En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus
Bannière 2Bannière 11Bannière 42Bannière 34

 TPH V 80 Soerenberg - Brienzer Rothorn

Sörenberg

Von Roll

T3 ES
Description rapide :
Téléphérique Von Roll

Mise en service en : 1971



Localisation(s)
Photo

Partie 1
Auteur de ce reportage : Neutron
Section écrite le 13/11/2008
(Mise en cache le 23/08/2013)

Image



Soerenberg (ou Sörenberg) est un village faisant partie de la commune de Flühli située dans le district d'Entlebuch, dans le canton de Lucerne. Le village possède deux domaines skiables totalisant 53 km de pistes et 17 remontées mécaniques.

Film de présentation.

Le téléphérique du Rothorn de Brienz permet de rejoindre ce sommet qui est également accessible depuis 1892 par le Brienz Rothorn Bahn.

En hiver il est l'unique accès à cette partie du domaine dont il dessert l'ensemble des pistes (deux rouges et une noire). En été il permet de profiter du magnifique panorama au sommet.

Les photos sont de RaphaelB pour la majorité.

Situation sur le plan des pistes:

Image

Image


  • Nom de l'installation : Brienzer Rothorn

  • Constructeur : ;) BELL
  • Année de construction : 1971
  • Saison d'exploitation : hiver/été
  • Capacité : 80 personne(s)
  • Altitude Aval : 1258 m
  • Altitude Amont : 2298 m
  • Dénivelée : 1040 m
  • Longueur développée : 2739 m
  • Débit : 600 personnes/heure
  • Vitesse d'exploitation : 10 m/s
  • Emplacement Motrice aval
  • Emplacement Tension amont



La gare aval:

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image


La ligne:

La ligne est caractérisée par une forte montée avant les 2 premiers pylônes. Puis il y a une grande portée de 1100m environ avant le P3. La gare amont se trouve juste après le P3.

Image

Image

P1
Image

Image

Image

Image

P2
Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

P3
Image

Image

Image

Image

Image


La gare amont:

Image

Image

La petite fumée provient d'un train du Brienz Rothorn Bahn. La gare se trouve à son niveau.

Image

L'accès aux pistes se fait par ce passage couvert qui se fini en tunnel.

Image


Diverses vues

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Une cabine:

Image


Panoramas au sommet:

Image

Image

Voila pour la présentation générale. Un partie technique sera rajoutée par la suite.

Partie 2
Auteur de ce reportage : Raphaël B
Section écrite le 21/01/2009 et mise à jour le 21/01/2009
(Mise en cache le 23/08/2013)

Image

Sommaire :
Première partie: Partie technique et aménagements des gares
Deuxième partie : La ligne de sécurité
Troisième partie : Les véhicules

Première partie : Partie technique et aménagements des gares

    Administratif

  • Station : Sorenberg
  • Type d’installation : Telepherique
  • Nom de l'installation : Sorenberg-Brienzer-Rothorn
  • Principe : Va et vient

  • Année de construction : 1971
  • Constructeur : Von-Roll, Bell

  • Géographie
  • Altitude gare aval (G1) : 1248m
  • Altitude gare amont : 2288m

  • Technique

  • Saison d'exploitation : été / hiver
  • Longueur oblique : 2740m
  • Dénivelée : 1040 m
  • Débit descente :%
  • Pente Maxi :%
  • Pente Moyenne : 41,2 %
  • Portée maximale : 1500m
  • Débit :600 personnes/heure
  • Temps de Trajet :7,30 min
  • Vitesse d'exploitation : 8 m/s
  • Vitesse au passage des pylônes : 7 m/s
  • Emplacement Motrice : aval
  • Emplacement Tension câbles porteurs : aval
  • Emplacement Tension câbles tracteurs : amont
  • Nb Pylônes : 3
  • Nb Véhicules : 2
  • Constructeur cabines : CWA
  • Capacité par cabines : 80+1 places
  • Diamètre des câbles porteurs : 49mm
  • Résistance à la rupture : 36 Tonnes
  • Diamètre des câbles tracteurs : 36mm
  • Résistance à la rupture : 90 Tonnes
  • Diamètre des câbles lest : 36mm,
  • fabricant des câbles : Fatzer
  • Puissance du moteur principal : 1150 PS


- Il est à noter que comme tout les TPH de ce type, le câble tracteur n’est pas un seul câble en boucle épissure mais deux câbles distincts relié aux chariots de chaque cabines par une salade (pièce conique ou le câble est effilé puis rentré dans ce culot ou il est ajouté du métal en fusion pour solidariser le tout) .
Voici pour toutes les caractéristiques techniques.
Ce téléphérique d’ancienne générations et de conception classique toujours utilisé à l’heure actuel comportant pour l’époque une technologie ayant prouvé ça fiabilité, puisqu’il s’agit de la disposition des câbles , bi-câble porteur et, mono-tracteur dispositif Suisse mis au point par Von Roll. Cette disposition permet une stabilité accrue du chariot sur la voie de roulement et une meilleur emprise au vent.

la gare aval G1

Comme vous l’aurez constaté, les quais ne sont pas à la hauteur du niveau du sol , pour pallier à ce problème une rampe du côté de la voie 2 permet l'accès aux quais ainsi qu'au Hall d'entré .

La gare aval G1 situé à 1248m d’altitude Cette gare est de type motrice et tension c’est là que ce situe les contrepoids des câbles porteurs et le groupe moteur.
Elle abrite également les caisses des remontées mécaniques de la station, un point information, salle d’attente, lieu d’exposition. Son architecture est audacieuse, imposante, propre...

Image

Le poste de commande et de surveillance
Image

Le pupitre de commandes
Image
Depuis le pupitre l'on a une vue sur la totalité la ligne

la synoptique du TPH, un système ancien ou circule sur une règle graduée deux flèches représentant la position cabines ainsi que les différents éléments de lignes, et la distance par rapport aux gares
Image

Armoires de commandes
Image
Les différents automates, contacteurs , interrupteurs de commandes et autres indicateurs de surveillance.



La salle des machines situé à l'étage inférieur de la G1 .

Voici comment ce compose donc le treuil , le moteur couplé au réducteur qui lui est couplé à la poulie à double gorge.
Vue d'ensemble
Image

Image

Image

la liaison treuil et poulie ce fait par un accouplement élastique
Image

La marche de sécurité s’effectue par un moteur hydraulique dont le pignon de sortie s'engrènne directement à la poulie motrice par une couronne dentée.
Image

Cet auxiliaire hydraulique est raccordé à une pompe hydraulique qui est elle aussi raccordé par une liaison mécanique à un moteur thermique

Ensemble moteur thermique et pompe hydraulique de secours
Image

la pompe hydraulique

La centrale hydraulique alimentant les freins et à l'occasion le moteur auxiliaire de secours
Image

Les freins
Le freins de service
Image
c'est un frein à tambour

Détails freins de sécurité agissant directement sur la poulie
Image

Image

Ensemble poulie motrice à double gorge
Image



Ensemble poulie de renvoi à double gorge elle aussi.
Image

Le câble forment une double boucle croisée entre la poulie motrice et la poulie de renvoi


Système de déviation des câbles porteurs et des câbles tracteurs.

Déviation des porteurs grâce à des chaines de déviations montés sur des haricots
Image

Image

Le système de déviation des porteurs ainsi que la fosse aux contrepoids ce trouve à l'étage supérieur de la gare tout à l'opposé de la salle des machines , à l'avant de la gare

Voici une photo d'un contrepoids
Image

Les câble porteurs sont directement solidaire aux contrepoids sans câble de tension. Les câbles sont donc directement relié aux contrepoids grâce à un panier à salade.


Comme je l’ai mentionné précédemment c’est en gare amont G2 qu'est effectué la tension des tracteurs et l'ancrage des porteurs


Image

Ancrage des câbles porteurs et déviations du câble tracteur.

L'ancrage des câbles porteurs s'effectue juste derrière les quais en G2.

Tome d'ancrage Voie 1
Image

Haricot de déviation
Image

Image

Échantillons des différents câbles
Image

Deuxième partie : La ligne de sécurité

Un deuxième organe de sécurité est présent sur ce TPH , il s'agit d'une seconde ligne constitué d'un câble tracteur permettant d'entraîner une nacelle d'évacuation

Voici un schéma de la disposition des câbles, expliquant je l'espère ce système
Image

En G1
Ensemble du groupe moteur (motorisation thermique )
Image

Poulie motrice et poulies de renvoi côté ligne n°2
Image

Poulies retour tension par contrepoids en G1
Image

poulies de renvois retour
Image


En G2

Poulie de renvoi derrière les voies
Image

la nacelle de sauvetage
Image

Troisième partie : Les véhicules

Les cabines de forment octogonal caractéristiques du modèle Nova construites par le carrossier CWA sont très classique pour l'époque, leurs suspentes vert émeraude qui caractérise ce mythique TPH,
Image

Le chariot et ses 32 galets en tout et son frein de chariot
Image

Le frein de chariot
Image

L'intérieur d'une cabine
Image


Pupitre de commande
Image

En conclusion ce téléphérique bien qu'il ne soit plus de toute première jeunesse, ne fait pas son âge (approchant bientôt la quarantaine) et remplit à merveille son rôle d'ascenseur en alliant confort, rapidité et sécurité .
Je tiens à remercier toute l’équipe du téléphérique qui nous ont fait fait visiter cette installation.
J'espère que ce reportage vous a plu.


Voilà!





Contact - Mentions Légales - Cookies
Site déclaré à la CNIL sous le numéro 1173095
Page générée en 0.09353 secondes. 23 requete(s).
160 membres connectés sur les forums
Valid XHTML 1.0 Transitional 
©2003-2016 - www.remontees-mecaniques.net - Tous droits réservés