En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus
Bannière 33Bannière 2Bannière 4Bannière 34

 TSD4 de Boismint

Val Thorens (Les Trois Vallées)

Skirail

T2 HS
Description rapide :
Premier Télésiège Débrayable de Val Thorens. L'un des deux télésièges débrayables construit par Skirail.

Mise en service en : 1986
Fin de service en : 2016

Suivre la discussion sur le forum


Localisation(s)
Photo

Auteur de ce reportage : Geofrider
Section écrite le 15/07/2008 et mise à jour le 16/07/2008
(Mise en cache le 02/10/2013)

Image


La station de Val Thorens est la plus haute station d’Europe avec ses 2300 mètres d’altitude. Son domaine skiable compris entre 1800 mètres et 3230 mètres d’altitude compose le plus grand domaine skiable du monde relié skis aux pieds, les Trois Vallées. Val Thorens possède l’un des parcs de remontées mécaniques le plus performant au monde. La SETAM, la société qui exploite les remontées mécaniques de Val Thorens sous l’impulsion de pionniers composant ses équipes a fait naître différentes innovations dans le secteur des remontées mécaniques comme le Double Embarquement ou encore le Funitel. Aujourd’hui c’est un télésiège débrayable un peu unique que je vais vous présenter, il s’agit du Télésiège Débrayable de Boismint, le premier Télésiège Débrayable de Val Thorens

La station de Val Thorens fut crée en 1972. Le début de l’aménagement commencé un an plus tôt par la commune de Saint Martin de Belleville, se concentre sur le bas de la future station, sur le secteur de Péclet avec la réalisation de la Télécabine de Péclet et le versant sud avec la réalisation du Télésiège Mont de Péclet. Après ces aménagements, ce sera au secteur de la Moraine et du Fond d’être équipé. Par la suite ce sera le glacier de Chavière qui sera aménagé. Dans les début des années 1980, la SETAM société crée en 1972 commence a équiper le secteur du virage de Caron avec la réalisation d’une Télécabine en deux tronçons et la construction en 1982 du plus gros téléphérique du monde pour cette date. Par la suite viendra le début de l’équipement du secteur de Boismint en 1987, avec la réalisation d’un Télésiège Débrayable sur lequel va porter ce reportage.

En 1987, le constructeur français Skirail fourni donc un télésiège débrayable à la SETAM qui part légèrement en contrebas du virage de Caron et qui monte à 2654 mètres d’altitude sur un flanc de montagne nommé Boismint. Ce flan de montagne était donc jusqu’alors inexploité. A sa construction, le télésiège fut dénommé Boismint. Par la suite le nom fut changé pour Boismint 2, Boismint 1 étant le Télésiège du Plan de l'Eau qui a vu lui aussi sa dénomination changée. Puis peu avant 2000, cet appareil changea de nom pour retrouver sa dénomination orignale Boismint.

Le télésiège ouvre donc un nouvel espace de ski sur le domaine skiable de Val Thorens. Cet appareil n’a aucune vocation dans la liaison Trois Vallées, il est là uniquement pour desservir du ski propre. De belles pistes sont disponibles à son sommet. Cependant l’enneigement doit être bon pour pouvoir ouvrir les pistes de ce coté car sinon les cailloux affleurent rapidement. Ceci a été réglé en partie avec l’installation d’enneigeurs sur l’une des pistes de ce secteur.
Une autre fonction de cet appareil est de permettre l’accès au Télésiège Plan de l’Eau. Bien que le Télésiège du Plan de l’Eau soit accessible directement depuis Val Thorens, l’accès par Boismint permet d’effectuer une descente de plus de 750 mètres de dénivelée dans un cadre agréable et généralement peu fréquenté.
Une autre fonction qui est apparu plus tard pour ce télésiège est de permettre l’accès au Téléphérique de la Cime Caron. En effet l’ancienne Télécabine six places de Caron qui permettait un accès direct au téléphérique était régulièrement surchargée. Afin de contourner cet appareil, le Télésiège de Boismint avec le Télésiège de la Moutière est devenu un itinéraire bis permettant de rejoindre le Téléphérique de Caron. Cependant la Télécabine de Caron ayant été remplacée en 2007 par une télécabine plus performante, ce télésiège retrouve donc sa fonction d’ascenseur vers le secteur de Boismint plutôt que celle d’itinéraire bis pour aller rejoindre le Téléphérique de Caron. Cependant l’accès a ce téléphérique reste toujours possible et possède tout de même un avantage par rapport à la Télécabine qui est de ne pas être obligé de déchausser avant de rejoindre la gare du Téléphérique.

Au niveau des pistes, au sommet de cet appareil quatre pistes sont accessibles dont trois rouges et une bleue.

- La piste rouge Haute Combe qui redescend au bas de cet appareil
- La piste bleue Blanchot, pisté équipée d’enneigeurs qui permet elle aussi de redescendre au bas de cet appareil. Elle donne accès à la piste bleue Tétras qui permet l’accès au Télésiège du Plan de l’Eau
- La piste rouge Boulevard Téléphérique qui comme son nom l’indique permet l’accès au Téléphérique de Caron
- La piste rouge Boismint qui permet le retour au bas de cet appareil. Elle donne accès à la piste rouge Plan de l’Eau et Tétras qui permettent l’accès au Télésiège du Plan de l’Eau.

Pour ce premier Télésiège Débrayable de la station, la SETAM a choisi le constructeur Skirail. Cet appareil est un peu unique car ce constructeur aura construit uniquement deux appareils de ce type en France. Le deuxième télésiège de ce type que l’on trouve est celui du Ranfolly aux Gets construit un an plus tôt que Boismint. Cet appareil, tout comme Ranfolly est commercialisé sous la dénomination Aéropac. Les deux gares sont assez discrètes et possèdes des lanceurs en forme de canons.. La chaîne cinématique ainsi que la tension du câble sont toutes les deux positionnées en aval de l’installation entre ces ceux canons. La gare amont est donc retour fixe sans doute pour des raisons de commodités afin de ne pas faire de longs travaux pour amener l’énergie au sommet. La pince débrayable Skirail n’est pas une pince propre a ce constructeur, mais une pince d’un autre constructeur qui a lui aussi installé ses propres installations en France et qui est Von Roll.


Situation sur le plan des pistes
Image

Vue globale du tracé (La Gare aval est cachée)
Image



Les Caractéristiques de l’installation

Caractéristiques Administratives

TSD-Télésiège à attache débrayable : BOISMINT
Maître d’Ouvrage : SAS
Maître d’Oeuvre : DCSA
Exploitant : SETAM
Constructeur : SKIRAIL
Année de construction : 1987

Caractéristiques d’Exploitation

Saison d'exploitation : Hiver
Capacité des véhicules : 4 personne(s)
Débit à la montée : 2215 personnes/heure
Temps de Trajet : 6min04
Vitesse d'exploitation : 5 m/s

Caractéristiques Géométriques

Altitude Aval : 2068 m
Altitude Amont : 2654 m
Dénivelée : 586 m
Longueur Développée : 1820 m
Pente Maxi : 50 %
Pente Moyenne : 32 %

Caractéristiques techniques

Sens de montée : Gauche
Embarquement : Axe de la ligne
Tension : Aval
Type deTension : Hydraulique
Motrice : Amont
Type de Motorisation : Courant Continu
Puissance Développée : 500 KW
Réducteur : Weco
Dispositif d'accouplement : Pince Débrayable Skirail
Nombre de Pylônes : 22
Nombre de Sièges : 118
Espacement : 32.5 m

Caractéristiques du Câble

Fabricant du Câble : Trefileurope
Diamètre du câble : 40 mm
Câblage : Lang à Droite
Âme : Compacte


Les photos de l’installation

La Gare Aval

La gare aval est située quelques mètres sur la droite du Télésiège Débrayable de la Moutière. C’est ici que l’on trouve toute la partie motrice et conduite de l’appareil. C’est également dans cette gare qu’est effectuée la tension du câble par un vérin hydraulique. Cette gare intègre également une zone de maintenance.

Image

Image

Image

Image

Vue sur la gare aval depuis le bas de la piste Blanchot :
Image



La Ligne

La ligne entame une forte montée dès la sortie de gare. Peu de temps après, vers le P9, le profil de la ligne se raplatit et monte régulièrement pratiquement jusqu'au terme du parcours ce qui se remarque sur les balanciers installées qui sont quasiment que des 4S. A noter qu’au tout début de la ligne, le P2 qui est le premier pylône que comporte cet appareil, est équipé d’un balancier 2S ce qui est très rare sur ce genre d’installations.
La ligne de l’appareil comporte au total 22 pylônes qui sont repartis comme suivant : 2 compressions, et 20 supports.

Dans l’ordre de la montée cela donne :

P2 : 2S/2S
P3 : 8C/8C
P4 : 8C/8C
P5 : 4S/4S
P6 : 4S/4S
P7 : 4S/4S
P8 : 4S/4S
P9 : 4S/4S
P10 : 4S/4S
P11 : 4S/4S
P12 : 4S/4S
P13 : 4S/4S
P14 : 4S/4S
P15 : 4S/4S
P16 : 4S/4S
P17 : 4S/4S
P18 : 4S/4S
P19 : 8S/8S
P20 : 4S/4S
P21 : 4S/4S
P22 : 8S/8S
P23 : 8S/8S

La ligne depuis le bas de cet appareil :
Image

En avant sur la ligne :
Image

Image

Premier croisement avec la piste Blanchot :
Image

On poursuit la montée :
Image

Image

Image

On croise de nouveau la piste Blanchot :
Image

Image

Image

On passe une grande portée entre le P17 et le P18:
Image

Image

Une belle portée aussi après le P21:
Image

Les deux derniers pylônes :
Image

Arrivée en gare amont :
Image


La Gare Amont

La gare amont est donc retour fixe. La poulie de retour est intégrée dans la structure de la gare. Cette gare avec ses lignes fluides est relativement discrète dans le paysage montagnard.

Image

Image

Image

Image

Image


Véhicules et pinces

Pince Débrayable Von Roll employée par Skirail :
Image

Siège 4 places Skirail :
Image

Pour finir ce reportage, une photo montrant la ligne avec l’Aiguille de Péclet en toile de fond :
Image


Pour conclure, un appareil unique en son genre de part le constructeur qui l’a réalisé. Cet appareil joue pour le moment parfaitement son rôle avec un confort remarquable malgré son année de réalisation. Cependant, cet appareil vit sans doutes ses dernières années sur le domaine de Val Thorens. La SETAM envisagerait son remplacement d’ici quelques années par un appareil plus performant pour attirer un peu plus de monde sur ce secteur peu fréquenté.


Ainsi se termine le reportage sur cette installation.
A Bientôt



Suivre la discussion sur le forum


Appareils en relation :





Contact - Mentions Légales - Cookies
Site déclaré à la CNIL sous le numéro 1173095
Page générée en 0.09308 secondes. 37 requete(s).
129 membres connectés sur les forums
Valid XHTML 1.0 Transitional 
©2003-2016 - www.remontees-mecaniques.net - Tous droits réservés