En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus
Bannière 11Bannière 40Bannière 28Bannière 29

 TPH V 125 Weisshorn 2

Arosa

Garaventa

T2 ES
Description rapide :
Deuxième section de l'axe "Arosa-Weisshorn", ce téléphérique se démarque par une longue et impressionnante dernière portée d'environ 1.3 kilomètre.

Mise en service en : 1992



Localisation(s)
Photo

Auteur de ce reportage : kilano18
Section écrite le 07/01/2013 et mise à jour le 21/07/2013
(Mise en cache le 24/08/2013)

Je vous présente un reportage sur le téléphérique « Weisshorn 2 », à Arosa

Image

Arosa : Au coeur des Grisons

Situé dans le canton des Grisons, Arosa est un lieu de villégiature traditionnel et une station climatique alpine réputée depuis 1877. Blottie à 1800 mètres d’altitude, au fond de la vallée du Schanfigg, Arosa bénéficie d’un environnement montagneux sauvage, d’un ensoleillement généreux et d’un cadre de vie agréable. Accessible par la route (365 virages) et par la ligne de chemin de fer rhétique depuis Coire, Arosa se destine avant tout à une clientèle familiale et propose à ce sujet de nombreuses activités ludiques, labélisées « Arosa JUNIOR Club ».

Le domaine skiable d’Arosa s’étend entre 1739 mètres et 2653 mètres et propose 70 kilomètres de pistes de ski alpin, auxquelles s’ajoutent encore 30 kilomètres d’espace Freeride et un Halfpipe. Les pistes se développent à partir de trois fronts de neige, à savoir Arosa, Inner-Arosa et Hörnli-Talstation en direction des points culminants Hörnli (2511m), Weisshorn (2653m) et Brüggerhorn (2447m). L’ensemble des pistes est desservi par 13 remontées mécaniques, dont deux téléphériques, deux télécabines et quatre télésièges débrayables.

Situation dans le domaine skiable

Image


TPH125 Weisshorn 2 : Renouvellement de l’axe Arosa-Weisshorn

Coincé au fond de la vallée du Schanfigg, Arosa s’est initialement développé comme station climatique, notamment reconnu pour son air pur et son climat sec. L’ouverture du premier sanatorium remonte à la fin du 19ème siècle, plus précisément en 1873. Une première route postale est ouverte en 1890, suivie en 1914 par l’ouverture de la ligne de chemin fer rhétique Chur – Arosa, construite en seulement deux ans de travaux. Avec le progrès de la médecine, l’intérêt pour les stations climatiques disparait graduellement. Pour cette raison, Arosa s’oriente pendant l’entre deux-guerres vers les sports d’hiver avec l’ouverture de trois premiers téléskis en 1938, construits par les pionniers de la construction des téléskis Oehler et Constam. Un quatrième téléski est ensuite ouvert en 1946 avec la première desserte du Hörnli, le second sommet emblématique d’Arosa après le Weisshorn. Ce téléski est exploité sous la forme d’un téléski/télésiège.

L’aménagement à grande échelle des pentes situées en amont du village d’Arosa est lancé en 1957 avec la construction des deux premiers téléphériques pour rejoindre le sommet du Weisshorn à une altitude de 2683 mètres. Les deux appareils sont livrés par Von Roll et sont respectivement équipés de cabines 60 et 75 places. L’ouverture de ces téléphériques est accompagnée trois ans plus tard par la réalisation du téléski « Tomeli » sur le versant nord du Tschuggen (au niveau de la gare de transbordement des deux sections de téléphériques). Comme les efforts principaux sont d’abord consacrés à l’aménagement du secteur « Hörnli », le secteur autour de Tschuggen connaît un développement plus tardif. Bien que desservi par deux téléphériques et deux téléskis, les travaux pour une desserte qualitative du secteur débutent en 1967 par le remplacement du vétéran téléski (Constam/1938) « Arosa-Tschuggen » par un modèle plus performant. La desserte du sommet Brüggerhorn à 2447 mètres est acquise en 1970 par l’ouverture du premier télésiège fixe 2 places de la station. Une extension qui est suivie deux ans plus tard par l’ouverture d’une nouvelle porte d’entrée vers Tschuggen depuis Innerarosa sous la forme d’un télésiège fixe 2 places. La même année est également construit le téléski « Tschuggen West » pour la desserte supérieure du plateau « Tschuggen ». Un second téléski « Ried » est ouvert pour la desserte dudit plateau en 1976.

Suite à l’aménagement de l’ensemble des versants disponibles, Arosa entame la modernisation de son parc de remontées mécaniques, avec comme première priorité l’amélioration de l’accès au lieu-dit « Tschuggen ». Un renouvèlement qui comprend en 1983, la construction de deux télésièges débrayables 3 places de manufacture WSO Städeli. Les efforts sont ensuite concentrés sur la porte d’entrée vers le sommet « Hörnli » avec le remplacement de la télécabine 2S Bell « InnerArosa-Hörnli » par une télécabine 6 places WSO Städeli. Après avoir modernisé trois des quatre portes d’accès au domaine skiable, la société des remontées mécaniques d’Arosa se lance en 1992, dans le plus grand chantier de son histoire, qui comprend le remplacement complet de l’axe « Arosa-Weisshorn ». Construit en 1957 par Von Roll, les deux téléphériques n’étaient plus en mesure de garantir un service de qualité, notamment en raison de leur faible débit avec respectivement 600 p/h pour la première section et 700 p/h pour la seconde section. Ces deux appareils sont donc remplacés durant l’été 1992 par deux nouveaux téléphériques, équipés de cabines plus spacieuses avec respectivement 100 personnes pour la première section et 125 personnes pour la seconde section. Grâce à une vitesse d’exploitation plus élevée et des cabines plus spacieuses, les deux téléphériques sont en mesure de transporter 1200 personnes par heure. Une bouffée d’air bienvenue pour cet axe principal, ouvert été comme hiver.

Quelques photos de l’ancien téléphérique

Image
-Seconde section. Dernier pylône avant la gare amont (Membre intermezzo / www.bergbahnen.org / DR)

Image
-Seconde section. Dernier pylône avant la gare amont (Membre intermezzo / www.bergbahnen.org / DR)

Image
-Cabine de la seconde section (Membre intermezzo / www.bergbahnen.org / DR)


TPH125 Weisshorn 2 : Direction Weisshorn 2653 mètres - Toit du domaine skiable d’Arosa

Situé dans le prolongement de la première section « Weisshorn 1 », ce téléphérique est directement accessible depuis le front de neige principal d’Arosa par ladite première section. Il est également possible de rejoindre la gare aval de cet appareil depuis les gares amont des télésièges « Carmenna » et « Brüggerhorn » ainsi que depuis l’ensemble des appareils desservant le sommet « Tschuggen ». Ce téléphérique est ainsi facilement accessible depuis les différents secteurs formant le domaine skiable d’Arosa.

Deuxième section de l’axe « Arosa-Weisshorn », ce téléphérique assure l’accès au point culminant du domaine skiable d’Arosa. Emprunté à la fois par les piétons et les skieurs, cet appareil affiche une belle fréquentation avec un pic lors des premières heures de la journée, liée au fait que la première section du téléphérique constitue la porte d’entrée principale vers le domaine skiable depuis le centre d’Arosa. Pour les skieurs, le passage par le sommet du Weisshorn permet de notamment de basculer rapidement sur le secteur du Hörnli sans avoir à emprunter le télésiège débrayable « Carmenna » ou la télécabine « Hörnli ». En plus de ce rôle de liaison, cet appareil dessert une intéressante piste rouge invitant à enchainer les rotations sur cette installation. Ce gros porteur assure ainsi à la fois un rôle de liaison vers les différents secteurs mais il assure également une desserte propre, sans compter les flux de piétons souhaitant profiter du panorama et de la gastronomie du restaurant du sommet du Weisshorn.

La gare amont est le point de départ de deux pistes, à savoir une piste noire et une piste rouge. La piste rouge Weisshorn – LAW Mittelstation regagne la gare aval du téléphérique en empruntant un tracé varié avec la possibilité de rejoindre le secteur « Tschuggen » avec son espace débutant. La piste noire Weisshorn-Carmennahütte plonge vers la Carmennahütte où elle fusionne avec la piste rouge Plattenhornberg - Emsla qui dessert par différentes branches les gares aval des télésièges débrayables « Plattenhorn » et « Carmenna » et les différents fronts de neige. Au niveau de la gare amont du télésiège débrayable « Carmenna », il est également possible d’emprunter la piste rouge Carmennaberg - Emsla regagne la gare aval dudit appareil en longeant son tracé sur toute sa longueur.


Caractéristiques techniques

Administratif:


  • Station: Arosa
  • Type d'installation: Téléphérique à va et vient
  • Exploitant : Arosa Bergbahnen AG
  • Constructeur: GARAVENTA
  • Année de mise en service: 1992
  • Ouverture au public : Décembre 1992
Géographie:

  • Altitude aval: 2013 m
  • Altitude amont: 2638 m
  • Dénivelé: 625 m
  • Longueur développée: 1973m
  • Pente moyenne: 31.6%
  • Pente maximale: 66.3%
Technique:

  • Nombre de pylônes: 2
  • Station motrice: Aval
  • Station tension câble porteur: Aval
  • Station tension câble tracteur: Amont
  • Système de tension: Contrepoids
  • Fournisseur des câbles: Fatzer AG / Romanshorn
  • Diamètre du câble tracteur supérieur: 36 mm
  • Diamètre du câble tracteur inférieur: 33 mm
  • Diamètre des câbles porteurs: 58 mm
  • Commande électronique de: Frey AG, Stans
  • Puissance du moteur : 857 kW
  • Type de chariot: Garaventa – 24 Galets de roulement
  • Constructeur des cabines: Gangloff
  • Capacité des cabines: 125
  • Débit maximal à la montée: 1200 p/h
  • Temps de trajet: 6.5 min
  • Vitesse maximale: 10 m/s


Infrastructures et ligne du téléphérique « Weisshorn 2 »

Pour le renouvellement complet des deux téléphériques « Weisshorn 1 » et « Weisshorn 2 », la société Arosa Bergbahnen AG a retenu l’offre du manufacturier Garaventa. Ce constructeur a livré deux téléphériques à va et vient, équipé respectivement de cabines 100 places pour la première section et 125 places pour la seconde section. Les cabines sont fournies par Gangloff. En dehors des deux téléphériques d’Arosa, les mêmes cabines équipent également le téléphérique de la Croix de Culet à Champéry ou le téléphérique Jumbo à Verbier. Les quatre cabines sont peintes au couleur de la station, à savoir le bleu royal. Des edelweiss, des flocons de neige et le logo de la station sont également apposés sur les différentes cabines. Concernant la configuration technique de la seconde section, la motorisation ainsi que le système de tension pour les câbles porteurs sont situés en aval. La tension du câble tracteur est disposée en amont et assurée par un contrepoids. De par la présence d’un quai mobile en gare aval, la largeur de la voie n’est pas constante. Elle croit effectivement de la gare aval vers l’amont pour retrouver une largeur de voie classique. Exploité à une vitesse de 10 m/s, ce téléphérique assure un débit horaire de 1200 personnes pour un temps de parcours de l’ordre de 6.5 minutes.

Gare aval

La gare aval (intermédiaire entre la première et la seconde section) est située au lieu-dit « Mittler Hütte » à une altitude de 2013 mètres. La gare aval de la seconde section et la gare amont de la première section sont installées dos à dos dans le même bâtiment. La gare aval de la seconde section est posée directement devant le bâtiment de la gare aval de l’ancien téléphérique Von Roll. Le complexe abrite également un restaurant avec une grande terrasse très appréciée. Le transbordement entre la première et la seconde section est garanti par un court couloir. Pour des raisons d’espace à disposition, la gare aval bénéficie d’un quai d’embarquement/débarquement mobile. La position du quai s’adapte en fonction de la cabine en aval.

Image
-Gare aval de la seconde section du téléphérique « Weisshorn 2 » et gare amont de la première section « Weisshorn 1 »

Image
-Gare aval du téléphérique « Weisshorn 2 »

Image
-Comme en aval de la première section, le quai d’embarquement/débarquement est mobile

Image
-La position du quai s’adapte en fonction de la cabine

Image
-Complexe de la gare intermédiaire

Image
-Gare amont de la première section. Ligne complète de la seconde section

Image
-Accès à la zone d’embarquement. A gauche, la seconde section. Au fond, la première section

Image
-Structure portante de la gare aval

Image
-Fosse avec la cabine. D’un côté…

Image
-…comme de l’autre


Ligne

La seconde section du téléphérique du Weisshorn développe une longueur de 1973 mètres et franchit un dénivelé de 625 mètres. La ligne prend rapidement de la hauteur en franchissant successivement les pylônes 1 et 2 qui sont implantés sur le versant Sud du Brüggerhorn, troisième sommet emblématique d’Arosa, après le Weisshorn et le Hörnli. Le pylône 2 marque le début d’une longue portée d’environ 1.3 kilomètre qui s’étend jusqu’en gare amont avec un survol particulièrement élevé. Lors de cette portée, les cabines survolent notamment la piste rouge Weisshorn-LAW Mitte. Comparé à la première section, ce téléphérique bénéficie d’une ligne plus impressionnante avec une longue portée finale.

Image
-En route pour la seconde section

Image
-Première portée

Image
-Pylône 1

Image
-Seconde portée

Image
-Pylône 2

Image
-Longue portée jusqu’en gare amont

Image
-Croisement avec la cabine descendante

Image
-Zoom sur la cabine descendante

Image
-Portée

Image
-Gare amont en approche


Gare amont

La gare amont est posée à quelques mètres du sommet du Weisshorn, à une altitude de 2638 mètres. Elle est intégrée au complexe du sommet du Weisshorn, qui comprend aussi un vaste restaurant ainsi que des locaux techniques. La gare amont adopte une architecture classique pour un téléphérique avec toit incliné dans le sens de la pente sur la partie avant et dans le sens opposé sur la partie arrière. Comparé à la gare aval, la gare amont est équipée de quais d’embarquement/débarquement fixe. Pour la décoration de la gare amont, la moitié d’une des anciennes cabines est exposée à l’entrée du restaurant et fait office de vitrine d’information.

Image
-Gare amont

Image
-Retour sur la ligne

Image
-Quai d’embarquement/débarquement en amont

Image
-Cabine à quai

Image
-Gare amont avec les deux fosses et les différents quais d’embarquement/débarquement

Image
-Structure portante. Poulies de déviation du câble tracteur supérieur

Image
-Une ancienne cabine intégrée à la structure de la gare amont

Image
-Gare amont

Image
-Gare amont avec le restaurant à l’arrière

Image
Gare amont et restaurant

Image
-Gare amont posée littéralement au sommet du Weisshorn

Image
-Zoom sur la gare amont


Cabines et chariot

Image
-Cabine avec le domaine Prätschli à l’arrière plan

Image
-Cabine au couleur de la station

Image
-Cabine sur fond de paysage alpin

Image
-Une ligne aérienne

Image
-Vue rapprochée

Image
-Croisement des deux cabines

Image
-Intérieur des cabines

Image
-Configuration fonctionnelle de l’intérieur de la cabine

Image
-Chariot avec ses 16 galets et 4 freins de chariot

Image
-Chariot


Photos complémentaires

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image


Conclusion

Avec la rénovation des deux téléphériques desservant le point culminant du domaine skiable, à savoir le Weisshorn à 2653 mètres, Arosa a marqué une étape importante pour garantir été comme hiver un accès rapide et confortable à ce sommet et à son panorama grandiose qui s’étend de la vallée du Rhin jusqu’au plus haut sommet de la Silvretta ! Après 20 ans d’exploitation, les deux téléphériques garantissent encore et toujours un accès aisé et en toute sécurité au sommet du Weisshorn !

Merci pour votre lecture ! A bientôt





Appareils en relation :





Contact - Mentions Légales - Cookies
Site déclaré à la CNIL sous le numéro 1173095
Page générée en 0.1095 secondes. 36 requete(s).
119 membres connectés sur les forums
Valid XHTML 1.0 Transitional 
©2003-2016 - www.remontees-mecaniques.net - Tous droits réservés