En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus
Bannière 5Bannière 19Bannière 7Bannière 2

 TSCD6-8 de l'Étale

La Clusaz (La Clusaz-Manigod)

Poma

T3 ES


Localisation(s)
Photo

Auteur de ce reportage : Geofrider
Section écrite le 25/10/2008 et mise à jour le 06/09/2012
(Mise en cache le 23/08/2013)

Image


La Clusaz, est une station de Haute-Savoie située non loin d’Annecy dans. Située dans le massif des Aravis, et au pied du col des Aravis, cette station possède un domaine skiable compris entre 1100 mètres d’altitude et 2477 mètres d’altitude. Le domaine skiable de la Clusaz totalise 132 kilomètres de pistes. En 2007, la SATELC, entame la rénovation du massif de l’Etale. De cette rénovation verra le jour, le premier Télémix de Haute-Savoie.

La Clusaz tire son nom du mot « cluse » qui veut dire, un chemin ou un défilé resserré entre deux montagnes. Le village à ses débuts était particulièrement pauvre et ne permettait la culture que de certaines céréales ou végétaux. Le village tirait quelques richesses de la fabrication du Reblochon et de l’exploitation forestière. Le village commence à se transformer en station de sports d’hiver en 1907 où elle accueille ses premiers skieurs. Cependant ce n’est que 27 ans plus tard que la première remontée mécanique artisanale sera installée sur les pentes aux abords du village. Le boom touristique viendra une vingtaine d’année après la réalisation de cette première remontée mécanique avec la construction du Téléphérique de Beauregard. En 1962, en plus de la réalisation de plusieurs autres appareils, la SATELC, société crée en 1944 et chargée de l’exploitation du domaine skiable de la Clusaz, aménage un nouveau massif. Il s’agit du massif de l’Etale qui est accessible par un Téléphérique.

De manufacture Applevage, le Téléphérique de l'Etale débitait 455 personnes par heure. Il permettait d’une seule traite de rejoindre le point culminant aménagé de ce massif situé à 1957 mètres d’altitude. Ce domaine est assez prisé par les skieurs car assez pentu et très ensoleillé. Par conséquent, la neige fait parfois défaut sur ce massif. Au fil du temps, le Téléphérique ne débitait plus assez pour emmener avec des temps d’attente raisonnables, la clientèle au sommet de ce massif. La SATELC a donc décidé de remplacer ce Téléphérique par un appareil plus performant. Le chantier de cet appareil c’est étalé sur deux étés, puisque beaucoup de travaux ont été entrepris sur ce massif du domaine skiable de la Clusaz.

Le tracé du Télémix de L’Etale est situé plus à droite que celui du Téléphérique, permettant notamment de commencer les travaux un an avant le démantèlement du Téléphérique sans perturber son exploitation. Le tracé de l’appareil est également plus court par rapport au tracé du Téléphérique. L’accès au sommet de l’Etale se faisant désormais après avoir emprunté un Télésiège Fixe réalisé la même année que le Télémix de l’Etale. Le nouveau Télémix permet de desservir uniquement la partie la plus facile de ce massif. Ainsi tout le monde pourra profiter de cette partie du domaine skiable, ce qui n’était pas forcément toujours évident avec l’ancien appareil. Le Télémix est directement accessible depuis le sommet du massif de Beauregard par la piste qui permet de rejoindre ce massif du domaine de la Clusaz. Le Télémix est également empruntable depuis le sommet du Transval, qui relie le secteur de la Combe des Juments au massif de l’Etale. En plus de ces accès par les pistes, ce Télémix est également une porte d’entrée sur le domaine, puisqu’il est possible de se garer le long de la route passant le long de la gare aval et que des caisses refaites pour l’occasion sont présentes au bas de la gare aval. La réalisation de cet appareil a été accompagnée par la création d’un réseau de neige de culture, permettant de sécuriser, l’accès au Télémix et l’enneigement de l’une des pistes desservies par cet appareil.

Au niveau des pistes, cet appareil dessert trois pistes dont deux bleues et une rouge :

- Le bas de la piste Régine Cavagnoud, piste rebaptisée en l’hommage de la championne de ski qui permet de rejoindre le bas de cet appareil. Elle donne accès également à la piste de l’Envers qui rejoint le bas du massif de Beauregard et au Transval
- La piste bleue des Joux qui redescend au bas de cet appareil et donne accès tout comme la piste rouge Régine Cavagnoud au Transval et à la piste de l’Envers. Cette piste est équipée d’enneigeurs.
- La piste bleue Les Laquais qui permet de rejoindre les deux téléskis du même nom.

Le Télémix de l’Etale est également accessible aux piétons. Cette exploitation permettent à ces derniers de venir se restaurer en altitude un restaurant étant situé non loin de la gare amont de cet appareil. Cette clientèle pourra également profiter de la belle vue que l’on a depuis ce massif sur la station de la Clusaz.

Pour ce nouvel appareil, la SATELC a fait appel aux services du constructeur français Pomagalski. Le constructeur de la région grenobloise a fourni un appareil hybride mixant sièges et cabines sur la même ligne. Ces appareils, assez récents sont dénommés chez Pomagalski : Télémix. Ils permettent de combiner les avantages du Télésiège Débrayable et de la Télécabine en un seul appareil. Ainsi les clients qui préfèreront ne pas déchausser embarqueront sur les sièges tandis que les piétons ou les jeunes enfants pourront monter en toute sécurité en cabine. Ceci fait donc qu’en gare aval, on a deux zones, une pour l’embarquement siège et une pour l’embarquement cabines. En gare amont on a également deux zones de débarquement bien distinctes, une pour les sièges et une autre pour les cabines. Ce type d’appareil permet donc de facilement mettre en œuvre une exploitation pour les piétons à la descente avec les cabines. Cette exploitation à la descente est prévue sur cet appareil. Au niveau des embarquements et des débarquements, les vitesses ne sont pas identiques que l’on soit dans cette zone ou dans l’autre. En effet au niveau de l’embarquement/débarquement cabine, tous les véhicules se déplacent à 0.3 m/s pour que les personnes aient le temps d’embarquer confortablement. Par la suite au niveau de la zone d’embarquement/débarquement sièges, la vitesse est de l’ordre de 1m/s. Par conséquent en zone cabine, les sièges ont tendance à s’empiler les uns derrières les autres. Niveau débit cet appareil offre à la montée une capacité de 2500 personnes par heure. A la descente ce débit est ramené à 500 personnes par heure. De technologie Multix, le Télémix de l’Etale est le premier appareil de ce type à avoir bénéficié de ces gares.


Situation sur le plan des pistes
Image


Les Caractéristiques de l’installation

Caractéristiques Administratives

TSCD- Téléphérique monocâble avec sièges et cabines : ETALE
Maître d’Ouvrage : SEM SATELC
Maître d’Oeuvre : MTC Industrie
Montage / Génie Civil : COMAG
Exploitant : SEM SATELC
Constructeur : POMAGALSKI
Année de construction : 2007
Montant de l’Investissement : 5.100.000 €

Caractéristiques d’Exploitation

Saison d'exploitation : Hiver
Capacité : 6/8 personne(s)
Débit à la montée : 2500 personnes/heure (100%)
Débit à la descente : 500 personnes/heure (20%)
Vitesse d'exploitation : 5 m/s
Temps de Trajet : 4min20

Caractéristiques Géométriques :

Altitude Aval : 1215 m
Altitude Amont : 1645 m
Dénivelée : 430 m
Longueur développée : 1197 m
Pente Maxi : 57 %
Pente Moyenne : 37 %

Caractéristiques Techniques

Type de Gares : MULTIX / Couverture Bois
Tension : Aval
Type de Tension : Hydraulique
Motrice : Amont
Type de Motorisation : Courant Continu
Puissance Développée : 516 KW
Largeur de la Voie : 6m10
Sens de montée : Gauche
Dispositif d’accouplement : Pince LPA
Nombre Pylônes : 12
Nombre Sièges : 54
Nombre Cabines : 8
Equipement Electrique : SEMER
Fabricant des Cabines : SIGMA
Type de Cabines : Diamond 8/10
Espacement entre deux véhicules : 46.25 m

Caractéristiques du câble

Fabricant du Câble : TREFILEUROPE
Diamètre du câble : 46 mm
Type de Câblage : Lang à droite
Ame : Compacte
Galvanisation : Oui


Les photos de l’installation

La Gare Aval

La gare aval est donc située à 1215 mètres d’altitude au pied du massif de l’Etale et en contrebas de la gare du Transval. La gare revêt une couverture spéciale en forme de chalet avec un toit en tavaillon ceci afin que cette dernière s’intègre au mieux dans le paysage. C’est dans cette gare qu’est effectuée la tension du câble de l’installation par un vérin hydraulique central.

En bas de la gare aval, le bâtiment d’accueil avec les caisses à forfaits
Image

La gare aval sous tous les angles :
Image

Image

Image

Image

Image

Image

Montons à l’intérieur de cette gare aval et commençons par deux vues générales de celle-ci :
Image

Image

La centrale hydraulique du vérin et le corps du vérin:
Image

La poulie montée sur lorry et sur la droite le capteur de fin de course :
Image

On ressort et voici une vue des deux embarquements :
Image

L’embarquement cabine ou les véhicules avancent à 0.3m/s
Image

L’embarquement sièges où la vitesse est de 1m/s
Image


La Gare Amont

La gare amont se trouve 430 mètres plus haut que la gare aval. Contrairement à cette dernière, la gare amont revêt une couverture standard de gare Multix. A coté de cette gare, un garage a été réalisé afin de stocker le véhicule de service. En plus de cela, le garage peut contenir quelques véhicules et une zone de maintenance des pinces est également présente à cet endroit. C’est ici que se situe toute la partie motrice et conduite de l’appareil.

Pour commencer diverses vues de la gare amont depuis l’extérieur :
Image

Image

Image

Image

Image

Image

A l’intérieur de cette gare, on trouve donc la chaîne cinématique qui assure l’entraînement principal de l’appareil
Image

Image

Le réducteur PK-21L MULTIX :
Image

L’entraînement de secours est réalisé par deux moteur électriques alimentés en énergie par un groupe électrogène situé à l’extérieur de la gare :
Image

Les moteurs électriques sont directement accouplés à la poulie motrice via une couronne dentée. Ceci présente l’avantage de pouvoir évacuer même en cas de casse réducteur :
Image

La poulie motrice et la couronne dentée :
Image

On trouve 2 freins placés sur la poulie motrice. L'un de ces freins assure le freinage de service (Frein 1). Le deuxième, assure le Freinage d’Urgence (Frein 2)
Ici en image l’un des deux Freins 1:
Image

La centrale hydraulique alimentant les freins :
Image

Le cadenceur :
Image

L’appareillage électrique a été fourni par la société SEMER :
Image


La ligne

La ligne de cet appareil monte assez rapidement afin de sortir du décaissement dans lequel se trouve la gare aval. Par la suite la ligne monte régulièrement en suivant de temps à autre un terrain légèrement en dévers. La ligne franchit une petite crête au niveau du P8. Par la suite l’inclinaison de la ligne devient moins raide. Le terrain est un peu plus en dévers et les portées sont un peu plus grandes qu’auparavant mais la ligne rejoint sans trop de difficultés la gare amont.

La ligne de cet appareil comporte 12 pylônes repartis comme suivant, 2 compressions et 10 supports.
Dans l’ordre de la montée cela donne :

P1 : 10C/10C
P2 : 10C/10C
P3 : 6S/6S
P4 : 6S/6S
P5 : 6S/6S
P6 : 6S/4S
P7 : 6S/4S
P8 : 8S/6S
P9 : 12S/10S
P10 : 8S/8S
P11 : 10S/10S
P12 : 10S/10S


En avant sur la ligne :
Image

Passage au dessus du bas de la piste des Joux :
Image

On poursuit :
Image

P4 :
Image

P6 :
Image

Une petite vue sur le bas de la ligne :
Image

On continue :
Image

Image

Vue avec le bas du massif de Beauregard :
Image

Passage de la petite crête :
Image

les deux derniers pylônes :
Image

Arrivée en gare amont :
Image


Véhicules et pinces

Pince LPA :
Image

Image

Siège 6 places:
Image

Siège et Cabine en ligne:
Image

Cabines Diamond (8 places assises):
Image


Diverses photos

Gare Amont avec le Plateau de Beauregard au fond :
Image

Gare amont depuis la piste des Joux :
Image

Ligne depuis la piste des Joux
Image

Ligne et la station de la Clusaz
Image


En conclusion cet appareil de récente technologie offre un accès performant et confortable à tous les clients désirant se rendre sur le massif de l’Etale, permettant ainsi d’oublier les longues files d’attente de l’ancien Téléphérique. Cet appareil parfaitement intégré dans le paysage de la Clusaz permettra donc de redynamiser ce massif très agréable de part son ensoleillement et de part la qualité des pistes présentes sur ce massif.

Ainsi se termine le reportage sur cette installation. Je tiens à remercier les différents membres qui ont contribués à illustrer le reportage de cet appareil.
A Bientôt.



Suivre la discussion sur le forum


Appareils en relation :





Contact - Mentions Légales - Cookies
Site déclaré à la CNIL sous le numéro 1173095
Page générée en 0.09953 secondes. 42 requete(s).
87 membres connectés sur les forums
Valid XHTML 1.0 Transitional 
©2003-2016 - www.remontees-mecaniques.net - Tous droits réservés