En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus
Bannière 14Bannière 33Bannière 36Bannière 4

 TPH V 70 Blatten - Tschuggen - Belalp

Belalp - Blatten

Habegger

T2 ES
Description rapide :
Partez à la découverte du téléphérique "Blatten - Belalp", véritable témoin de l'histoire du développement touristique de la région. Construit sous la forme d'un téléphérique mono-voie en 1972, l'appareil est transformé en 1979 en téléphérique à va et vient classique. Afin de prolonger la concession d'exploitation, le téléphérique a subi une révision "poussée" en 2012 avec notamment le changement des cabines !

Mise en service en : 1972

Suivre la discussion sur le forum


Localisation(s)
Photo

Auteur de ce reportage : kilano18
Section écrite le 23/10/2014 et mise à jour le 15/11/2014
(Mise en cache le 15/11/2014)

Je vous présente un reportage sur le téléphérique « Belalp – Tschuggen - Belalp », à Blatten/Belalp

Image

Blatten-Belalp : Sports, paysage et authenticité

La région de Blatten-Belalp est située dans le Haut-Valais, à quelques kilomètres de la ville de Brig et du portail nord du tunnel ferroviaire du Simplon. Le village de Blatten est installé à une altitude de 1322 mètres et forme le cœur de la région Blatten-Belalp. Niché 700 mètres plus haut, le hameau de Belalp constitue le front de neige d’altitude de Blatten et est uniquement accessible par câble. La région de Belalp offre une vue splendide sur le glacier de l’Aletsch, le Cervin ou encore la chaîne des Mischabels.

Blatten-Belalp propose 60 kilomètres de pistes de ski alpin qui s’échelonnent entre 1322 mètres et 3112 mètres. Orientées plein sud, les pistes sont desservies par un téléphérique, une télécabine, deux télésièges débrayables et plusieurs téléskis, dont le dernier téléski bi-câble existant ! Les pistes s’adressent aussi bien aux débutants qu’aux skieurs plus expérimentés. A côté du ski, la destination Blatten-Belalp propose également une longue piste de luge avec plus de 700 mètres de dénivelé.

Situation dans le domaine skiable

Image
-Situation sur le plan des pistes

Un téléphérique : pierre angulaire du développement de Belalp

Le village de Blatten connait à la fin de la seconde guerre mondiale, un petit boom immobilier avec la construction de nombreuses maisons de vacances. A cette époque, le hameau de Belalp était uniquement accessible à pied. Inspirée par les communes voisines et pour offrir un accès plus aisé au hameau de Belalp, la commune de Blatten envisage la construction d’une route, dans le prolongement de la route Brig-Blatten ou une liaison par téléphérique. Après plusieurs années d’incertitudes financières, la réalisation du téléphérique est officiellement lancée en 1953, pour une ouverture à l’été 1954. Jusqu’en 1957, le téléphérique est exclusivement exploité durant la saison estivale.

L’aménagement des pentes de Belalp pour la pratique du ski débute en 1963 avec la construction du premier téléski « Kühmatte » (tracé de l’actuel télésiège débrayable « Kelchbach »). Par la fusion des sociétés Luftseilbahnen Blatten-Belalp AG (exploitante du téléphérique) et Skilift Blatten-Belalp AG (exploitante des téléskis) en 1970, la destination Blatten-Belalp connait une nouvelle vague d’investissements pour l’amélioration et l’extension du domaine skiable. Pour faire face à l’augmentation de la fréquentation, le téléphérique est remplacé durant la saison estivale 1972 par un appareil mono-voie, équipé d’une cabine à 80 places. En raison de l’extension continue du domaine skiable, ce même téléphérique mono-voie arrive rapidement à saturation. Pour faire face à cette situation, la société d’exploitation décide de transformer en 1979 le téléphérique mono-voie en téléphérique à va et vient classique avec l’ajout d’une seconde cabine. Cette transformation permet de doubler le débit pour garantir un accès fluide au domaine skiable. Pour répondre au développement du hameau « Tschuggen », situé à mi-chemin entre Blatten et Belalp, le pylône 1 est équipé d’une gare intermédiaire à partir de 1980 pour permettre aux vacanciers de rejoindre rapidement et en toute sécurité les différents chalets dudit hameau.

Depuis 1979 et la transformation du téléphérique, les investissements consentis pour le domaine skiable se sont concentrés sur le secteur d’altitude, avec la construction du téléski bicâble sommitale (3100 mètres) et la réalisation de trois télésièges dont deux débrayables. En raison de l’échéance de la concession du téléphérique, fixée au 31 décembre 2014, plusieurs réflexions sont menées afin d’optimiser l’accès à Belalp. Lesdites réflexions sont également motivées par la projection d’un nouveau village de vacances Reka, directement implanté à côté de la gare aval du téléphérique. Plusieurs variantes sont envisagées pour offrir au domaine skiable de Belalp une, respectivement deux portes d’accès de qualité. Plusieurs tracés et différents types d’appareil sont étudiés, dont un 2S et un téléphérique avec des cabines à 150 personnes. Finalement, la société a opté pour la solution la plus avantageuse en termes de coûts de construction et d’exploitation. Le téléphérique est préservé et modernisé avec notamment de nouvelles cabines et une nouvelle télécabine complète l’offre avec un accès direct au lieu-dit Chiematte. La transformation du téléphérique est assurée par la société Garaventa.

Image
-Ancienne cabine CWA Source : Belalp Bahnen

Image
-Ancienne cabine CWA Source : Belalp Bahnen

Image
-Deux générations de cabines Source : Belalp Bahnen

Image
-Croisement des deux cabines Source : Belalp Bahnen

Image
-La nouvelle cabine prend la relève ! Source : Belalp Bahnen


Trait de liaison entre Blatten et Belalp avec arrêt à « Tschuggen »

Ce téléphérique est installé entre le village de Blatten et Belalp avec une gare intermédiaire à mi-chemin pour desservir le hameau de « Tschuggen ». La gare aval, située au départ de la station, est facilement accessible depuis le village, le parking pour les véhicules privés ainsi que depuis l’arrêt des cars postaux (transports en commun) disposé directement devant le bâtiment de la gare aval. Depuis 2013, la gare aval est intégrée au complexe « Blatten Talstation », nouveau terminal pour accéder à Belalp qui comprend également la gare aval de la télécabine « Blatten – Chiematte ».

Trait d’union entre le village de Blatten, le hameau de « Tschuggen » et le domaine skiable de Blatten-Belalp, ce téléphérique garanti un accès toute saison à Belalp. En l’absence de route ouverte au public, le téléphérique constitue la seule solution pour le transport des passagers et du matériel à destination du village de Belalp. Depuis la saison hivernale 2013/2014, le téléphérique est secondé par la télécabine « Blatten – Chiematte » garantissant une meilleure répartition de la fréquentation entre les deux appareils et réduisant les temps d’attente pour rejoindre Belalp et son domaine skiable. La nouvelle télécabine n’est cependant pas configurée pour le transport du fret et non exploitée durant l’été.

Depuis la gare amont, les skieurs accèdent par gravité au lieu-dit « Chiematte », front de neige d’altitude de Belalp, avec la gare amont de la télécabine « Blatten – Chiematte » et la gare aval du télésiège débrayable « Kelchbach ». Un vaste jardin des neiges pour débutants y est également installé. La gare amont est également le point de départ de la piste de retour en station Chiematte-Tschuggen-Belalp qui dessert également le hameau de Tschuggen. Cet itinéraire fait également office de piste de luge. Comme il s’agit essentiellement d’une route, les rotations propres à la piste de retour en station sont faibles.

Caractéristiques techniques

Administratif:


  • Station: Blatten - Belalp
  • Type d'installation: Téléphérique à va et vient 80 places
  • Exploitant : Belalp Bahnen AG
  • Constructeur: HABEGGER / GARAVENTA
  • Année de construction: 1972
  • Année de transformation (doublement de la voie): 1979
  • Année « Retrofit »: 2012
  • Ouverture au public : Décembre 1972
Géographie:

  • Altitude aval: 1343m
  • Altitude amont: 2106m
  • Dénivelé: 763m
  • Longueur horizontale: 1593m
  • Longueur oblique: 1767m
  • Pente moyenne: 47.88%
  • Pente maximale: 71.48%
Technique:

  • Nombre de pylônes: 2
  • Largeur de voie: 8.0m
  • Station motrice: Aval
  • Station tension câble porteur: Aval
  • Station tension câble tracteur: Amont
  • Système de tension: Contrepoids
  • Fabricant des câbles porteurs: Brugg
  • Fabricant des câbles tracteur: Fatzer AG
  • Diamètre et poids du câble tracteur: 30.5mm – 3.3 kg/m
  • Diamètre et poids du câble lest: 30.5mm - 3.3 kg/m
  • Diamètre et poids des câbles porteurs: 45mm - 11.16 kg/m
  • Longueur du câble tracteur supérieur: 1865m
  • Longueur du câble tracteur inférieur: 1890m
  • Longueur des câbles porteurs: non informé
  • Commande électronique de: Sisag AG
  • Puissance du moteur (en service): 295 kW
  • Puissance du moteur (au démarrage): 670 kW
  • Type de chariot: Habegger
  • Constructeur des cabines: Gangloff Cabins Bern
  • Type de cabines: Streamline II
  • Capacité des cabines: 70+1 personnes (avant rénovation 80 personnes)
  • Débit maximal à la montée: 745 p/h
  • Débit maximal à la descente: 745 p/h
  • Temps de trajet: 4.5 min
  • Vitesse maximale: 8.5 m/s


Infrastructures et ligne du téléphérique « Blatten – Belalp »

Pour la réalisation de ce téléphérique, la société d’exploitation Seilbahnen AG Blatten Belalp Aletsch (depuis 1996 Belalp Bahnen AG) a poursuivi sa collaboration avec le constructeur Habegger, qui avait assuré la construction du premier téléphérique entre Blatten et Belalp en 1954. Lors de la construction en 1972, Habegger a livré un téléphérique mono-voie équipé d’une cabine pour 80 personnes.

En raison de l’insuffisance du débit, Habegger a procédé en 1979 à la transformation du téléphérique mono-voie en téléphérique à va-et-vient classique, avec l’ajout d’une seconde cabine. En raison de cette réalisation en deux temps, ce téléphérique avait la particularité d’être équipé de deux cabines, de deux manufacturiers différents, à savoir Métalleger (1972) et Gangloff (1979). Le passage d’une seule à deux cabines a permis de doubler le débit, de 400 p/h à 800 p/h. Ce débit est obtenu sans prendre en considération les éventuels arrêts à la gare intermédiaire de « Tschuggen », ajoutée en 1980 au niveau du pylône 1.

Pour prolonger la concession et l’autorisation d’exploitation de ce téléphérique, la société des remontées mécaniques Belalp Bahnen AG a mandaté le constructeur Garaventa pour la réalisation d’une révision, appelée « Retrofit » d’un coût de 3.5 millions de francs CHF. Cet investissement s’est traduit par la mise à jour du système de protection contre les incendies, le remplacement complet du système de commande, avec installation d’un système d’embarquement/débarquement totalement automatique, la mise à niveau de l’entrainement principal et de secours, le renforcement des fondations des pylônes et des gares et finalement, l’élément le plus visible, le remplacement des cabines. Les nouvelles cabines sont fournies par Gangloff et appartiennent à la seconde série Streamline. Avec la révision « Retrofit », la capacité des cabines est passée de 80 à 70 personnes, avec un débit à la baisse, passant respectivement de 800 p/h à 745 p/h. La perte de débit est partiellement compensée par des phases d’embarquement/débarquement plus rapide.


Gare aval

Située au cœur du village de Belalp, à une altitude de 1336 mètres, la gare aval du téléphérique est intégrée depuis la construction de la télécabine « Blatten – Chiematte » au complexe « Blatten Talstation » qui comprend notamment les caisses pour les forfaits, l’office du tourisme, une enseigne pour la location du matériel ainsi que la gare aval de la télécabine « Blatten – Chiematte (Belalp) ». Le bâtiment « Blatten – Talstation » est réalisé exclusivement en béton avec de larges ouvertures vitrées sur la face arrière pour favoriser l’entrée de la lumière naturelle au cœur du bâtiment.

Image
-Complexe de la gare aval avec les deux gares avals attenantes

Image
-Bâtiment principal d’accueil des skieurs

Image
- Malgré une architecture moderne, le bâtiment de la gare aval s’intègre avec discrétion dans l’environnement du village de Blatten-Belalp

Image
-Le bâtiment de la gare aval avec à l’avant le parking pour les cars postaux

Image
-Les deux ascenseurs vers le domaine skiable

Image
-Gare aval du téléphérique et gare aval de la télécabine

Image
-Gare aval du téléphérique

Image
-Quai d’embarquement/débarquement avec un système d’ouverture/fermeture automatique

Image
-Quai d’embarquement/débarquement avec la présence d’une cabine

Image
-Système de haricot pour la déviation des câbles porteurs


Ligne

La ligne de ce téléphérique développe une longueur de 1767 mètres pour un dénivelé de 743 mètres et est portée par deux pylônes. Cet appareil comprend une gare intermédiaire, installée au niveau du pylône 1 pour la desserte du hameau de « Tschuggen ». La « gare intermédiaire » prend la forme d’une plateforme d’embarquement/débarquement, à hauteur du passage des cabines dont l’accès est garanti par une passerelle totalement fermée. Le hameau de vacances « Tschuggen » est situé à mi-chemin entre le village de Blatten et le domaine skiable de Belalp. En hiver, l’accès audit hameau est uniquement possible par le téléphérique.

Image
-Cabine à quai. Départ pour la ligne

Image
-Première portée

Image

Image

Image
-Pylône 1 - Hameau « Tschuggen »

Image
-Pylône 1

Image
-Gare intermédiaire « Tschuggen 1 », intégrée au pylône 1

Image
-Embarquement/débarquement de plain-pied en intermédiaire

Image
-Le bâtiment de la gare intermédiaire / zone d’attente

Image
-Gare intermédiaire

Image
-Quai d’embarquement/débarquement en position ouverte…

Image
-…et en position fermée

Image
-Cabine à quai

Image
-Seconde portée

Image
-Retour sur la gare intermédiaire

Image

Image

Image
-Pylône 2

Image
-Troisième portée

Gare amont

La gare amont est située à une altitude de 2106 mètres, à l’Est du hameau de Belalp. A côté du téléphérique, le bâtiment de la gare amont abrite également une zone d’attente, des caisses, des locaux techniques, un quai pour le transport du fret (étage inférieur) et un restaurant. L’architecture du bâtiment du téléphérique est classique avec une construction inclinée vers l’avant dans le sens de la pente.

Image
-Arrivée en gare amont

Image
-Gare amont

Image
-Fosse / Quai d’embarquement/débarquement

Image
-Cabine à quai

Image
-Cabine à quai

Image
-Géométrie de déviation particulière du câble tracteur, témoin de la construction en deux temps du téléphérique

Image
-Gare amont

Image
-Complexe de la gare amont. Le téléphérique est utilisé pour le transport de passagers et du fret à destination de Belalp

Image
-L’étage inférieur est consacré aux transports du fret

Image
-Arrivée d’une cabine

Image
-Gare amont


Cabines / Chariot

Les cabines actuelles (2012) sont signées Gangloff et appartiennent à la gamme Streamline II“. La capacité est limitée à 70 personnes + 1. Le poids à vide de la cabine est de 2550 kg.

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image
-Chariot

Image
-Chariot


Conclusion

Véritable témoin du développement touristique et du domaine skiable de Belalp, ce téléphérique constitue été comme hiver la porte d’entrée principale vers le hameau de « Tschuggen » et le village de Belalp avec ses différentes activités touristiques. Grâce à la mise à niveau « Retro-Fit » réalisée en 2012, ce téléphérique a retrouvé une seconde jeunesse pour une nouvelle période d’exploitation de 25 ans !

Fin du reportage, à bientôt !



Suivre la discussion sur le forum


Appareils en relation :





Contact - Mentions Légales - Cookies
Site déclaré à la CNIL sous le numéro 1173095
Page générée en 0.10708 secondes. 36 requete(s).
98 membres connectés sur les forums
Valid XHTML 1.0 Transitional 
©2003-2016 - www.remontees-mecaniques.net - Tous droits réservés