En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus
Bannière 15Bannière 17Bannière 35Bannière 34

 TPH V 80 Curtinatsch-Lagalb

Pontresina - Diavolezza (Engadin)

Garaventa

T2 ES
Description rapide :
Premier téléphérique (de cette envergure) de Suisse avec une exploitation automatique, c'est-à-dire sans cabiniers.

Mise en service en : 1994



Localisation(s)
Photo

Auteur de ce reportage : kilano18
Section écrite le 03/02/2012 et mise à jour le 21/07/2013
(Mise en cache le 13/07/2014)

Je vous présente un reportage sur le téléphérique à va et vient avec cabines 80 places « Curtinatsch-Lagalb », à Diavolezza/Lagalb

Image

Pontresina – Bernina – Diavolezza/Lagalb

Pontresina (Puntraschigna en romanche), situé dans la plus haute vallée transversale de Haute Engadine est la petite sœur de la mondaine St-Moritz. Ensoleillé et à l’abri du vent, ce village qui s’étire tout en longueur est installé sur une terrasse naturelle orientée au sud-ouest. Avec la venue des premiers hôtels au début du 19ème siècle, le village présente de nos jours un beau mélange de vieilles maisons engadinoises, ornées de sgrafittes et d’hôtels à l’architecture plus récente. Pontresina est aujourd’hui un haut lieu de villégiature et une station climatique au cœur d’un cadre paysage unique et mondialement célèbre.

Le domaine skiable de Pontresina est situé plus haut, à quelques kilomètres du col de la Bernina. L’espace ski « Diavolezza/Lagalb » est composé de deux téléphériques, qui desservent les deux points culminants du domaine skiable, à savoir la Diavolezza à 2978 mètres et le sommet de la Lagalb à 2893 mètres. Un télésiège débrayable et deux téléskis complètent l’offre de ce domaine skiable proposant 32 kilomètres de pistes de ski qui se développent entre 1896 mètres (altitude de Morteratsch) et 2978 mètres (altitude de Diavolezza).

Situation dans le domaine skiable

Image
-Situation sur le plan des pistes


TPH80 Curtinatsch-Lagalb : Un téléphérique pour un téléphérique

A l’exception d’un téléski Constam exploité depuis 1937 au niveau de l’Ospizio Bernina, le développement des infrastructures lié à la pratique du ski à la Bernina débute après la seconde guerre mondiale. Un premier projet prévoit la construction d’une télécabine entre Bernina-Suot et la Diavolezza. Aucune concession n’est cependant accordée pour ce projet par l’Office fédéral des transports à Berne. Le projet est ensuite modifié et obtient l’aval des instances fédérales. Depuis le 22 décembre 1956, le sommet de la Diavolezza est ainsi desservi par un téléphérique à va et vient. Dans la foulée, un téléski est installé dans la combe au pied de la Diavolezza. Un téléski notamment destiné à assurer le ski d’été.

Après avoir équipé le sommet de la Diavolezza à 2978 mètres, le regard des exploitants se tourne vers le sommet Lagalb (2959 mètres) situé sur le versant opposé de la vallée qui mène à la Bernina. Un second téléphérique, de manufacture Von Roll tout comme celui de la Diavolezza est ainsi réalisé durant l’été 1963. En moins de sept ans, les exploitants ont ainsi dessiné les grandes lignes du domaine skiable tel qu’il se présente aux skieurs actuels. Actuellement desservit par un seul téléphérique, le secteur « Lagalb » a connu une époque bien plus faste par le passé. En 1968 et 1971, plusieurs téléskis et un télésiège fixe deux places sont venus se greffés sur le versant sud du Piz Lagalb.

Image
-Le téléphérique de la Lagalb (1963) - Source: monchu

Image
-Le secteur "Motta Bianca", demantelé depuis plusieurs années - Source: nicola cantaluppi - Membre Alpinforum

Malgré son cadre unique et son enneigement de qualité, le domaine skiable de la Diavolezza/Lagalb a rapidement souffert de son éloignement de Pontresina ou encore de St-Moritz. De plus, les investissements consentis à la modernisation de l’infrastructure du domaine skiable Corviglia (St-Moritz/Celerina), notamment dans l’enneigement mécanique a accéléré le déclin de la station de la Bernina. Avec la venue de la neige de culture sur les pistes de Corviglia, la région de la Bernina n’était plus la seule station en mesure de garantir des pistes de qualités jusqu’à tard dans la saison. Un déclin qui s’est manifesté par la fermeture progressive des appareils implantés sur le versant sud du Piz Lagalb. L’espace ski de la Bernina a ainsi perdu ses seules pistes destinées aux débutants.

En dépit de la concurrence toujours plus grande des domaines skiables de la vallée, Corviglia en tête, les investissements se sont poursuivis avec en 1980, le remplacement du téléphérique de la Diavolezza par un modèle plus performant et surtout avec des cabines à 125 personnes. Les deux téléskis « Diavolezzagletscher-Sass Queder », situé dans la combe au pied de la Diavolezza sont remplacés en 1990 par un télésiège fixe 4 places, transformé durant la saison estivale 2000 en télésiège débrayable à bulles. A côté de l’amélioration de la desserte des pistes de la Diavolezza, le téléphérique de la Lagalb est remplacé à son tour en 1994. Le téléphérique Von Roll datant de 1963 laisse ainsi place à un appareil plus moderne et plus rapide, plus apte à garantir une desserte de qualité de la Lagalb, surtout depuis le démantèlement du secteur « Motta Bianca ».


TPH80 Curtinatsch-Lagalb : Accès au sommet Lagalb – 2893 mètres

La gare aval est située sur le front de neige du secteur « Lagalb », le long de la route du col de la Bernina. L’accès y est ainsi aisé. Pour la clientèle ayant opté d’entrer sur le domaine skiable au niveau de la gare aval du téléphérique « Bernina-Diavolezza », un service de bus navette relie régulièrement les gares aval des deux téléphériques en plus de la piste de liaison « Diavolezza-Lagalb ».

Etant le seul appareil à desservir le sommet Lagalb à 2893 mètres, ce téléphérique assure explicitement un rôle de desserte des pistes du secteur « Lagalb ». Depuis le sommet de ce gros porteur, il n’existe effectivement aucune possibilité de liaison ski au pied pour rejoindre le secteur « Diavolezza ». Le téléphérique est également ouvert aux piétons qui souhaitent rejoindre le sommet de la Lagalb pour profiter du panorama sur le massif de la Bernina et la vue plongeante sur le Val Poschiavo avec les Alpes de la Valteline en arrière-plan.

Depuis la gare amont, il est possible d’emprunter trois pistes et un itinéraire non balisé. La piste rouge Giandas (21), la piste principale du secteur « Lagalb » serpente sur le versant nord du Piz Lagalb. La piste rouge Bernina (23) offre quant à elle un panorama incomparable sur la région de la Bernina avec ses deux lacs « Lago Bianco » et « Lej Nair » avec son tracé sur le versant ouest de la Lagalb. La piste noire Minor (22) est l’itinéraire le plus direct pour regagner la gare aval avec un tracé qui se développe principalement sous la ligne du téléphérique. Un itinéraire non balisé « Tour La Rösa » est proposé aux skieurs avec une descente de plus de 1000 mètres vers le lieu-dit « La Rösa ». Le retour est assuré par un bus navette.

Caractéristiques techniques

Administratif:


  • Station: Pontresina – Bernina Diavolezza/Lagalb
  • Type d'installation: Téléphérique à va et vient
  • Exploitant : ENGADIN St. Moritz AG
  • Constructeur: GARAVENTA
  • Année de mise en service: 1994
  • Ouverture au public : Décembre 1994
Géographie:

  • Altitude aval: 2110.09 m
  • Altitude amont: 2894.60 m
  • Dénivelé: 784.51 m
  • Longueur horizontale: 2205.05m
  • Longueur oblique: 2342.03 m
  • Pente moyenne: 35.50%
  • Pente maximale: 57.90%
Technique:

  • Nombre de pylônes: 2 (50 m / 45 m)
  • Largeur de voie: Gare aval 7.00 m / Pylône 11.10 m / Gare amont 7.11 m
  • Station motrice: Aval
  • Station tension câble porteur: Aval
  • Station tension câble tracteur: Amont
  • Système de tension: Contrepoids
  • Diamètre du câble tracteur supérieur: 33 m
  • Diamètre du câble tracteur inférieur: 30 mm
  • Diamètre des câbles porteurs: 51 mm
  • Longueur du câble tracteur supérieur: 2390 m / 3.87 kg/m
  • Longueur du câble tracteur inférieur: 2390 m / 3.14 kg/m
  • Longueur des câbles porteurs: 4x2485m / 14.6 kg/m
  • Commande électronique de: Frey AG, Stans
  • Puissance du moteur (en service): 400 kW
  • Puissance du moteur (de secours): 102 kW
  • Type de chariot: Garaventa. 16 Galets / 8 freins de chariot
  • Constructeur des cabines: CWA Olten
  • Type de cabines: Gamma
  • Capacité des cabines: 80 personnes + 1
  • Débit maximal à la montée: 757 p/h
  • Temps de trajet: 5 min et 20 secondes
  • Vitesse maximale: 10 m/s (7 m/s au passage des pylônes)


Infrastructures et ligne du téléphérique « Curtinatsch-Lagalb »

Pour la construction de ce téléphérique, la société d’exploitation Diavolezza Bahnen AG a renouvelé sa confiance au constructeur helvétique Garaventa, déjà responsable de la construction du téléphérique « Bernina-Diavolezza » en 1980 et du télésiège fixe 4 places. « Diavolezzagletscher-Sass Queder » en 1990. Garaventa a livré un téléphérique à va et vient, équipé de cabines 80 places produite par CWA et appartenant à la série Gamma. Dans le but de pouvoir réutiliser la structure des gares, que cela soit en aval comme en amont, la ligne présente une largeur de voie plus importante d’environ 4 mètres au niveau des pylônes comparé à la largeur de la voie dans les gares. Les pylônes sont nouveaux. Ils sont plus grand et au nombre de deux, soit un de moins qu’avec l’ancien téléphérique Von Roll. Ce téléphérique présente également la particularité d’être exploité totalement automatiquement, c’est-à-dire sans cabiniers. Il s’agit d’un cas unique pour la Suisse, pour un appareil de si grande envergure. Cette configuration n’est cependant pas applicable à tous les téléphériques dans le sens où la totalité de la ligne doit être visible depuis la gare aval. Par mauvais temps, le téléphérique est cependant exploité avec des cabiniers, notamment lors des épisodes venteux. Ce système totalement automatisé n’est pas appliqué pour des raisons économiques (le nombre d’employé nécessaire est identique) mais plutôt pour éviter aux cabiniers d’avoir à accumuler un dénivelé conséquent durant la journée de travail. Un système de sauvetage intégré est présent dans chaque cabine. Ledit système est composé par un treuil qui permet aux personnels de rejoindre la cabine bloquée. Le treuil est actionné directement depuis la gare aval. Un signal électronique est envoyé à la cabine incriminée et le plancher s’ouvre automatiquement. Le treuil, accroché à une corde, atteint ensuite sous son propre poids le sol. Le treuil est actionné par un petit moteur à benzine. Les communications entre les cabines (personnel, client bloqué) et la gare aval sont assurées par interphone.
L’entrainement principal ainsi que le moteur de secours sont situés en aval. Le système de tension pour le câble tracteur est disposé en amont sous la forme d’un contrepoids. La tension des câbles porteurs est en revanche assurée en aval.

Gare aval « Curtinatsch »

La gare aval est située au lieu-dit « Curtinastch », à une altitude de 2110.09 m, non loin du col de la Bernina qui relie le Val Poschiavo à l’Engadin. La gare aval est intégrée à un bâtiment abritant notamment un restaurant et les anciens locaux des caisses, aujourd’hui remplacé par un distributeur automatique. L’architecture de la gare aval reflète le style classique des gares de téléphérique avec une couverture inclinée ouverte sur les quais d’embarquement/débarquement. La structure en béton est recouverte par des plaques en tôle de couleur blanche.

Image
-Vue plongeante sur la gare aval et le parking attenant

Image
-Gare aval avec restaurant

Image
-Gare aval

Image
-Gare aval avec présence d’une cabine

Image
-Gare aval

Image
-Arrière de la gare aval et du restaurant depuis le parking

Image
-Gare aval

Image
-Accès au quai d’embarquement

Image
-Passage vers le quai d’embarquement

Image
-Quai d’embarquement/débarquement. D’un côté….

Image
-…comme de l’autre

Image
-Poste de commande et poulie de déviation du câble tracteur

Image
-Structure métallique en gare aval

Image
-Arrivée de la cabine

Image
-Embarquement


Ligne

La ligne de ce téléphérique développe une longueur de 2342.03 mètres et est porté par deux pylônes dont la hauteur est de respectivement 50 m et 45 m. L’ascension débute par une longue portée de prêt d’un kilomètre jusqu’au pylône 1. La portée entre les pylônes 1 et 2 est plus courte et c’est sur ce tronçon que les cabines se croisent. La ligne se termine par une portée de prêt de 800 mètres qui survole la combe qui se développe au pied du Piz Lagalb. Sur ce tronçon, les cabines survolent à plusieurs reprises la piste Giandas (21)

Image
-La ligne vue depuis la gare aval

Image
-Première portée

Image
-Approche du premier pylône

Image
-Pylône 1

Image
-Seconde portée

Image
-Croisement avec la cabine opposée

Image
-Pylône 2

Image
-Dernière portée avec le survol de deux pistes desservies par ce téléphérique

Image
-A la conquête du Piz Lagalb


Gare amont « Lagalb »

La gare amont est posée à 2894.60 m sur une arrête du Piz Lagalb dont le sommet culmine à 2959 mètres. Tout comme en aval, la gare amont est intégrée à un complexe qui regroupe notamment un restaurant, le poste de secours et plusieurs locaux techniques pour assurer le fonctionnement de l’antenne de télécommunication installée à côté du bâtiment. La structure de la gare amont reprend une couverture similaire à la gare aval avec des plaques en tôle. Techniquement, la gare amont assure la tension du câble tracteur. Ladite tension est assurée par un contrepoids situé à l’arrière de la gare.

Image
-Gare amont avec l’antenne, symbole du Piz Lagalb

Image
-Gare amont

Image
-Vue depuis la gare amont avec les garde-fous.

Image
-Cabine en gare amont

Image
-Quai d’embarquement/débarquement

Image
-Quai d’embarquement et de débarquement

Image
-Vue rapprochée du système automatique des portes de quais

Image
-Structure métallique avec les deux poulies de déviation pour le câble tracteur

Image
-Structure métallique plongeante

Image
-Gare amont avec le pied de l’antenne

Image
-Gare amont vu de l’arrière, avec le restaurant

Image
-Bâtiment de la gare amont avec le restaurant et l’antenne

Image
-Gare amont

Image
-Complexe Piz Lagalb

Image
-Gare amont. Vue rapprochée


Cabines

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image
-La cabine devant le Piz Palü

Image

Image

Image
-Intérieur des cabines

Image
-Intérieur des cabines avec le compartiment de secours

Image
-Contrôle du chariot durant le service


Chariot

Image
-Chariot

Image
-Chariot

Image
-Chariot en gare avec le chargement de la batterie en cours


Conclusion

Avec le remplacement du téléphérique initial par un modèle plus performant et plus rapide, les remontées mécaniques Diavolezza Bahnen AG, aujourd’hui BEST AG ont grandement amélioré la desserte du Piz Lagalb, le second sommet du domaine skiable après la Diavolezza. Les deux sommets emblématiques du domaine skiable Pontresina/Bernina sont ainsi desservis par des téléphériques modernes.





Appareil en relation :





Contact - Mentions Légales - Cookies
Site déclaré à la CNIL sous le numéro 1173095
Page générée en 0.08847 secondes. 26 requete(s).
121 membres connectés sur les forums
Valid XHTML 1.0 Transitional 
©2003-2016 - www.remontees-mecaniques.net - Tous droits réservés