En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus
Bannière 23Bannière 25Bannière 35Bannière 20

 TPH V de la Grande Motte

Tignes (Espace Killy)

Von Roll

T3 ES
Mise en service en : 1975



Localisation(s)
Photo

Partie 1
Auteur de ce reportage : j'ib
Section écrite le 15/09/2010 et mise à jour le 04/05/2013
(Mise en cache le 14/07/2014)

Téléphérique de la Grande-Motte
Tignes (73)


Image


Bienvenue à Tignes

Tignes est une station de ski savoyarde composée de quatre villages, tous situés en Haute Tarentaise : Tignes-les-Brevières (1550 mètres), Tignes-les-Boisses (1800 mètres), Tignes-le-Lac (2100 mètres) et Tignes-le-Val-Claret (2100 mètres).

La station se compose de 37 remontées mécaniques (1 téléphérique, 1 funiculaire, 3 télécabines, 20 télésièges et 11 téléskis). Elles desservent au total 64 pistes dont 10 pistes noires, 18 pistes rouges, 35 pistes bleues et 1 piste verte.

Tignes fait partie du domaine skiable qui se nomme l'Espace Killy. Ce domaine regroupe les deux célèbres stations de ski, Tignes et Val-d'Isère. L'accès à Val-d'Isère depuis Tignes s'effectue soit par la télécabine de Tovière, soit par le télésiège des Tufs ou par les télésièges de Bollin et de Fresse. Quant à l'accès depuis Val-d'Isère, il s'effectue par le télésiège des Tommeuses ou par le télésiège Borsat Express.

A noter que Tignes est aussi réputé pour la pratique du ski d'été, effectué sur le glacier de la Grande-Motte, entre 2760 et 3460 mètres d'altitude, sur le sommet de l'Espace Killy. Depuis ce glacier, on jouit d'une vue imprenable sur les plus hauts sommets de Savoie : la Grande Casse, la Grande Sassière, le Mont Pourri, le Dôme de la Sache... Mais aussi sur toutes la chaîne du Mont-Blanc !

Deux remontées mécaniques gratuites sont également ouvertes l'été : la télécabine de Tovière et le télésiège de Palafour. La station est aussi reliée en été à Val-d'Isère depuis 2012.
On notera que Tignes a été élue en 2009, ville la plus sportive de France.

Avant la seconde guerre mondiale, le vieux village de Tignes était situé en contrebas de l'actuel au niveau de la vallée de l'Isère. En 1933, l'Etat décida de construire un barrage au sommet des gorges des Boisses mais les villageois Tignards et Tignardes ne le surent qu'en 1941. La construction fût commencée en 1946. En 1952, Tignes fût alors noyé lors de la mise en service du barrage. Et c'est à partir de 1956 que la station de sports d'hiver de Tignes naitra, plus en hauteur.

Grande Motte : La colonne du glacier

Le téléphérique de la Grande Motte a été construit en 1975. Le constructeur qui a été chargé de fournir l'appareil est Von Roll, entreprise aujourd'hui propriété du groupe Doppelmayr / Garaventa. Il s'agit du seul téléphérique de la station.
Le téléphérique est accessible depuis Tignes le Val Claret (2100 mètres) grâce à deux principaux axes : soit en empruntant le funiculaire du Perce Neige, ou en empruntant la chaîne formée par le TSD4B des Lanches et le TSD4 de la Vanoise.
Cette installation est utilisée en période hivernale pour desservir toutes les pistes du glacier car en effet les téléskis de ce dernier ne sont ouverts qu'en été. Tandis qu'en été il est plutôt utilisé pour désengorger les téléskis de Champagny et de 3500. Ce téléphérique est un peu comme la "colonne vertébrale" du glacier.
La ligne survole le glacier de la Grande Motte et arrive au point culminant de l'Espace Killy à 3456 mètres d'altitude. En amont, le sommet de la Grande Motte culmine à 3653 mètres. Il est à noter que le téléphérique est entièrement à l'extérieur du parc national de la Vanoise.

Ce téléphérique possède trois câbles par lignes : deux câbles porteurs et un câble tracteur, tous tenus par 8 cavaliers et un pylône.
Les câbles porteurs sont ancrés en gare amont, sur des tambours et sont tendus en aval grâce à des contrepoids. Ils sont déviés en aval par des chaînes de déviation jusqu'aux contrepoids.
Quant aux câbles tracteurs ils sont tendus en aval où se situe également le treuil de l'installation, composé de deux ensembles moteur-réducteur. Une poulie à double gorge permet d'animer le câble tracteur à la vitesse de 10 mètres par seconde. Dans cette configuration, la double gorge permet d'obtenir une meilleure adhérence du câble.

Côté ski, le téléphérique de la Grande-Motte dessert deux pistes :
-La piste noire Descente : Une longue et large pistes avec beaucoup de dénivelé. Elle arrive aux gares avals des téléskis de Rosolin.
-La piste rouge Glacier : Piste principale du secteur (Glacier). Elle rejoint le départ du télésiège du Panoramic.

Voici sa situation sur le plan des pistes :

Image

Caractéristiques

Caractéristiques Administratives

TPH-Téléphérique bicâble à va et vient : GRANDE-MOTTE
Exploitant : STGM
Constructeur : Von Roll
Année de construction : 1975

Caractéristiques d'Exploitation

Saison d'exploitation : Hiver et été
Vitesse d'exploitation : 10 m/s
Vitesse au passage du pylône : 5,2 m/s
Débit : 1100 p/h
Capacité : 115 + 1 personnes
Temps de montée : 5 min

Caractéristiques Géométriques

Altitude aval : 3034 mètres
Altitude amont : 3456 mètres
Dénivelée : 421 mètres
Longueur développée : 1696 mètres
Pente maximale : 55 %
Pente moyenne : 0 %

Caractéristiques Techniques

Gare motrice : Aval
Gare tension des câbles porteurs : Aval
Gare tension du câble tracteur : Aval
Gare d'ancrage des câbles porteurs : Amont
Nombre de pylône : 1
Nombre de cavaliers : 8 X 2
Sens de montée : Dans les deux sens
Nombre de cabine : 2
Equipements électriques : Semer
Type de tension des câbles porteurs : Contrepoids
Hauteur maximale de la ligne : 152 mètres

Ligne et infrastructures de la Grande Motte

Gare aval :

La gare aval est la station motrice de l'installation et tension des câbles porteurs et tracteurs. Cette tension est effectuée par un contrepoids.
L'infrastructure est située à 3034 mètres d'altitude, sur un sol rocheux à proximité des gares amonts du funiculaire du Perce-Neige, et des télésièges de la Vanoise, du Panoramic, ainsi que de la Leisse.

La gare aval sur son rogon rocheux
Image

La gare aval vue depuis la passerelle d'accès au funiculaire
Image

Autres vues de la gare
Image

Image

Image

Image

Image

L'embarquement
Image

La ligne :

La ligne est longue de 1696 mètres et se compose d'un seul pylône treillis. Les hauteurs de survol sont assez importantes (notamment sur la partie située en aval du pylône) ce qui est souvent le cas sur ce type de remontée. En effet, on atteint à un moment 152 mètres.

Vue sur la ligne depuis l'arrivée du funiculaire
Image

En avant sur la ligne
Image

Un des huit cavaliers de la ligne
Image

On continue
Image

Croisement avec les TKE2 de Rosolin
Image

Survol de la partie la plus haute de la ligne à 152 mètres de hauteur
Image

En approche du milieu de la ligne et de la cabine
Image

Croisement avec l'autre cabine
Image

On continue
Image

En approche du P1
Image

P1
Image

Image

Image

On continu sur la dernière partie de la ligne, assez plate
Image

Image

Image

Arrivée en gare amont
Image

Image

Une poulie de retour du câble
Image

Gare amont :

La gare amont est la station retour de l'installation. Notons que c'est ici que sont ancrés les câbles porteurs de l'installation.
Enfin, la gare amont est le sommet de l'Espace Killy.

Image

Les tambours d'ancrage des câbles porteur en premier plan et vue de la gare depuis l'amont
Image

Les tambours d'ancrage des câbles porteurs et le poste de vigie juste en dessous
Image

Autres vues de la gare amont
Image

Image

En partant sur la piste noire Descente
Image

Au coeur de la Grande Motte

Station motrice (3034 mètres) :

La poulie motrice à double gorge
Image

Image

Image

Un des deux moteurs principal électrique
Image

Le moteur thermique de secour
Image

Un contrepoid effectuant la tension des câbles proteurs
Image

Les cabines et les chariots

Le téléphérique de la Grande-Motte est équipé de deux cabines pouvant accueillir jusqu'à 115+1 personnes (115 passagers plus un conducteur). Cette capacité permet de faire atteindre le débit de 1100 personnes par heure au téléphérique.
La cabine du côté de gauche est une cabine Swoboda de 1993 et celle de l'autre côté est une Varos de CWA datant de 2003. Dans la pratique, l'embarquement et le débarquement sont facilités dans la Swoboda (du fait de la position des portes, du poste de conduite et des séparations à l'intérieur de la cabine), tandis que l'aménagement intérieur de la Varos se révèle guère commode.

L'ancienne cabine Von Roll
Image

La cabine Swoboda arrivant à quai
Image

La même cabine vue depuis les téléskis de Rosolin
Image

Croisement de deux cabines
Image

Une cabine vue de dessous
Image

Vue depuis la piste rouge Glacier
Image

Une cabine à quai
Image

Les commandes dans les cabines
Image

La plaque du constructeur
Image

Les cabines sont reliés aux câble grâcex à un chariot composé de douze galets et de un frein par câble porteur. Elles sont reliés au câble tracteur par deux simples petites pinces fixes.

Image

Les freins de chariot
Image

Le téléphérique de la Grande-Motte depuis les pistes

La gare amont depuis les pistes avec le massif du Mont-Blanc en arrière plan
Image

Image

Portée pylône 1 - gare amont
Image

Le pylône 1 depuis le fil neige de la Corniche
Image

Le pylône 1 depuis la piste noire Descente
Image

D'un peu plus bas
Image

Partie milieu de la ligne - pylône 1
Image

La ligne survolant le rognon rocheux
Image

Zoom sur l'arrivée de la cabine en gare depuis l'embarquement au téléski de Champagny
Image

Un avenir pour Grande Motte ?

En guise de conclusion, le téléphérique de la Grande Motte assume bien ses 36 ans d'exploitation. C'est pour ça que la STGM a décidé cet été de le renover. Toute la tête du pylône a été rénovée. Les galets, la tête du pylône, et le support où passe le chariot au passage du pylône.
De plus la machinerie a été refaite à neuf (elle a été repeinte). Pour le moment il n'y a aucun projet de remplacement.
Suite au déraillement du téléphérique du mois de Décembre 2011, la STGM a décidé de mettre en place une nacelle de secours.

Image

Je tiens à remercier le conducteur du téléphérique pour avoir eu la gentillesse de me faire visiter les commandes, la salle des machines et aussi pour ses explications. Merci aussi à la STGM pour l'autorisation de publication des photos.

J'ib, Juillet 2012

Photos : J'ib
Texte, bannière et mise en page : J'ib
Date des photos : Juillet 2010, 25 Avril 2011, 18,20 et 21 Juin 2011, 10 Juillet 2011, 14 et 15 Ocobre 2011, 11 Octobre 2012 & 7 Novembre 2012





Appareils en relation :





Contact - Mentions Légales - Cookies
Site déclaré à la CNIL sous le numéro 1173095
Page générée en 0.09385 secondes. 41 requete(s).
74 membres connectés sur les forums
Valid XHTML 1.0 Transitional 
©2003-2016 - www.remontees-mecaniques.net - Tous droits réservés