En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus
Bannière 19Bannière 37Bannière 31Bannière 20

 TSD4 des Plagnettes

Les Arcs (Paradiski)

Poma

T2 ES
Description rapide :
Télésiège installé en 1990 sur le secteur d'Arc 2000 puis raccourci par le bas en 2006 suite à la mise en service du TSD6B Arcabulle.

Mise en service en : 1990

Suivre la discussion sur le forum


Localisation(s)
Photo

Auteur de ce reportage : Geofrider
Section écrite le 27/08/2010 et mise à jour le 29/08/2010
(Mise en cache le 11/07/2014)

Image


Le domaine skiable des Arcs est situé en Tarentaise au dessus de la commune de Bourg Saint Maurice. Ce domaine comprend six stations et s’étend de 1200 mètres jusqu’à 3226 mètres d’altitude au sommet de l’Aiguille Rouge. Ce domaine offre 200 kilomètres de pistes desservies par 54 remontées mécaniques allant du petit téléski au Funiculaire d’une capacité de 270 personnes. Depuis 2003 le domaine des Arcs est relié à celui de la Plagne formant ainsi l'espace de ski dénommé Paradiski. Le télésiège des Plagnettes est le troisième télésiège débrayable installé sur le domaine des Arcs


Des débuts des Arcs aux téléskis des Plagnettes

Si la construction de logements dans la vallée de l’Arve, vallée où se trouve la station d’Arc 2000 remonte au début des années 1980, son aménagement à commencer en même temps que l’ouverture officielle de la station des Arcs en 1968. En cette année 1968 est réalisé le téléski de Comborcière, premier appareil de cette partie du domaine skiable des Arcs.

Le développement de la vallée sera poursuivi afin d’avoir une offre de ski importante pour la clientèle du domaine. En 1969, ce sont les premiers appareils des Plan Vert et du Grand Col . En 1970, la station installe les premiers téléskis des Plagnettes. Ces deux longs appareils ont été fournis pas la société Pingon. Ils permettent entre autre aux clients revenant du Grand Col de reprendre de la hauteur et de rejoindre directement le versant Arc 1600 – 1800 sans avoir à repasser par le difficile téléski de Comborcière. De leur sommet, on rejoignait directement le téléski de la Vagère.

Deux ans plus tard, ils permettront de former une chaine rapide pour aller au Col de la Chal. En effet les clients arrivant de l’Arpette dans la vallée de l’Arc pourront remonter grâce aux nouveaux téléskis des Marmottes au dessus du futur site d’ Arc 2000 et par la même occasion accéder directement aux téléskis des Plagnettes. Cette nouvelle liaison facilite ainsi l’accès au Grand Col tout en permettant de décharger le téléski du Plan Vert. Les téléskis virent leur intérêt grandir avec l’ouverture de la station d’Arc 1800 en 1975. Ils furent dès lors la voie privilégiée pour revenir sur cette station depuis la vallée de l’Arc avec leurs accès direct sur cette partie du domaine skiable. Ils ont permis par la même occasion de décharger quelque peu le télésiège du Bois de l’Ours avec un accès bis vers Arc 1600 en empruntant l’un des appareils d’Arc 1800 autorisant le retour sur cette station. .

En 1980, la station d’Arc 2000 ouvre ses portes renforçant ainsi le rôle de liaison de ces appareils vers le secteur d’Arc 1800. De plus en plus fréquentés, ces appareils au fil des années ont du mal à suivre la cadence et les queues à ces appareils devenaient impressionnantes malgré l’adjonction du téléski des Bosses (1985) et les téléskis de Lac Marlou (1977 et 1978) qui ont permis de créer un accès supplémentaire au Grand Col. La STAR se penchera dès lors sur leur remplacement pour l’été 1990.


Le télésiège des Plagnettes première version

Durant l’été 1990, les téléskis des Plagnettes sont démontés et remplacés par un télésiège quadriplace du constructeur français Pomagalski. Désormais le trajet se fait assis provoquant un confort inégalable le tout avec un temps de montée réduit et surtout un débit plus important. Le débit sur cet axe a été augmenté de 1000 personnes théorique par heure. Accessible depuis les téléskis des Marmottes et depuis la station d’Arc 2000 cet appareil à donc sensiblement amélioré la liaison entre Arc 2000 et Arc 1800. En 1992, les personnes venues assisté aux épreuves de KL dans le cadre des Jeux Olympiques d’Albertville ont ainsi trouvé un itinéraire de retour rapide sur leur secteur d’origine. Il permet également par la même occasion, un accès facile à la station voisine de Peisey Vallandry. Avec tous ces avantages, Plagnettes est devenu un axe majeur au sein d’Arc 2000. Il fut même victime de son succès car nombreux clients trouvaient plus avantageux de rejoindre le secteur 1800 – 1600 par cet appareil que d’emprunter le télésiège du Bois de l’Ours malgré son tracé exposé au vent et où il fait froid surtout en début de saison. Rapidement les queues devinrent très conséquentes à cet appareil qui enregistrait des pointes à plus de 20 min d’attente en périodes de fortes affluences. Ceci a duré jusqu’en 2003. Suite à l’installation du télésiège débrayable du Bois de l’Ours, Plagnettes s’est vu dégagé d’une partie de cette clientèle.


Le télésiège des Plagnettes deuxième version

Cette même année 2003, la SMA a mis en place également le télésiège débrayable des Marmottes qui donne directement accès aux Plagnettes. Ainsi il conserve un rôle important dans la liaison vers Arc 1800 et Peisey Vallandry par le Col de la Chal. La SMA voulant moderniser cet axe toujours stratégique a donc décidé d’implanter en 2006 un télésiège débrayable six places pour améliorer le débit . Cependant Plagnettes ne sera pas démonté. Il sera raccourci par le bas afin de seconder Arcabulle pour un coût d’1.5 millions d’Euros. Le téléski des Bosses sera quand à lui purement et simplement démonté.

Accessible désormais uniquement depuis le Grand Col et le Varet, la nouvelle version des Plagnettes offre la possibilité à ces clients de remonter rapidement sur le Col de la Chal sans avoir à repasser plus bas sur le secteur d’Arc 2000. Toutefois il arrive que cet appareil soit fermé du temps de midi ou qu’il soit complètement à l’arrêt à certains moments la fréquentation n’étant pas suffisante pour maintenir les deux télésièges (Arcabulle et Plagnettes) ouverts. En effet Arcabulle restant complètement accessible depuis les secteurs Grand Col et Varet, il peut absorber le flux quand peu de clients sont présents sur le domaine. Toutefois il est probable que la SMA veule garder cet appareil pour conserver une sécurité dans l’exploitation de cet axe en cas de panne importante sur l’Arcabulle qui l’immobiliserai un certain temps.

Outre l’accès vers Arc 1800 et Peisey Vallandry, il va permettre aux clients arrivant du Varet de rejoindre rapidement le Grand Col s’ils ont manqué la piste d’accès. Plagnettes au niveau du ski dessert de nombreuses pistes larges agréables et damées. A son sommet il propose du ski facile à difficile le rendant accessible à tous et grâce à son temps de montée réduit, il va permettre d’enchainer les rotations sur la plupart des pistes qui sont accessibles à son sommet. En plus de cela, à son sommet les clients pourront découvrir la grotte de glace ou encore s’initier au maniement d’un Arva dans la zone Avalanche Parc.

Au sommet de cet appareil, on compte sept pistes accessibles
- La piste rouge Grand Renard qui permet de revenir sur Arc 1800. Elle donne accès aux pistes Petit Renard, Rêches, Dents du Peigne, Charmettoger et Grands Mélèzes ainsi qu’au bout de piste qui rejoint le domaine de Peisey-Vallandry.
- La piste bleue Plan-Vert qui rejoint Arc 1950. Elle donne accès également au boardercross d’Arc 2000
- Les pistes rouges Tuffes, Plagnettes et Tepees qui débouchent toutes les trois sur la piste Plan des Eaux.
- La piste bleue Plan des Eaux qui permet de rejoindre la station d’Arc 2000 en donnant au passage accès aux appareils Plagnettes, Arcabulle et Varet et Saint Jacques.
- La piste bleue Col de la Chal qui rejoint le Télésiège du Grand Col. Son tracé se poursuit au delà du départ de ce télésiège et rejoint la piste bleue Vallée de l’Arc qui rejoint la station d’Arc 2000.

Plagnettes avant l’installation du télésiège de l’Arcabulle était utilisé l’été pour monter promeneurs et vététistes au Col de la Chal. Depuis que le télésiège de l’Arcabulle a été installé, c’est cet appareil qui est exploité l’été en remplacement de Plagnettes.

Situation sur le plan des pistes
Image


Les Caractéristiques de l’installation

Caractéristiques Administratives

TSD-Télésiège à attache débrayable : PLAGNETTES
Maître d’Ouvrage : SAS
Maître d’Œuvre : MDP
Exploitant : SMA
Constructeur : POMAGALSKI
Année de construction : 1990

Caractéristiques d’Exploitation

Saison d'exploitation : Hiver
Capacité : 4 personne(s)
Débit à la montée : 2800 personnes/heure
Vitesse d'exploitation : 5 m/s
Temps de Trajet : 4min26


Caractéristiques Géométriques

Altitude Aval : 2245 m
Altitude Amont : 2542 m
Dénivelée : 297 m
Longueur développée : 1333 m
Pente Maxi : 50 %
Pente Moyenne : 23 %


Caractéristiques Techniques

Type de Gare : PERFORMANT
Sens de montée : Droite
Tension : Aval
Type de Tension : Hydraulique
Motrice : Amont
Type de Motorisation : Courant Continu
Puissance Développée : 715 KW
Dispositif d'accouplement : Pince TB
Nb Pylônes : 12
Nombre de véhicules : 111
Type de véhicules : Arceau
Espacement : 25.75 m


Caractéristiques du Câble

Fabricant du Câble : Trefileurope
Diamètre du câble : 45 mm
Câblage : Lang à droite
Ame : Compacte


Ligne et Infrastructures du télésiège des Plagnettes

Construit en 1990, Plagnettes est le troisième télésiège débrayable installé sur le domaine des Arcs. La construction de cet appareil a été confiée à Pomagalski, constructeur français de remontées mécaniques ayant déjà fourni un certain nombre d’appareils à cette station. Le télésiège débrayable installé est de type Performant. Cette gamme d’appareils a été commercialisée entre 1989 et 1993. Il a été le second appareil de cette gamme avec Petite Fontaine à Megève à avoir été installé par Pomagalski. C’est avec les gares de type Compétition, la première gare compacte où toute la mécanique est abritée à l’intérieur de la couverture. De plus cette gare est d’un point de vue esthétique assez jolie. Niveau performance, le télésiège affiche de nos jours un débit de 2800 personnes par heure à la vitesse nominale de cinq mètres par seconde ce qui assure fluidité au départ de cet appareil et un complément important pour délester le télésiège de l’Arcabulle. Ce débit est désormais réalisé avec 111 sièges au lieu des 161 qu’il y avait auparavant.


  • La Gare Aval

La gare aval est située à 2245 mètres d’altitude le long de la piste Plan des eaux. Elle se trouve 500 mètres plus en amont qu’auparavant et une cinquantaine de mètres plus haut. Cette gare est en charge de tendre le câble de l’installation grâce à un vérin hydraulique. Le cadencement des véhicules est réalisé ici grâce à une chaine.

Vues sur la gare aval
Image

Image

Image

Image

L’embarquement
Image

Les deux freins de poulie
Image


  • La Ligne

Une fois sortie de son nouveau départ, la ligne va monter doucement et régulièrement pendant un certain temps. Le passage sous le P6 va lui donner un profil plus incliné afin de faire face aux pentes plus raides qui s’opposent à elle. Le P5 réduit quelque peu cette inclinaison avant que le P4 ne lui remette une petite dose d’inclinaison supplémentaire. La ligne va de nouveau se remettre à monter de façon soutenue jusqu’aux deux derniers pylônes qui sont situés à proximité de la gare amont afin qu’ils remettent le câble sur un plan horizontal.

Lors du raccourcissement la partie haute du tracé à du être en partie remaniée. Certains pylônes ont été modifiés avec l’ajout d’ éléments de tube neufs et un pylône supplémentaire par rapport à l’implantation d’origine a été mis en place. Sur son nouveau tracé, Plagnettes ne compte plus que 12 pylônes au lieu de 18. Dans l’ordre de la montée nous trouvons :

P12 : 16C/16C
P11 : 8S/8S
P10 : 8S/6S
P9 : 8S/6S
P8 : 6S/4S
P7 : 4S/4S
P6 : 12C/12C
P5 : 8S/8S
P4 : 4SC/4SC
P3 : 8S/8S
P2 : 8S/8S
P1 : 8S/8S

La ligne dans sa globalité
Image

En avant sur les Plagnettes
Image

La ligne de l’Arcabulle juste à coté
Image

La piste Plagnettes sur la gauche
Image

L’Aiguille Grive sur la droite
Image

En approche sur P7
Image

Croisement avec la piste rouge Tuffes
Image

On remonte
Image

Le P4, pylône rajouté
Image

Portée P4 – P3
Image

Les derniers mètres
Image

Arrivée en gare amont
Image


  • La Gare Amont

La gare amont est située au lieu-dit du Col de la Chal, le véritable col étant situé quelques mètres en aval. Cette gare est juste séparée de la gare amont du télésiège de l’Arcabulle par le local opérateur qui est commun aux deux appareils. Non loin se trouve également le sommet de la télécabine du Transarc. Cette gare assure les différentes marches de l’installation. On y trouve également à ce niveau le poste de conduite principal de l’appareil.

Vues sur la gare amont
Image

Image

Image

Image

Image


Véhicules et pinces

Pince TB
Image

Passage de la pince sur un balancier support
Image

Passage de la pince dans un balancier support-compression
Image

Siège Arceau
Image


Diverses photos

Ligne depuis l’amont avec le sommet du Mont Blanc entre deux couches de nuages
Image

Ligne avec la pointe du Petit Fond Blanc et la Point du Four au fond
Image

Ligne
Image

Bas de la ligne avec la station d’Arc 2000 au fond
Image


Plagnettes un double de luxe ?

A sa construction, le télésiège des Plagnettes a remplacé avantageusement les deux anciens téléskis des Plagnettes. Toutefois malgré le débit important qu’il offre, il sera un peu victime de la modernisation et du confort offert par les télésièges débrayable à bulles de nouvelle génération. Aujourd’hui il dessert toujours avec performance le Col de la Chal en étant un complément de luxe pour l’Arcabulle. Toutefois avec deux lignes parallèles on peut se demander si la SMA va continuer à garder cet appareil en double de l’Arcabulle sur cet axe important du domaine ou bien s’il sera déplacé pour moderniser une autre ligne du domaine ?

Image


Ainsi se termine ce reportage de cette installation
A Bientôt

Sources Historique www.espace-arcadien.fr



Suivre la discussion sur le forum


Appareils en relation :





Contact - Mentions Légales - Cookies
Site déclaré à la CNIL sous le numéro 1173095
Page générée en 0.09381 secondes. 37 requete(s).
41 membres connectés sur les forums
Valid XHTML 1.0 Transitional 
©2003-2016 - www.remontees-mecaniques.net - Tous droits réservés