En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus
Bannière 20Bannière 3Bannière 29Bannière 16

 TSD4 de Rosaël

Orelle (Les Trois Vallées)

Montaz Mautino

T2 HS
Description rapide :
Long TSD très haut avec quelques particularités ...

Mise en service en : 1988
Fin de service en : 2009

Remplacé par l'appareil suivant :


Localisation(s)
Photo

Auteur de ce reportage : Thomas
Section écrite le 11/01/2006 et mise à jour le 19/12/2014
(Mise en cache le 19/12/2014)

Bonjour, voici le reportage de l'avant dernier TSD4 Montaz Mautino d' « Au Coeur des Remontées mécaniques » : le télésiège débrayable 4 place de Rosaël à Val Thorens - Orelle
Image

Ce télésiège possède pas mal de particularités.

Il a été installé à la fin des années 80 (1988) sur un versant mauriennais, accessible à la base uniquement depuis Val Thorens et la Brèche de Rosaël. Cela offrait une nouvelle zone de ski à la station de Val Thorens, une zone particulièrement appréciée des skieurs du fait de l'exposition au sud des pistes et de la qualité des pistes.
Depuis cette date, 3 pistes descendent au pied de ce télésiège. Pour revenir sur Val Thorens, il faut impérativement prendre ce télésiège d'où une certaine difficulté pour le fermer le soir.
3 pistes : une bleue (les gentianes), une rouge (la mauriennaise) et une noire (combe de Rosaël).
Les deux premières sont accessibles par le Grand Fond (Funitel et auparavant TSF4 du Fond 2), la dernière est accessible depuis le téléphérique de la Cime de Caron.

Voici la situation du télésiège de Rosaël sur le plan des pistes de Val Thorens :
Image

Depuis sa construction en 1988, ce secteur « Orelle » n'a cessé de se développer. En 1995 on a construit la plus longue télécabine d'Europe pour accéder, depuis le fond de la vallée de la Maurienne, au pied de ce télésiège de Rosaël. Depuis là, le TSD de Rosaël avait une fonction supplémentaire : emmener les skieurs partis d'Orelle à 900 mètres d'altitude jusqu'au domaine skiable de Val Thorens en passant par la Brèche de Rosaël, à 3000 mètres d'altitude.
Ensuite, deux autres télésièges ont été construits en 2001 : le télésiège du Peyron (GMM) et le télésiège du Bouchet (Leitner) qui permet de desservir le nouveau point culminant de Val Thorens et des 3 Vallées.

Voici les principales caractéristiques de ce télésiège :


  • Station : Orelle - Val Thorens
  • Nom : Rosaël
  • Typé : Télésiège débrayable
  • Capacité des véhicules : 4 personnes
  • Constructeur : Montaz-Mautino
  • Altitude de la gare aval : 2350 mètres
  • Altitude de la gare amont : 2990 mètres
  • Dénivelée : 640 mètres
  • Longueur horizontale : 2185 mètres
  • Longueur suivant la ligne : 2280 mètres
  • Pente maximale : 92%
  • Vitesse en ligne : 5 m/s
  • Débit : 1500 p/h
  • Nombre de véhicules : 106
  • Distance entre les véhicules : 48 mètres (9.6 sec)
  • Emplacement de la station motrice : Aval
  • Emplacement de la station de tension : Aval
  • Sens de montée : Gauche
  • Nombre de pylônes : 27
Voici le profil difficile de la ligne de ce télésiège.
Image.
Ce télésiège est par conséquent le plus long, le plus haut TSD Montaz-Mautino jamais construit.

Avant que la télécabine d'Orelle ne soit mise en service, ce télésiège fonctionnait grâce à un moteur principal thermique. En effet, le courant n?arrivait pas jusqu'en bas du télésiège. Il n'arrivait pas non plus en haut.
Mais à cause de la construction de la télécabine d'Orelle, qui est motrice amont, une ligne électrique à été montée à Plan Bouchet et alimente les remontées mécaniques qui s'y trouvent.

Les conditions climatiques sont très défavorables à cause de l?altitude élevée du télésiège (la gare amont est à 3000 mètres d'altitude tout de même).
Les gares possèdent donc une « couverture tempête », il est donc impossible d?admirer la mécanique. Les conditions climatiques parfois extrêmes ne sont pas sans poser de problème lorsqu'on sait que les TSD Montaz Mautino n'apprécient guère le froid.

Parcourons donc ce télésiège en photos :
Image
La gare aval
Image
La gare aval avec le premier pylône de la ligne, un 6C.
Au passage, les galets de ligne ont été changés lors de la grande visite qui a eu lieu cet été 2005.
On remarque également la présence d'un garage à véhicule en gare aval.
Les sièges sont rangés tous les soirs au garage. Un des rares TSD (sans bulles) à disposer d'un garage de véhicules en France, mais vu les conditions extrêmes endurées par ce télésiège, cela vaut mieux.
Image
Le P1.

Image
Le garage n'est pas d'origine sur cette installation au vu des panneaux installés sur l'arrière de la gare.
Le personnel exploitant s'est rapidement rendu compte de la nécessité absolue de décycler la ligne tous les soirs.

Image
Les aiguillages pour la voir de garage, ainsi que le garage des véhicules derrière la bâche.

Image
La zone d'embarquement

Image
Un siège 4 places

Image
La première moitié de la ligne vu depuis la gare aval.

La ligne est difficile, elle est tout d?abord assez longue (2200 mètres), il faut ensuite passer des falaises. La montée de ces falaises est très impressionnante. Je n'ai malheureusement pas pu prendre de photos (il faisait trop froid).
La ligne possède 27 pylônes, dont pas moins de 8 compressions (2 6C en sortie de gare aval, 4 8C pour le passage de la falaise en milieu de ligne (2 8C, 2 supports et à nouveau 28C) puis 2 6C à nouveau dans la dernière moitié de la ligne, 6C que voici :

Image
Gare aval depuis la ligne

Image
Avant la pente très importante

Image
Au pied de cette pente de 92%

Image
Le 6eme compression de la ligne (et pas le dernier)

Image
Une pince dans la pente raide

A cet endroit le TSD franchi une zone de fallaises depuis laquelle une évacuation verticale doit être très délicate ...
Image
A cet endroit, le passager de droite flirte avec la ligne de sécu qui est plus basse à cet endroit...

Image

Image

Image

Image
Ombre du siège sur la Mauriennaise alors sans aucune trace de skieur

Image
Arrivée en gare amont après un long périple très varié

Nous voila donc, après 8 minutes de montée en temps normal, en gare amont. Voici la ligne juste avant la gare amont :
Image

La gare amont est logée au fond d?une petite combe, entièrement couverte et protégée des congères :
Image

Image

Elle est retour fixe. Voici la poulie dans la gare amont :
Image

Image
Tout est protégée, plus ou moins bien, mais on ne voit rien.

Voila pour ce qui est du télésiège de Rosaël. Un télésiège particulier.
Image

Image

Il y a des projets de remplacement de ce télésiège, qui est quand même très fréquenté dans la station. Je ne m'avancerais pas sur les projets. on peut s'attendre à tout de la part de la STOR et de la SETAM.





Appareils en relation :





Contact - Mentions Légales - Cookies
Site déclaré à la CNIL sous le numéro 1173095
Page générée en 0.09758 secondes. 34 requete(s).
118 membres connectés sur les forums
Valid XHTML 1.0 Transitional 
©2003-2016 - www.remontees-mecaniques.net - Tous droits réservés