En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus
Bannière 25Bannière 36Bannière 1Bannière 29

 TSD4 des Colosses

La Plagne (Paradiski)

Poma

T2 HS
Description rapide :
Télésiège situé sur un axe stratégique car assurant l'accès à Plagne Centre depuis la plaque tournante de Plagne Bellecôte. Il s'agit également du plus ancien télésiège débrayable en service sur le domaine de la Plagne.

Mise en service en : 1991
Fin de service en : 2014

Suivre la discussion sur le forum


Localisation(s)
Photo

Auteur de ce reportage : Geofrider
Section écrite le 02/05/2012 et mise à jour le 19/08/2012
(Mise en cache le 16/03/2015)

Image


La Plagne est une station savoyarde de Tarentaise située au-dessus de la commune d’Aime, ville située à mi-chemin entre Moutiers et Bourg Saint Maurice. La Plagne avec ses stations satellites forme un ensemble ayant la plus grosse capacité en hébergements touristiques de nos montagnes avec un peu moins de 50 000 lits. Le domaine skiable qui s'accorde autour des différents villages est compris entre 1250 et 3250 mètres d’altitude. Il offre au total 225 kilomètres de pistes balisées de tout niveau. Depuis 2003 le domaine skiable de la Plagne est relié à celui des Arcs/Peisey-Vallandry formant ainsi le domaine relié Paradiski. Le télésiège débrayable des Colosses est le plus vieil appareil de ce type en service sur le domaine skiable de la station.


Plagne Bellecôte : la plaque tournante du domaine de la Plagne

Avant de nous intéresser au télésiège en lui-même, intéressons-nous d'abord à Plagne Bellecôte, secteur où se situe le télésiège débrayable des Colosses. La Plagne se lance dans l'industrie du ski en 1961 en ouvrant ses premières infrastructures touristiques. Toutefois il faut attendre plusieurs années avant qu'une remontée ne soit construite sur le site de l'actuelle station de Plagne Bellecôte. Il faut patienter exactement dix ans avant que ne soit créée la première remontée sur cette partie du domaine skiable. En 1971, la SAP aménage au lieu-dit des Colosses un téléski qui porte le même nom. A l'époque, ce téléski permet à la clientèle de la Plagne de ne pas avoir à descendre en intégralité la piste de la vallée de l'Ours. C'est une piste longue de plusieurs kilomètres dont l'inconvénient est d'imposer un retour par navette à Plagne Centre puisque cette dernière débouche un peu au-dessus du hameau de la Roche. En 1973, en face du versant sur lequel évolue le téléski des Colosses s'ouvre le télésiège de l'Arpette. Cet appareil permet la liaison avec la station voisine de Montchavin dont l'équipement entamé en 1972 pour réaliser cette liaison vient de s'achever en cette année 1973. Déjà à cette époque, le site de Plagne Bellecôte qui n'est encore qu'un projet montre des caractéristiques qui vont le faire devenir l'une des plaques tournante du domaine.

La station satellite de Plagne Bellecôte ouvre ses portes en 1974 supprimant par la même occasion la partie basse de la piste de la vallée de l'Ours. Cette même année-là, le téléski du Col de Forcle est réalisé. Il permet un accès direct vers le secteur de Champagny ajoutant donc un nouvel axe au départ de cette station. En 1975 s'ouvre le quatrième axe partant de Plagne Bellecôte avec la mise en service de l'impressionnante télécabine de la Roche de Mio. Cette installation permet aux clients de prendre la direction du glacier de la Chiaupe, glacier situé à environ 3000 mètres d'altitude. Autour de cette station de Plagne Bellecôte se sont donc dessinés des axes structurants servant aussi bien aux clients logeant dans cette station satellite qu'aux autres clients voulant passer d'un secteur à l'autre. Ce n'est d'ailleurs pas sans raisons si les axes de Plagne Bellecôte furent parmi les premiers à être modernisés. On peut citer par exemple l'axe des Colosses en 1975, le doublement de l'accès vers la Roche de Mio en 1982 avec la mise en service des télésièges Blanchets et Roche de Mio ou encore la modernisation de l'accès vers l'Arpette dès 1986 avec la mise en place du premier télésiège débrayable de la station. De nos jours le rôle de plaque tournante de Plagne Bellecôte reste le même et bien que la plupart des axes aient été encore largement modernisés au fil du temps, il n'est pas rare de voir en fin de journée des queues relativement impressionnantes aux départs des appareils partant de cette station .

    Schéma des flux sur le secteur de Plagne Bellecôte
    Image

    Les queues à Plagne Bellecôte peuvent parfois être impressionnantes. L'attente y reste toutefois modérée vu le débit important proposé par la plupart des appareils
    Image



Colosses : L'axe stratégique vers Plagne Centre

La remontée de Plagne Bellecôte vers Plagne Centre est donc assurée en tout premier lieu par un téléski débrayable. Cet appareil encore en place de nos jours avec sa montée raide et son tracé en angles n'est guère aisé pour la clientèle débutante. A cela s'ajoute son débit forcément limité qui ne peut suffire à terme pour assurer une liaison performante vers Plagne Centre. Suite à l'ouverture de la liaison avec Montchavin, le téléski commence à montrer ses premières limites. L'ouverture de la station de Plagne Bellecôte va décider la SAP à améliorer l'accès à Plagne Centre. En 1975, le téléski des Colosses est doublé par un télésiège fixe biplace Pomagalski apportant plus de débit. En plus du débit, l'accès a été largement simplifié permettant désormais à toutes les clientèles de rejoindre facilement les pistes redescendant sur Plagne Centre. A noter que la SAP a songé dès 1974 à rendre l'itinéraire par les Colosses non obligatoire pour les personnes arrivant de Champagny ou de la Roche de Mio par les Quillis. En effet à cette date la SAP installe le premier des deux téléskis fixe des Leitchoums. Cet appareil qui sera doublé quelques années après arrive à quelques mètres près au même endroit que le télésiège des Colosses.

Au cours du temps le domaine s'est bien agrandi et la capacité d'hébergement a augmenté. Il devenait nécessaire d'améliorer encore une fois l'accès vers le secteur de Plagne Centre depuis Plagne Bellecôte. Le télésiège biplace ayant bien du mal à suivre la cadence sur cet axe stratégique, il est décidé au cours de l'été 1991 de remplacer le télésiège fixe par un appareil plus performant. Lors de l'ouverture de la saison d'hiver en décembre 1991, les clients ont désormais à leur disposition un télésiège débrayable quadriplace. Ce nouvel appareil reprend intégralement l'ancien tracé du télésiège fixe. Avec cette installation, le temps de montée a été largement amélioré ainsi que le débit offert. Le rôle de cet appareil n'a pas changé puisqu'il doit toujours permettre depuis Plagne Bellecôte de basculer vers Plagne Centre et les différents villages qui se trouvent autour exception faite d'Aime la Plagne. Son rôle est donc primordial au sein de la plaque tournante qu'est Plagne Bellecôte. Par sécurité, le télésiège est toujours doublé par le téléski des Colosses qui assure une solution de secours en cas de panne. Ce téléski permet également d'absorber en complément du télésiège une petite partie du flux souhaitant basculer vers l'Ouest du domaine. L'itinéraire bis par les Leitchoums est toujours disponible puisque les deux téléskis ont été remplacés par un téléski à enrouleurs. Colosses reste malgré tout la voie principale au départ de Plagne Bellecôte pour basculer sur la partie Ouest du domaine skiable surtout qu'entre temps un projet visant à remplacer Leitchoums par un appareil à plus fort débit a été abandonné.

Depuis 2003, ce télporté est également la voie d'accès principale vers Plagne Centre pour les clients arrivant de la liaison Paradiski et qui souhaitent découvrir ce secteur ou basculer vers Montalbert. Positionné sur un axe stratégique, c'est un appareil bien fréquenté surtout en soirée lorsqu'il permet aux clients de rentrer dans leurs stations d'origine. En journée la fréquentation est un peu moindre et cet appareil absorbe plutôt bien le flux grâce à son débit relativement important. Depuis son sommet on accède directement aux villages de Plagne Centre, Plagne Soleil, Plagne Villages et Plagne 1800. On a donc la possibilité depuis Colosses de prendre toutes les remontées partant du bas de ces villages avec entre autre Bergerie, Mélèzes, 1800, Le Funiplagne, Le Colorado, Le Biolley. Les pistes desservies par cet appareil sont toutes faciles et permettent de facilement effectuer les liaisons vers les stations satellites auxquels il donne accès. Bien que la vocation de ce télésiège ne soit pas de desservir du ski propre, deux pistes bleues redescendant sur Plagne Bellecôte sont à disposition. Il permet également l'accès au Half-pipe de la station.

Au sommet de cet appareil quatre pistes sont accessibles :

- La piste bleue Mira qui permet de descendre sur Plagne Villages. Elle donne accès à la piste bleue Bridge permettant l'accès à Plagne Centre.
- La piste bleue Ecartée permettant de rejoindre le télésiège de la Bergerie et de poursuivre vers Plagne 1800.
- La piste bleue Trieuse et Arolles retournant à Plagne Bellecôte


Situation sur le plan des pistes
Image

Les Caractéristiques techniques de l’installation

Caractéristiques Administratives

TSD-Télésiège à attache débrayable : COLOSSES
Constructeur : POMAGALSKI
Exploitant : SAP
Maître d’Œuvre : CETARM 73
Maître d’Ouvrage : SAP
Année de construction : 1991

Caractéristiques d’Exploitation

Saison d'exploitation : Hiver
Capacité : 4 personne(s)
Débit : 2400 personnes/heure
Temps de Trajet : 6min16
Vitesse d'exploitation : 4.25 m/s

Caractéristiques Géométriques

Altitude Aval : 1900 m
Altitude Amont : 2220 m
Dénivelée : 320 m
Longueur développée : 1600 m
Pente Maxi : 65 %
Pente Moyenne : 20 %


Caractéristiques Techniques

Tension : Amont
Type de tension : Hydraulique
Motrice : Aval
Type de motorisation : Courant Continu
Puissance Développée : 424 kW
Sens de montée : Gauche
Nb Pylônes : 18
Espacement : 25.5 m
Nombre de Véhicules : 131
Type de Véhicules : Arceau
Dispositif d’accouplement : Pince TB

Caractéristiques du Câble

Fabricant du câble : TREFILEUROPE
Diamètre du câble : 40 mm
Type de Câble : Lang à droite
Ame : Compacte


Ligne et Infrastructure du télésiège des Colosses

La SAP a donc opté pour l’installation d’un télésiège débrayable quadriplace pour remplacer l’ancien télésiège fixe des Colosses. Pomagalski ayant remporté l’appel d’offres, le constructeur a fourni un appareil 4 places avec gares Omega, gares apparues en 1990 au catalogue du constructeur de Voreppe. Les gares sont portées par un unique massif en béton armé en forme de "Z". Colosses est équipé de gares à couverture basse afin de minimiser l'impact visuel de l'installation. Techniquement parlant cet appareil possède une configuration peu standard pour un télésiège débrayable. La gare assurant la tension du câble de l’installation est située en amont. Par conséquent la gare motrice fixe se trouve en aval. Coté performances, il offre un débit théorique de 2400 personnes par heure à la montée avec ses 131 sièges à la vitesse de 4.25 mètres par seconde. C'est aujourd'hui le plus vieux télésiège débrayable en service de la station.


  • La gare aval

La gare aval est située sur le front de neige de Plagne Bellecôte. A proximité immédiate de cette dernière se trouve le départ du téléski des Colosses. Un peu plus loin, on trouve les départs des appareils Blanchets, Belle Plagne et Arpette. La gare aval étant la gare motrice, c'est donc elle qui va assurer les différentes marches de l'installation. Elle arbore un schéma de couleur très classique avec du blanc et du noir.

    Vue sur la gare aval
    Image

    Vue avec la gare aval de la télécabine de Belle Plagne sur la gauche
    Image

    Vue avec le télésiège de l'Arpette et le téléski des Colosses
    Image

    Vue avec la ligne du télésiège des Blanchets sur la gauche
    Image

    L'embarquement
    Image



  • La ligne

Au début du parcours, la ligne monte fortement pour gravir la pente qui s'oppose à elle. Une fois le P7 atteint, le profil de ligne se radoucit très nettement. La ligne évolue désormais sur les alpages qui séparent Plagne Centre de Plagne Bellecôte. Au niveau du P12, la ligne reprend de l'inclinaison pour gravir les derniers mètres d'altitude afin de rejoindre la gare amont. L'inclinaison reste quasi constante jusqu'au P18, ouvrage permettant de mettre le câble dans le bon plan avant l'arrivée en gare amont.

Sur le trajet se trouvent 18 pylônes répartis comme suivant : 3 compressions et 15 supports
Dans l’ordre de la montée cela donne :

P1 : 12C/12C
P2 : 12C/12C
P3 : 4S/4S
P4 : 6S/4S
P5 : 6S/4S
P6 : 4S/4S
P7 : 8S/8S
P8 : 8S/6S
P9 : 8S/6S
P10 : 6S/4S
P11 : 8S/6S
P12 : 6S/4S
P13 : 12C/12C
P14 : 8S/8S
P15 : 6S/4S
P16 : 6S/4S
P17 : 4S/4S
P18 : 6S/6S


    La ligne depuis le bas
    Image

    En avant sur la ligne
    Image

    P3 commun avec le brin retour du téléski des Colosses
    Image

    Vue globale de cet ouvrage de ligne
    Image

    Sur la gauche, l'endroit où se positionnent les jurés lors des compétitions d'half-pipe.
    Image

    On continue l'ascension vers P5
    Image

    On arrive au sommet de la forte montée que doit gravir le télésiège
    Image

    Le terrain devient nettement plus plat
    Image

    Le sommet de la Grande Rochette sur la droite
    Image

    On arrive au niveau de P10
    Image

    Longue portée pour atteindre P11. Sur la gauche, le tracé du téléski des Leitchoums
    Image

    P11
    Image

    On aborde bientôt la dernière partie du tracé
    Image

    P13
    Image

    On remonte plus fortement
    Image

    Image

    L'arrivée du téléski des Leitchoums sur la gauche
    Image

    Le dernier ouvrage de ligne
    Image

    Arrivée en gare amont
    Image




  • La gare amont

La gare amont est située à 2220 mètres d'altitude non loin du sommet du téléski des Leitchoums. La tension dynamique du câble est réalisée à l'aide de de deux vérins hydrauliques. La gare amont arbore le même schéma de couleur que la gare aval. Avec ce schéma cette dernière se fait très discrète dans le paysage. Sa compacité participe également à sa discrétion dans l'environnement dans lequel elle se trouve.

    Gare amont vue du coté brin montant
    Image

    Gare amont pratiquement de face
    Image

    Vues de profil coté brin descendant
    Image

    Image



Véhicules et pinces

    Pince débrayable TB
    Image

    Passage de la pince sur un balancier support
    Image

    Siège Arceau
    Image



Depuis les pistes

    Vue depuis le sommet de l'installation
    Image

    Vue avec le haut de Belle Plagne
    Image

    Vue depuis la piste Trieuse
    Image

    Vue vers l'aval avec le tracé du télésiège de l'Arpette au fond
    Image



Un appareil "petit mais colossal"

"Petit mais colossal" tel pourrait être défini ce télésiège débrayable. Sans cet appareil la Plagne perd l'un de ses axes majeurs au départ de sa plaque tournante de Plagne Bellecôte. Facilitateur de liaison inter secteurs, le télésiège remplace parfaitement l'ancien téléporté qui officiait auparavant à sa place. Quasiment incontournable pour basculer sur Plagne Centre le téléporté répond bien à la demande même si parfois la queue à cet appareil peut apparaitre importante. Il est possible que dans plusieurs années, une fois l'axe majeur de la Roche de Mio modernisé que ce télésiège soit remplacé. Pour le moment, c'est un colosse que tous les habitués de la Plagne ne sont pas près d'éviter.

    Image


Ainsi se termine ce reportage.
A Bientôt




Suivre la discussion sur le forum


Appareils en relation :





Contact - Mentions Légales - Cookies
Site déclaré à la CNIL sous le numéro 1173095
Page générée en 0.10053 secondes. 39 requete(s).
136 membres connectés sur les forums
Valid XHTML 1.0 Transitional 
©2003-2016 - www.remontees-mecaniques.net - Tous droits réservés