En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus
Bannière 11Bannière 34Bannière 20Bannière 38

 TSD4 Alp Sellamatt - Ruestel

Toggenburg

Garaventa

T2 ES
Description rapide :
Découvrez le télésiège débrayable 4 places "Alp Sellamatt - Ruestel", première étape de modernisation du secteur "Alt St. Johann - Ruestel"

Mise en service en : 1999



Localisation(s)
Photo

Auteur de ce reportage : kilano18
Section écrite le 17/12/2012 et mise à jour le 24/06/2013
(Mise en cache le 24/08/2013)

Je vous présente un reportage sur le télésiège débrayable 4 places « Alp Sellamatt - Ruestel », à Toggenburg

Image

Alt St. Johann – Haut Toggenburg

La station de Alt St. Johann est située à l’Est de la Suisse, plus précisément dans la vallée du Toggenburg, à une altitude de 891 mètres. Installé au pied de l’imposant Säntis dont le sommet culmine à 2501 mètres, Alt St. Johann est un petit village traditionnel où tourisme et agriculture cohabitent. Le paysage de la vallée du Toggenburg qui s’ouvre entre le Säntis et la barre rocheuse des Churfristen au sud est formée de vastes prairies verdoyantes à basse altitude et de larges parcelles de forêts aux altitudes supérieures.

Le domaine skiable du Toggenburg, qui regroupe les stations de Alt St.Johan, Unterwasser et Wildhaus est considéré comme la plus grande région de sports d’hiver de Suisse orientale En commun, les trois stations proposent 60 kilomètres de pistes totalement reliées qui s’étendent entre 900 mètres (Alt St.Johann) et 2262 mètres (Chäserrugg). Les pistes sont desservies par un ensemble de 17 remontées mécaniques, dont 1 téléphérique, 1 télécombi et 3 télésièges débrayables. Les pistes principales sont équipées de canons à neige pour garantir l’ouverture desdites pistes jusqu’à la fin de la saison.

Situation dans le domaine skiable

Image

Renouvellement progressif du parc des remontées mécaniques

Comparé aux stations voisines de Widhaus et Unterwasser, l’aménagement des champs de neige situé au sud du village d’Alt St. Johann débute plus tard. Le premier appareil est construit en 1946, soit 12 ans après le funiculaire « Unterwasser – Iltios », première remontée mécanique du haut Toggenburg. Construit sous la forme d’un télécombi saisonnier (téléski en hiver, télésiège en été), cet appareil garantit la desserte du versant situé entre le front de neige d’Alt St. Johann et le lieu-dit « Sellamatt », situé à une altitude de 1390 mètres.

La suite de l’aménagement dudit secteur se poursuit 14 ans plus tard avec l’ouverture du téléski « Alp Sellamatt – Ruestel » sur des champs de neige situés plus en altitude. Cette extension en altitude a donné un nouveau souffle au secteur Alt St. Johann. Pour cette raison, la télécombi saisonnier, construit par Sameli-Huber, est modernisé en 1966 par le constructeur WSO Städeli. Pour offrir une liaison de qualité entre la gare amont de la première section « Alt St. Johann – Sellamatt » et la gare aval du téléski « Alp Sellamatt – Ruestel », la société d’exploitation construit la même année un court téléski. Malgré la modernisation poussée assurée par Städeli en 1966, la première section est définitivement remplacée par un appareil plus puissant dix ans plus tard, soit en 1976. Le concept de télécombi saisonnier est abandonné pour laisser place à un télésiège fixe 2 places, de manufacture Küpfer.

En dépit de l’ouverture de la liaison ski au pied entre les massifs « Alt St.Johann – Ruestel » et « Unterwasser – Chäserrugg » en 1962, les investissements suivants sur le secteur « Alt St.Johann – Ruestel » n’interviennent qu’en 1999. Pour redynamiser ce secteur, la société d’exploitation « Toggenburg Bergbahnen AG » prévoit de réaménager l’ensemble du massif en deux étapes avec la construction de deux téléportés débrayables et d’un téléski. L’été 1999 voit ainsi le démantèlement des téléskis « Sellamatt – Alp Sellamatt » et « Alp Sellamatt – Ruestel ». Ils sont respectivement remplacés par un nouveau téléski plus performant et par ce télésiège débrayable 4 places.

Desserte du secteur « Ruestel – Alp Sellamatt » et liaison optimisée Itios

Ce télésiège débrayable 4 places est installé sur la partie supérieure du secteur « Alt St. Johann – Ruestel ». La gare amont, posée à une altitude de 1730.90 mètres, constitue le point culminant de ce secteur. Depuis le front de neige de Alt St. Johann, l’accès à la gare aval de cet appareil est garantit par le télécombi « Alt St. Johann – Sellamatt » en combinaison avec le court téléski « Sellamatt – Alp Sellamatt ». Pour les skieurs en provenance des secteurs voisins de « Wildhaus-Gamserrugg » ou « Unterwasser - Chäserrugg », la piste de liaison est accessible depuis le sommet du téléski « Stöfeli » ou depuis la gare amont du téléphérique « Iltios-Chäserrugg ».

Implanté sur la moitié supérieure du secteur « Alt St. Johann », ce télésiège débrayable assure l’unique liaison vers les massifs voisins « Unterwasser – Chäserrugg » et « Wildhaus – Gamserrugg ». En dehors de cette liaison par le haut, il n’existe aucune possibilité de rejoindre ski au pied les différentes pistes des massifs voisins. A côté de cette fonction de liaison, ce téléporté garantit également la desserte de plusieurs pistes rouges dont la principale est enneigée mécaniquement. Cet appareil est ainsi également emprunté par les skieurs souhaitant enchaîner les rotations sur ce secteur.

Depuis la gare amont, il est possible d’emprunter plusieurs pistes. La piste rouge Ruestel Hang est la principale piste desservie par cet appareil. Son tracé se développe sous la ligne du télésiège débrayable. La piste Ruestel Ost est une alternative à la piste précédemment citée sur la moitié supérieure. Ces deux pistes garantissent également l’accès aux deux pistes qui rejoignent le front de neige d’Alt St. Johann. Finalement, la piste rouge Ruestel - Iltios assure la liaison vers les secteurs voisins, dont notamment le carrefour « Iltios » avec la gare aval du téléphérique « Iltios – Chäserrugg ».

Caractéristiques techniques

Administratif:


  • Station: Toggenburg
  • Type d'installation: Télésiège débrayable 4 places
  • Exploitant : Toggenburg Bergbahnen AG
  • Constructeur: GARAVENTA
  • Année de mise en service: 1999
  • Ouverture au public : Décembre 1999
Géographie:

  • Altitude aval: 1433.60 m
  • Altitude amont: 1730.90 m
  • Dénivelé: 297.30 m
  • Longueur oblique: 1133.35 m
  • Longueur horizontale: 1099.77 m
  • Pente moyenne: 27.26%
  • Pente maximale: 46.38%
Technique:

  • Nombre de pylônes: 9
  • Largeur de voie: 4.80 m
  • Station motrice: Aval
  • Station tension: Aval
  • Système de tension: Hydraulique
  • Fabriquant du câble: Fatzer AG
  • Diamètre du câble: 36 mm
  • Longueur du câble : 2350 m
  • Commande électronique de: Frey Ag, Stans
  • Puissance du moteur (au démarrage): 323 kW
  • Puissance du moteur (ex exploitation): 224 kW
  • Type de pince: AK400
  • Constructeur des sièges : Garaventa
  • Nombre de sièges: 47
  • Personnes/sièges: 4
  • Espacement entre les sièges: 51.43 m
  • Cadencement : 10.28 sec
  • Débit maximal: 1400 p/h
  • Temps de trajet: 3.72 minutes
  • Vitesse maximale: 5 m/s
  • Sens de la montée: Droite


Infrastructures et ligne du télésiège débrayable « Ruestel»

Pour la construction de ce premier télésiège débrayable 4 places, la société des remontées mécaniques Toggenburg Bergbahnen AG a retenu l’offre du constructeur helvétique Garaventa. Ce manufacturier s’était déjà illustré sur le domaine skiable du Toggenburg, plus précisément sur le secteur voisin de « Wildhaus-Gamsalp », exploité par les Wildhaus Bergbahnen AG avec la construction en 1983 du premier télésiège débrayable 3 places de Suisse. Livré durant l’été 1999, Garaventa a livré un appareil de la gamme MCS avec deux gares à couverture intégrale de type « bois ». Le stockage des sièges est assuré en aval avec la présence d’un garage sur le côté de la gare.

Exploité à 5 m/s, ce télésiège débrayable assure un débit de 1400 p/h pour un total de 47 sièges. Lesdits sièges sont issus de la gamme Garaventa Regau et sont portés par la pince AK400. La configuration motrice-tension ne respecte pas les standards actuels. En effet, le système de tension et la chaine cinématique sont installés en aval. Classiquement, l’entrainement est situé en amont. Dans le cas de cet appareil, cela s’explique par l’absence d’une source d’alimentation suffisante en amont. Pour réduire l’impact visuel de ce téléporté, la société des remontées mécaniques a opté pour des couvertures intégrales de type bois en aval et en amont ainsi que pour les parois du garage.

Gare aval et garage

La gare aval et le garage sont situés en contrebas de l’« Alp Sellamatt », à une altitude de 1433.60 mètres. La gare aval adopte une couverture intégrale de type « bois ». Le bois recouvre également les différentes façades du garage pour les sièges qui est installé sur le côté de la gare aval. Le nom du télésiège ainsi qu’un écran informatif sont installés sur la face arrière de la gare aval. Concernant l’embarquement, il est assuré dans le sens de la ligne.

Image
-Gare aval et garage

Image
-Gare aval et garage

Image
-Gare aval avec à l’arrière le Säntis

Image
-Gare aval

Image
-Gare aval et pylône compression 1

Image
-Gare aval et garage

Image
-Gare aval et poste de l‘opérateur

Image
-Arrière de la gare

Image
-Zone d’attente

Image
-Zone d’embarquement

Image
-Poulie retour-tension


Ligne

Ce télésiège débrayable développe une longueur de 1133.35 mètres et franchit un dénivelé de 297.30 mètres. La ligne repose sur 9 pylônes dont 6 pylônes support, 2 pylônes support-compression et 1 pylône compression. La ligne de l’appareil ne possède aucune difficulté particulière. Les premières portées jusqu’au pylône support-compression 3 survolent la partie supérieure de l’Alp Sellamatt. A partir dudit pylône, la pente s’accentue jusqu’au pylône 6. Entre les pylônes 6 et 7, la ligne marque une courte pause dans l’ascension. Ensuite, la pente s’accentue à nouveau jusqu’en gare amont. La ligne survole à plusieurs reprises la piste rouge Ruestel,

Image
-Pylône compression 1

Image
-Pylône 2

Image
-Pylône support-compression 3

Image
-Pylône 4

Image
-Pylône 5

Image
-Portée

Image
-Pylône 6

Image
-Pylône support-compression 7

Image
-Portée

Image
-Pylône 8

Image
-Portée

Image
-Pylône 9


Gare amont

La gare amont est installée au lieu-dit « Ruestel », plus précisément à l’affront de l’imposant massif rocheux formant la chaîne du Churfristen. Tout comme la gare aval, la gare amont adopte une couverture intégrale de type bois sans sous-face. Le débarquement est assuré dans le sens de la ligne.

Image
-Gare amont et zone de débarquement

Image
-Gare amont

Image
-Gare amont et une des barres rocheuses du Churfristen

Image
-Gare amont au détail

Image
-Gare amont et pylône 9

Image
-Gare amont et pylône 9


Sièges et pinces

Image
-Siège en gare

Image
-Siège en ligne

Image
-Pince AK400


Photos diverses

Image

Image

Image

Image

Image


Conclusion

L’ouverture de ce télésiège débrayable marque une première étape clé dans la volonté d’offrir à la clientèle un domaine skiable relié de qualité entre les trois pôles formant l’espace ski « Toggenburg ». En parallèle, cet appareil garantit une desserte de qualité des pistes situées sur le secteur supérieur d’Alt St. Johann.

Merci pour votre lecture ! A bientôt





Appareil en relation :





Contact - Mentions Légales - Cookies
Site déclaré à la CNIL sous le numéro 1173095
Page générée en 0.10097 secondes. 26 requete(s).
71 membres connectés sur les forums
Valid XHTML 1.0 Transitional 
©2003-2016 - www.remontees-mecaniques.net - Tous droits réservés