En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus
Bannière 17Bannière 20Bannière 28Bannière 30

 TSD4 de Beauregard

Combloux (Portes du Mont Blanc)

Poma

T1 ES
Description rapide :
La porte d'entrée au coeur du domaine de Combloux donnant accès au TSD de Pertuis et au TKD de Crève Coeur.

Mise en service en : 1985

Suivre la discussion sur le forum


Localisation(s)
Photo

Auteur de ce reportage : evasion ski
Section écrite le 27/11/2011 et mise à jour le 25/02/2012
(Mise en cache le 24/08/2013)

J'ib, Jessti et moi-même vous présentons le reportage du ...
Image

I/ L'Evasion Mont-Blanc

Le domaine Evasion Mont Blanc est situé au cœur de la Haute Savoie. Cet ensemble constitue 83 remontées-mécaniques desservant 450 kilomètres de pistes dont 29 pistes vertes, 50 pistes bleues, 60 pistes rouges et 23 pistes noires. Ce qui est en fait le second plus grand domaine skiable d'Haute Savoie. L'Evasion Mont Blanc représente les débuts du ski en Haute Savoie.

L'Evasion Mont Blanc rassemble 7 stations de skis aussi belles les unes que les autres avec un point de vue permanent sur le Mont Blanc qui culmine à 4810 mètres : Megève (Megève-Jaillet, Megève-Rochebrune et Megève-Mont-d'Arbois), Combloux, Cordon, La Giettaz, Saint Gervais les Bains, Saint Nicolas de Véroce et les Contamines Montjoie - Hauteluce.

II/ Combloux

Combloux fait partie du domaine des Portes du Mont-Blanc qui regroupe 4 stations : Megève-Jaillet, La Giettaz, Cordon et Combloux. Ce domaine qui forme 100 kilomètres de pistes est lui-même situé dans l'Evasion Mont-Blanc, déjà évoqué un peu plus haut. Le village de Combloux est situé à environ 900 mètres d'altitude.

Combloux se localise à environ 30 kilomètres de Chamonix, 50 kilomètres de Genève.

Le ski à Combloux est la principale activité en hiver dans cette petite station. Le point culminant de cette station est le sommet des Salles à 1757 mètres d'altitude. Ce sommet accueille 3 remontées-mécaniques : le télésiège du Jouty, le télésiège débrayable du Perthuis, et le télésiège des Près (qui permet un retour rapide depuis le Christomet).
La station se compose de 9 remontées-mécaniques (3 télésièges dont 2 sont débrayables et 6 téléskis).

III/ Le TSD4 du Beauregard et sa situation

Ce télésiège est donc situé sur le massif de Combloux et constitue une des portes d'entrée du domaine des Portes du Mont-Blanc. Construit en 1985, il fut à l'époque le second télésiège débrayable du domaine Evasion après le Mont-Joux à Saint Gervais, son grand frère jumeau pourrait-on dire. Comme vous allez le constater sur le plan des pistes, Beauregard est le premier tronçon d'accès au massif de Combloux. Il n'est d'ailleurs pas très élevé en altitude comme vous le remarquerez dans les caractéristiques. Son rôle reste vital sur le domaine, puisqu'il est le seul télésiège qui permet l'accès à la partie haute de Combloux, à savoir le TSD6 de Pertuis ou le TKD1 de Crève Coeur. Autant dire que la panne ne serait pas spécialement la bienvenue, bien que cela soit déjà arrivé...

La gare aval du TSD est située à 1200 m, une altitude peu élevée qui nécessite la présence de canons à neige sur le bas des pistes qu'il dessert. On notera aussi la présence d'une gare Alpha évolutif de chez Pomagalski. Le tracé est assez monotone, avec un long plat jusqu'au pylone n°13, compression, qui va marquer l'amorce d'une montée assez importante, qui d'ailleurs constitue le mur de la piste grand tétras, le TSD étant situé sur le côté droit. La ligne va entrer ensuite au niveau du pylone n°15 dans une partie boisée, sous laquelle serpente la piste VTT de l'été, visible par faible enneigement, pour peu à peu se radoucir et reprendre une allure plutôt plate voire en très légère descente, et ce jusqu'à la gare amont située à 1500 m. Cependant, on dénombre quand même 23 pylones: il s'agit donc d'une remontée longue à faible dénivelé qui se parcourt tout de même assez rapidement grâce à une bonne vitesse d'exploitation (5 m/s maxi).

La faible altitude du TSD n'empêche pas la desserte de pistes assez nombreuses, dont certaines sont équipées de canons à neige, surtout sur le bas. La piste desservie la plus directement serait la gentiane, une piste plutôt facile, assez longue, et variée. Celle ci donne accès à d'autres pistes, comme le grand tétras, qui comme on l'a déjà dit longe le télésiège en un mur digne d'une bonne rouge. Elle donne également accès à la piste cabri, une piste assez pentue également serpentant dans la forêt et rejoignant le bas de grand tétras. On peut également rejoindre le Beauregard par la piste Papa, qui elle mène d'ailleurs en aval du TSD de Pertuis, puis empreinter à ce même endroit la piste roitelets, partant sous le Pertuis et rejoignant le plateau de La Cry. Toutes ces pistes que nous avons mentionnées se rejoignent toutes sur la piste des marmottons, la piste débutante desservie par le TKD des Garettes. Il convient donc de bien ralentir lorsque l'on arrive sur cette partie qui peut s'avérer dangereuse. Des panneaux sont d'ailleurs prévus à cet effet.

Ce TSD4 fait donc partie de la génération Alpha Evolutif de chez Pomagalski. On y retrouve toutes les caractéristiques d'un télésiège de ce type: les sièges arceaux, pylones V, gare Alpha... Il ressemble d'ailleurs comme deux gouttes d'eau au TSD4 du Mont-Joux à Saint Gervais. Il fut en 1985 le second télésiège débrayable du domaine Evasion et le tout premier de Combloux-Jaillet.

Voici sa situation sur le plan des pistes :

Image

IV/ Historique

Il faut savoir que jusqu'à la saison 2006-2007, Beauregard était secondé par le TSF3 Chable. C'est lors de la construction du TSD6 de Pertuis que la suppression de ce TSF a été décidé, en même temps que les anciens TSF3 de Pertuis et Bachais. La ligne est aujourd'hui encore visible, notamment lorsque l'on arrive au sommet du TKD de Mowgly. La cabane a également été conservée et est visible sur une des premières photos de la gare aval du TSD. Voici d'ailleurs une photo de la gare aval du TSF, une Delta classique:

Image

V/ Caractéristiques techniques

- Géographie
Altitude départ : 1200 m
Dénivelé : 400 m
Altitude arrivée : 1600 m
Pente moyenne : 17 %
Pente maxi : 53 %
Longueur du télésiège : 1985 m

- Technique
Type d'appareil : Télésiège débrayable POMA Alpha Evolutif
Sens de la montée : Droite
Vitesse maximale d'exploitation : 5 m/s
Station motrice : Aval
Station tension : Aval
Type de tension : Hydraulique
Nombre de pylones : 23
Nombre de véhicules : 166
Débit opéré : 2800 p/h
Capacité des véhicules : 4 personnes
Puissance : 504 KW

- Administratif
Constructeur : POMA
Saison d'exploitation : Hiver
Année de construction : 1985
Commune : Combloux
Exploitant : SEM du Jaillet
Ouverture : 8H30
Fermeture : 16H40 jusqu'au 10 février environ - 17H10 ensuite

VI/ Reportage photographique

Toutes ces photos datent du 11 janvier 2010. Les voici :

La gare aval

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Peu avant l'embarquement:
Image
A l'intérieur de la gare aval...

Voici donc une présentation de la gare motrice du TSD:

Les armoires de contrôle:
Image

Image

Les freins de service:
Image

Le réducteur Poma Kissling
Image

Image

Image

Image

Image

La ligne

P3 (6S) et P4 (6S)
Image

P5 (6S)
Image

P6 (6S)
Image

P7 (8S)
Image

Portée assez longue:
Image

P8 (8S)
Image

P9 (6S)
Image

P10 (8S), on entame une très légère descente jusqu'au P13:
Image

P11 (6S)
Image

P12 (4S)
Image

P13 (8C) qui amorce l'unique montée importante:
Image

P14 (6S)
Image

P15 (4S)
Image

P16 (8S)
Image

P17 (8S)
Image

P18 (8S), amorce en douceur d'une partie plate:
Image

P19 (6S)
Image

P20 (6S)
Image

P21 (6S)
Image

P22 (6S), on approche de la gare amont
Image

P23 (4S), dernier pylône
Image

La gare amont

Image

Aire d'arrivée :

Image

Image

Le contour :
Image

Image

Quelques photos estivales :
Image

La poulie:
Image

Image

La gare vue de derrière:
Image

Avec la fin de la ligne en arrière-plan:
Image

Retour à l'hiver pour conclure:
Image

VII/ Conclusion sur l'appareil

Bien que se faisant bien vieux, cet appareil reste encore fiable et possède un débit relativement adapté à sa fréquentation, bien qu'il ne soit pas à exclure de bonnes files d'attente. Il a déjà été question de son remplacement, notamment par un TSD6 reprenant le tracé du Chable, cela aurait d'abord du se faire en même temps que le TSD6 de Pertuis, puis ensuite le projet avait été reporté l'année d'après, mais il n'a jamais vu le jour (pour des soucis financiers me semble t-il), et la procédure est au point mort pour le moment. En attendant le bon TSD4 remplit toujours son rôle, quelques sièges ont d'ailleurs été remplacé pour la saison 2010/2011.


Ainsi se termine notre reportage, merci de l'avoir suivi et à bientôt !!


J'ib, Jessti et Evasion Ski, Novembre 2011


Texte, bannière et mise en page : J'ib et Evasion Ski
Photos : J'ib et Evasion ski



Suivre la discussion sur le forum


Appareils en relation :





Contact - Mentions Légales - Cookies
Site déclaré à la CNIL sous le numéro 1173095
Page générée en 0.0946 secondes. 36 requete(s).
111 membres connectés sur les forums
Valid XHTML 1.0 Transitional 
©2003-2016 - www.remontees-mecaniques.net - Tous droits réservés