En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus
Bannière 3Bannière 42Bannière 16Bannière 18

 TPH V 80 Corviglia - Piz Nair

St-Moritz-Celerina - Corviglia (Engadin)

Garaventa

T3 ES
Description rapide :
Le premier téléphérique avec des cabines Gangloff Streamline, première génération !

Mise en service en : 2002

Suivre la discussion sur le forum


Localisation(s)
Photo

Auteur de ce reportage : kilano18
Section écrite le 14/09/2008 et mise à jour le 12/03/2012
(Mise en cache le 23/08/2013)

Je vous présente un reportage sur le téléphérique à va et vient avec cabines 80 places « Corviglia-Piz Nair », à St-Moritz

Image

St-Moritz - Engadin : La métropôle des Alpes

Située en Engadine, à 1856 m d’altitude, St-Moritz est le centre de la région touristique de la Haute-Engadine. Une région qui bénéficie en moyenne de 322 jours d’ensoleillement par an et dont le soleil, le symbole de la station est une marque protégée depuis 1930 ! En dehors de son climat particulier et de la magnificence de son cadre paysager avec ses lacs et sommets enneigés, St-Moritz est la station « mondaine » par excellence et compte de nombreux hôtels de luxe, plusieurs établissements de cure et un vaste choix de boutiques réputées. St-Moritz est également le point d’attache de deux liaisons ferroviaires légendaires des Alpes, à savoir le Glacier-Express (Zermatt-St-Moritz/Davos) et le Bernina-Express (St-Moritz-Tirano).

La région de St-Moritz/Celerina est le berceau du tourisme d’hiver avec une infrastructure moderne et plus de 350 kilomètres de pistes répartis sur cinq sites différents, à savoir Zuoz, Diavolezza-Lagalb, Corviglia-Marguns, Corvatsch-Furtschellas et Maloja. Le secteur Corviglia-Marguns qui englombe les pistes de Celerina et de St-Moritz dispose d’une infrastructure performante et avant-gardiste avec pas moins de 163 kilomètres de pistes. Avec une couverture de l’enneigement mécanique proche de 90% et un parc de remontées mécaniques composé principalement de télésièges débrayables, le domaine Corviglia-Marguns compte parmi les stations les plus en vue des Alpes.

Image
-La Haute-Engadine depuis le Piz Corvatsch

Image
-La station de St-Moritz

Image
-St-Moritz, la mondaine…

Image
-Le cœur du village de St-Moritz avec la gare du chemin de fer Rhb (Glacier-Express/Bernina Express)

Image
-St-Moritz


Situation dans le domaine skiable

Image
-Situation sur le plan des pistes


TPH80 Corviglia-Piz Nair : Un téléphérique pour un téléphérique

St-Moritz, au même titre que Davos ont joué un rôle de pionner pour le tourisme en Suisse, avec l’ouverture des premières remontées mécaniques au début siècle passé. A St-Moritz, la première réalisation remonte à 1913 avec l’ouverture du funiculaire « St-Moritz-Chantarella ». Une première section suivie quinze ans plus tard par une seconde section « Chantarella-Corviglia ». Les deux premiers téléskis « Suvretta-Randolins » et « Randolins-Plateau Nair » sont réalisés entre 1935 et 1937 marquant le début de l’aménagement du plateau « Corviglia » pour le ski.

Afin de permettre une desserte optimale de la partie supérieure du plateau de « Corviglia », un téléski est mis en service en 1945. En 1938, une première tentative de desserte de ce secteur par une luge est testée mais n’a finalement pas été maintenue après une saison d’exploitation. Un nouveau téléski est ensuite ouvert sur le front de neige de « Salastrains » pour permettre à la clientèle de rejoindre les appareils « Suvretta-Randolins-Plateau Nair ». Le domaine skiable de St-Moritz atteint finalement une nouvelle dimension en 1955 avec l’ouverture du premier téléphérique du Piz Nair dont le sommet culmine à 3030 mètres. Cette réalisation, assurée par le constructeur Habegger marque véritablement le début d’une grande période d’investissement. Les constructions, que cela soit à Celerina ou à St-Moritz se poursuivent sur un rythme effréné.

Image
-Le premier téléphérique Habegger datant de 1955 (droits réservés)

Seulement trois ans après l’ouverture du téléphérique du Piz Nair, une nouvelle porte d’entrée est créée avec l’ouverture de la télécabine « Celerina-Marguns » dont le prolongement vers « Corviglia » est garanti par un téléski. Plusieurs téléskis sont ensuite réalisés sur les champs de neige situés entre St-Moritz et le lieu-dit « Corviglia » avec notamment l’ouverture du premier téléski « Salastrains-Munt da San Muzzeran » et du double téléski « Alp Giop-Munt da San Muzzeran » qui forment à partir de 1973, une nouvelle porte d’entrée sur le domaine skiable en combinaison avec le téléphérique « St-Moritz Bad – Signal ». Pour faire face à l’affluence de plus en plus importante, le premier téléphérique du Piz Nair, réalisé par Habegger est totalement révisé par Von Roll en 1977 avec l’installation de nouvelles cabines réalisées par De Giorgi et de nouveaux chariots. Avec l’augmentation de la vitesse (passage à 10 m/s), les cabines sont équipées d’un spoiler à l’arrière pour la stabilisation de la cabine (courte suspente) et elles sont renforcées pour résister notamment aux balancements en cas d’enclenchements des freins de chariot. Les investissements se poursuivent également en parallèle sur le secteur de Celerina-Marguns.

Image
-Nouvelle cabine De Giorgi avec le nouveau chariot (Von Roll). (Source : C.Gentil http://www.seilbahn-nostalgie.ch/ )

Image
-Cabine en détail avec le « Spoiler » à l’arrière pour la stabilisation de la cabine liée à l’augmentation de la vitesse à 10 m/s. (Source : C.Gentil http://www.seilbahn-nostalgie.ch/ )

Après une période marquée par le remplacement progressif des différents téléskis par des télésièges débrayables, le vétuste téléphérique « Corviglia-Piz Nair » est remplacé à son tour durant les étés 2001/2 (construction sur deux étés). La date du remplacement n’est pas un hasard. En effet, avec l’organisation des championnats du monde FIS en 2003, St-Moritz se devait d’assurer un accès rapide et confortable à l’air de départ de la descente homme et ceci n’était possible que par la réalisation d’un nouvel appareil. A cet effet, une plateforme d’embarquement/débarquement de plus grande ampleur est installée à l’extérieur de la ligne 2 au niveau du pylône 2. Avec l’ancien téléphérique, un débarquement/embarquement au niveau du pylône 2 était également possible mais n’était pas aussi confortable et rapide qu’avec le nouveau téléphérique.

Voici quelques photos de la construction de ce téléphérique. Il s’agit de photos scannées mises à disposition par le membre Viderjoch :

Image
-Sabots de pylône
Image
-Cavaliers

Image
-Matériel de l’ancien téléphérique dont les chariots

Image
-Deux nouveaux chariots

Image
-Poulie à double gorge

Image
-Bobines des câbles

Image
-Complexe Corviglia avec la construction de la nouvelle gare aval

Image
-Les travaux progressent

Image
-La gare aval est dorénavant couverte

Image
-Arrivée de la première cabine

Image
-Montage des cabines

Image
-Les deux cabines dans une position inhabituelle


TPH80 Corviglia-Piz Nair : Accès au point culminant du domaine skiable de Corviglia – 3057 mètres

Implanté au départ du carrefour « Corviglia », la gare aval de ce téléphérique est directement accessible depuis la gare amont du funiculaire « Chantarella-Corviglia » qui forme en combinaison avec le funiculaire « St-Moritz Dorf-Chantarella », la porte d’entrée principale pour la clientèle résidant à St-Moritz Dorf. Pour les skieurs provenant du front de neige de St-Moritz Bad, il est nécessaire d’emprunter le téléphérique « St-Moritz Bad-Signal » et un des deux télésièges débrayables suivants, à savoir « Signal-Munt da San Murezzan » ou « Salastrains-Munt da San Murezzan ». Finalement, depuis le secteur « Marguns », la gare aval est accessible par les télésièges débrayables « Marguns-Corviglia » ou encore « Marguns-Plateau Nair ».

Assurant l’accès au Piz Nair, point culminant du domaine skiable St-Moritz-Celerina depuis le carrefour Corviglia, ce téléphérique affiche une fréquentation régulière maintenue tout au long de la journée. Entre les skieurs désirant gagner rapidement le secteur d’altitude « Lej da la Pêsch » sans avoir à transiter par les différents télésièges du Val Saluver et les piétons souhaitant s’offrir un bain de soleil et profiter du restaurant d’altitude, ce téléphérique profite ainsi d’une clientèle hétéroclite. Une fréquentation renforcée par la position centrale de la gare aval. Malgré un débit de 720 p/h, plus que doublé comparé à l’ancien appareil, les files d’attente au pied de ce téléphérique sont fréquentes les jours de grandes affluences, surtout par beau temps !

La gare amont est le point de départ d’une seule piste rouge Grischa (16) qui assure la liaison vers la gare aval du télésiège débrayable « Lej da la Pêsch », passage indispensable pour rejoindre les différents secteurs du domaine skiable Corviglia. La piste présente ainsi peu d’intérêt pour une pratique de ski propre, surtout que la partie initiale s’apparente plus à une route qu’à une piste et qu’il est nécessaire d’emprunter trois appareils différents (TSD4 Lej da la Pêsch - TSD4 Marguns-Corviglia – TPH80 Corviglia-Piz Nair) pour rejoindre le sommet du Piz Nair et le départ de la piste. L’attrait principal du Piz Nair est sans aucun doute le panorama offert avec une vue plongeante sur la Haute-Engadine, les différents lacs et le massif de la Bernina.

Caractéristiques techniques

Administratif:


  • Station: St-Moritz - Corviglia
  • Type d'installation: Téléphérique à va et vient
  • Exploitant : Luftseilbahn Corviglia-Piz Nair AG
  • Constructeur: GARAVENTA
  • Année de mise en service: 2002
  • Ouverture au public : Décembre 2002
Géographie:

  • Altitude aval: 2490m
  • Altitude amont: 3024m
  • Dénivelé: 534m
  • Longueur horizontale: 2357.93m
  • Longueur oblique: 2417.74m
  • Pente moyenne: 22.65%
  • Pente maximale: 41.04%
Technique:

  • Nombre de pylônes: 2
  • Largeur de voie: Aval : 5m, Pylône : 10m, Amont : 8m
  • Station motrice: Aval
  • Station tension câble porteur: Ancrage fixe
  • Station tension câble tracteur: Amont
  • Système de tension: Contrepoids
  • Fournisseur des câbles: Fatzer AG
  • Diamètre du câble tracteur supérieur: 33mm
  • Diamètre du câble tracteur inférieur: 33mm
  • Diamètre des câbles porteurs: 53mm
  • Longueur du câble tracteur supérieur: 2490m
  • Longueur du câble tracteur inférieur: 2490m
  • Longueur des câbles porteurs: 4x 2580m
  • Poids du câble porteur: 16.29kg/m
  • Poids du câble tracteur: 4.21kg/m
  • Commande électronique de: Sisag AG
  • Puissance du moteur (au démarrage): 560 KW
  • Puissance du moteur (en service): 532 KW
  • Puissance du moteur (de secours): 116 Kw (à 2500m : 110 kW)
  • Type de chariot: 16 galets de roulement
  • Constructeur des cabines: Gangloff
  • Type de cabines: Streamline
  • Capacité des cabines: 100 personnes (limitée à 80+1 personnes). Charge utile 6480 kg
  • Débit maximal à la montée: 720 p/h
  • Temps de trajet: 340.13 secondes
  • Vitesse maximale: 10 m/s – 7 m/s au passage des pylônes


Infrastructures et ligne du téléphérique « Corviglia-Piz Nair »

Pour la réalisation de ce téléphérique, la société d’exploitation Luftseilbahn Corviglia Piz Nair AG, qui exploite également le télésiège débrayable « Lej da la Pêsch » sur le versant opposé du Piz Nair, s’est décidée pour l’offre fournie par Garaventa. Garaventa a livré un téléphérique à va et vient, équipé de cabines 100 places mais limitées à 80 places pour des raisons de confort. Les cabines sont fournies par Gangloff et il s’agit des premiers modèles, de la gamme à succès « Streamline » livré par Gangloff. Les cabines arborent les couleurs rouge et noire, couleur de la société Luftseilbahn Corviglia-Piz Nair AG, accompagné par l’effigie d’un bouquetin, emblème du canton des Grisons. Techniquement, ce téléphérique comporte plusieurs particularités, à savoir notamment la présence d’un quai mobile en gare aval pour des raisons d’économie de place. Contrairement à nombre de téléphériques, les câbles porteurs sont à tension fixe, c’est-à-dire que les câbles sont fixement ancrés dans les deux gares. De plus, la largeur de la voie n’est pas égale. De 5 mètres en aval, elle atteint son maximum au niveau des pylônes, à savoir 10m, pour retomber à 8m en amont. Finalement, la présence de la gare intermédiaire au niveau du pylône 2 (notamment à l’extérieur de la ligne) est une particularité supplémentaire de ce téléphérique !

Gare aval « Corviglia »

La gare aval de ce téléphérique est implantée au lieu-dit Corvgilia, le carrefour principal du domaine skiable de Celerina-St-Moritz. Il regroupe notamment la gare amont du funiculaire « Chantarella-Corviglia » et la gare amont du télésiège débrayable « Marguns-Corviglia ». Le complexe de Corviglia est facilement identifiable avec son restaurant de couleur jaune. L’architecture de la gare aval de cet appareil reflète le style classique des gares de téléphérique avec une couverture inclinée ouverte sur les quais d’embarquement/débarquement qui est mobile, c’est-à-dire que la position change en fonction de la cabine en aval. L’accès au téléphérique est assurée par une zone d’attente chauffée et équipée de sièges. La face ensoleillée du bâtiment est recouverte de panneaux solaires.

Image
-Complexe de Corviglia avec la gare aval du téléphérique du Piz Nair

Image
-Le complexe de Corviglia est identifiable loin à la ronde avec la couleur jaune du restaurant

Image
-Gare aval

Image
-Gare aval avec le quai mobile

Image
-Gare aval

Image
-Gare aval avec la paroi recouverte de panneaux solaires

Image
-Gare aval et complexe de Corviglia

Image
-Arrière de la gare aval

Image
-Accès aux quais d’embarquement/débarquement

Image
-Cabine à quai

Image
-Poulie de déviation du câble tracteur avec rétrécissement de la largeur de la voie

Image
-Ancrage fixe des câbles porteurs

Image
-Géométrie des câbles

Image
-Géométrie du câble avec la poulie motrice à double gorge

Image
-Moteur asynchrone, volant d’inertie, réducteur

Image
-Vue globale sur le réducteur Flender et la poulie motrice à double gorge

Image
-Deux volants d’inertie. Freins de sécurité 1

Image
-Vue rapproche des deux volants d’inertie

Image
-Volant d’inertie avec frein de sécurité 1


Ligne

La ligne de ce téléphérique développe une longueur de 2417.74 m et est porté par deux pylônes. Le second pylône présente une configuration particulière avec la présence d’une plateforme d’embarquement/débarquement sur le côté extérieur de la ligne 2. Il s’agit de la gare intermédiaire donnant accès au départ de la piste de descente homme pour les courses de Coupe du Monde FIS. La première portée jusqu’au pylône 1 est relativement courte et survole notamment la ligne du télésiège débrayable « FIS ». La seconde portée, légèrement plus longue survole la partie supérieure du plateau « Corviglia » avec notamment la large piste bleue FIS (5). La dernière portée longe la crête qui s’étire entre le Piz Nair Pitschen à 2877 mètres et le Piz Nair à 3056 mètres. Il s’agit de la plus longue portée de la ligne.

Image
-Première vue sur la ligne

Image
-Croisement avec la ligne du télésiège débrayable « FIS »

Image
-Pylône 1

Image
-Portée jusqu’au pylône 2. Survol de la large piste « FIS »

Image
-Le pylône 2 s’approche

Image
-Zoom sur le pylône 2 avec la cabine opposée. A droite, la plateforme d’accès aux départ de la piste de Coupe du Monde FIS (Descente Homme)

Image
-Croisement avec la cabine opposée

Image
-Pylône 2 avec le quai d’accès relevable à la zone de départ de la piste de Coupe du Monde

Image
-Le pylône 2 vue depuis les pistes. A l’arrière, les escaliers qui mènent de la zone d’attente à la zone de départ

Image
-Dernière portée

Image
-Zoom sur la gare amont

Image
-Gare amont avec le versant sud du Piz Nair


Gare amont « Piz Nair 3057 »

La gare amont est littéralement posée sur le sommet du Piz Nair, à une altitude de 3024 mètres. Le bâtiment de la gare amont comprend également un restaurant avec une terrasse panoramique et à l’arrière un local pour le service de secours des pistes. A l’inverse de la gare aval, la gare amont dispose d’un quai d’embarquement/débarquement fixe. La nacelle de secours/de révision est installée sous le quai. Malgré l’absence de quai mobile, la gare amont partage une similitude avec la gare aval, à savoir une surface totalement recouverte de panneaux solaires pour la production d’électricité.

Image
-Gare amont

Image
-Nacelle d’évacuation et de service.

Image
-Gare amont à quai

Image
-Cabine Gangloff à quai

Image
-Sabots

Image
-Structure métallique avec les poulies de déviation du câble tracteur

Image
-Sabots de supports pour le chariot

Image
-Fosse. A l’inverse de la gare aval, la gare amont est plus large est bénéficie ainsi d’un quai fixe

Image
-Accès à la zone d’embarquement/débarquement

Image
-Comme en aval, la face exposée de la gare amont est recouverte de panneaux photovoltaïques

Image
-Gare amont dans son ensemble

Image
-Gare amont avec la station de St-Moritz

Image
-Gare amont

Image
-Gare amont


Cabines

Voici quelques photos qui présentent les cabines, les premières Streamline de Gangloff dans leur environnement alpin de la Haute-Engadine.

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image
-Le symbole du Piz Nair avec la cabine

Image
-Liaison cabine-suspente

Image
-Intérieur des cabines


Chariot

Image
-Chariot

Image
-Chariot

Image
-Chariot

Image
-Chariot


Conclusion

Avec la construction de ce nouveau téléphérique, la société Luftseilbahn Corviglia-Piz Nair AG a marqué une nouvelle page dans l’histoire de la conquête du Piz Nair, le sommet emblématique de St-Moritz et de son domaine skiable Corviglia. Eté comme hiver, le nouvel appareil avec ses cabines panoramiques assure en toute circonstance, un accès rapide et confortable au point de vue du Piz Nair !



Suivre la discussion sur le forum


Appareils en relation :





Contact - Mentions Légales - Cookies
Site déclaré à la CNIL sous le numéro 1173095
Page générée en 0.09293 secondes. 36 requete(s).
115 membres connectés sur les forums
Valid XHTML 1.0 Transitional 
©2003-2016 - www.remontees-mecaniques.net - Tous droits réservés