En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus
Bannière 15Bannière 41Bannière 16Bannière 23

 TPH V Gemmibahn

Leukerbad - Loèches les Bains

BMF Bartholet

T2 ES
Description rapide :
Le téléphérique à va-et-vient du Gemmipass est une ligne touristique historique du village haut-valaisan de Loèches-les-bains. Reconstruit en 2012 par BMF, l'appareil au tracé audacieux a conservé les bâtiments d'origine de l'ancien téléphérique grâce à un série d'adaptations astucieuses.

Mise en service en : 2012

Suivre la discussion sur le forum


Localisation(s)
Photo

Auteur de ce reportage : Artsinol
Section écrite le 05/11/2014 et mise à jour le 06/11/2014
(Mise en cache le 07/11/2014)

Je vous présente un reportage sur le téléphérique Gemmibahn à Leukerbad , une construction BMF.

Sauf mention contraire, toutes les photos sont de Snowloup que je remercie.


Image





Image

^^ Cliquez sur le logo pour la description de la station. ^^


La Gemmi : une paroi infranchissable ?

Derrière Leukerbad (Loèche-les-Bains en français) se dresse la Gemmi: une paroi de 900 m qui semble infranchissable aux yeux de celui qui arrive dans la localité. Mais il y a dans cette paroi un sentier vertigineux qui existe depuis l"époque romaine et qui permet, par le Gemmipass, de relier la canton du Valais (Leukerbad) au canton de Berne (Kandersteg). Ce trajet impressionnant sur sa partie sud a vu passer de nombreux personnages célèbres comme Mark Twain, Lénine et Goethe qui a écrit dans le récit de son passage : "Nous voyions devant nous cette Gemmi, dont on fait des descriptions si terribles".
Actuellement le versant sud (valaisan) est un sentier assez large et bien aménagé alors que du côté nord, dont la pente est beaucoup plus douce, il existe un vrai chemin.
A noter qu'un hôtel a été construit dès 1878 au sommet du Gemmipass; il n'était accessible qu'à pied ou à dos de mulet jusqu'à la construction du premier téléphérique.

Le Gemmipass (2.314 m) qui offre un splendide panorama sur les Alpes valaisannes est très fréquenté. C'est un col assez large où peuvent être pratiquées de nombreuses activités aussi bien estivales qu'hivernales.
En été des randonnées sont possibles en direction de Kandersteg et du Wildstrubel (3.244 m). De beaux chemins existent aussi sur le Lämmerenboden (plateau du Lämmeren), Un peu en-dessous du col, du coté nord, on trouve un lac, le Daubensee (2.205 m) qui est relié au col par un petit téléphérique de 8 places construit en 2003, qui a remplacé un télésiège fixe 2 places de 1980.
En hiver ces endroits offrent de nombreuses possibilités de randonnées à pied ou en raquettes. Il s'agit également d'un beau domaine pour la pratique du ski de randonnée et du ski de fond (notamment sur le Daubensee gelé).

Image
Leukerbad et la paroi de la Gemmi

Image
La paroi de la Gemmi et, en regardant bien, les 2 cabines du téléphérique

Le téléphérique du Gemmipass : petit et vertigineux

C'est en 1956 qu'est née l'idée de relier Leukerbad au Gemmipass par une remontée mécanique. Rien que l'idée d'une construction sur une telle paroi était impressionnante mais effectivement c'est l'année suivante qu'a été construit un petit téléphérique Von Roll de 20 places.
Le dénivelé est énorme: un premier pylône est situé peu après la gare aval et après une très longue portée le téléphérique passe sur le P2, un petit pylône construit sur un éperon rocheux avant une dernière portée plus courte pour rejoindre la station amont.
Le téléphérique permet pour la première fois un accès aisé à l'hôtel situé au Gemmipass. Après quelques années d'exploitation, différents itinéraires de ski de fond et des sentiers pour raquettes ont été créés dans les alentours.

Image : klumper.blogspot.it

Image
Le premier téléphérique du Gemmipass

L’activité au Gemmipass est très importante pour le tourisme à Leukerbad, qui devient de plus en plus célèbre pour ses bains thermaux et pour le ski alpin, avec la création du domaine skiable de Torrent. Importante en hiver, l'activité au Gemmipass l'est encore plus en été avec une offre diversifiée de randonnées.
En 1971 le téléphérique et l'hôtel sont repris par Severin Loretan de Leukerbad. La famille Loretan décide en 1975 de rénover partiellement le téléphérique et de l'équiper de nouvelles cabines CWA d'une capacité plus importante: 30 places. Ceci permet de faire passer le débit horaire à 280 personnes par heure.
En 1994 la concession vient à échéance et des travaux de rénovation sont effectués pour sa prolongation: ceux-ci concernent la motorisation, les freins et la ligne de secours.

Images : www.panoramio.com

Image
Le téléphérique du Gemmipass avec les nouvelles cabines de 1975, (Michael Kunze)

Image
avec la station aval,

Image
et en ligne avec Leukerbad à l'arrière-plan.


Le nouveau téléphérique: un projet attendu

La société Gemmi Bahnen AG (de même que l'hôtel-restaurant Wildstrubel situé au Gemmipass, qui est maintenant un bâtiment très moderne depuis qu'il a été reconstruit en 1998) appartient toujours aux descendants de Severin Loretan. A l'approche de la nouvelle échéance de la concession en 2014 et devant une installation vieillissante malgré les rénovations, la famille Loretan - qui veut aussi augmenter le débit de l'installation - décide dans le courant de 2010 de construire un nouveau téléphérique, ce qui se concrétisera en 2012.


Images :Gemmi.ch

Image
Le projet de nouvelle cabine

Image
Le projet de transformation de la gare aval

Image
Le projet de transformation de la gare amont


Bien que les travaux de construction de nouveau téléphérique ne soient pas des plus aisés, une planification détaillée entamée 2 ans à l'avance a permis de les réaliser en 3 mois et demi, ce qui constitue un vrai record. L'ancien téléphérique a effectué son dernier voyage touristique le 19 mars 2012, jour du début des travaux, et la nouvelle installation a été mise en service au début du mois de juillet.
Après la fin de son usage public et avant d'être démonté, l'ancien téléphérique a servi au transport des matériaux vers la gare amont. Par ailleurs un téléphérique de chantier a été installé entre la gare amont et l'éperon rocheux où se situe le seul pylône de la nouvelle ligne. Le montage de ce pylône a également nécessité l'utilisation d'un hélicoptère grand format Kamov.

Les gares de l'ancien téléphérique ont été conservées comme symboles de cette remontée historique.
Pour ce qui est de l'extérieur, leur couleur a seulement été changée de blanc en orange. Les anciens logos de la Gemmi ont éré remplacés par le nouveau logo des Gemmi-Bahnen, identique à celui des Torrent-Bahnen, avec toutefois leurs noms respectifs. Sur le fronton de la gare aval a été conservée l'année de construction du premier téléphérique, 1957.
Si la structure des gares n'a pas été modifiée, les travaux intérieurs ont été très importants, la nouvelle installation étant sur de nombreux points très différente de l'ancienne.


Images Desepibus.ch

Image
Chantier de la gare aval

Image
Chantier de la gare amont

Les caractéristiques

Caractéristiques administratives

TPH V- Téléphérique à va-et-vient : Leukerbad - Gemmipass
Exploitant : Gemmi Bahnen AG, Leukerbad
Constructeur : Bartholet Maschinenbau Flums
Constructeur des cabines : Carvatech (Autriche)
Année de construction : 2012


Caractéristiques d’exploitation

Saisons d'exploitation : hiver / été
Capacité par véhicule : 36 personnes (35 + 1)
Débit à la montée : 380 personnes/heure
Débit à la descente : 380 personnes/heure
Vitesse d'exploitation maximale : 10 m/s

Caractéristiques géométriques

Altitude aval : 1424 m
Altitude amont : 2344 m
Dénivelée : 920 m
Longueur développée : 1738 m
Pente maximale : 100%

Caractéristiques techniques

Nombre de véhicules : 2
Nombre de pylônes : 1
Emplacement tension du câble tracteur : aval
Type de tension : à contrepoids
Emplacement motrice : amont
Sens de montée : droite
Electronique : Frey AG Stans
Constructeur des câbles : Teufelberger (Autriche)
Nombre de câbles : 2 porteurs par voie (avec fibres optiques) et 1 tracteur
Diamètre des câbles : porteurs 42 mm - tracteur 26 mm


Situation sur le plan de pistes

Image

Le téléphérique du Gemmipass est situé de l'autre côté de Leukerbad par rapport aux remontées de Torrent. Sa gare aval se trouve à côté du Winterpark Erli, un petit domaine skiable pour débutants, composé de 2 télécordes et d'un téléski à enrouleurs, et à proximité des établissemenst thermaux.



Infrastructures de la Gemmibahn :

Pour la réalisation de cette importante remontée, la famille Loretan a opté pour le constructeur helvétique en plein développement «Bartholet Maschinenbau Flums» qui, en collaboration avec le constructeur autrichien de cabines Carvatech, a réalisé un beau travail. Comme souvent, Carvatech a fait appel au designer Christian Natschläger pour le dessin de très belles cabines panoramiques. Celles-ci comptent 5 places de plus que les anciennes et associent les 3 couleurs de Leukerbad: le rouge, le jaune et le bleu.

La nouvelle installation ne comporte qu'un pylône, situé à proximité du P2 de l'ancien téléphérique. L'ancien P1 qui était situé peu après la gare aval a été supprimé. Chaque voie comporte 2 câbles porteurs (il n'y en avait qu'un sur le téléphérique précédent). Les deux gares disposent de quais mobiles et il est intéressant de noter que l'écartement entre les voies n'est que de 2m40 dans les gares alors qu'il est de 12 m au niveau du pylône.
Les câbles porteurs sont fixés sur des tambours d'ancrage dans les 2 gares (avec une tension de 60 tonnes en aval et 57 tonnes en amont). Le câble tracteur est une boucle épissurée dont la tension est assurée par contrepoids en gare aval.
La station amont est motrice et dispose d'une ligne de secours.

Le nouveau téléphérique a un débit de 380 personnes/heure dans chaque sens soit 100 de plus que le précédent.


La gare aval

La gare aval est située au nord-ouest de Leukerbad dans le quartier de Lischelier. Elle dispose d’ un grand parking.

Image
La gare aval

Image
Vue de face avec l'inscription "1957"


Image
Vue latérale

Image
Les cabines de l’ancien appareil

Image
Cabine à l'arrivée en gare

Image
Entrée dans la station

Image
Zone d'attente

Image
Plate-forme d’embarquement / débarquement mobile

Image
Cabine en station

Image
Le logo de BMF

Image
Les nombreuses protections empêchent de voir les câbles, les sabots et le chariot en station !

Image
Le départ

La ligne

Cette ligne fait sans nul doute partie des plus impressionnantes qui existent, surtout avec la vue que procurent les cabines panoramiques. La première portée est spécialement longue alors que, depuis la seconde, la gare amont semble inaccessible.

Image
Le départ (on distingue encore les massifs du P1 de l'ancien téléphérique)

Image
La gare aval vue depuis la cabine

Image
Première portée impressionnante

Image
Survol de la forêt d'Almei

Image
Début de la pente plus marquée

Image
La portée sur la paroi de la Gemmi

Image
Panorama sur le haut de la vallée de la Dala

Image
Vue lointaine sur la cabine descendante

Image
Cabine à l'approche

Image
Vue sur Leukerbad

Image
La plus forte déclivité

Image
Le pylône sur un éperon rocheux

Image
Approche du pylône

Image
Au passage du pylône, la cabine doit rallentir à cause des balancements liés au changement d'inclinaison

Image
La deuxième portée

Image
Au milieu de la deuxième portée

Image
Leukerbad et le pylône

Image
Dernière partie de la ligne

Image
La gare amont

Image
Arrivée en amont

Image
Vue sur la forte inclinaison du câble et sur le quai mobile

Image
La ligne vue depuis la gare amont

La gare amont

Cette gare n'est pas à conseiller aux personnes sujettes au vertige car on se retrouve au dessus du vide et la petite taille de la gare rend ceci encore plus impressionnant.
Cette gare contient l'unité motrice (moteur principal et moteur de secours). Elle abrite également une nacelle de secours et son entraînement spécfique. En cas de problème technique grave, le plan de secours de l'installation prévoit une évacuation verticale sur les 500 premiers mètres de ligne à partir de la gare aval. Pour le reste de la ligne, soit environ 1200 m, l'évacuation se fait par la nacelle de secours qui peut être mise en ligne en 20 minutes.


Image
La sortie

Image
Vue latérale

Image
On voit que les sabots (et la cabine qui est en gare) débordent de la structure du bâtiment

Image
Les gares amont du TPH Gemmipass et du TPH8 Daubensee (qui est la récupération de la gare de l'ancien TSF2 Daubensee)

Image
L’autre côté de la gare amont

Les cabines

Le design de Christian Natschläger pour ces cabines panoramiques Caravatech est vraiment très réussi. Des vitres fumées noires couvrent pratiquement toute la hauteur des parois (avec une inscription verticale "Gemmi-Bahnen"). Les 3 couleurs représentatives de Leukerbad sont présentes: le rouge sur les parties supérieures et inférieures, un bandeau bleu sur le bas des faces avant et arrière et enfin une suspente jaune qui ne passe pas inaperçue.
D'un point de vue technique, il faut noter qu'il n'a pas de frein de chariot.

Image
Zoom sur une cabine en début de ligne avec le téléski Erli dans le fond

Image
Cabine vue de profil lors du croisement sur la ligne

Image
Cabine en sortie de gare amont

Image
Gros plan sur la suspente et sur le chariot qui est partiellement sur les sabots de la gare amont

Autres Photos

Image
A côté de la gare amont, l'hôtel-restaurant Wildstrubel et sa grande terrasse panoramique.
Sur la gauche, le Daubenhorn (2942 m) tout proche et sur la droite au loin le Wildstrubel (3244 m)

Image
Depuis le Gemmipass, une cabine et la station de Leukerbad. Au loin, les hauts sommets des Alpes valaisannes.

Image
Zoom sur le pylône (la gare aval est partiellement visible en bas à gauche)



Conclusion

Cette ligne est historique pour la station de Leukerbad et elle fait aussi une petìt peu partie de l’histoire des remontées mécaniques du Valais.
La manière dont a été géré son remplacement est un très bel exemple d'un investissement parfaitement réussi.

Site internet: www.gemmi.ch. Vous pourrez notamment y découvrir des centaines de photos des travaux de construction du nouveau téléphérique (rubrique bahn/téléphérique, section "bauverlauf").

Fin de ce reportage. A bientôt.

Proposé par Artsinol avec les photos de SnowLoup, et des textes remaniés par Benbel



Suivre la discussion sur le forum


Appareil en relation :





Contact - Mentions Légales - Cookies
Site déclaré à la CNIL sous le numéro 1173095
Page générée en 0.10937 secondes. 26 requete(s).
123 membres connectés sur les forums
Valid XHTML 1.0 Transitional 
©2003-2016 - www.remontees-mecaniques.net - Tous droits réservés