En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus
Bannière 30Bannière 26Bannière 33Bannière 37

 TPH V 40 Reusch Oldenegg

Glacier 3000 (Alpes Vaudoises)

Garaventa

T1 ES
Description rapide :
Le second accès au Glacier 3000.

Mise en service en : 1963
FE Ce reportage possède 1 fond d'écran
Video Ce reportage possède 1 video



Localisation(s)
Photo

Auteur de ce reportage : SnowLoup
Section écrite le 22/08/2009 et mise à jour le 24/08/2009
(Mise en cache le 22/08/2013)

Je vous présentent le
Image


Présentation du domaine

Image

Le Glacier 3000 , qui compte 25km de pistes entre 1350 et 2940, a la particularité de faire partie à la fois des Alpes Vaudoises et de Gstaad Mountains rides et d'avoir ses pistes réparties sur trois cantons, en effet les TPH125 Col du Pillon-Cabane et Cabane-Scex Rouge ainsi que le TSF4 et la fin de la ligne du TSD4 Oldenegg-Cabane se trouve sur Vaud, le TPH40 Reusch-Oldenegg, Le TSD4 Oldenalp-Oldenegg et le début de TSD4 Oldenegg-Cabane ainsi que la superbe Combe d'Audon se trouve sur Berne et finalement les trois TKE du Glacier (Dôme,Tsanfleuron et Quille du Diable) se trouve en Valais.

Ce domaine skiable permet à Gstaad et aux Alpes Vaudoises de proposer du ski tôt (généralement mi-octobre sur le Glacier) et tard (début mai) dans la saison, de plus le Glacier 3000 sert de garantie d'enneigement et propose un ski plus "haute montagne" pour ces deux régions préalpines. Ainsi on peut décomposer le domaine en deux parties.
La première est celle du "glacier" avec les pistes situées sur le glacier et dans sa continuité. Elle est composée de pistes faciles et de dénivelé relativement faible (bien que les pistes soient relativement longues), ce sont des pistes bleues desservies par les trois TKE2 et le TSF4, elles sont ouvertes tôt dans la saison.
La deuxième partie, celle du "bas" est constituée de 3 longues pistes, relativement difficiles (sauf la rouge), qui se situe bien plus bas que le glacier et qui sont desservies par les TPH et les TSD4. La plus importante est la Comble d'Audon, piste noire qui part du sommet de la station (Scex-Rouge ou Dôme à près de 3000m., mais si la partie intéressante commence vers 2700m.) et qui contourne l'Oldenhorn (ou Becca d'Audon) pour arriver à Olenalp, 1800m. Elle est enneigée artificiellement depuis la saison 2006/2007, ce qui permet une ouverture pour Noël (le sol très rocheux ne permettait pas une ouverture avant mi-janvier auparavant). La deuxième piste est la rouge, facile, de Cabane (2500m)-Oldenegg (1900m). Le terrain mouvementé ne permet pas une ouverture avant la mi-janvier en règle générale. Arrivée à Oldenegg on peut soit remonter à la Cabane ou enchainer directement avec la piste noire Oldenegg-Reusch, la seule piste du Glacier 3000 descendant en vallée. Cette piste permet de rejoindre le départ bernois de la station à 1300m, en suivant une jolie et large combe, puis un chemin. Malheureusement cette piste passe par un couloir à avalanche, ce qui implique des fermetures fréquentes en cas de chute de neige ou quand le manteau neigeux se réchauffe trop l'après-midi au printemps. L'enchainement Cabane-Reusch permet une descente de 1200m de dénivelé, le plus grand de la région.

A noter que contrairement à ce que son nom pourrait faire croire, aucune installation ne dépasse les 3000m et on ne skie pas non plus sur le Glacier des Diablerets, mais sur le Glacier de Tsanfleuron.


Présentation de la remontée

Image
^^Situation sur le plan des pistes

Image
^^Situation sur le plan estival (pas toutes les remontées sur se plan fonctionnent en été)

Image
^^Situation sur Google Earth

Pour bien comprendre le pourquoi de l’implantation de ce téléphérique, un petit historique est nécessaire. En 1959 2 comités, un bernois et un vaudois, demandent une concession pour construire des remontées mécaniques pour accéder au glacier des Diablerets (en fait le glacier de Tsanfleuron, le glacier des Diablerets se trouvant un peu plus en amont sur le sommet des Diablerets). A noter que le ski n’était à la base pas la première motivation pour exploiter le glacier. En effet la première raison de la construction d’un accès au Scex-Rouge était pour amener des piétons sur le glacier, notamment pour voir des avions atterrir sur le glacier de Tsanfleuron qui représente une «piste d’atterrissage» sur neige ou glace très appréciée des pilotes (longue, plate et large pour une piste sur glacier). Cette activité était très prisée des pilotes et du public à l’époque (aujourd’hui encore Tsanfleuron est souvent utilisé comme piste d’atterrissage).

Les bernois et les vaudois n’arrivant pas à se mettre d’accord sur le lieu de départ des installations, les 2 comités obtinrent chacun une concession avec néanmoins l’obligation de se rejoindre à la cabane des Diablerets pour terminer l’ascension du Scex-Rouge par un unique téléphérique.
Ainsi en 1963, deux chantiers distincts débutèrent: les bernois construisirent deux TPH40 fournis par Habegger, pour relier Reusch à la Cabane des Diablerets via Oldenegg. Les vaudois construisirent la TCD4 Col-du-Pillon – Pierre-Pointes. Et en 1964, les vaudois construisirent le TPH30 Pierres-Pointes – Cabane et le dernier tronçon commun, Cabane – Scex-Rouge, fut complété par un TPH60 (un TSF1 fut aussi construit pour exploiter la Combe d’Audon pour le ski).
C’est donc à cause d’une mésentente entre vaudois et bernois que le Glacier des Diablerets (futur Glacier 3000) a, dès le départ, eu 2 voies d’accès mécanisées.

Mais en 1997, quand après 35 ans de bons et loyaux services il fut décidé de remplacer les installations d’accès au glacier, il était évident, pour des raisons de coût et d’utilité, que refaire deux accès équivalents était inutile. Il fut donc décidé que l’accès par le Pillon serait privilégié avec la construction d’un unique gros téléphérique faisant directement le trajet Col-du-Pillon – Cabane (abandon de Pierres-Pointes) et donc que l’accès par Reusch ne serait que modernisé et garderait son faible débit, jugé suffisant pour quelques clients qui préfèrent cet accès, venant principalement du côté bernois, et pour desservir la piste noire qui descend d’Oldenegg sur Reusch.

Donc, en 1997 (soit 2 ans avant les autres installations), l’ancien TPH40 d’Habegger est remplacé par un téléphérique de même capacité de construction Garaventa. Mais pour économiser au maximum, seule la partie technique et les cabines sont changée, les gares de l’ancien appareil sont conservées. Si la gare aval a tout de même reçu un petit lifting esthétique, la gare amont est restée architecturalement inchangée et comporte toujours des restes de l’ancienne gare aval Oldenegg-Cabanne sur le côté.

Techniquement c’est un téléphérique de conception classique, bi-porteur et mono-tracteur. Toutefois il a tout de même la particularité d’avoir un écartement entre les deux lignes très différent entre l’amont et l’aval. En effet l’écartement entre les deux lignes est très important près de la gare aval alors qu’il est plutôt réduit en amont. Cela vient certainement du fait que la gare aval se trouvant sur un pâturage et la gare amont sur un éperon rocheux bien plus étroit, la meilleure façon de garantir une place suffisante pour le croisement des cabines était deux voies non-parallèles. Cette asymétrie était d’autant plus facile à réaliser que la ligne ne comporte aucun pylône.

Pour finir ce téléphérique trouve son utilité en hiver en proposant aux bernois un accès moins long avec un retour à ski. Et également par la desserte de la piste noire Oldenegg-Reusch, qui commence par une pente assez raide et dégagée pour se terminer par un long chemin serpentant dans la forêt pour arriver à un petit TKF qui ramène les skieurs au parking du TPH. Cette piste est la seule du Glacier 3000 à se terminer au fond de la vallée à proximité d’un accès au domaine. Malheureusement la nécessité d’un enneigement conséquent et la danger d’avalanche sur son tracé font que cette piste n’est pas toujours ouverte.

Ce TPH est aussi ouvert en été pour accéder à Oldenegg et aux balades possibles dans la région. Toutefois le TSD4 Oldenegg-Cabane étant fermé, il n’est pas possible de rejoindre le glacier par ce chemin en été.
Pour terminer, la gare aval abrite une buvette alors qu’un restaurant avec terrasse occupe le haut et le toit de la gare amont.

Caractéristiques techniques

-Type: Téléphérique à va et vient
-Constructeur: B) (rénovation d'un ancien TPH Habegger)
-Constructeur des cabines: :(
-Station tension: Amont
-Station motrice: Amont
-Nombre de pylône: 0
-Année de construction: 1963/1997
-Altitude aval: 1358m
-Altitude amont: 1919m
-Dénivelé: 561m
-Longueur de la ligne: 1619m
-Vitesse d'exploitation: 10m/s
-Débit: 510 p/h


Photos de la remontée

Image
^^La gare aval depuis la route du Col du Pillon

Image
^^Idem

Image
^^La gare aval depuis le TKF Reusch

Image
^^Idem

Image
^^La gare aval depuis le parking

Image
^^La ligne depuis le parking

Image
^^Idem

Image
^^Idem

Image
^^La ligne depuis la gauche de la gare aval

Image
^^Idem mais prise plus proche de la gare

Image
^^Une cabine depuis en ligne depuis le parking (gauche de la gare)

Image
^^Idem en zoom

Image
^^La cabine de droite va entrer en gare aval

Image
^^La cabine de gauche approche de la gare

Image
^^...un peu plus près

Image
^^Elle va entrer en gare

Image
^^Idem

Image
^^Le chariot de la cabine de gauche

Image
^^L'intérieur de la gare aval, entre les 2 quais

Image
^^La ligne vue du quai gauche

Image
^^Le chariot en gare aval

Image
^^L'intérieur de la cabine

Image
^^La ligne depuis la cabine gauche

Image
^^On commence à avancer

Image
^^On avance

Image
^^...encore

Image
^^On se prépare à croiser

Image
^^Croisement de la 2ème cabine

Image
^^La gare amont approche

Image
^^...encore

Image
^^...toujours

Image
^^Arrivée en gare amont

Image
^^La ligne depuis la gare amont

Image
^^Idem

Image
^^La cabine en gare amont

Image
^^Le chariot en gare amont

Image
^^Les poulies du câble tracteur

Image
^^Celle de gauche

Image
^^La sortie

Image
^^La gare amont, on voit des restes de la gare aval du TPH40 Oldenegg-Cabane sur la gauche

Image
^^La gare amont depuis la piste Cabane-Oldenegg

Image
^^Idem, on voit bien l'ancrage des câbles porteurs

Image
^^Idem, il y a toujours le quai de l'ancien TPH40 Olenegg-Cabane

Image
^^La gare amont depuis la gauche

Image
^^Idem, prise depuis le TSD4 Olenegg-Cabane

Image
^^L'ancrage des câbles porteurs

Image
^^Idem

Voilà donc pour ce reportage sur le plus petit TPH du Glacier 3000, mais qui reste quand même utile pour de nombreux usagers ou en cas de défaillance du TPH120 Col-du-Pillon - Cabane.





Appareils en relation :





Contact - Mentions Légales - Cookies
Site déclaré à la CNIL sous le numéro 1173095
Page générée en 0.09144 secondes. 35 requete(s).
119 membres connectés sur les forums
Valid XHTML 1.0 Transitional 
©2003-2016 - www.remontees-mecaniques.net - Tous droits réservés