En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus
Bannière 3Bannière 36Bannière 35Bannière 24

 TPH V du Teide

Ténérife

Doppelmayr

T3 ES
Description rapide :
Le point culminant de l’Espagne est situé sur l’ile de Ténérife dans l’archipel des Canaries. Il s’agit du volcan del Teide dont le cratère culmine à 3718 mètres d’altitude. Depuis 1971, un téléphérique facilite l’ascension de ce volcan actif. Au fil des années, cet appareil est devenu l’une des attractions principales de l’ile. Et en 1999, Doppelmayr rénova entièrement l’installation afin de garantir une exploitation de qualité. Voici une visite magnifique au cœur du parc national del Teide, site inscrit sur la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO.

Mise en service en : 1971



Localisation(s)
Photo

Auteur de ce reportage : rodo_af
Section écrite le 12/08/2013 et mise à jour le 10/09/2013
(Mise en cache le 10/09/2013)

Image


Ténérife - îles Canaries

Les îles Canaries sont l’une des dix-sept communautés autonomes d’Espagne. Elles sont situées dans un archipel atlantique, à quelque 150 km au nord-ouest du Maroc et à plus de 1000 km du sud de l'Espagne.
L'archipel fait partie de la Macaronésie, un ensemble géographique regroupant les îles volcaniques des Canaries, l'archipel de Madère, l'archipel des Açores et les îles du Cap-Vert.
Il est divisé en deux provinces, définies comme régions ultrapériphériques par l'Union européenne : Las Palmas et Santa Cruz de Ténérife.

Localisation de l’archipel :

Image


Ténérife est la plus grande île de cet archipel mais aussi la plus haute.
Ses 1 million d’habitants font d'elle l'île la plus peuplée d'Espagne et la plus urbanisée et cosmopolite des îles Canaries. Sa capitale Santa Cruz de Ténérife, est également co-capitale, depuis 1927, de la communauté autonome des îles Canaries avec Las Palmas de Gran Canaria.
Son économie est essentiellement tournée vers le tourisme, avec plus de cinq millions de visiteurs par an, elle constitue l’une des premières destinations touristiques en Espagne.
A noter que Ténérife comporte deux sites inscrits sur la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO : au centre, le parc national du Teide et au nord-est, la ville de San Cristóbal de La Laguna.

Localisation de Ténérife :

Image


Le Teide

Le pic du Teide est un volcan qui à 3718 mètres d'altitude constitue le point culminant de l'Espagne, dépassant d'environ 300 mètres l'Aneto, plus haut sommet des Pyrénées espagnoles, et d'environ 240 mètres le Mulhacén, plus haut sommet de l'Espagne continentale. Bien que sa dernière éruption remonte du 18 au 27 novembre 1909 ce volcan est toujours considéré par les volcanologues comme actif, et classé de type « rouge ».
La montagne est constituée d'un cône volcanique en forme de pain de sucre reposant sur le plancher de la caldeira de las Cañadas en fer à cheval ouverte sur l'océan et situé entre 2000 et 2200 mètres d'altitude. Le Teide mesure huit kilomètres de diamètre à sa base pour un volume de 150 à 200 km 3.

Localisation du volcan del Teide :

Image

Bienvenue dans le parc national del Teide,
Image

Quelques vues d’approches pour arriver au téléphérique,

Image

Image


Le téléphérique del Teide

Le téléphérique del Teide facilite l'accès au sommet du Teide. En effet la gare amont dépose les visiteurs à 200 mètres de dénivelé du cratère sommital
L’ascension finale s’effectue via un chemin tracé, mais une autorisation doit être obtenue au préalable à Santa Cruz afin d'effectuer la montée des derniers mètres. En effet, cette partie étant protégée, les autorités s'organisent pour y limiter le nombre de visiteurs par jour.

L'histoire du téléphérique commence en 1929 lorsque l'avocat Andres Gonzalez Arroyo Chavez, inspiré par les installations allemandes du Zugspitze, envisage la construction d’un téléphérique au Teide et d’y financer toutes les dépenses.
Ce projet est devenu plus concret lors de la création, le 15 octobre 1959, de la Sociedad Teleférico del Pico de Teide S.A. ; société qui avait alors pour but de disposer des terrains nécessaires, d’effectuer la construction de l’appareil, puis de géré l’exploitation du téléphérique.
Les travaux débutèrent réellement en 1965, et l’entreprise fût rendu extrêmement difficile en raison des conditions climatiques et de la difficulté d’approche du site, notamment pour y acheminer le matériel nécessaire.
Finalement le téléphérique del Teide fût inauguré le 24 avril 1971 et connu le succès parallèlement au développement touristique de l’île.

Afin de pérenniser l’installation, l’exploitant entrepris une rénovation complète de l’appareil qui se déroula entre 1998 et 2000.
Par étapes successives, l’ensemble de l’appareil fût ainsi moderniser et nous parlons aujourd’hui d’un téléphérique de seconde génération.
Avec les années, le téléphérique del Teide est devenue une étape incontournable pour les millions de touristes qui visite l’île de Ténérife tous les ans. Un départ à lieu systématiquement toutes les 10 minutes et il est vivement conseillé de réserver une place via le site web de l’exploitant.
L’appareil est ouvert tous les jours de l’année. Il est à noter que, l’hiver, l’exploitation peut être perturbée par la forte présence de glace et de givre, ainsi que dès que le vent d’altitude est supérieur à 80 km/h.


Pour plus d’information : Teleférico del Teide / Historique complet du téléphérique

Les photos ont été prises le 21 juin 2012

Les caractéristiques de l’installation :

* Caractéristiques administratives :
TPH - Téléphérique à va-et-vient : del Teide
Exploitant : Sociedad Teleférico del Pico de Teide S.A.
Constructeur : Doppelmayr
Année de construction : 1971
Année de rénovation : 1999

* Caractéristiques d’exploitation :
Saison d’exploitation : Annuel
Horraire d'exploitation : 09h à 17h
Vitesse maximale en service : 8 m/s
Vitesse maximale moteur de secours : 3,50 m/s
Durée du parcours : 8 min
Débit par sens : 290 p/h
Tarif en 2012 (aller/retour) : 25 €

* Caractéristiques géométriques :
Altitude gare aval : 2356 m
Altitude gare amont : 3555 m
Dénivelé : 1199 m
Longueur : 2482 m

* Caractéristiques techniques :
Gare motrice : Aval
Gare tension du câble porteur : Aval
Gare tension du câble tracteur : Amont
Type de tension : Contrepoids
Nombre de pylônes : 4

* Caractéristiques des câbles :
Constructeur : Fatzer
Longueur : 2 x 2550 m
Diamètre du câble tracteur : 27 mm
Diamètre du câble porteur : 52 mm
Poids du câble tracteur : 2,59 kg/m
Poids du câble porteur : 15,40 kg/m

* Caractéristiques des véhicules :
Constructeur : Cwa
Capacité : 35 + 1 Personnes
Nombre de véhicules : 4 (2 cabines hiver, et 2 cabines été)
Nombre de galets du chariot : 10


La gare aval :

La gare aval est installée le long de l’unique route qui traverse l’île par le centre et traverse le parc national del Teide. Le bâtiment, installé à 2356 mètres d’altitude, dispose d’un magasin de souvenirs et d’un restaurant.
Techniquement il s’agit de la station motrice, la machinerie étant présente au sous-sol, et la station tension du câble porteur.


Différentes vues autour de la gare aval,
Image

Image

Image

Approche du bâtiment avec des photos vues de face,
Image

Image

Vues des quais,
Image

Image

L’entrée du bâtiment,
Image

La billetterie et les recommandations,
Image

Le titre de transport,
Image

On y trouve un magasin de souvenirs, qui vend notamment des photos des visiteurs et un restaurant,
Image


La salle des machines :


L’appareil, mécaniquement a été complètement rénové en 1999 par l’entreprise Doppelmayr.
Le principe retenu pour le téléphérique del Teide est que tout les éléments sont doublés. L’exploitant, contenu de son isolement géographique, souhaite être le plus autonome possible afin de prévenir tout incident qui générait au bon fonctionnement de l’installation.
Pour information, les deux moteurs électriques sont mis en services par alternance tous les mois.
Pour parer à des problèmes électriques, le téléphérique est équipé de deux générateurs totalement indépendants et autonomes l’un de l’autre.
Le moteur de secours fonctionne au gasoil à une vitesse maximale de 3,50 m/sec.


Le poste de conduite,
Image

Les pupitres de contrôle du téléphérique,
Image

Image

L’armoire électrique,
Image

L’écran de contrôle,
Image

Présentation des câbles par l’entreprise Fatzer,
Image

Vue d’ensemble de la salle des machines,
Image

Image

Image

Le moteur électrique 1, et le radiateur d'huile du réducteur 1,
Image

Le moteur électrique 2, et le radiateur d'huile du réducteur 2,
Image

Le réducteur 2, le moteur hydraulique de secours,
Image

Le générateur électrique, et entrainement de la pompe hydraulique de secours,
Image

La centrale des freins, et la pompe hydraulique de secours,
Image

Les différents éléments de maintenance,
Image

Image

Le contrepoids effectuant la tension d'un câble porteur,
Image


La ligne :


La ligne, longue de 2482 mètres, est composée de 3 pylônes d’une hauteur de 50 mètres, et d’un dernier élément haut de 25 mètres.
Après la rénovation technique de l’appareil, il a été nécessaire de construire de nouveaux pylônes afin de remplacer ceux de la première génération. Afin de perturber le moins possible l’exploitation, il a été décidé de construire les nouveaux éléments par-dessus les anciens. Puis une fois les branchements fait, les vieux pylônes ont été démontés. Ce chantier particulier a eu lieu lors de l’hiver 2007-2008.


Schéma d’explication de la méthode utilisée pour construire les nouveaux pylônes en perturbant le moins possible l’exploitation,
Image

Le départ : vue du quai,
Image

Départ progressif de la cabine,
Image

Image

Image

Image

Image

Approche du pylône P1,
Image

Pylône P1,
Image

Image

Vue d’ensemble du pylône P2,
Image

Le croisement…
Image

…des cabines,
Image

Pylône P2,
Image

Image

Image

Au sol : vestige d’un ancien pylône,
Image

Pylône P3,
Image

Pylône P4,
Image

Tête de pylône du P4,
Image

Approche progressive de la cabine,
Image

Image


La gare amont :


La gare amont est installée au pied du cratère sommital, à 3555 mètres d’altitude. Lors des travaux de rénovation de l’appareil, effectué en 1999, il est à noter que les quais ont été complètement couverts et la station amont isolée de l’extérieur. Ceci était devenu obligatoire pour une exploitation quotidienne durant la saison hivernale.
Techniquement la G2 est la station tension du câble tracteur.


Vue d’ensemble de la gare amont. Sur la gauche le sommet del Teide,
Image

Différentes vues de la gare amont,
Image

Image

Approche progressive de la cabine,
Image

Image

Sous la cabine, on distingue la tuyauterie qui vide les cuves d’eaux,
Image

Vues extérieures du bâtiment,
Image

Image
Photo collection de Rafael Cedrés Jorge

Vue extérieur lointaine de la gare amont,
Image

Panneau d’information touristique concernant le volcan du Teide,
Image

Le sommet du Teide qui culmine à 3718 mètres d’altitude, point culminant de l’Espagne,
Image

L’entrée et la sortie du bâtiment,
Image

Le contrôle des titres de transport et la salle d’attente à l’embarquement,
Image

Image


La partie technique de la gare amont :

Vues d’ensemble de la structure,
Image

Image

Tomme d'ancrage d'un câble porteur,
Image

Le contrepoids du câble tracteur,
Image

Le poste de conduite amont,
Image

On y trouve une armoire électrique,
Image


Les cabines :


Le téléphérique est équipé de deux cabines de 35 places construites par le carrossier suisse Cwa. Elles disposent, sous la caisse, de plusieurs réservoirs destinés à acheminer et ramener les eaux propres et usées au sommet.
Les cabines ont abandonné la livré rouge des années 1970, pour adopter un bleu marine très réussi.
Concrètement l’exploitant dispose de 4 cabines. Une alternance a lieu tous les 6 mois. Nous trouvons ainsi deux cabines « été », et deux cabines « hiver ».


Petites maquettes des différentes générations de cabines,
Image

La première génération de cabines : en service de 1971 à 1999,
Image
Photo collection de Rafael Cedrés Jorge

Différentes vues extérieures des cabines actuelles…
Image

…construites par le suisse Cwa,
Image

Image

Image

Image

Sous la cabine, vous remarquez les robinets des cuves,
Image

La cabine accueille 35 personnes, plus un cabinier. Deux banquettes rabattables offrent quelques places assises,
Image

Image

L’échelle d’accès au toit de la cabine,
Image

Le poste de contrôle du cabinier,
Image

Le frein manuel d’urgence,
Image

Les commandes embarquées,
Image

Image

Le toit de la cabine,
Image

Image

Le chariot à 10 galets,
Image


Autres photos :

Quelques belles photos de l’installation,
Image

Image

Image


La ligne en descente :

Image

Approche du pylône P4. En arrière fond, l’océan Atlantique,
Image

P4,
Image

Pylône P3,
Image

Image

Pylône P2,
Image

Croisement des cabines,
Image

Image

Image

Pylône P1,
Image

Image

Approche de la gare aval,
Image

Image

Image


Autres photos :

Le téléphérique est également accessible à pied via des sentiers de randonnées,
Image

Quelques vues du parc national del Teide,
Image

Image

Dernière photo présentant le volcan del Teide,
Image


Image

:)/>

Texte & Photos : Rodo_Af
Lien vers le forum de discussion : http://www.remontees-mecaniques.net/forums/index.php?showtopic=18482





Contact - Mentions Légales - Cookies
Site déclaré à la CNIL sous le numéro 1173095
Page générée en 0.0951 secondes. 23 requete(s).
125 membres connectés sur les forums
Valid XHTML 1.0 Transitional 
©2003-2016 - www.remontees-mecaniques.net - Tous droits réservés