En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus
Bannière 20Bannière 19Bannière 3Bannière 31

 TSD4 du Vélard

Les Marécottes (Ski St-Bernard)

Garaventa

T2 ES
Description rapide :
Découvrez le télésiège débrayable 4 places, pièce maitresse du domaine skiable des Marécottes !

Mise en service en : 2012

Remplace l'appareil suivant :


Localisation(s)
Photo

Auteur de ce reportage : Clément05
Section écrite le 21/08/2013 et mise à jour le 25/08/2013
(Mise en cache le 25/08/2013)

Bonjour, kilano18 et moi-même vous présentons le...

Image

Au sommaire :


  • Les Marécottes
  • Le télésiège du Vélard
  • Du téléski au télésiège
    Renouveler l'axe principal du domaine
    Caractéristiques
  • Ligne et infrastructures
  • La gare aval et le garage
    La ligne
    La gare amont
    Sièges et pinces
    Photos diverses
  • Conclusion et remerciements


Les Marécottes

Les Marécottes est une station de ski située dans le Bas-Valais, sur un balcon ensoleillé, à 1100 mètres d'altitude. Ce balcon domine la vallée de Trient, où passe un train à crémaillère relié au réseau qui dessert la vallée de Chamonix jusqu'à Saint-Gervais. Mais la station est également accessible par la route.

Localisation de la station :

Image

L'hiver, un domaine skiable de vingt kilomètres s'offre aux vacanciers. Les pistes sont situées entre 1100 et 2200 mètres, à l'arrivée du télésiège du Vélard. Le domaine comprend quatre remontées mécaniques (une télécabine débrayable quatre places, un télésiège débrayable quatre places et deux téléskis) qui desservent sept pistes (une noire, trois rouges et trois bleues) pour tous les niveaux. Ces pentes exposées Sud sont dominées par le Luisin, qui culmine à 2785 mètres d'altitude.

Les Marécottes fait partie du regroupement Pays du Saint Bernard qui offre le choix entre quatre stations (Champex-Lac, Bruson, La Fouly et Vichère) pour une centaine de kilomètres de pistes de ski alpin !

L'été, la station exploite sa télécabine pour les randonneurs et pour les VTT. Elle offre deux activités plutôt originales qui sont un zoo alpin et une piscine creusée à même la roche.

Le télésiège du Vélard

Du téléski au télésiège

L'exploitation de la station des Marécottes a commencé en 1953 avec l'installation d'un télésiège fixe une place qui reliait Les Marécottes au hameau de la Creusaz, à 1777 mètres d'altitude. Cette même année, un téléski à enrouleurs deux places est construit dans la combe du Vélard, pour pouvoir développer des pistes dans ce lieu, au-dessus de l'arrivée du télésiège. Les deux appareils ont été construits par Müller.

Le téléski du Vélard s'avère déjà être l'installation incontournable du domaine skiable, puisque toutes les pistes du domaine sont accessibles depuis son sommet.
Afin d'offrir une piste débutants, TéléMarécottes commanda en 1961 à Poma un téléski à perches débrayables nommé Le Luisin. Cet appareil est accessible facilement depuis le téléski du Vélard. L'appareil principal commençant à saturer, l'exploitant investit en 1966 dans un téléski à sellettes Bühler. Cette nouvelle remontée vient doubler le téléski du Vélard. Cependant, l'arrivée de cet appareil devient le nouveau sommet du domaine (arrivée à 2220m) et détrône le téléski du Vélard. La remontée sera nommée La Golettaz.

Durant toute son existence le téléski du Vélard restera l'axe principal du domaine des Marécottes. Devant les files d'attente toujours plus longues et le confort plutôt rustique du téléski, TéléMarécottes a fait appel à VonRoll pour remplacer ce vénérable appareil. Le constructeur dernièrement cité livrera un télésiège fixe deux places, reprenant le tracé de l'ancien téléski.

Voici quelques photos de l'appareil (SnowLoup) :

Image
La gare aval.

Image
Le début de la ligne (entre P2 et P3).

Image
La portée entre les pylône huit et neuf.

Image
La fin de la ligne.

Image
La gare amont, retour fixe.

Ce télésiège fut même équipé d'un tapis d'embarquement, comme en témoigne les photos du reportage sur l'ancienne remontée (lien vers le reportage : http://www.remontees-mecaniques.net/bdd/reportage-4403.html ). A noter que le téléski de La Golettaz a été arrêté et déposé il y plusieurs années.
Après trente années de bon et loyaux services, le télésiège fixe du Vélard fut démantelé en 2012, pour être remplacé par un télésiège débrayable quatre places du constructeur Garaventa. A noter que le restaurant de La Creusaz a été agrandi lui aussi. Le total de ces investissements (télésiège, téléski du Luisin et restaurant) aura coûté 10 millions d'euros.

Voici un lien menant vers le sujet de la construction du télésiège et du téléski à enrouleurs du Luisin : http://www.remontees-mecaniques.net/forums/index.php?showtopic=15835

Renouveler l'axe principal du domaine

Le télésiège débrayable quatre places du Vélard reste l'axe fort du domaine skiable. Il modernise l'espace des Marécottes, devenu vieillissant avec son télésiège fixe biplaces. Le temps de montée devenu trop long, la vétusté de l'appareil sont les raisons qui ont poussé TéléMarécottes a investir dans un télésiège débrayable quatre places. La nouvelle remontée permet de donner un sérieux coup de jeune au domaine. Avec l'arrêt du téléski de La Golettaz, la fonction de remontée principale fut renforcée pour le Vélard et l’afflux de skieurs en gare aval justifie cet investissement.

Implanté au cœur du domaine skiable, le télésiège du Vélard est accessible directement depuis le haut de la télécabine Les Marécottes – La Creusaz, qui effectue la liaison avec le village des Marécottes. La nouvelle remontée permet de rejoindre le haut de la combe du Vélard rapidement et confortablement. De là, les possibilités de hors-pistes sont nombreuses. Le nouveau télésiège dessert aussi toutes les pistes du domaine, à l'exception du chemin permettant de descendre en gare aval de la télécabine et les pistes desservies par le téléski du Luisin et par le télécorde d'initiation.

Le nouveau télésiège dessert les mêmes pistes mais permet, par rapport à son prédécesseur, de faire des rotations beaucoup plus rapides sur les pistes du domaine skiable. C'est le gros avantage du nouvel appareil.

Le télésiège débrayable quatre places du Vélard dessert :
- L'Eau Neuve : Cette piste occupe la combe de L'Eau Neuve. L'accès se fait par une brèche artificielle. La piste aboutit au niveau de la gare amont de la télécabine qui relie le village au hameau de la Creusaz.
- 7 : La piste « 7 » est une variante plus difficile que la piste bleue « Perron » et rejoint a gare aval du télésiège du Vélard.
- Perron : Cette piste traverse la combe de droite à gauche pour faire un détour par l'arrivée de la télécabine. La piste débouche sur le départ du télésiège débrayable.

Situation sur le plan des pistes :

Image

Caractéristiques

Voici les caractéristiques de l'appareil :

- Caractéristiques Administratives

TSD – Télésiège à pinces débrayable : LE VELARD
Exploitant : TéléMarécottes
Constructeur : Garaventa
Année de construction : 2012

- Caractéristiques d'Exploitation

Saison d'exploitation : Hiver
Capacité : 4 personnes
Débit : 1600 personnes par heure (2000 personnes par heure *)
Vitesse d'exploitation : 5 m/s
Tapis d'embarquement : Aucun

- Caractéristiques Géométriques

Altitude gare aval : 1732 m
Altitude gare amont : 2200 m
Dénivelé : 468 m
Longueur développée : 1214 m
Temps de trajet : 4min

- Caractéristiques Techniques

Type de gare aval : Uni – G Seconde génération
Type de gare amont : Uni – G Seconde génération
Emplacement gare de tension : Aval
Type de tension : Hydraulique
Emplacement gare motrice : Amont
Type de motorisation : Eléctrique
Sens de montée : Gauche
Type d'embarquement : Tangentiel
Nombre de pylônes : 14
Largeur de la voie : 5,20 m
Dispositif d'accouplement : Pinces DT - 104
Nombre de véhicules : 64
Espacement : 45m

* : Caractéristiques une fois au débit maximal.

Ligne et infrastructures

La gare aval et le garage

La gare aval de ce télésiège effectue la tension du câble de l'installation. Implantée à 1732 mètres d'altitude, cette gare est équipée d'un rail de garage permettant le rangement d'une partie des sièges hors saison d'exploitation ainsi que le stockage du véhicule de service. Du fait du peu de place en gare aval, l'embarquement se fait dans le contour de l'installation. A noter que l'ancien bâtiment de départ de l'ancien télésiège a été conservé et reconvertit en garage à matériel. Facilement accessible depuis l'arrivée de la télécabine, la gare aval adopte une couverture complète dite « plastique » de la gamme Uni – G.

Image
La mer de brouillard sur la vallée du Rhône. Au bas de l’image, gare aval du nouveau télésiège débrayable 4 places Le Vélard.

Image
Zoom sur la gare aval avec son rail de service.

Image
La gare aval et le premier pylône de compression.

Image
La gare aval, le pylône de compression en sortie de gare et le rail de service.

Image
La gare aval. A l’arrière, la l’ancienne gare aval du télésiège fixe.

Image
La gare aval et le rail de service.

Image
Le rail de service permettant de ranger une partie des sièges.

Image
La zone d’embarquement dans le contour de l'installation.

Image
L'arrière de la gare aval.

Image
La gare aval.

Image
Les deux gares aval. L'ancien télésiège et le nouveau venu.

Image
La zone d’attente.

Image
La poulie de retour-tension ainsi que les lanceurs/ralentisseurs.

La ligne

La ligne est composée de 14 pylônes tubulaires.
Le premier pylône permet de sortir de la zone de gare aval. Le pylône qui suit remet temporairement le câble à l'horizontale. La portée entre les ouvrages deux et trois franchit la piste rouge « 7 ». L'ouvrage trois redonne de l'inclinaison à la ligne pour lui permettre de franchir une petite crête. Le pylône quatre adoucit la pente tout de suite après le franchissement de cette crête. La ligne franchit ensuite les pistes « 7 » et « Perron ». Elle longe ensuite la piste rouge dernièrement citée, jusqu'à la portée entre les pylônes sept et huit. Ce dernier donne à la ligne une forte inclinaison. Les pylônes dix et onze sont situés en haut d'une seconde crête et remettent le câble à la presque horizontale. L'ouvrage suivant accentue le pourcentage de pente pour la dernière fois. Les deux derniers pylônes (13 et 14) remettent à l'horizontale pour l'arrivée en gare amont.

Image
Le zone d’embarquement.

Image
La poulie de retour-tension.

Image
Petit retour sur la gare aval et son rail de service.

Image
P2.

Image
Portée de P2 à P3 et le développement de la ligne.

Image
P3.

Image
Portée.

Image
P4.

Image
Une portée qui survole la piste bleue « Perron ».

Image
P5, de type support-compression.

Image
P6.

Image
P7.

Image
Une portée.

Image
P8, qui est de type compression.

Image
L’ascension se poursuit.

Image
P9.

Image
Les pylônes de crête dix et onze.

Image
La portée entre les pylônes onze et douze.

Image
P12.

Image
P13-14, finaux.

La gare amont

La gare amont ressemble à la gare aval, mais sans son rail de garage pour les véhicules. Elle est située en haut de la combe du Vélard, dominée par le sommet du Luisin (2785m). La gare est située un peu plus bas que l'arrivée de l'ancien téléski de La Golettaz. Depuis le débarquement, le skieur a le choix entre les pistes « Eau Neuve », « 7 » et « Perron », toutes revenant au départ du télésiège. La gare amont arbore les même couleurs que la gare aval et elle effectue la mise en mouvement du câble.

Image
L'arrière de la gare amont et la zone de débarquement.

Image
La gare amont.

Image
La gare amont.

Image
La gare amont.

Image
La table du restaurant et la gare amont.

Image
La gare amont au cœur d’un paysage de haute montagne.

Image
La gare amont et deux derniers pylônes de la ligne.

Image
D’un côté…

Image
…comme de l’autre.

Image
La gare amont.

Image
La gare amont.

Image
La gare amont au pied du massif du Luisin.

Sièges et pinces

Les sièges sont de type 4E98, classiquement utilisés par Garaventa sur les installations de ce type. Ils sont reliés au câble par des pinces DT-104.

Image
Un siège 4E98.

Image
Le croisement de deux sièges.

Image
Une pince DT-104.

Photos diverses

Image
Les deux derniers pylônes avant la gare amont.

Image
Le haut de la ligne.

Image
Le haut de la ligne.

Image
Le télésiège débrayable de la piste…

Image
La ligne au-devant de la mer de brouillard.

Image
Le développement de la ligne depuis la gare aval.

Image
La ligne depuis la gare aval.

Conclusion et remerciements

Le télésiège du Vélard est un vrai plus pour Les Marécottes puisqu'il permet d'améliorer sensiblement la colonne vertébrale du domaine skiable pour mieux desservir les pistes du domaine. Répondant parfaitement aux besoins de la station, cet appareil a encore de beaux jours devant lui...

Je remercie chaleureusement :
- SnowLoup pour les photos de l'ancien télésiège

Texte & bannière : Clément05
Photos : kilano18 (le 2013)





Appareils en relation :





Contact - Mentions Légales - Cookies
Site déclaré à la CNIL sous le numéro 1173095
Page générée en 0.09642 secondes. 32 requete(s).
69 membres connectés sur les forums
Valid XHTML 1.0 Transitional 
©2003-2016 - www.remontees-mecaniques.net - Tous droits réservés