En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus
Bannière 20Bannière 10Bannière 25Bannière 13

 TSD4 Melezet-Etarpá-Chesal

Bardonecchia

Doppelmayr

T3 ES
Description rapide :
Le télésiège Melezet - Etarpá - Chesal est l'artère principale du secteur Melezet : il permet un accès direct et rapide au plateau de Chesal, d'où il est possible de rejoindre le secteur Campo Smith (et plus loin Jafferau) ou encore les téléskis Del Bosco et Vallons Cros offrant de larges possibilités de ski.

Mise en service en : 2004

Suivre la discussion sur le forum


Localisation(s)
Photo

Auteur de ce reportage : Clément05
Section écrite le 12/09/2014 et mise à jour le 27/09/2014
(Mise en cache le 28/09/2014)

Bonjour, remontees et moi-même vous présentons un reportage sur le…

Image

Au sommaire :


  • Bardonecchia
  • Le télésiège Melezet – Etarpá – Chesal
  • La réhabilitation du Melezet pour les Jeux Olympiques de 2006
    Une porte d’entrée au domaine skiable renforcée
    Caractéristiques
  • Ligne et infrastructures
  • La gare aval
    La ligne
    La gare intermédiaire
    La ligne (suite)
    La gare amont
    Sièges et pinces
    Au cœur du télésiège Melezet – Etarpá – Chesal
  • Conclusion et remerciements


Bardonecchia

Bardonecchia (ou Bardonnèche en français) est une commune du Piémont italien. Installée au fond de la vallée de Suse, la ville est au carrefour de plusieurs vallées : la vallée Etroite (vers la France), la vallée de Rochemolles, la vallée de Fréjus et la vallée du Rhô. Cette ville est principalement connue par sa proximité avec le tunnel du Fréjus, qui permet une liaison routière et ferroviaire entre la France et l’Italie. Les deux pays sont reliés par deux autoroutes (l’A43 en France, qui vient de Lyon et l’A32 en Italie qui vient de Turin) et par voie ferrée (TGV Paris – Turin – Milan). Bardonecchia possède sa propre gare ferroviaire où les TGV s’arrêtent ainsi que des trains régionaux italiens. La commune de Bardonecchia est entourée de plusieurs hameaux : Melezet, Les Arnauds (entre Bardonecchia et Melezet), Fregiusa (en altitude, sur la montagne de Jafferau), Millaures, Rochemolles et Pian del Sole.

Bardonecchia possède un domaine skiable assez grand puisqu’il comporte quelque 100 kilomètres de pistes. Ce domaine se compose de 39 pistes (1 noire, 17 rouges, 17 bleues et 4 vertes) desservies par 20 remontées mécaniques (1 télécabine, 8 télésièges et 11 téléskis). Le domaine s’étend de 1297m d’altitude (départ du télésiège Campo Smith 4) à 2730m (arrivée du télésiège de Ban) sur 3 secteurs principaux : Jafferau, Campo Smith et Melezet. Les secteurs Melezet et Campo Smith sont reliés tandis que des navettes permettent d’accéder à Jafferau (les deux parties du domaine sont séparées par l’autoroute A32). Bardonecchia est par ailleurs inclue dans le forfait « Galaxie » qui permet de skier dans plusieurs stations avec le même pass (ce forfait rassemble, en plus de Bardonecchia, Serre Chevalier Vallée, Montgenèvre, la Via Lattea, Les Deux-Alpes, Puy Saint Vincent et l’Alpe d’Huez).

Image
Bardonecchia depuis le départ de la télécabine Bardonecchia – Fregiusa.

Image
Vue sur le hameau du Melezet.

Le télésiège Melezet – Etarpá – Chesal

La réhabilitation du Melezet pour les Jeux Olympiques de 2006

Au début des années 70, Bardonecchia était centralisée sur les secteurs de Campo Smith et de Jafferau, mais il y avait probablement déjà deux téléskis parallèles entre le plateau de Chesal et la Selleta, point de jonction entre les deux secteurs. Ces appareils étaient des téléskis de marque Leitner. Ils étaient à enrouleurs et monoplaces, chose assez courante en Italie à cette époque. Ces appareils desservaient d’agréables pistes en forêt loin de l’agitation de Campo Smith.

En 1975, Colomion Spa (l’exploitant à l’époque) décide d’implanter deux téléskis parallèles depuis le hameau du Melezet pour desservir des pistes en forêt et ouvrir un nouveau départ ski pour Bardonecchia (en plus de Jafferau, Campo Smith et Les Arnauds). Ces téléskis furent renforcés en 1979 par le télésiège fixe biplaces Melezet – Chesal. De manufacture Leitner, ce télésiège permet de relier le hameau du Melezet au reste du domaine skiable par le biais des téléskis Chesal – Selleta.

Voici une capture Google Earth sur ce à quoi ressemblait le secteur de Melezet en 1980 (toutes les remontées mécaniques sont en orange car vintages. Celles encore en fonctionnement (non affichées ici) sont indiquées en jaune) :

Image
1 : TSF2 Melezet – Chesal
2 : TKE1 Melezet – Etarpá 1
3 : TKE1 Melezet – Etarpá 2
4 : TKE1 Chesal - Seba
5 : TK Rosso
6 : TSF1 Campo Smith 1
7 : TSF2 Pra Reymond
8 : TK Pian del Sole


En 1982, l’exploitant fit de gros investissements : outre les trois appareils sur le secteur de Jafferau, deux téléskis seront construits sur le secteur du Melezet : les téléskis Vallon Cros et Del Bosco. Ces deux appareils, une fois de plus Leitner, permettent une extension du domaine avec la création de trois pistes dans un espace vierge de tout aménagement.
En 1984, un court téléski est installé sur le front de neige du Melezet, Rio Gavard. Celui-ci est destiné aux débutants.

Après quelques constructions sur les secteurs Campo Smith et Jafferau (télésièges Pra Reymond, Pian del Sole et du Ban), l’exploitant construit son premier télésiège débrayable : celui du Campo Smith 4, en remplacement du télésiège du Campo Smith 1. Cet appareil permet de redynamiser le secteur et cet investissement a permet d’attirer du monde sur le versant Campo Smith – Melezet. Cette construction s’accompagne de l’installation en 1999 du long téléski Colomion qui ouvre plusieurs pistes à fort dénivelé et qui permet de consolider la liaison avec le Melezet. Cette date coïncide avec la sélection de Turin come ville hôte des Jeux Olympiques d’hiver 2006.

L’exploitant investit donc en 2000 dans deux téléskis : Baby Scuola (bas du secteur Campo Smith) et dans le téléski de Seba : cet appareil permet d’ouvrir une nouvelle piste bleue dans un autre vallon, situé entre les appareils Chesal – Selleta et Vallon Cros.

Voici un point en 2000 sur l’aménagement des secteurs Campo Smith et Melezet (en orange, les appareils démontés actuellement et en jaune, les remontées encore existantes) :

Image
1 : TSF2 Melezet – Chesal
2 : TKE1 Melezet – Etarpá 1
3 : TKE1 Melezet – Etarpá 2
4 : TKE1 Seba
5 : TKE1 Del Bosco
6 : TKE1 Vallon Cros
7 : TKE1 Baby Gavard
8 : TSD4 Campo Smith 4
9 : TSF1 Campo Smith 1
10 : TSF2 Pra Reymond
11 : TSF4 Pian del Sole
12 : TKE1 Colomion
13 : TSF2 Les Arnauds
14 : TKE1 Chesal – Selleta 1
15 : TKE1 Chesal – Selleta 2


Ces investissements ne sont pas sans conséquences sur les flux de skieurs : ces derniers sont de plus en plus nombreux et les débits des trois appareils au départ du hameau du Melezet sont totalement dépassés (2828 personnes par heure). Le télésiège est en particulier dépassé puisqu’il permet d’accéder au haut du domaine et à la liaison avec le Campo Smith. De plus, les Jeux Olympiques approchent et Bardonecchia sera hôte des épreuves de snowboard. Un half pipe est construit au front de neige de Melezet afin d’accueillir les athlètes. De ce fait, la restructuration des équipements du secteur du Melezet est essentielle. C’est dans ce cadre que les téléskis Melezet – Etarpá 1&2 et le télésiège Melezet – Chesal seront remplacés par un télésiège débrayable quatre places Doppelmayr en 2004. Pour une meilleure desserte du half pipe, ce dernier sera équipé d’une gare intermédiaire sur le brin montant.

La restructuration générale de Bardonecchia s’effectuera sur les étés 2004 et 2005. En 2004, outre le télésiège Melezet – Etarpá – Chesal, le téléski du Clos est construit en amont du télésiège fixes des Arnauds, permettant de fiabiliser la liaison entre le Campo Smith et le Melezet. Le télésiège de Pra Reymond est aussi remplacé par un télésiège fixe quatre places Doppelmayr.
En 2005, Colomion Bardonecchia poursuit ses investissements avec en ligne de mire les Jeux Olympiques de 2006. Une télécabine est construite sur le secteur de Jafferau pour remplacer le télésiège fixe Marchisio de 1977. Par ailleurs, le télésiège fixe des Arnauds est remplacé par un télésiège fixe biplace Doppelmayr. Ce dernier permet d’améliorer la desserte du domaine depuis les Arnauds, en offrant le choix de se diriger soit vers le télésiège Campo Smith 4 ou soit vers le télésiège Melezet – Etarpá – Chesal. Enfin, les téléskis Chesal – Selleta sont modifiés : l’un est remplacé par un télésiège fixe deux places Graffer, tandis que l’autre est rénové avec notamment une nouvelle gare aval signée Graffer.

Une porte d’entrée au domaine skiable renforcée

Le télésiège Melezet – Etarpá - Chesal est donc une porte d’entrée pour les skieurs à la journée et un départ pour les skieurs du hameau du Melezet.

Cet appareil a permis de redynamiser le secteur en offrant confort, débit et rapidité pour l’accès au plateau de Chesal, d’où on peut accéder au Vallon Cros et au secteur Campo Smith. De manufacture Doppelmayr, cet appareil possède quelques particularités : une gare intermédiaire relevable et sur un seul brin. Cette particularité est installée afin de desservir le half pipe olympique construit pour les Jeux de 2006. Après les Jeux, la gare a adopté un second rôle : desservir des pistes bleues tranquilles sur le bas du domaine.

En supprimant les téléskis Melezet – Etarpá et le télésiège Melezet – Chesal, Colomion Spa a fait le ménage en supprimant un grand nombre de pylônes pour installer un appareil efficace et confortable pour accéder aux appareils sur la partie supérieure du domaine (télésiège Chesal Selleta et téléskis Del Bosco, Seba et Chesal – Selleta) afin de skier sur les agréables pistes du haut du domaine. Le temps de montée est aussi diminué tout comme les files d’attente en bas du télésiège.

Image
Le télésiège Melezet – Etarpá – Chesal dans son environnement.

Le télésiège Melezet – Etarpá – Chesal dessert trois pistes :
- Guglia Rossa : Piste rouge descendant au hameau du Melezet.
- Olimpica : Comme son nom indique, cette piste a été le théâtre d’une épreuve olympique de 2006.
- Grands Clos : Piste bleue se dirigeant vers Les Arnauds et Campo Smith.

Situation sur le plan des pistes :

Image

Caractéristiques

Voici les caractéristiques de l'appareil :

- Caractéristiques Administratives

TSD – Télésiège à pinces débrayable : MELEZET – ETARPÁ – CHESAL
Exploitant : Colomion Spa
Constructeur : Doppelmayr
Année de construction : 2004

- Caractéristiques d'Exploitation

Saison d'exploitation : Hiver et été
Capacité : 4 personnes
Débit à la montée : 2400 personnes/heure
Débit à la descente : 2400 personnes/heure
Vitesse d'exploitation : 5 m/s
Tapis de positionnement : Aucun

- Caractéristiques Géométriques

Altitude gare aval : 1378 m
Altitude gare intermédiaire : 1597 m
Altitude gare amont : 1820 m
Dénivelé : 442 m
Longueur développée : 1550 m
Pente moyenne : 27.5 %
Pente maximale : 42.6 %
Temps de trajet : 5 min 10 sec

- Caractéristiques Techniques

Type de gare aval : Uni G Couverture basse
Type de gare amont : Uni G Couverture basse
Emplacement gare de tension : Aval
Type de tension : Hydraulique
Emplacement gare motrice : Amont
Type de motorisation : Electrique
Sens de montée : Droite
Type d'embarquement : Sans tapis
Nombre de pylônes : 18
Largeur de la voie : 4 m 50
Dispositif d'accouplement : Pinces A104-C
Espacement : 13 m

Ligne et infrastructures

La gare aval

La gare aval est une gare à couverture basse se chargeant du câble. Cette dernière est effectuée par deux vérins hydrauliques placés devant la poulie retour, le tout étant monté sur un lorry.
La gare est située au hameau du Melezet, sur le front de neige et à proximité du half pipe olympique. Elle est facilement accessible depuis le grand parking de stationnement placé juste à côté de la route du col de l’Échelle. C’est au niveau de la gare aval que se situe le garage de l’appareil : semi-enterré, il peut accueillir l’ensemble des véhicules et il est relié à la gare par un rail à chaîne capoté.

Image
Vue générale de la gare depuis l’amont.

Image
La gare aval depuis le half pipe.

Image
La gare aval et le premier pylône en vue plus rapprochée.

Image
La gare de côté.

Image
la zone de débarquement à la descente.

Image
La gare de derrière avec le rail de stockage à gauche.

Image
Le portique et l’accès au télésiège.

Image
La gare aval et son rail.

Image
La gare aval depuis le dessus du garage. On observe le rail de rattrapage des pinces en cas de mauvais embrayage.

Image
La zone d’embarquement.

La ligne – première section

La ligne est longue de 1550 mètres et se compose de 18 pylônes tubulaires.

Le début est peu pentu et longe le half pipe olympique sur les deux premières portées. La ligne longe ensuite la piste Olimpica pour s’enfoncer dans la forêt. Le pylône 7 permet d’imprimer la pente qui va nous mener jusqu’à la gare intermédiaire. Une fois que les deux brins sont à nouveau au même niveau, la ligne revient au niveau de la piste Olimpica. La pente est à ce moment là plus forte que lors de la première montée. Après avoir croisé la piste rouge, la ligne se redresse grâce à 3 pylônes support.

Caractéristiques de la ligne :
P1 : 12C/12C
P2 : 8S/8S
P3 : 8S/8S
P4 : 6S/6S
P5 : 6S/6S
P6 : 8S/8S
P7 : 4SC/4SC
P8 : 10S/6S
P9 : 10S/6S

S : balancier support
C : balancier compression
SC : balancier support-compression


Image
La ligne depuis la gare aval.

Image
La premier pylône, de type compression.

Image
Vue arrière sur la gare aval et le premier pylône.

Image
Le pylône deux, la piste bleue Olimpica à gauche.

Image
Le P3.

Image
La portée entre les pylônes trois et quatre.

Image
Le P4, situé dans une zone relativement plate.

Image
Le P5, avec une piste de VTT de descente à son pied.

Image
Le P6, on arrive au pied de la montée.

Image
La portée vers le septième ouvrage de la ligne.

Image
Le P7, support-compression.

Image
Zoom sur la tête de pylône avec la potence de décâblage conforme aux normes italiennes.

Image
La portée vers la gare intermédiaire.

Image
Les P8 / P9 et la gare intermédiaire.

Image
Les têtes de pylône. Celle du P9 est asymétrique.

La gare intermédiaire

La gare intermédiaire n’est que sur un seul brin et permet juste le débarquement. Celle-ci a été installée afin de desservir la half-pipe olympique utilisé pour l’épreuve de snowboard en 2006. La gare permet aussi d'accéder à des pistes bleues très agréables pour les skieurs moyens. En plus de n’être que sur un seul brin, la gare intermédiaire possède une particularité intéressante : celle-ci se relève pour la saison estivale, de sorte à ce que le siège ne débrayent pas en arrivant en gare et continue normalement leur chemin jusqu’aux pylônes 10 et 11. La gare adopte une couverture basse semblable à celle des gares aval et amont. Par ailleurs, la gare intermédiaire n’autorise que le débarquement des skieurs.

Image
La gare intermédiaire à la montée.

Image
La fosse qui est bouchée en hiver pour l’estacade de débarquement.

Image
La gare de dos ainsi que les pylône 10 et 11.

Image
La gare intermédiaire à la descente.

Image
Vue sur le système qui permet de descendre et de monter la gare.

Image
Vue de trois-quarts de la gare intermédiaire.

La ligne – seconde section

P10 : 10C/-
P11 : 10C/-
P12 : 12S/4SC
P13 : 4SC/4SC
P14 : 6S/6S
P15 : 6S/6S
P16 : 10S/10S
P17 : 12S/12S
P18 : 10S/10S

S : balancier support
C : balancier compression
SC : balancier support-compression


Image
La portée vers P12.

Image
Les deux brins se rejoignent.

Image
La tête du pylône 12.

Image
Vue arrière.

Image
La portée de P12 à P13, en forêt.

Image
Le P13, support-compression.

Image
On commence à sortir de la forêt.

Image
P14, on commence à longer la partie rouge de la piste Olimpica.

Image
Le P15.

Image
Le passage au-dessus de la piste.

Image
Le P16, la pente se redresse.

Image
Portée au-dessus de quelques chalets.

Image
Le P17, avec derrière les appareils Chesal - Selleta

Image
L’avant dernière portée.

Image
Le P18, ultime pylône de la ligne.

La gare amont

La gare amont est la station motrice de l’installation. Implantée sur le plateau de Chesal, cette gare adopte une couverture basse classique du constructeur Doppelmayr. La machinerie est placée en sous sol. Depuis la zone de débarquement, le skieur peut rejoindre les deux appareils Chesal – Selleta pour rejoindre le secteur Campo Smith ou aller vers le Vallon Cros avec les téléskis Seba ou Del Bosco.

Image
L’arrière de la gare amont.

Image
L’arrière de la gare en s’éloignant.

Image
La gare et son chalet.

Image
De l’autre côté.

Image
La gare amont de côté.

Image
La gare depuis le téléski Chesal – Selleta.

Image
Vue zoomée.

Image
La gare amont de trois quarts.

Image
Le rail qui sert à rattraper une pince mal embrayée.

Image
La gare amont de l’avant.

Image
De plus près.

Sièges et pinces

Les sièges sont des véhicules 4E98 pouvant accueillir 4 personnes par siège. Ces véhicules son reliés au câble par des pinces de type A104-C à ressorts.

Image
Un siège de trois quarts.

Image
Un siège de dos.

Image
Un croisement de deux sièges.

Image
La pince A104-C.

Au cœur du télésiège Melezet – Etarpá – Chesal

Entraînement du câble

Le câble est mis en mouvement en gare amont. Un moteur électrique accouplé à un réducteur permet de générer une force assez puissante pour entrainer l’arbre moteur qui vient directement se coupler à la poulie motrice. Les moteurs sont connectés en tandem (les uns derrière les autres et non pas de chaque côté du réducteur). Pour la marche de secours, un moteur peut fonctionner au thermique, entrainant l'autre par le principe de l'accouplement en tandem. Par ailleurs, on peut noter que la poulie motrice est équipée de 6 freins.

Image
Le moteur 1 et son volant. On peut voir la liaison en tandem des deux moteurs.

Image
Le moteur 2 et son volant.

Image
Le réducteur et son arbre au-dessus.

Image
L’arbre qui rejoint la poulie motrice.

Image
La sortie de l’arbre (encagée) et la poulie motrice ainsi que ses freins.

Image
Vue sur les freins de poulie.

Image
La fin du lubrificateur d'huile avec le réducteur au-dessus.

Image
Les armoires de puissance.

Tension du câble

La tension du câble est réalisée en gare aval. Celle-ci est effectuée par le biais de deux vérins hydrauliques contrôlés par un centrale hydraulique. La poulie tension est montée sur un lorry lui permettant de se déplacer pour tendre ou détendre le câble.

Image
La poulie tension.

Image
Les vérins de tension. On esquisse la centrale hydraulique de tension en bleu.

Image
Les vérins de l'autre côté.

Image
La banane de redirection du câble vers la poulie tension.

Traînage des sièges en gare

Les sièges sont entraînés par des poutres à pneus capotées. Pour la décélération des véhicules, des prises de mouvement sont réalisées sur le câble fin de régler précisément la vitesse des pneus pour une décélération homogène sur l’ensemble du ralentisseur.

Garage

Le garage des véhicules est situé en gare aval. Semi-enterré, il permet de contenir l’ensemble des sièges. Un rail capoté permet la liaison entre la gare aval et le garage.
Une fois le siège dans le contour, la pince est dirigée sur le rail grâce à un aiguillage. Puis le siège est entraîné sur le rail capoté vers le garage où il sera rangé sur des rails.

Image
La rail d’accès au garage.

Image
L’entrée du garage depuis le lanceur.

Image
La partie visible du garage.

Image
La chaîne du garage.

Conclusion et remerciements

Le télésiège Melezet – Etarpá – Chesal remplit parfaitement son rôle d’ascenseur. Confortable, efficace, rapide, cet appareil est le poumon du hameau du Melezet qui a permis d’attirer plus de clients dans son magnifique hameau. Permettant un accès au plateau d’altitude de Chesal, cet appareil permet encore de desservir le half pipe olympique dans de bonnes conditions. Ce télésiège fait aussi le bonheur des vététistes à la belle saison pour que ces derniers disposent de pistes de VTT pentues et situées en forêt. Le télésiège Melezet – Etarpá – Chesal a encore de beaux jours devant lui…

Nous remercions l’exploitant pour l’autorisation de publication des photos.

Image
Vue sur la ligne.

Texte & bannière : remontees et Clément05
Photos : remontees et Clément05 (le 16 Juillet 2014)

A bientôt.

© - 2014 – remontees et Clément05 – www.remontées-mécaniques.net



Suivre la discussion sur le forum


Contact - Mentions Légales - Cookies
Site déclaré à la CNIL sous le numéro 1173095
Page générée en 0.13476 secondes. 24 requete(s).
121 membres connectés sur les forums
Valid XHTML 1.0 Transitional 
©2003-2016 - www.remontees-mecaniques.net - Tous droits réservés