En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus
Bannière 19Bannière 38Bannière 37Bannière 4

 TSD4 Heimberg

Lenzerheide

Garaventa

T2 ES
Description rapide :
Partez à la découverte du télésiège débrayble "Heimberg", réalisé durant l'été 2004 avec en point de mire l'organisation des finales de la Coupe de Monde FIS de ski alpin 2004/05.

Mise en service en : 2004



Localisation(s)
Photo

Auteur de ce reportage : kilano18
Section écrite le 15/05/2012 et mise à jour le 19/05/2012
(Mise en cache le 24/08/2013)

Je vous présente un reportage sur le télésiège débrayable 4 places « Heimberg », à Lenzerheide

Image

Lenzerheide : Une haute vallée – deux domaines skiables

La région de la Lenzerheide, composée par les stations de Malix, Chruwalden, Parpan, Valbella, Lenzerheide, Vaz/Obervaz (Lain, Muldain und Zorten), Lantsch/Lenz et Brienz/Brinzauls est implantée dans une haute vallée qui s’étire entre Coire et Tiefencastel dont les villages de la Lenzerheide et Valbella forment le cœur de la région. La région de la Lenzerheide se démarque notamment par ses nombreuses zones boisées et l’Heidsee, lac qui s’étend entre les villages de Lenzerheide et Valbella. Eté comme hiver, la Lenzerheide propose de nombreuses activités sportives et ludiques.

Le domaine skiable de la Lenzerheide se développe sur les deux versants de la vallée entre 1230 mètres, altitude de Churwalden et 2865 mètres, altitude du Rothorn. Chaque versant est considéré comme un domaine skiable, à savoir « Ostseite » et « Westseite » dont la liaison est assurée par un service de bus navette ou par la piste de liaison (Westseite -> Ostseite) au niveau de Parpan. Cette configuration particulière permet à la région de proposer des pistes ensoleillée tout au long de la journée. La Lenzerheide propose pas moins de 155 kms de pistes dont plus de la moitié sont enneigées mécaniquement.

Situation dans le domaine skiable

Image
-Situation sur le plan des pistes (Ostseite)

Plan en détail : Plan des pistes - Ostseite

TSD4 Heimberg : Un nouveau télésiège débrayable pour la nouvelle piste de Coupe du Monde FIS

L’essor du tourisme hivernal dans la région de la Lenzerheide remonte à 1936, soit quelques années après l’ouverture des premiers funiculaires spécialement conçus pour les sports hivernaux à St- Moritz/Corviglia (1928) et Davos/Parsenn (1931). Les premiers investissements se concentrent exclusivement sur le secteur « Ouest (Westseite) ». L’exploitation du secteur « Est (Ostseite) » est quant à elle lancée plus tard, plus précisément en 1950 avec l’ouverture du premier téléski « Heimberg ». Un appareil certes court mais qui marque les prémices de l’aménagement des pentes aux pieds du Rothorn. Après plusieurs refus concernant la prolongation du téléski, la fin des années 50 marque un tournant. De retour d’une tournée américaine, notamment à Squaw Valley, le champion de ski helvétique Roland Blaesi avance plusieurs projets d’extension pour la Lenzerheide dont la création d’un domaine skiable autour du Rothorn. Soutenu par la communauté locale et les écoles de ski, la concrétisation du projet tarde pour des raisons financières. Après plusieurs années d’incertitude et de concurrence de la part du secteur « Ouest (Westseite) », les deux premiers téléphériques sont mis en service le 23 décembre 1963. Malgré l’ouverture desdits appareils, la situation financière de la société « Luftseilbahn Parpaner Rothorn » reste problématique.

Malgré une situation financière en demi-teinte, l’aménagement des pentes au pied du Rothorn se poursuit avec l’ouverture du premier téléski « Scharmoin » en 1965. Les débutants ont ainsi à disposition une piste plus facile que celle qui débute au sommet du Rothorn. Un second téléski « Grappa Grossa » complète depuis 1968 l’offre du secteur « Scharmoin ». En parallèle à la fusion des sociétés « Rothornbahn » et « Scalottas AG » qui marque la première collaboration entre les versants « Est » et « Ouest », le secteur « Est (Ostseite) » connait une nouvelle extension avec la construction des téléskis « Weisshorn » et « Schwarzhorn ». Le téléski « Weisshorn » dessert la partie intermédiaire du versant « Est (Ostseite) » avec une ligne particulièrement longue qui s’étend de « Scharmoin » à « Motta » et qui compte un virage. Le téléski « Schwarzhorn » est quant à lui situé dans le prolongement de l’appareil « Weisshorn » et donne accès au second point culminant de la Lenzerheide après le Rothorn. Suite à ces extensions, le téléphérique « Canols-Scharmoin » est doublé en 1975 par une télécabine 4 places. Le téléski « Schwarzhorn » est transformé la même année en télésiège fixe 2 places, soit seulement trois saisons après son ouverture. Deux nouveaux télésièges fixes « Totälpli (1981) » et « Motta (1983) » sont ensuite réalisés pour compléter la desserte des pistes sur le secteur d’altitude.

Après avoir atteint son extension maximale avec la construction du télésiège fixe 3 places « Motta » en 1983, la société des remontées mécaniques « Rothornbahn AG » se lance dans la modernisation et la réorganisation de son parc de remontées mécaniques. Le renouvellement débute par la transformation du téléphérique « Scharmoin-Rothorn » en 1988, suivi en 1994 par la mise en exploitation du télésiège débrayable « Schwarzhorn ». Après avoir renouvelé lesdits appareils desservant les deux points culminants de la Lenzerheide (Ostseite), la priorité est ensuite donnée à la réorganisation du secteur intermédiaire desservi par les téléskis « Weisshorn 1 », « Weisshorn 2 » et du télésiège fixe « Motta ».Construit d’un tenant en 1978, les deux téléskis « Weisshorn 1 » et « Weisshorn 2 » sont exploités depuis la saison 1985 en deux tronçons distincts. En 1999, le téléski « Weisshorn 1 » et le télésiège fixe « Motta » sont remplacés par ce télésiège débrayable 6 places sur un tracé totalement inédit. Pour l’organisation de courses de Coupe de Monde FIS, les différents responsables touristiques ont décidé de construire une nouvelle piste FIS sur le versant « Est » (Ostseite) pour remplacer celle située sur le secteur « Ouest » (Westseite) moins impressionnante avec une aire d’arrivée installée sur le front de neige de Parpan. En parallèle à la nouvelle piste, il est également question de remplacer le téléski existant par un téléporté débrayable. Après plusieurs années de conflits et d’oppositions, liés notamment à la construction de la piste de Coupe du Monde, la construction du nouveau télésiège débrayable 4 places est lancée durant l’été 2004 en même temps que la construction de la nouvelle piste. L’organisation des finales de la Coupe du Monde FIS de la saison 04/05 était ainsi assurée.


TSD4 Heimberg : Porte d’entrée secteur « Est » - Accès aux pistes d’altitude

Installé sur le front de neige de Parpan, ce télésiège débrayable constitue la seconde porte d’entrée sur le versant « Est (Ostseite) », à côté de la télécabine « Canols-Scharmoin ». Avec une gare aval disposée directement sur le front de neige de Parpan, cet appareil bénéficie ainsi d’une accessibilité optimale, notamment pour les clients à la journée ayant opté de laisser la voiture au parking de Parpan. Pour la clientèle en provenance du secteur « Ouest (Westseite) », l’accès à la gare aval est garanti ski au pied. Il s’agit actuellement de la seule liaison ski au pied entre les deux versants. Finalement, il est également possible de rejoindre le front de neige de Parpan depuis les différents points du versant « Est (Ostseite) ».

Seconde porte d’entrée sur le versant « Est (Ostseite) », ce télésiège débrayable assure ainsi essentiellement un rôle d’ascenseur vers les pistes d’altitude. En effet, depuis la gare amont de ce téléporté, il est possible d’accéder à la gare aval du télésiège débrayable « Weisshorn Speed » ou encore du téléphérique « Scharmoin-Rothorn » nécessitant cependant de transiter par le téléski « Scharmoin ». En dehors de ce rôle de porte d’entrée sur le domaine skiable, cet appareil est également fréquenté par les skieurs souhaitant profiter des rares pistes de la Lenzerheide se développant en forêt. Une fonction notamment très appréciée lors des périodes de mauvaises conditions climatiques et de conditions de visibilités médiocres.

Ce téléporté débrayable dessert une piste bleue, une piste rouge et donne accès à la partie finale de la piste de la Coupe du Monde FIS. Il dessert plus précisément la piste bleue Aelpliweg (10) qui regagne le front de neige de Parpan en desservant notamment la gare aval du télésiège débrayable « Weisshorn Speed ». A côté de cette piste, destinée principalement aux débutants, la gare amont est le point de départ de la piste rouge Heimberg (1) qui rejoint par un tracé engagé et essentiellement en forêt la gare aval de ce téléporté. Elle présente la particularité d’être équipée sur toute sa longueur de canons à neige garantissant ainsi un retour en station jusqu’à tard dans la saison. Cette piste offre également l’accès au stade de slalom, partie finale de la piste de Coupe du Monde FIS.

Caractéristiques techniques

Administratif:


  • Station: Lenzerheide
  • Type d'installation: Télésiège débrayable 4 places
  • Exploitant : Lenzerheide Bergbahnen AG
  • Constructeur: GARAVENTA
  • Année de mise en service: 2004
  • Ouverture au public : Décembre 2004
Géographie:

  • Altitude aval: 1515 mètres
  • Altitude amont: 2019 mètres
  • Dénivelé: 504 mètres
  • Longueur développée: 1516 mètres
  • Pente moyenne: 33%
Technique:

  • Nombre de pylônes: 11
  • Largeur de voie: 5.2 m
  • Station motrice: Amont
  • Station tension: Aval
  • Système de tension: Hydraulique
  • Fabriquant du câble: Fatzer AG
  • Commande électronique de: Frey AG
  • Type de pince: DT-104
  • Constructeur des sièges: Doppelmayr
  • Type de sièges: 4E98
  • Nombre de sièges: 80
  • Personnes/sièges: 4
  • Espacement entre les sièges: 8 sec
  • Cadencement : 40 m
  • Débit maximal: 1800 p/h
  • Temps de trajet: 5 minutes
  • Vitesse maximale: 5 m/s
  • Sens de la montée: Gauche


Infrastructures et ligne du télésiège débrayable « Heimberg »

Dans le cadre de la modernisation du front de neige de Parpan, la société des remontées mécaniques « Rothornbahn et Scalottas AG » a renouvelé sa confiance au constructeur helvétique Garaventa. Après la réalisation des télésièges débrayables « Schwarzhorn » en 1994 et « Weisshorn Speed » en 1999, Garaventa réalise ainsi son troisième télésiège débrayable sur le versant « Est » (Ostseite) du domaine skiable de la Lenzerheide. Construit durant la saison estivale 2004, ce téléporté appartient à la première série d’appareil livrée par Garaventa adoptant la technologie UNI-G et non plus MCS. La gare aval est livrée sous la forme d’une couverture basse tandis que la gare amont adopte la couverture intégrale.

Exploité à 5 m/s, ce télésiège débrayable assure un débit théorique de 1800 p/h. Techniquement, la configuration motrice-tension est classique avec une station aval retour-tension et une gare amont motrice. La tension est assurée par deux vérins hydrauliques situés à l’horizontal entre le pied arrière de la gare et la poulie retour montée sur un lorry. L’entrainement en amont est assuré par un moteur asynchrone, classique pour un appareil récent réalisé sur sol helvétique. Les sièges équipant cet appareil sont issus de la gamme 4E98. Ils sont non-rembourrés et portés par la pince DT104.

Gare aval

La gare aval est située sur le front de neige de Parpan, la seconde porte d’accès au secteur « Est » (Ostseite) à côté de la télécabine « Canols-Scharmoin ». Installée à 1515 mètres d’altitude, la gare aval adopte une couverture basse UNI-G pour limiter l’impact visuel sur les quartiers résidentiels alentours, composés essentiellement de grands chalets. Le schéma des couleurs, avec une dominance de gris, participe également à l’intégration discrète de ladite gare, du moins durant la saison hivernale…. L’embarquement est disposé juste après le contour. Il s’agit ainsi d’un embarquement dans le sens de la ligne.

Image
-Gare aval au cœur des résidences de vacances qui forment le front de neige de la Parpan

Image
-Gare aval

Image
-Gare aval et pylône compression 1. A l’arrière, le secteur « Stätzertäli » sur le versant « Ouest » (Westseite)

Image
-Zoom sur la gare aval

Image
-Gare aval et pylône compression 1

Image
-Arrière de la gare aval

Image
-Gare aval, ligne au complet et zone d’embarquement

Image
-Poulie retour-tension


Ligne

Ce télésiège débrayable développe une longueur de 1516 mètres et franchit un dénivelé de 504 mètres. La ligne est composée de onze pylônes, à raison d’un pylône compression, de trois pylônes support-compression et de sept pylônes support. La ligne peut être divisée en trois secteurs différents, avec une première partie entre la gare aval et le pylône support-compression 5. Sur ce premier segment, la ligne s’élève progressivement et se développe le long de la piste rouge Heimberg. Le second secteur entre les pylônes 5 et 8 est plus escarpé avec un développement en forêt, accompagné par plusieurs longues et hautes portées. Finalement, la dernière partie présente à nouveau un profil plus régulier avec des pentes et des portées classiques pour un appareil de ce type. Le gros du dénivelé est ainsi absorbé sur la partie intermédiaire

Image
-Retour gare aval

Image
-Pylône 2

Image
-Portée

Image
-Pylône support-compression 3

Image
-Pylône 4

Image
-Pylône support-compression 5

Image
-Passage en fôret avec le pylône 6

Image
-Longue et haute portée

Image
-Pylône 7

Image
-Portée

Image
-Pylône 8

Image
-Portée avec passage sur la piste rouge Heimberg

Image
-Pylône support-compression 9

Image
-Pylône 10

Image
-Pylône 11


Gare amont

La gare amont est installée au milieu du plateau qui s’étend au pied du Rothorn, à une altitude de 2019 mètres. A l’inverse de la gare aval, la gare amont adopte une gare à couverture intégrale de la gamme UNI-G mais elle adopte cependant le même jeu de couleur que la gare aval. Une petite zone couverte est disposée sur le côté de la gare amont pour la maintenance des sièges et le stockage du véhicule de service. A noter que le rail reliant le contour à la zone de service est totalement couvert. Le débarquement s’effectue dans le sens de la ligne.

Image
-Arrivée en gare amont

Image
-Gare amont – Zone de débarquement

Image
-Gare amont avec le court rail de stockage et l’atelier pour la maintenance

Image
-Gare amont

Image
-Gare amont. A l’arrière, le télésiège débrayable « Weisshorn Speed »

Image
-Gare amont

Image
-Gare amont


Sièges et pinces

Image
-Siège

Image
-Pince DT-104


Photos diverses

Image
-Le tracé de la ligne depuis la gare aval


Conclusion

Avec l’ouverture de ce télésiège débrayable, l’ancienne société des remontées mécaniques « Rothornbahn und Scalottas AG » a considérablement amélioré l’offre du secteur « Est » (Ostseite) avec la création d’une véritable porte d’entrée en mesure d’accueillir la clientèle journée et également compatible avec l’organisation de course de Coupe du Monde FIS. Un plus pour toute la région.

Fin du reportage, à bientôt !





Appareils en relation :





Contact - Mentions Légales - Cookies
Site déclaré à la CNIL sous le numéro 1173095
Page générée en 0.09278 secondes. 30 requete(s).
129 membres connectés sur les forums
Valid XHTML 1.0 Transitional 
©2003-2016 - www.remontees-mecaniques.net - Tous droits réservés