En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus
Bannière 6Bannière 31Bannière 30Bannière 12

 TSD4 de Montchavin

Montchavin - Les Coches (Paradiski)

Poma

T2 ES
Description rapide :
Télésiège débrayable situé au pied de la station de Montchavin.

Mise en service en : 1998

Suivre la discussion sur le forum


Localisation(s)
Photo

Auteur de ce reportage : Geofrider
Section écrite le 13/12/2009 et mise à jour le 16/12/2009
(Mise en cache le 14/07/2014)

Image


Le domaine de Montchavin – Les Coches est situé en Tarentaise. Ce domaine est relié au domaine de la Plagne. Cet ensemble forme un seul et unique domaine skiable compris entre 1250 et 3250 mètres d’altitude. Le domaine skiable de la Plagne offre au total 225 kilomètres de pistes balisées de tout niveau. Depuis 2003 le domaine skiable de la Plagne est relié à celui des Arcs/Peisey Vallandry formant ainsi le domaine relié Paradiski. Construit en 1998 le Télésiège Débrayable quadriplace de Montchavin est le seul télésiège Omega T du domaine de la Plagne.


Les premiers aménagements sur Montchavin

Montchavin est un petit village qui vivait essentiellement de l’agriculture. Dans le début des années 1970, le village de Montchavin doit faire face à l’exode de sa population à cause du ralentissement de l’activité agricole et industrielle. Afin de redynamiser le village, il fut demandé à la SAP par les élus, de venir implanter des remontées mécaniques sur les pentes du village. En 1972 le premier quota de lit demandé par la SAP est atteint. La nouvelle station se vit doté dès lors, de trois appareils : le Télésiège de Montchavin, un téléski débutant et le premier téléski des Pierres Blanches. Le télésiège de Montchavin est le tout premier téléporté dont la station a été équipée. Il part du bas du village de Montchavin pour rejoindre approximativement le lieu-dit du Sauget ou se trouve le départ du téléski des Pierres Blanches. Construit par Pomagalski, cet appareil biplace long d’environ 1700 mètres offrait une dénivellation d’environ 500 mètres.

Image
Sur le coin en haut à gauche de la carte vous pouvez voir la gare de départ du TSF2


La liaison avec la Plagne arrive et se modernise

L’année suivante, les 1500 lits demandés par la SAP pour relier Montchavin au reste du domaine de la Plagne sont atteints. Le domaine de Montchavin sera relié par l’Arpette grâce à la réalisation du Téléski du Dos Rond et du Téléski de la Salla. Le télésiège de Montchavin devient donc par la même occasion le premier maillon de la chaine de remontées vers la Plagne assurant l’accès vers de nouveaux espaces aux clients de la station. Il permettra également d’assurer les retours pour les clients de la Plagne venu découvrir ce nouvel espace de glisse dans la forêt. Avec l’afflux de fréquentation le téléski de la Salla sera doublé en 1978. La même année, le téléski du Dos Rond est également doublé sur un autre tracé par un autre téléski. Ce n’est qu’en 1979 que le téléski des Pierres Blanches sera à son tour doublé afin d’accroitre le débit en provenance de Montchavin.

Afin de faire face à l’afflux de clients généré par le développement des stations composant le domaine de la Plagne, la SAP (Société d’Aménagement de la Plagne) a donc décidé en 1994 de remplacer dans un premier temps les téléskis des Pierres Blanches par un télésiège débrayable. Pour autant le télésiège de Montchavin n’est pas remplacé dans l’immédiat. Il faudra attendre quatre ans avant que la SAP ne se décide à le remplacer par un appareil moderne.


Le nouveau Montchavin

L’appareil monté durant l’été 1998 reprend le tracé de l’ancien appareil sur un tracé un peu plus court avec une arrivé située exactement au même niveau que son prédécesseur. Le nouveau Montchavin rejoint donc le Télésiège débrayable des Pierres Blanches formant ainsi une chaine d’accès rapide depuis Montchavin afin de rejoindre les appareils en altitude qui permettent la liaison avec la station de La Plagne. Ainsi les clients pourront de Montchavin profiter plus rapidement de l’étendue du domaine skiable qui leur est offert. Parallèlement les retours vers la Plagne seront grandement facilités.

Ceci s’avéra un argument important pour l’évènement de la saison 2003. En effet cette année la, le Téléphérique du Vanoise Express ouvres ses portes au public permettant la création du domaine Paradiski. Les skieurs arrivant des Arcs/Peisey-Vallandry auront la possibilité depuis ce téléphérique de reprendre de l’altitude via le télésiège de Montchavin. Même si cet accès pour rejoindre la Plagne est le moins direct pour rejoindre La Plagne, il peut être pratique de passer par cet itinéraire car généralement un peu moins fréquenté que la chaine plus directe Lac Noir – Bijolin. Les clients partant de Montchavin ont quand à eux la chance de bénéficier d’un accès express au téléphérique de liaison car il est directement accessible depuis le sommet de ce télésiège débrayable. En moins de dix minutes la liaison Paradiski leur tend les bras avec ce téléporté.

Toutefois Montchavin ne se limite pas à un rôle d’accès vers la Plagne ou Paradiski. Il dessert des pistes intermédiaires pour que tout le monde puisse l’emprunter. L’un de ses attributs va être de donner accès à la zone débutante de la station située au niveau de la patinoire des Coches. Sinon il va permettre pour les clients habitant aux Coches se retrouvant au bas de Montchavin de rejoindre par les pistes le hameau des Coches sans difficultés.
S’il sert pour les skieurs alpins, cet appareil sert également pour les fondeurs. A son sommet se trouve un itinéraire de fond qui permet de rejoindre La Plagne ou le bas des Bauches. Afin d’assurer le retour de cette clientèle, l’appareil est prévu pour être exploité à la descente. Cet aménagement permet également à la station de pouvoir fonctionner même si l’enneigement n’est pas présent vu la faible altitude de Montchavin.

Au sommet de cet appareil deux pistes sont accessibles :

- La partie basse de la piste Mont Blanc qui redescend au bas de ce télésiège en passant par les Coches. Cette piste est équipée d’enneigeurs.
- La piste rouge Montchavin, piste équipée d’enneigeurs qui redescend au pied de cet appareil

L’été, ce télésiège est ouvert afin que randonneurs et vététistes puissent profiter des balades en fôret qu’offrent le secteur de Montchavin. Il offre par la même occasion un accès rapide au téléphérique du Vanoise Express pour ces derniers.

Situation sur le plan des pistes
Image

Les Caractéristiques techniques de l’installation

Caractéristiques Administratives

TSD-Télésiège à attache débrayable : MONTCHAVIN
Constructeur : POMAGALSKI
Exploitant : SAP
Maître d’Œuvre : CETARM 73
Maître d’Ouvrage : SAP
Année de construction : 1998

Caractéristiques d’Exploitation

Saison d'exploitation : Hiver et été
Capacité : 4 personne(s)
Débit à la montée : 2400 personnes/heure (100%)
Débit à la descente : 1200 personnes/heure (50%)
Temps de Trajet : 5min00
Vitesse d'exploitation : 5 m/s
Tapis de Positionnement : Non

Caractéristiques Géométriques

Altitude Aval : 1207 m
Altitude Amont : 1666 m
Dénivelée : 459 m
Longueur développée : 1622 m
Pente Maxi : 60 %
Pente Moyenne : 28 %


Caractéristiques Techniques

Type de Gare: OMEGAT
Tension : Aval
Motrice : Amont
Puissance Développée : 534 KVA
Type de motorisation : Courant Continu
Sens de montée : Gauche
Embarquement : Tangentiel
Nb Pylônes : 17
Espacement : 30 m
Nb Sièges : 113
Dispositif d’accouplement : Pince OmegaT

Caractéristiques du Câble

Diamètre du câble : 40.5 mm
Type de Câble : Lang à droite
Ame : Compacte
Fabricant du Câble : Trefileurope


Ligne et Infrastructure du télésiège de Montchavin

La SAP a donc opté pour l’installation d’un télésiège débrayable quadriplace pour remplacer l’ancien télésiège fixe. Pomagalski ayant remporté l’appel d’offre, le constructeur a fourni un appareil 4 places avec gares Omega T, gares apparues en 1996 au catalogue du constructeur de Voreppe. Les gares portées par deux massifs permettent une exploitation systématique à la vitesse de 5 mètres par seconde. L’arrivée de ces nouvelles gares a été l’occasion pour Poma de lancer une nouvelle pince, la pince Omega T. Au niveau du domaine de la Plagne, cette installation est la seule à posséder ce type de gares. Techniquement parlant cet appareil possède une configuration fréquemment utilisée pour un télésiège débrayable. La gare assurant la tension du câble de l’installation est située en aval. Par conséquent la gare motrice est la gare amont. Niveau performances, il offre un débit théorique de 2400 personnes par heure à la montée. Pour le débit descendant il est dimensionné pour 1200 personnes par heure soit la moitié du débit montant.


  • La Gare Aval

La gare aval est située au plus haut du front de neige de la station de Montchavin et se trouve assez proche de nombreux logements. C’est dans cette gare qu’est effectuée la tension dynamique du câble par un vérin hydraulique.

Vues sur la gare aval :
Image

Image

Image

Image

Image

L’embarquement :
Image


  • La Ligne

La ligne de cet appareil monte rapidement afin de passer suffisamment haut au dessus de la piste Montchavin qu’elle va suivre pendant un certain moment. Arrivé au niveau de la station des Coches, le profil de ligne devient moins prononcé et file le long du téléski du Sauget. Une fois passé la retenue des Coches, la ligne va reprendre de l’inclinaison afin de passer une courte montée prononcée. Une fois passé ce mouvement de terrain, le profil se raplatit afin de rejoindre tranquillement le sommet de cette installation.

Sur le trajet se trouvent 17 pylônes répartis comme suivant : 2 compressions et 15 supports
Dans l’ordre de la montée cela donne :

P1 : 12C/12C
P2 : 4S/4S
P3 : 4S/4S
P4 : 4S/4S
P5 : 6S/4S
P6 : 6S/6S
P7 : 8S/8S
P8 : 6S/4S
P9 : 6S/4S
P10 : 6S/4S
P11 : 4S/4S
P12 : 12C/8C
P13 : 8S/8S
P14 : 4S/4S
P15 : 6S/6S
P16 : 8S/8S
P17 : 6S/6S

La ligne depuis le bas :
Image

En avant sur la ligne :
Image

Le P2 :
Image

Le Téléski Ecole sur la droite :
Image

Le bas de la piste Montchavin :
Image

Croisement avec la piste Mont Blanc juste derrière le P5 :
Image

On continue de longer le tracé de la piste Montchavin :
Image

On arrive au niveau des Coches :
Image

Le téléski du Sauget sur la droite :
Image

Passage au dessus de l’espace débutant du Sauget :
Image

On passe juste à coté de la retenue collinaire alimentant les canons du secteur :
Image

On continue :
Image

En approche d’une courte montée prononcée :
Image

Dans cette montée :
Image

Les deux pylônes au sommet de ce passage :
Image

On recroise de nouveau la piste Montchavin :
Image

Le début du télésiège Pierres Blanches sur la droite :
Image

Les deux derniers pylônes :
Image

Arrivé en gare amont :
Image


  • La Gare Amont

La gare amont est située à 1666 mètres d’altitude non loin du lieu-dit du Sauget. Non loin de cette gare se trouve le départ du télésiège débrayable des Pierres Blanches ainsi qu’un restaurant d’altitude. C’est ici que se trouve le treuil de l’appareil qui assure les différentes marches de l’installation. Dans cette gare est également situé le poste de conduite principal de l’installation :

Vues sur la gare amont :
Image

Image

Image

Image

Image


Véhicules et pinces

Pinge OmegaT :
Image

Passage de la pince sur un balancier de type support :
Image

Passage de la pince sous un balancier de type compression :
Image

Siège Doudouk 4 Places :
Image


Diverse photos

La ligne depuis la gare amont avec Bourg Saint Maurice au fond :
Image

Ligne depuis le haut de la piste Montchavin :
Image

Ligne avec vue sur l’espace débutant du Sauget :
Image

Ligne au niveau du village des Coches :
Image

Ligne depuis le bas de la piste Montchavin :
Image

Bas de la ligne avec la station de Montchavin :
Image


Pour Conclure

Pour conclure ce télésiège débrayable rempli parfaitement son rôle. Son débit assure un accès performant et sans attente aux pistes qu’il dessert et aux appareils permettant de rejoindre la Plagne et la liaison Paradiski. Avec ses gares peu imposantes ce télésiège s’intègre très bien dans le cadre somptueux qu’offre le secteur de Montchavin.

Image

Ainsi se termine ce reportage.
A Bientôt

Sources historique www.perso-laplagne.fr



Suivre la discussion sur le forum


Appareils en relation :





Contact - Mentions Légales - Cookies
Site déclaré à la CNIL sous le numéro 1173095
Page générée en 0.0972 secondes. 38 requete(s).
127 membres connectés sur les forums
Valid XHTML 1.0 Transitional 
©2003-2016 - www.remontees-mecaniques.net - Tous droits réservés