, c'est celui de la Pierre Plate. 1989 est également marqué par le remplacement du téléphérique et de la télécabine du Bettex – Arbois, construits en 1937 et 1971 par une télécabine débrayable douze places possédant un débit horaire de 3000 skieurs contre les 1200 proposés antérieurement. La télécabine Weber n'a été démonté que quelques années plus tard, afin de pouvoir combler les éventuelles pannes du nouvel appareil. En 2011, plus de vingt ans sans investissement majeur sur ce secteur, l'exploitant, alors la STBMA (Société des Téléphériques du Bettex Mont-d'Arbois), décide de remplacer le long téléporté des Monts-Rosset par un nouveau six places bien plus performant. Enfin, c'est au cours de l'été 2015 qu'est remplacé le petit téléski fixe de l’École par un nouveau Doppelmayr à enrouleurs.

École : Desserte de l'espace débutants

Le téléski École était situé sur la gauche du front de neige du Bettex à proximité du parking mais aussi de l'arrivée du Double MonoCâble de Saint-Gervais – le Bettex, mais aussi de la télécabine du Bettex – Arbois et du téléski du Bettex. Ce dernier construit en 1979 par Poma avait dès son origine une configuration différente de celle de ces derniers jours. En effet avant le développement du jardin d'enfants il y a une dizaine d'années de cela, le téléski possédait cinq pylônes, soit un de plus, ainsi qu'une poulie flottante placée en hauteur. Quelques années suivant sa construction a été construite une route sous sa ligne au niveau du pylône 2 permettant d'accéder au chalet La Belle Étoile placé à gauche de la ligne. A l'origine le profil de la ligne était assez régulier on retrouvait à cet emplacement un pylône sur un seul brin. Pour combler le profil qui est devenu plus "bombé" dès la mise en service de la route, l'exploitant a rajouté des balanciers sur le brin retour.

    La ligne d'origine avant la construction de la route
    Image

    L'ancien cinquième et dernier pylône
    Image

    L'ancienne poulie flottante
    Image


Le téléski École permettait avant toutes choses la desserte d'un espace débutants et du jardin des neiges du front de neige du Bettex. Son utilité s'était encore plus aggravé lorsque l'exploitant avait installé un tapis couvert il y a quelques années. Mais aussi ce téléski pouvait servir aux clients garant leurs véhicules sur le parking du Bettex placé juste en contrebas. Ainsi ces derniers n'avait qu'à emprunter cet appareil afin de rejoindre les autres installations du front de neige par gravité.
Cette remontée desservait donc qu'une seule piste, la verte « Ecole » longeant le téléski et équipée d'un dispositif d'enneigement artificiel ainsi que d'un éclairage nocturne.

Voici sa situation sur le plan des pistes :

    Image


Caractéristiques

Caractéristiques Administratives

TKF-Téléski à perche fixe : ÉCOLE
Exploitant : STBMA
Constructeur : Poma
Année de construction : 1979
Année de démantèlement : 2015

Caractéristiques d’Exploitation

Saison d'exploitation : Hiver
Capacité : 1 personne
Débit : 355 p/h
Vitesse d'exploitation : 1,5 m/s
Temps de trajet : 2 min 40 sec

Caractéristiques Géométriques

Altitude Aval : 1390 mètres
Altitude Amont : 1435 mètres
Dénivelée : 45 mètres
Longueur développée : 235 mètres
Pente Maximale : 26 %
Pente Moyenne : 20 %

Caractéristiques Techniques

Gare motrice : Aval
Gare tension : Amont
Nombre de pylônes : 4
Sens de montée : Droite
Type de G2 : LSP Montagner
Type de tension : Contrepoids

Ligne et infrastructures du téléski École

Gare aval :

La gare aval était la station motrice de l'installation. Elle était située à 1390 mètres d'altitude juste au dessus de la route départementale menant au Bettex depuis Saint-Gervais-les-Bains ainsi qu'au dessus du parking.
On retrouvait une classique infrastructure développée par Poma sur ce genre d'appareil durant la fin des années 1960.

    La gare aval vue depuis la fin de la piste verte École avec en arrière plan le massif du Mont-Blanc
    Image

    La gare aval vue de profil avec le Mont-Joly (2525 mètres d'altitude) et le Mont-Géroux (2288 mètres d'altitude)
    Image

    Détail sur la gare aval
    Image


La ligne :

La ligne était longue de 235 mètres et se composait de 4 pylônes. Étant donné que l'installation était destinée aux débutants, le profil de la ligne n'était pas très raide. Le relief durant la première portée entre la gare aval et le premier ouvrage était à son maximum à 26 % et s'adoucissait ensuite jusqu'au quatrième pylône, où un chemin passe, ce qui rendait le rend un peu plus plat le temps de le traverser et ensuite un peu plus raide pour rejoindre ensuite la gare amont.

Caractéristiques de la ligne :

  • P1 : 2S et Galet incliné de quelques degrès/2S2C
  • P2 : 2S/2S
  • P3 : 2S2C/2S2C
  • P4 : 2S/2S

    P1
    Image

    P2
    Image

    P3
    Image

    P4
    Image


Gare amont :

La gare amont était la station tension de l'installation. Elle était située à 1435 mètres d'altitude quelques mètres au dessus du front de neige du Bettex.
On retrouvait un LSP (Lâcher Sous Poulie) provenant de chez Montagner et qui effectuait la tension dynamique du câble via un contrepoids placé dans le fût de la station et relié à la poulie par des câbles.

    Arrivée en gare
    Image

    La gare amont vue de profil
    Image


Un téléski remplacé

Le téléski École permettait donc de desservir un espace débutants sur le front de neige du Bettex mais aussi de faire rejoindre aux clients depuis le parking les autres installations par gravité.
Construit en 1979 par Poma, cet appareil a été remplacé au cours de l'été 2015 après 36 années de bons loyaux services par un téléski à enrouleurs une place de chez Doppelmayr. Ceci a permis un meilleur confort pour les débutants mais aussi pour les clients rejoignant le reste du front de neige et a aussi donné un meilleur débit horaire.

J'ib, Décembre 2015

Photos : J'ib
Texte, bannière et mise en page : J'ib
Date des photos : 23 décembre 2011



Suivre la discussion sur le forum


Appareils en relation :





Contact - Mentions Légales - Cookies
Site déclaré à la CNIL sous le numéro 1173095
Page générée en 0.09599 secondes. 41 requete(s).
140 membres connectés sur les forums
Valid XHTML 1.0 Transitional 
©2003-2016 - www.remontees-mecaniques.net - Tous droits réservés