En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus
Bannière 24Bannière 2Bannière 42Bannière 32

 TPH V 80 de Massada

Massada

Von Roll

T2 ES
Description rapide :
Remontée mécanique ayant la gare aval la plus basse au monde

Mise en service en : 1998



Localisation(s)
Photo

Auteur de ce reportage : guigui67
Section écrite le 12/08/2009 et mise à jour le 13/08/2009
(Mise en cache le 23/08/2013)

Bonjour, je vous propose aujourd'hui un reportage sur la remontée mécanique la plus basse du monde...

Image


Ce téléphérique est en effet la remontée mécanique dont la gare aval est la plus basse au monde : celle-ci se situe à 257 mètres en dessous du niveau de la mer ! Cette particularité géologique est commune à toute la région qui se situe autour de la mer Morte.

Le téléphérique dessert, comme son nom l'indique, le mont Massada qui est un lieu hautement historique pour Israël. Le mont Massada est situé en bordure ouest du désert de Judée non loin du littoral de la mer Morte, entre les villes de Sodome et Ein Guedi. Le sommet du mont forme un vaste plateau de près de 650 mètres de long et 300 mètres de large dans sa partie la plus grande. Il culmine à « seulement » une petite quarantaine de mètres d'altitude par rapport à la mer, mais cela correspond à près de 450 mètres par rapport au niveau de la mer Morte.

Un lieu chargé d'histoire et inscrit au patrimoine mondial de l'UNESCO

Massada est situé non loin de deux voies romaines antiques : la première qui traversait le centre du désert de Judée et menant au sud du pays de Moab en Transjordanie, et l'autre qui relie Ein Guedi à Jérusalem. En plus de la situation de Massada, loin de toute agglomération, ce sont ses nombreux retranchements naturels qui lui ont permis de devenir un lieu fortifié stratégique à l'époque du Second Temple.

Massada fut le théâtre d'un siège en 73 ou 74 par la Xième Légion romaine contre les derniers « combattants juifs de la liberté ». La chute de Massada mit fin au royaume de Judée, conquis par l'empire Romain. Pour plus d'information sur l'histoire de Massada, je vous invite à consulter l'article de wikipedia sur Massada en cliquant ici.

Remarquablement bien conservé, les fortifications de Massada sont depuis 1966 protégé par la création du parc national de Massada et, récompense suprême, le mont a été inscrit au patrimoine mondial de l'UNESCO en 2001.

Deux accès sont possible au plateau de Massada : un sentier piéton à l'Ouest empruntant le remblai créé par les Romain lors du siège de Massada, et l'autre à l'Est par un téléphérique.

Le plus grand téléphérique du Pays

Après des fouilles complètes du site de 1963 à 1965, il fut ouvert au public dès 1966 lors de la création du parc. En 1971 fut construit un téléphérique pour d'une part faciliter l'accès au site (notamment pour les personnes à mobilité réduite) et d'autre part pour préserver l'entourage visuel immédiat du site en évitant la construction d'une route et d'un parking. Ce téléphérique fut construit selon toute vraisemblance par le constructeur suisse Karl Brändle & Co. aujourd'hui disparu. Le téléphérique, après 27 ans de bon et loyaux services fut remplacée en 1998 par un autre plus moderne sur le même tracé par le constructeur suisse Von Roll (marque qui aujourd'hui n'existe plus non plus, ayant été racheté depuis par le groupe Doppelmayr/Garaventa). En souvenir de l'ancien TPH, une des anciennes cabines a été conservé et est présente en gare aval.

Le nouveau téléphérique de Massada reprend donc la ligne de son aîné, mais à une différence près : Au contraire de l'ancien téléphérique qui possédait un pylône près de la gare amont, le TPH actuel n'en possède pas. Ainsi la suspente et le chariot encerclent les câbles porteurs et le câble tracteur rendant toute chute de cabine du à un déraillement impossible.


Caractéristiques du téléphérique :

Image

Quelques compléments :

- Comme vous l'aviez sûrement remarqué, le TPH est bi-porteur et mono-tracteur.
- Le TPH est motrice aval - tension amont par contre-poids.
- La gare amont n'est pas situé au sommet de Massada mais quelques mètres en dessous, en porte à faux sur la falaise pour des raisons esthétiques.


Passons à la visite...

D'abord quelques phtos depuis la route qui amène à l'entrée Ouest de site avec une belle vue sur Massada et le remblai romain :

Image
Massada est encore loin

Image
Vue sur le site et la Mer Morte en arrière plan

Image
On arrive

Image
Nous y sommes

Image
Vu sur le sentier d'accès à Massada avec à droite un mini-TPH servant pour le spectacle son et lumière du site

Image
Vue de plus près


Après quelques minutes de marche, nous voilà sur le plateau de Massada. Voici quelques photos du site, le temps de le traverser pour rejoindre le téléphérique qui se situe de l'autre côté :

Image

Image

Image

Image

Image
Nous y voilà...

Image
La gare est littéralement accroché à la roche telle une moule à son rocher B)

Image
Un panorama à couper le souffle sur les rives de la Mer Morte et de Jordanie vous attend là haut
(Accessoirement sur la ligne, la gare aval et le sentier piétonnier aussi)


En voyant les superbes photos que Rodo_Af nous a rapporté de là bas, je me doutes que votre regard ne vas plus se porter sur le texte...
Je vous laisse donc profiter librement des photos de la gare amont et de son viaduc d'accès, ainsi que que des quais et des cabines avec une vue sur le chariot et le frein éponyme.

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image


A présent attaquons nous à la descente, puis à la gare aval où nous attend la cabine de l'ancien TPH :

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image


Après cette vue sur l'esplanade de la gare aval (qui est je vous le rappelle à 257m en dessous du niveau de la mer), il est temps de remonter sur le mont :

Image

Image

Image

Image

Image


L'arrivée en gare amont nous permet de voir le véhicule de secours stocké sous les quais ainsi que les contre-poids servant à la tension du câble tracteur. On profitera de se retour en gare amont pour voire le treuil du véhicule de secours situé au sommet de la gare et les impressionnants massifs d'ancrages des câbles porteurs en béton :

Image

Image

Image


Ces photos marquent la fin du reportage sur sans doute la plus belle remontée d'Israël. Cependant, avant de vous quittez, deux photos encore des superbes cabines du constructeur bernois Gangloff sur fond de plaine sédimentaire lacustre :

Image

Image


Ce reportage est maintenant terminé, merci de l'avoir suivi, n'hésitez pas à poster vos commentaires sur le forum.

Photos : Rodo-Af
Texte et mise en forme : Guigui67





Contact - Mentions Légales - Cookies
Site déclaré à la CNIL sous le numéro 1173095
Page générée en 0.11142 secondes. 23 requete(s).
180 membres connectés sur les forums
Valid XHTML 1.0 Transitional 
©2003-2016 - www.remontees-mecaniques.net - Tous droits réservés