En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus
Bannière 21Bannière 29Bannière 33Bannière 44

 TSD4 des Suisses

Courchevel (Les Trois Vallées)

Poma

T2 ES
Description rapide :
Troisième Télésiège Débrayable de la Vallée de Courchevel

Mise en service en : 1989

Suivre la discussion sur le forum


Localisation(s)
Photo

Auteur de ce reportage : Geofrider
Section écrite le 11/02/2008 et mise à jour le 16/07/2008
(Mise en cache le 11/07/2014)

Image


Situé sur le domaine Courchevel, domaine qui fait partie des 3 Vallées, ce téléporté débrayable Pomagalski est le troisième télésiège débrayable de la vallée de Courchevel

Situé au-dessus de l'altiport de Courchevel, cet appareil est important au sein du domaine car son sommet se situe à la Vizelle. Depuis le sommet de cet appareil, il est donc possible d'accéder à la liaison vers les 3 Vallées et de rejoindre les stations de Mottaret et de Méribel. Le télésiège débrayable des Suisses va permettre de décharger les appareils principaux pour rejoindre le point de liaison avec la vallée de Méribel, à savoir le Téléphérique de la Saulire et la Télécabine de la Vizelle. Cet appareil va donc être emprunté par les clients qui viennent de Courchevel 1850 via les Télésièges Débrayable du Biollay ou du Pralong. Il va être également directement empruntable par les clients venant de 1650 par le lieu-dit de Praméruel via les Télésièges de l'Aiguille du Fruit et des Gravelles.
Outre le fait d'être un appareil important pour la liaison vers les 3 Vallées, cet appareil dessert en ski propre de nombreuses pistes rouges et noires. Il va permettre également aux clients venant de Courchevel 1850 de basculer vers le secteur des Creux et de rejoindre le domaine de Courchevel 1650 via le TSD de Chanrossa ou encore d'accéder au Télésiège des Creux Noirs.
De par sa situation et le sommet auquel il donne accès cet appareil va être donc être emprunté par un certain nombre de clients. Bien que le débit offert par l'appareil ne soit le maximum possible pour ce type d'appareil même en période de forte affluence l'attente y est raisonnable.

Au niveau des pistes l’appareil dessert en ski propre
- Les pistes noires Suisses et Turcs : pistes qui redescendent toutes deux au bas de l'appareil.
- Les pistes rouges Marmottes et Creux qui permettent l'accès à Courchevel 1650 via le TSD de Chanrossa. Depuis ces pistes ont peux aussi prendre la direction du TSF des Creux Noirs
- Les pistes rouges Combe Saulire et Combe Pylônes qui redescendent au bas du TPH de la Saulire et de la TCD de la Vizelle. A noter que la piste Combe pylône donne accès à une variante noire pour redescendre au bas de la Saulire qui s'appelle la M.
Sur le versant Méribel il est possible de prendre :
- Les piste rouges Niverolle, Marcassin ainsi que la piste noire Sanglier, qui permettent de rejoindre Méribel-Mottaret
- La piste rouge Chamois et la piste bleue Biche qui donnent accès à Méribel

Niveau technique nous avons ici un télésiège débrayable de type Compétition, premières gares de type compact développées par Pomagalski entre 1989 et 1993. Ces gares ont été commercialisées en même temps que les gares Performant. Cet appareil est donc, l’un des premiers appareil à avoir bénéficié des ces gares à l’époque. Autre avantage avec ce type de gares, c'est que la tension n'est plus obligatoirement en gare motrice comme c'était le cas sur les TSD de type Alpha Evolutif (excepté le TSD du Village). La tension est donc située en aval sur cet appareil et la motrice est en amont. Le débit de 2060 personnes par heure n'est pas le débit d'origine. Ce débit est atteint avec 96 véhicules, or à la construction l'appareil ne possédait que 56 véhicules. Le débit à été progressivement augmenté par ajout de sièges sur deux ans. C'est donc en 1991 que l'appareil a atteint son débit définitif, que nous connaissons actuellement.

En conclusion, un appareil important au sein du domaine de Courchevel assurant parfaitement son rôle d'itinéraire bis pour donner accès à la liaison vers les 3 Vallées et vers Courchevel 1650 tout en desservant de superbes pistes.

Situation sur le plan des pistes
Image


Les Caractéristiques techniques de l’installation

TSD-Télésiège à attache débrayable : SUISSES

Exploitant : S3V
Maître d’Oeuvre : CETARM 73
Constructeur : POMAGALSKI
Année de construction : 1989
Saison d'exploitation : Hiver
Capacité : 4 personne(s)
Altitude Aval : 2096 m
Dénivelée : 565 m
Longueur développée : 1580 m
Pente Maxi : 77 %
Pente Moyenne : 39%
Débit à la montée : 2060 personnes/heure
Vitesse d'exploitation : 5 m/s
Type de Gare : Compétition
Tension : Aval
Motrice : Amont
Puissance Développée : 569 Kw
Sens de montée : Droite
Dispositif d'accouplement : Pince TB
Embarquement : Sens de la ligne
Nb Pylônes : 18
Temps de Trajet : 5min16
Nb Sièges : 96
Espacement : 35.1 m
Fabriquant du câble : Trefileurpe
Diamètre du câble : 40 mm
Type de Câble : Lang à droite / Ame Compacte


Les photos de l’installation

La Gare Aval

La gare aval est la gare où se trouve le système de tension du câble de l'appareil. La tension du câble est assurée par deux vérins hydraulique. La gare aval est quelque peu différente des gares Compétition traditionnelles. La gare est un peu plus haute sur sa partie inférieure. Le toit quant à lui est classique pour ce type de gare. La Gare Aval possède égalment un court rail de maintenance.

Image

Image

Image

Image

Image

L’embarquement:
Image



La Ligne

La ligne à un tracé plutôt difficile. Le début de la ligne jusqu'au P4 est calme. A partir du P5 la ligne se raidit. Entre le P7 et le P8 on y trouve la portée maximale du tracé, portée qui dépasse les 210 mètres. Après avoir franchi la crête du P8 le tracé se radoucit jusqu'au P11. A partir du P11 la ligne se raidit de nouveau. A partir du P15 la ligne se raidit plus fortement. C'est dans cette partie que nous trouvons la pente maxi. Pour franchir la dernière crête, la ligne passe sur trois pylônes de crète. Ces trois pylônes sont liés par le bas de la tête par des barres de maintien.
La ligne possède 18 pylônes qui sont répartis comme suivant : 14 supports et 4 compressions.

Dans l’ordre de la montée cela donne :

P1 : 8C/8C
P2 : 4S/4S
P3 : 4S/4S
P4 : 4S/4S
P5 : 8C/8C
P6 : 4S/4S
P7 : 6S/6S
P8 : 8S/8S
P9 : 8S/8S
P10 : 4S/4S
P11 : 8C/8C
P12 : 4S/4S
P13 : 6S/6S
P14 : 6S/6S
P15 : 12C/12C
P16 : 8S/8S
P17 : 8S/8S
P18 : 8S/8S

En avant sur la ligne :
Image

Image

Image

Première montée prononcée :
Image

Image

Dans la portée maximale :
Image

Image

Image

Image

Image

Deuxième montée prononcée :
Image

Image

Image

Image

La dernière montée prononcée :
Image

Image

Les trois derniers pylônes :
Image

Zoom où vous pouvez voir les barres de maintien:
Image


La Gare Amont

La gare amont, motrice fixe située au sommet de la Vizelle entre les gares sommitales de la Télécabine de la Vizelle et du Télésiège des Marmottes.

Image

Image

Image

Image

Image


Véhicules et pinces

Siège arceau 4 places Poma
Image

Siège 4 places de rénovation :
Image

Pince TB
Image

Passage sur un support :
Image

Passage d'un compression :
Image


Diverses photos depuis les pistes

La gare amont depuis la piste Combe des pylônes :
Image

La gare amont depuis la piste Suisses
Image

Image

La ligne dans son intégralité depuis le haut de la piste Suisses:
Image

Ainsi se termine le reportage sur ce téléporté
A Bientôt



Suivre la discussion sur le forum


Appareils en relation :





Contact - Mentions Légales - Cookies
Site déclaré à la CNIL sous le numéro 1173095
Page générée en 0.09677 secondes. 37 requete(s).
70 membres connectés sur les forums
Valid XHTML 1.0 Transitional 
©2003-2016 - www.remontees-mecaniques.net - Tous droits réservés