En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus
Bannière 19Bannière 39Bannière 11Bannière 23

 TSD4 Obersäss- Twärchamm

Flumserberg

Baco

T2 ES
Description rapide :
Télésiège débrayable construit par BMF, en utilisant des pièces Baco Poma et Leitner

Mise en service en : 2003



Localisation(s)
Photo

Auteur de ce reportage : kilano18
Section écrite le 02/01/2012 et mise à jour le 17/04/2015
(Mise en cache le 17/04/2015)

Je vous présente un reportage sur le télésiège débrayable 4 places « Obersäss-Stelli » à Flumserberg

Image

Flumserberg : Région du Walensee

La région appelée Flumserberg s’étage en terrasse entre 1000m et 1400m d’altitude, en surplomb du lac de Walen et du village de Flums, et fait face à la chaine accidentée des Churfirsten. Malgré sa faible altitude, la région bénéficie d’un enneigement abondant lié notamment à la barrière topographique des Churfisten. Considéré comme la plus grande destination des sports d’hiver entre Zürich et Coire, Flumserberg bénéficie d’un atout supplémentaire, à savoir la télécabine « Unterterzen- Oberterzen- Tannenboden » pour un accès rapide et confortable depuis la vallée avec une liaison directe avec la S-Bahn de Zürich.

Le domaine skiable de Flumserberg propose 65 kilomètres de pistes de ski alpin qui s’étendent entre Oberterzen à 665 mètres et le sommet de Leist à 2222 mètres. Les pistes se développent à partir de deux fronts de neiges principaux, soit Tannenheim (1220 mètres) et Tannenboden (1400 mètres) pour rejoindre respectivement les sommets « Prodkamm » et « Maschgenkamm – Leist ». L’ensemble des pistes est desservi par un parc de remontées mécaniques moderne et efficace avec trois télécabines, six télésièges débrayables, deux télésièges fixes et plusieurs téléskis.

Situation dans le domaine skiable

Image
-Situation sur le plan des pistes

TSD4 Obersäss - Twärchamm : Modernisation progressive des axes principaux – Optimisation de la liaison vers « Prodkamm »

L’aménagement des champs de neige de Flumserberg est lancé en 1945 avec l’ouverture du premier téléski au départ du front de neige de Tannenboden. Ce premier téléski « Tannenboden – Chrüz » est suivi six ans plus tard par un télésiège débrayable 2 places « Chrüz – Maschgenkamm ». Dix ans après l’ouverture du premier téléski, le front de neige de Tannenheim est également aménagé avec l’ouverture de deux téléskis, respectivement « Tannenheim – Prodalp » et « Prodalp – Prodkamm ». En seulement dix ans, les deux grands axes du domaine skiable de Flumserberg sont ainsi dessinés. L’année 1955 marque également l’ouverture de la première liaison depuis les rives du lac Walen avec une gare intermédiaire à Oberterzen. Les deux domaines skiables sont exploités indépendamment jusqu’en 1981, date de la construction de la première liaison entre les deux secteurs pour former l’espace Flumserberg. Cette liaison est assurée par un télésiège fixe deux places.

Les deux appareils « Tannenboden – Chrüz » et « Tannenheim – Prodalp » sont rapidement remplacés par des appareils plus performants et sous la forme de télémix saisonnier, c’est-à-dire exploité sous la forme d’un téléski en hiver et d’un télésiège en été. La desserte du secteur « Maschgenkamm » est modifiée et améliorée à plusieurs reprises. Dans le prolongement du télémix saisonnier « Tannenboden – Chrüz » sont réalisés en 1961 deux téléskis pour rejoindre Maschgenkamm, plus précisément « Obersäss – Stelli » et « Arve-Maschgenkamm ». L’année 1966 marque l’ouverture de la télécabine « Tannenboden – Maschgenkamm », qui est aujourd’hui toujours la colonne vertébrale au départ du front de neige de Tannenboden.

Avec l’extension du domaine skiable vers les champs de neige de « Seeben – Leist » et l’ouverture d’une première liaison par câble entre les secteurs « Prodkamm » et « Maschgenkamm » en 1981, il devenait indispensable de repenser et surtout d’améliorer la desserte des pistes entre le front de neige de Tannenboden et Maschgenkamm. En effet, le débit de la télécabine « Tannenboden – Maschgenkamm » et de la chaine des trois téléskis n’étaient plus en mesure d’absorber l’augmentation croissante du nombre de skieurs. Les remontées mécaniques de Flumserberg ont ainsi décidé de moderniser en trois étapes l’accès à Maschgenkamm depuis le front de neige. Trois télésièges débrayables 4 places sont réalisés à cet effet entre 1992 et 1995.

Après avoir modernisé la desserte des pistes du secteur « Prodkamm » en 1988 par l’ouverture du premier télésiège débrayable 4 places du domaine skiable et la création entre 1992 et 1995d’un axe bis performant pour rejoindre Maschgenkamm, il devenait également indispensable d’optimiser la liaison entre les deux secteurs historiques. Une liaison assurée depuis 1981 par un télésiège fixe deux places. Malgré sa faible longueur, le débit offert par ce téléporté n’était plus en mesure d’absorber le nombre croissant de skieurs. La société d’exploitation a ainsi décidé de remplacer prématurément (avant échéance de la concession) ledit télésiège fixe par un modèle débrayable plus performant. Le choix est porté sur un télésiège débrayable 4 places.

TSD4 Obersäss - Twärchamm : Liaison vers le secteur « Prodkamm »

Situé à l’interface entre les secteurs « Maschgenkamm » et « Prodkamm », la gare aval de ce téléporté est accessible depuis le front de neige de Tannenboden par la longue télécabine « Tannenboden-Maschgenkamm » ou par l’enchainement des télésièges « Tannenboden-Chrüz » et « Obersäss-Stelli ». Pour les skieurs provenant du front de neige de Tannenheim, l’accès est garantit depuis la gare amont du télésiège débrayable 8 places « Prodalp-Prodkamm » en empruntant la piste rouge Twärchamm (8). Depuis le secteur d’altitude « Seeben-Leist », l’accès au télésiège de liaison est assuré par la piste Maschgenkamm (20) depuis les gares amont des télésièges « Seeben » et « Zigerboden ».

En raison de son emplacement, cet appareil est avant tout destiné à garantir la liaison entre les deux secteurs historiques formant le domaine skiable de Flumserberg. En effet, la piste desservie est relativement courte et présente peu d’intérêt pour enchainer les rotations sur cet appareil et ce malgré la présence de canons à neige qui garantissent une neige de qualité tout au long de la saison. Et comme il s’agit de la seule possibilité de liaison, en dehors de la piste Maschgenpiste (30) qui relie directement Maschgenkamm à Prodalp par les hauts, ce téléporté est particulièrement bien fréquenté.

Depuis la gare amont, plusieurs pistes sont accessibles. La piste rouge Twärchamm (8) qui permet de regagner la gare aval de cet appareil ou de poursuivre vers le front de neige de Tannenboden. Plusieurs pistes permettent également de rejoindre la gare aval du télésiège débrayable 8 places « Prodalp-Prodkamm » comme les pistes rouges Edypiste – Snowpark/Boardercross (4), C- Piste (5) ou encore Nordabfahrt (7) sont tracées sur le plateau de « Prodkamm » et proposent des itinéraires variés. Finalement, la dernière piste desservie Nordabfahrt (1) se développe en marge du plateau de « Prodkamm » et rejoint directement le front de neige d’altitude de « Prodkamm ».

Caractéristiques techniques

Administratif:

  • Station: Flumserberg
  • Type d'installation: Télésiège débrayable 4 places
  • Exploitant : Flumserberg Bergbahnen AG
  • Constructeur: BACO/LEITNER - BMF
  • Année de mise en service: 2003
  • Ouverture au public : Décembre 2003

Géographie:
  • Altitude aval: 1630m
  • Altitude amont: 1824m
  • Dénivelé: 194m
  • Longueur horizontale: 426.5m
  • Longueur oblique: 475.1m
  • Pente moyenne: 42%
  • Survol maximal: 16.7m

Technique:
  • Nombre de pylônes: 18
  • Largeur de voie: 5.0m
  • Station motrice: Aval
  • Station tension: Aval
  • Système de tension: Hydraulique (284.6 kN)
  • Course de tension: 2.05 m
  • Fabriquant du câble: Fatzer AG
  • Diamètre du câble: 40mm
  • Commande électronique de: Frey AG
  • Type de moteur: Type alternatif
  • Fournisseur moteur : ABB
  • Puissance du moteur (au démarrage): 523 kW
  • Puissance du moteur (en service): 355 kW
  • Puissance du moteur (de secours)/Vitesse: 75 kW/ 1 m/s
  • Type de pince: Poma Omega TL Du39 SBK4
  • Constructeur des sièges: Leitner SA4-2003 Komfort (256.5 kg)
  • Nombre de sièges: 32 + 1 véhicules de service
  • Personnes/sièges: 4
  • Espacement entre les sièges: 36m
  • Cadencement : 7.2 sec
  • Débit maximal (montée): 2000 p/h
  • Temps de trajet: 1 min 40 sec
  • Vitesse maximale: 5 m/s
  • Sens de la montée: gauche


Infrastructures et ligne du télésiège débrayable « Obersäss - Twärchamm»

Malgré l’attribution des trois derniers appareils à Garaventa, les remontées mécaniques de Flumserberg se sont tournées cette fois-ci vers un consortium formé par Baco/Leitner et BMF. Baco a livré la technique, soit les gares, la ligne et les pinces. Leitner a fourni les sièges et BMF s’est finalement occupé du montage de l’appareil à son emplacement actuel. Le matériel fournit par Baco appartient à la gamme Phoenix, également appelé Satellit pour les gares destinées aux télésièges débrayables. A côté du télésiège débrayable 6 places « Rasses-Chaux Ronde » de Villars, il s’agit du seul appareil de Suisse à être équipé de ce type de gare. Les pinces appartiennent à la série Omega TL.

En dépit de sa construction récente, la configuration motrice-tension diffère des habitudes actuelles. En effet, la chaine cinématique et le système de tension sont situés en aval. Ce choix s’explique par la récupération du bâtiment de l’ancienne gare aval qui était déjà motrice. Pour limiter les coûts, la société d’exploitation a ainsi profité de l’infrastructure disponible en gare aval au lieu d’avoir a amené le courant nécessaire pour le fonctionnement du moteur en amont. Exploité à 5 m/s, ce téléporté atteint un débit confortable de 2000 p/h pour une durée de parcours inférieure à deux minutes.

Gare aval

La gare aval est située au lieu-dit « Obersäss » à une altitude de 1630 mètres. Elle est intégrée à un bâtiment à l’architecture locale et recouvert majoritairement de bois. Cet habillage assure une intégration discrète dans le paysage et offre également la possibilité de stocker les sièges « au sec » lors des périodes d’inexploitation prolongée. En effet, un rail de garage est situé sur le côté de la gare aval. La zone d’embarquement est disposée dans le contour.

Image
-Gare aval et pylône compression 1

Image
-Gare aval avec à l’arrière les lignes du télésiège « Obersäss-Stelli » et de la télécabine « Tannenboden-Maschgenkamm »

Image
-Gare aval

Image
-Gare et pylône compression 1

Image
-Pylône compression 1

Image
-La technique est totalement intégrée à un bâtiment en bois

Image
-La gare aval vue depuis le télésiège « Obersäss-Stelli »

Image
-Gare aval avec l’accès à la zone d’embarquement sur le côté de la gare

Image
-Gare aval

Image
-Accès à la zone d’embarquement

Image
- Poulie motrice-tension avec la poulie jaune

Image
-Zone d’embarquement

Image
-Rail de garage avec nacelle de service

Image
-Poulie motrice-tension avec le frein de sécurité 2


Ligne

Avec une longueur inférieure à 500 mètres (475.1m) et un dénivelé de 194 mètres, la ligne de cet appareil est particulièrement soutenue, notamment sur la première partie du tracé. En sortie de gare aval, la ligne s’élève rapidement et débute directement par une longue portée qui enjambe notamment la piste rouge Twärchamm (8). L’ascension soutenue se poursuit ensuite jusqu’au pylône 4. A partir dudit pylône, la pente faiblit progressivement et ce jusqu’en gare amont. Les deux dernières portées sont plutôt aériennes.

Image
-Première portée

Image
-Pylône support-compression 2

Image
-Portée

Image
-Pylône 3

Image
-Portée

Image
-Pylône 4

Image
-Pylône 5

Image
-Tête du pylône 5

Image
-Pylône 6


Gare amont

La gare amont est implantée sur l’arrête du plateau qui s’étend de Prodalp à Prodkamm. Posée au lieu-dit « Twärchamm », la gare amont adopte une couverture intégrale de la gamme Phoenix. Elle est recouverte de bois sur les parties inférieures et de feuilles métalliques sur les parties supérieures. La structure de la gare amont étant particulièrement aérienne, la zone de débarquement est précédée par un filet. La zone de débarquement est disposée dans le sens de la ligne.

Image
-Arrivée en gare amont

Image
-Zone de débarquement

Image
-Gare amont avec la cabane pour l’opérateur

Image
-Gare amont avec pylône 6

Image
-Gare amont

Image
-Gare amont et enneigement mécanique assuré par Lenko

Image
-Gare amont

Image
-Gare amont au devant des Churfristen

Image
-Vue plongeante sur la gare amont avec en fond la chaine Churfristen et le lac de Walen

Image
-Gare amont


Sièges

Image
-Siège en gare

Image
-Siège


Pinces

Image
-Pince Omega TL

Image
-Pince Omega TL


Photos diverses

Image
-Ligne

Image
-Panorama grandiose depuis les pistes

Image
-Gare amont avec le dernier pylône 6


Conclusion

Avec l’ouverture de ce télésiège débrayable, le cinquième à l’échelle du domaine skiable, les remontées mécaniques de Flumserberg ont sensiblement amélioré la liaison entre les deux secteurs phares historiques, à savoir « Tannenheim-Prodkamm » et « Tannenboden-Maschgenkamm ». Rapide, confortable et performant, cet appareil est une parfaite réussite !

Merci pour votre lecture ! A bientôt





Appareils en relation :





Contact - Mentions Légales - Cookies
Site déclaré à la CNIL sous le numéro 1173095
Page générée en 0.09674 secondes. 33 requete(s).
120 membres connectés sur les forums
Valid XHTML 1.0 Transitional 
©2003-2016 - www.remontees-mecaniques.net - Tous droits réservés