En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus
Bannière 5Bannière 27Bannière 14Bannière 3

 TSD4 du Dou des Lanches

La Tania (Les Trois Vallées)

Poma

T2 ES
Description rapide :
Cinquième TSD de Courchevel situé au dessus de la petite station de la Tania. Equipé du système Magnestick

Mise en service en : 1991

Suivre la discussion sur le forum


Localisation(s)
Photo

Auteur de ce reportage : Geofrider
Section écrite le 24/01/2008 et mise à jour le 26/01/2008
(Mise en cache le 08/07/2014)

Image

Situé sur le domaine Courchevel et plus précisément sur le secteur de la Tania, petite station située à l’extrémité Ouest du domaine de Courchevel, cet appareil de manufacture Pomagalski est le cinquième Télésiège Débrayable de la vallée de Courchevel

Le télésiège débrayable a été construit en remplacement d’un téléski qui portait le même nom et sur un tracé légèrement différent. Comme l’ancienne remontée le départ du télésiège est situé au lieu-dit de Praz-Juget à proximité du départ du de téléski Praz-Juget. Directement empruntable depuis le sommet de la Télécabine de la Tania, cet appareil est donc le second maillon depuis la Tania pour accéder à la Vallée de Méribel.
Directement empruntable aussi depuis le sommet du Télésiège des Coqs et la Télécabine des Chenus cet appareil se présente aussi comme une solution alternative pour les clients venant depuis Courchevel 1850 pour accéder à la liaison vers les 3 Vallees ceci dans le but de délester le point de liaison de la Saulire où se croise beaucoup de monde. Ainsi on peut également eviter le TSF2 du Col de la Loze pour rejoindre ce point de liaison.
Outre le fait d’être un ascenseur rapide vers la liaison 3 Vallées cet appareil permet pour les clients de la Tania de rejoindre rapidement en confortablement le reste du domaine de Courchevel et notamment d’accéder vers Courchevel 1850. Ainsi grâce à cet appareil les clients les moins expérimentés peuvent tranquillement évoluer sur le domaine en évitant les téléskis difficile du Bouc Blanc et de Praz-Juget.

Au niveau des pistes l’appareil dessert deux pistes en ski propre : une bleue et une noire.
- La piste bleue du Col de La Loze qui rejoint le sommet de la TCD4 des Chenus et du TSD4 des Coqs et permet donc d’accéder aux pistes qui rejoignent Courchevel 1850 et le Praz.
- La piste noire du Dou des Lanches, jolie piste bien pentue qui redescend au bas de l’appareil. A noter qu’avant cette piste était classée rouge.
Sur le versant Méribel l’appareil permet d’accéder aux pistes suivantes :
- La piste bleue Boulevard de la Loze qui donne accès au secteur de Burgin
- La piste bleue Pic Noir et la noire Tétras qui donnent accès au secteur de l’Altiport.

Niveau technique nous avons ici un télésiège débrayable avec des gares de type Omega, troisième génération de gares de télésiège débrayable compactes développées par Pomagalski entre 1991 et 1996. Ce télésiège est donc le premier appareil de ce type avec le TSD des Loyes Express à Val d’Isère et le TSD des Colosses à la Plagne. Les gares Omega sont caractérisées par le fait qu’elles sont posées sur un unique massif en béton, en forme de « Z ». La S3V a choisi des gares Omega à couverture basse pour équiper cet appareil, gares qui sont extrêmement discrète. Toutefois du fait qu’il n’y ait pas de couverture complète les opérations de maintenance peuvent êtres gênées par les conditions météorologiques (déneigement des capots de protection …)
Classiquement pour un appareil de ce type, en gare aval on y trouve les équipements assurant la tension du câble de l’installation et la gare amont est donc motrice fixe. Sur les appareils de type Oméga, les vérins hydraulique font entièrement bouger la gare tandis que sur la génération suivante, la poulie est montée sur lorry.
Classiquement pour les appareils Pomagalski la marche normale est assurée par un moteur électrique qui entraîne la poulie via un réducteur planétaire. La marche de secours est quand a elle assurée par un moteur thermique donnant mouvement à un arbre lent qui rentre dans le réducteur via une seconde entrée sur ce dernier. Ces gares compactes possèdent donc des lanceurs/ralentisseurs courts. En terme d’exploitation cela à nécessiter de réduire la vitesse d’exploitation, ce qui est le cas sur cet appareil vue que la vitesse est de 4.25 mètres par seconde.

En conclusion un appareil bien pratique, au sein du domaine de Courchevel et jouant parfaitement son rôle d’ascenseur rapide vers le reste du domaine de Courchevel et la liaison 3 Vallées depuis le secteur de La Tania.

Situation sur le plan des pistes
Image

Les Caractéristiques techniques de l’installation

TSD-Télésiège à attache débrayable : DOU DES LANCHES

Exploitant : S3V
Maître d’Œuvre : TIM
Constructeur : POMAGALSKI
Année de construction : 1991
Saison d'exploitation : Hiver
Capacité : 4 personne(s)
Altitude Aval : 1867 m
Dénivelée : 438 m
Longueur développée : 1081 m
Pente Maxi : 67 %
Débit à la montée : 1870 personnes/heure
Débit à la descente : 935 personnes/heure
Vitesse d'exploitation : 4,25 m/s
Type de Gare : Omega / Couverture Basse
Tension : Aval
Motrice : Amont
Puissance Développée : 525 Kw
Sens de montée : Droite
Dispositif d'accouplement : Pince TB
Embarquement : Sens de la ligne
Nb Pylônes : 12
Temps de Trajet : 4min14
Nb Sièges : 69
Espacement : 32.72m
Fabriquant du câble : Trefileurope
Diamètre du câble : 40 mm
Type de Câble : Lang à droite / Ame Compacte


Les photos de l’installation

La Gare Aval

La gare aval située au lieu-dit de Praz-Juget, est la gare où est effectuée la tension du câble de l’installation par deux vérins hydraulique positionnées au centre de la gare :

Vue sur la gare depuis le dernier mur de la piste du Dou des Lanches :
Image

Image

Image

Image

Le contour à engrenages :
Image

Le lanceur, vous remarquerez que la came de débrayage occupe toute la longueur de la gare :
Image

L’embarquement:
Image


La Ligne

A peine après avoir passé le premier pylône, la ligne entame une grosse portée qui dépasse les 150 mètres pour passer au dessus du dernier mur de la piste du Dou des Lanches. Ensuite ça se calme un peu avant de renchaîner une montée raide à partir du P5. Entre le P5 et le P6 o, trouve la plus grosse portée de la ligne qui dépasse les 200 mètres. A partir du P8 la ligne monte moins raide et ce jusqu'à l’arrivée avec un terrain en plus ou moins en dévers jusqu’au dernier pylône. A noter que les deux derniers pylônes sont maintenus entre eux par deux barres de maintien
La ligne comporte 12 pylônes qui sont répartis comme suivant : 10 supports, 2 compressions

Dans l’ordre de la montée cela donne :

P1 : 12C/12C
P2 : 4S/4S
P3 : 8S/8S
P4 : 4S/4S
P5 : 12C/12C
P6 : 6S/6S
P7 : 6S/6S
P8 : 8S/6S
P9 : 6S/6S
P10 : 6S/4S
P11 : 6S/6S
P12 : 8S/8S

La ligne depuis le bas :
Image

En avant sur la ligne :
Image

Dans la première grosse portée au dessus du dernier mur de la piste noire du Dou des Lanches :
Image

Image

Image

Passage calme entre le P3 et le P5 :
Image

Image

Dans la plus grande portée de la ligne :
Image

Image

Image

Image

A partir de là, la ligne monte mois fort mais le terrain est en dévers :
Image

Image

Les deux derniers pylônes :
Image

Zoom sur les barres de maintien des P11 et 12 :
Image

Image


La Gare Amont

La gare amont motrice fixe située au point de liaison des 3 Vallées du Col de la Loze

Image

Image

Image

Image


Véhicules et pinces

Siège arceau 4 places Poma
Image

Pince TB
Image

Passage sur un support :
Image

Passage d’un compression
Image


Ainsi se termine le reportage sur ce téléporté
A Bientôt



Suivre la discussion sur le forum


Appareils en relation :





Contact - Mentions Légales - Cookies
Site déclaré à la CNIL sous le numéro 1173095
Page générée en 0.08964 secondes. 37 requete(s).
153 membres connectés sur les forums
Valid XHTML 1.0 Transitional 
©2003-2016 - www.remontees-mecaniques.net - Tous droits réservés