En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus
Bannière 37Bannière 27Bannière 21Bannière 31

 TSD3 de Gandegg

Lauchernalp/Lötschental

Garaventa

T2 ES
Description rapide :
Un des premiers télésièges débrayable signé Garaventa

Mise en service en : 1986



Localisation(s)
Photo

Auteur de ce reportage : kilano18
Section écrite le 21/10/2010 et mise à jour le 01/05/2012
(Mise en cache le 13/07/2014)

Je vous présente un reportage sur le télésiège débrayable 3 places "Stafel - Gandegg", à Lauchernalp/Lötschental

Image

Lauchernalp – Terrasse ensoleillée du Lötschental

La station de Lauchernalp est située en Valais, plus précisément dans le Lötschental, une vallée latérale à la vallée du Rhône et s’étend de Gampel à la « Lötschenlücke » sur une longueur de 27 kilomètres. La vallée est dominée par le Bietschhorn qui culmine à 3934 mètres. Lauchernalp est plus précisément implanté sur une terrasse ensoleillé, à une altitude de 2000 mètres au dessus du village de Wiler, accessible uniquement par un téléphérique.

Son domaine skiable, de taille moyenne s’étend entre 1419 mètres et 3111 mètres et propose 33 kilomètres de pistes variées et de différents niveaux de difficultés. Toutefois, les familles et surtout les enfants ne sont pas oubliés et un domaine adapté leur est proposé avec des activités ludiques. Le domaine skiable est desservi par six remontées mécaniques, dont deux télésièges, une télécabine et un téléphérique.


Situation sur le plan des pistes

Image
-Situation sur le plan des pistes


TSD3 Stafel – Gandegg: Direction Gandegg

L’aménagement des champs neige dans le Lötschental débute dans les années 50 avec la réalisation d’un premier téléski entre Kippel et le lieu dit « Haispil ». Après seulement quelques années d’exploitation, ce téléski est remplacé en 1960 par un télésiège fixe monoplace. Le téléski est réimplanté comme seconde section entre « Haispiel » et « Stafel ». Le développement du plateau de Lauchernalp débute réellement en 1964 avec la réalisation du téléski « Holz – Stafel » toujours exploité aujourd’hui.

L’extension du secteur d’altitude se poursuit en 1970 avec la construction d’un téléski entre « Stafel » et « Märwig ». Cette extension a sensiblement amélioré l’attractivité du domaine skiable de Lauchernalp en proposant notamment des pistes plus longues et pentues. Cette popularité grandissante nécessite la réalisation d’une nouvelle porte d’accès au domaine skiable qui est toujours assurée par le télésiège fixe 1 place « Kippel – Haispiel ». Une nouvelle porte d’entrée sous forme d’un téléphérique est ainsi réalisée en 1972 entre Wiler, le village voisin de Kippel et le plateau de Lauchernalp. L’ouverture de ce téléphérique a sonné le glas des appareils « Kippel – Haispiel » et « Haispiel – Stafel ». En effet, une seule concession était délivrée pour assurer l’accès au plateau de Lauchernalp. Une concession attribuée aux remontées mécaniques de Lauchernalp. La société Petersgrat AG s’est ainsi retrouvée face au mur et sans concession pour notamment exploiter son télésiège fixe.

Après l’ouverture de cette nouvelle porte d’accès, l’équipement du secteur d’altitude se poursuit en 1973 avec la réalisation du téléski « Märwig – Gandegg » dans le prolongement de la première section « Stafel – Märwig ». Un nouveau point culminant est ainsi atteint ! Toujours pour faire face à l’augmentation de la clientèle, un télésiège fixe 2 places est réalisé sur le plateau de Lauchernalp en 1982 pour doubler le téléski « Holz – Stafel » datant de 1965.

Pour améliorer l’accès au secteur d’altitude et à la piste bleue « Wisses Täli », la société des remontées mécaniques décide en 1986 d’investir dans la construction d’un télésiège débrayable 3 places sur un tracé direct entre « Stafel » et « Gandegg » pour remplacer le téléski « Stafel – Märwig » dont le tracé était difficile et redouté par les débutants. La seconde section est en revanche maintenue pour la desserte du secteur d’altitude. Un investissement certainement osé pour la taille du domaine skiable mais néanmoins indispensable.


TSD3 Stafel – Gandegg: Un trait d’union entre le front de neige et le secteur d’altitude

Installé à l’interface entre le secteur du front de neige et le secteur d’altitude, cet appareil est directement accessible depuis la gare amont du téléphérique provenant de la vallée par le télésiège fixe ou le téléski « Holz – Stafel ». Cet appareil est également facilement accessible depuis le secteur d’altitude car deux des trois pistes se terminent au niveau de la gare aval de ce téléporté.

La vocation de ce télésiège a sensiblement changée depuis l’ouverture de la télécabine « Gletscherbahn » en 2003. Autrefois, cet appareil était principalement destiné à la desserte des pistes d’altitude (ski en rotation) et du point culminant du domaine skiable de Lauchernalp. Avec la mise en service de la nouvelle télécabine dont la gare amont implantée à 3111 mètres représente le nouveau point culminant, cet appareil remplit aujourd’hui en plus un rôle de liaison pour permettre à la clientèle d’accéder rapidement à la gare aval de la nouvelle télécabine. Malgré la nouvelle répartition des flux des skieurs sur le secteur d’altitude, cet appareil est toujours aussi fréquenté, une fréquentation notamment liée à l’orientation et à l’enneigement des pistes desservies. De plus, en combinaison avec la télécabine « Gletscherbahn », cet appareil assure l’accès à des pistes à fort dénivelé (plus de 1000 mètres).

Au sommet de cet appareil, plusieurs pistes sont accessibles :
-Piste bleue « Wisses Täli », cette piste rejoint la gare aval du téléski « Märwig ».
-Piste rouge « Gandegg », cette piste regagne également la gare aval du téléski « Märwig » en empruntant cependant un tracé plus direct. Au niveau de la gare aval dudit téléski, la piste « Wisses Täli » et « Gandegg » permettent l’accès à la piste noire « Arbä ».
-Piste rouge « National », cette piste, homologuée par la FIS présente un tracé varié et est très appréciée par la clientèle pour rejoindre le plateau de Lauchernalp
-Piste noire « Spali », cette piste donne accès à la gare aval du téléski « Märwig » et à la piste noire « Arbä » qui regagne le plateau de Lauchernalp par un tracé exigeant.
-Piste noire « Hockenhorn », cette longue piste donne accès au plateau de Lauchernalp. Elle est cependant rarement ouverte et préparée pour des raisons d’enneigement insuffisant.

Caractéristiques techniques

Administratif:


  • Station: Lauchernalp/Löstchental
  • Type d'installation: Télésiège débrayable 3 places
  • Exploitant : Lauchernalp Bergbahnen AG
  • Constructeur: GARAVENTA
  • Année de mise en service: 1986
  • Ouverture au public : Décembre 1986
Géographie:

  • Altitude aval: 2104.2m
  • Altitude amont: 2718.0m
  • Dénivelé: 613.8m
  • Longueur développée: 1580.8 m
  • Longueur horizontale: 1446.5 m
  • Pente moyenne: 41.35%
  • Pente maximum: 57.38%
Technique:

  • Nombre de pylônes: 15
  • Largeur de la voie: 4.4 m
  • Station motrice: Aval
  • Puissance du moteur (au démarrage): 528 kW
  • Puissance du moteur (en service): 440 kW
  • Puissance du moteur (de secours): 144 kW
  • Station tension: Aval
  • Système de tension: Hydraulique
  • Fournisseur du câble: Fatzer AG
  • Diamètre du câble: 48 mm
  • Poids du câble: 26'229 kg
  • Longueur du câble: 3187 m
  • Electronique de: Frey AG Stans
  • Type de pince: AK 3
  • Constructeur des sièges: GARAVENTA
  • Type de sièges: E3
  • Nombre de sièges: 128
  • Personnes/sièges: 3
  • Débit maximal à la montée: 1600 p/h
  • Cadencement: 7.2 sec
  • Espacement entre les sièges: 28.8 m
  • Temps de trajet: 7 min sec
  • Vitesse maximale: 4 m/s
  • Embarquement: Sens de la ligne
  • Débarquement: Sens de la ligne

Infrastructures et ligne du télésiège débrayable 3 places Stafel - Gandegg

Pour la construction de son premier appareil débrayable, la société Lauchernalp Bergbahnen a retenu l’offre du manufacturier suisse Garaventa. Un marché symbolique pour Garaventa qui marque ainsi réellement son entrée dans le marché du télésiège débrayable. Le même été, Garaventa a également assuré la construction d’un appareil du même type à Flims (Weisse Arena). Ces deux télésièges débrayables sont fournis explicitement avec des pièces développées par Garaventa. Les deux exemplaires réalisés auparavant, respectivement en 1982 à Zermatt – TSD3 Kumme et en 1984 à Savognin – TSD3 Tigignas étaient encore équipés d’éléments Doppelmayr dont notamment le système d’accouplement pour l’appareil de Zermatt.

Exploité à 4 m/s, cet appareil assure un débit de 1600 p/h. Ce débit théorique est atteint avec 128 sièges, cadencé à 7.2 secondes. Les sièges sont portés par la pince AK 3.0, soit la première pince développée par Garaventa. Elle fonctionne selon le principe des pinces à point mort avec rondelles-ressorts. La configuration motrice- tension de ce télésiège est atypique, comparé aux configurations actuelles. En effet, la chaine cinématique est installée directement sur le contrepoids qui assure la tension du câble. L’ensemble est installé dans le prolongement de la ligne, à l’arrière de la gare aval.


Gare aval

La gare aval est implantée au lieu-dit « Stafel », au sommet de la terrasse de Lauchernalp, à une altitude de 2104 mètres. Elle est intégrée à un bâtiment dont l’étage inférieur sert de garage pour les sièges lors des périodes de non exploitation. L’entrainement et le contrepoids pour la tension du câble sont situés dans le prolongement de la ligne, à l’arrière de la gare aval. L’embarquement est effectué dans le sens de la ligne.

Image
-Gare aval intégrée à un bâtiment

Image
-Gare aval

Image
-Gare aval avec le Bietschhorn à droite

Image
-Gare aval et développement de la ligne

Image
-Rampe d’accès pour le cyclage de la ligne

Image
-Contours

Image
-Zone d’embarquement

Image
-Rampe d’accès au garage utilisé pour le décyclage de la ligne

Image
-Poulie de déviation

Image
-Prise de mouvement pour les lanceurs et ralentisseurs

Image
-Seconde poulie de déviation

Image
-Entrainement de secours

Image
-Entrainement principal avec les deux freins de sécurité 2

Image
-Zone d’embarquement


Ligne

Ce télésiège débrayable franchit un dénivelé de 613 mètres sur une longueur de 1580 mètres. Elle repose sur 15 pylônes, à raison de deux pylônes compression et de 13 pylônes support. En sortie de gare aval, la ligne s’élève rapidement pour survoler la piste d’accès à l’embarquement de cet appareil et la piste noire « Arbä ». Jusqu’au pylône compression 4, la pente est presque horizontale. A partir dudit pylône, la pente augmente rapidement jusqu’au pylône 7. La pente diminue ensuite progressivement jusqu’en gare amont. Le pylône 7 marque également la fin des pylônes de type « tubique » au profit des pylônes « treillis », exception faite du dernier pylône 15. Ce pylône se distingue par sa structure hors du commun. Il est effectivement équipé de trois têtes de pylônes.

Image
-Retour sur la gare aval et le pylône de compression 1

Image
-Pylône 2

Image
-Longue portée pour le franchissement de la piste noire « Arbä »

Image
-Pylône 3

Image
-Pylône compression 4

Image
- Pylônes 5

Image
-Pylône 6

Image
-Longue portée

Image
-Pylône 7

Image
-Pylône 8

Image
-Portée

Image
-Pylône 9

Image
-Pylône 10

Image
-Pylône 11

Image
-Pylône 12

Image
-Pylône 13

Image
-Pylône 14

Image
-Dernière portée

Image
-Pylône 15 à triple tête


Gare amont

La gare amont est positionnée au lieu-dit « Gandegg » à une altitude de 2718 mètres. Ce point était longtemps le point culminant du domaine skiable de Lauchernalp, avant l’arrivée de la télécabine « Gletscherbahn » en 2003. Tout comme la gare aval, la gare amont est intégrée à un bâtiment avec des parois en bois.


Image
-Arrivée en gare amont

Image
-Contour avec la poulie retour fixe

Image
-Gare amont

Image
-Pylône 15 et gare amont


Sièges

Image
-Siège Garaventa sans…

Image
-…et avec le Bietschhorn


Pinces

Image
-Pince AK 3

Image
-Pince AK 3 dans le contour


Divers photos

Image
-La ligne se dessine depuis la gare aval

Image
-La technologie débrayable à l’assaut du Lötschental

Image
-Pylône 15


Conclusion

Pour conclure, l’ouverture de ce premier télésiège débrayable en 1986 a complètement transformé la morphologie du domaine skiable de Lauchernalp. Cette réalisation se résume notamment par une amélioration de l’accès au secteur d’altitude, un confort accru et un débit conséquent !

Quid de l’avenir de cet appareil ? Il est projeté de remplacer cet appareil par un télécombi avec une gare aval au niveau de la gare amont du téléphérique « Wiler – Lauchernalp », une gare intermédiaire au niveau de la gare aval actuelle de ce télésiège et une gare amont également à l’emplacement de la gare amont actuelle.





Appareils en relation :





Contact - Mentions Légales - Cookies
Site déclaré à la CNIL sous le numéro 1173095
Page générée en 0.09788 secondes. 41 requete(s).
117 membres connectés sur les forums
Valid XHTML 1.0 Transitional 
©2003-2016 - www.remontees-mecaniques.net - Tous droits réservés