En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus
Bannière 24Bannière 28Bannière 4Bannière 22

 TSD4 Pyramides

Val-d'Isère (Espace Killy)

Poma

T3 ES
Mise en service en : 2006

Suivre la discussion sur le forum


Localisation(s)
Photo

Auteur de ce reportage : remontees
Section écrite le 03/05/2015 et mise à jour le 17/06/2015
(Mise en cache le 19/06/2015)

Image


Au sommaire du reportage :

  1. Val d'Isère
  2. Historique : les téléskis des Pyramides et du Signal
  3. Pyramides, pour une desserte optimale de la section médiane du vallon de l'Iseran
  4. Ligne et infrastructures du télésiège des Pyramides
  5. Pyramides : un appareil polyvalent pour la desserte du vallon de l'Iseran



Val d'Isère

Val d'Isère est une station de ski de Haute-Tarentaise située au pied du col de l'Iseran (2700 mètres d'altitude), à la limite entre Tarentaise et Maurienne, non loin de la source de l'Isère. Elle est connue entre autres pour ses mythiques pistes comme l'OK, la Face de Bellevarde, la Rhône-Alpes ou encore la Germain Mattis. L'ensemble fait partie prenante de l'Espace Killy, un vaste domaine skiable relié à la station voisine de Tignes.

Image
^^ Découvrez une introduction plus détaillée de la station en cliquant sur le logo ^^


Historique : les téléskis des Pyramides et du Signal

L'aménagement du vallon de l'Iseran a commencé en 1973 avec la construction du téléphérique du Fornet. Celui-ci relie le hameau éponyme à un point en altitude au-dessus de la route du col de l'Iseran à environ 2300 mètres d'altitude. De même, les téléskis du Col 1&2 ont été construits en 1972 et 1973 afin de permettre l'accès au secteur du Glacier en arrivant depuis le secteur de Solaise par le téléski de 3000.
En 1976, il a été décidé de construire les téléskis des Pyramides et du Signal. Pyramides arrivait sur un promontoire à un peu plus de 2700 mètres d'altitude alors que le téléski du Signal continuait à un point d'altitude à 2900 mètres d'altitude, sur une crête en aval du Signal de l'Iseran. Le tracé des téléskis sur le tronçon Pyramides était bien différent de celui du télésiège actuel : la ligne partait sur la droite de la télécabine du Vallon de l'Iseran avant de décrire un premier virage, puis un second virage au niveau de la gare amont du téléski des Pyramides (quelques mètres en amont de l'arrivée du télésiège actuel). Puis la ligne du téléski du Signal reprenait le tracé actuel des téléskis doubles.
Enfin, en 1983, la télécabine du Vallon de l'Iseran est venue créer un axe direct en second tronçon du téléphérique du Fornet, et arrivant à quelques mètres du col de l'Iseran, non loin des gares retours des téléskis du Col 1&2.

Image
Situation des téléskis des Pyramides (orange clair) et du Signal (marron) sur un ancien plan des pistes de Val d'Isère.


TKD-Téléski à perches débrayable : PYRAMIDES | SIGNAL
Constructeur : PINGON/TRANSCÂBLE
Année de construction : 1976
Débit : 550 personnes/heure
Vitesse d'exploitation : 4 m/s
Altitude aval : 2325 m
Altitude amont : 2747 m | 2932 m
Longueur développée : 1735 m | 2057 m
Pente maximum : 56 %
Temps de trajet : 7 minutes 14 secondes | 8 minutes 35 secondes
Emplacement motrice : Aval
Sens de montée : Droite
Nombre de véhicules : 161

Quelques photos des deux téléskis en 2005 lorsqu'ils étaient encore exploités :

Image
Vues sur les gares aval. On remarque que la ligne partait bien à droite de la télécabine du Vallon de l'Iseran avant de décrire un virage vers la gauche.

Image
Le tronçon final du téléski du Signal. On peut apercevoir la poulie flottante du téléski des Pyramides.

Image
La dernière montée. On remarque que la ligne semble avoir été conçue pour être doublée.

Quelques photos des deux téléskis démontés :

Image
Des fûts entreposés sur le bord de la route.

Image
Les poulies retour-tension des deux téléskis, réutilisées par la suite pour mettre en place les lâchers sous poulies des deux nouveaux téléskis du Signal 1&2.



Pyramides, pour une desserte optimale de la section médiane du vallon de l'Iseran

Le télésiège débrayable des Pyramides est situé sur le secteur Fornet/Iseran, à l'extrémité est du domaine skiable de Val d'Isère. Il permet de desservir une partie intermédiaire du vallon de l'Iseran. En effet, il est l'un des deux axes du front de neige d'altitude du vallon de l'Iseran avec la télécabine éponyme. Ce départ d'altitude concentre les skieurs provenant du secteur de Solaise par les télésièges du Laisinant et des Leissières, et les autres skieurs arrivant depuis le hameau du Fornet par le téléphérique éponyme.
Pyramides a donc pour but de doubler la longue et vétuste télécabine du Vallon de l'Iseran sur sa première moitié. Depuis l'arrivée du télésiège des Pyramides, on peut en plus se diriger soit aux téléskis du Col 1&2, très utiles pour accéder au secteur du Glacier, au secteur de Solaise par le télésiège des Leissières, ou tout simplement aux pistes de la partie supérieure du vallon de l'Iseran. Mais on peut aussi continuer à monter par les téléskis du Signal 1&2, offrant une offre de ski de piste et hors-piste de grande qualité.
Outre ce rôle de liaison, Pyramides dessert du ski propre facile, idéal pour les skieurs moyens. En effet, le télésiège dessert une zone qui reste assez tranquille et peu fréquentée.

Le télésiège des Pyramides dessert donc de nombreuses pistes :

  • La piste bleue des Pyramides, évoluant dans la partie médiane du vallon de l'Iseran et retournant à la gare aval du télésiège dont nous traitons ici. Elle permet aussi, en empruntant la piste bleue de la Variante Col, de rejoindre les téléskis du Col 1&2.
  • La piste bleue du Petit Bois, variante de la piste bleue des Pyramides évoluant un peu plus en aval. Après le passage sous la télécabine du Vallon de l'Iseran, elle rejoint la piste bleue principale.
  • La piste rouge du Signal Bas, prolongeant la piste rouge du Signal desservie par les téléskis éponymes. Elle permet de rejoindre les téléskis du Col 1&2. On peut aussi retourner vers le télésiège des Pyramides en empruntant la fin de la piste bleue de la Variante Col.


Image
Situation du télésiège des Pyramides sur le plan des pistes de Val d'Isère.

Le télésiège des Pyramides est le premier télésiège débrayable 4 places Multix construit par Pomagalski en France. Ce modèle a été choisi car le secteur du vallon de l'Iseran est peu fréquenté : il n'y avait pas besoin d'un débit très important, la télécabine en parallèle pouvant absorber le trop-plein en cas de besoin.
Néanmoins, il a été dimensionné initialement en télésiège débrayable 6 places. On retrouve aujourd'hui un modèle 4 places car la STVI a changé de choix au dernier moment. Un pylône a donc été supprimé par rapport au calcul de ligne d'origine.

Récapitulons les caractéristiques techniques de ce télésiège :

Caractéristiques administratives

TSD-Télésiège à attache débrayable : PYRAMIDES
Maître d'œuvre : AIM
Maître d'ouvrage : STVI (Société des Téléphériques de Val d'Isère)
Exploitant : Val d'Isère Téléphériques
Constructeur : POMAGALSKI
Installation électrique : SEMER
Année de construction : 2006
Montant de l'investissement : 4 000 000 €

Caractéristiques d’exploitation

Saison d'exploitation : Hiver
Capacité : 4 personnes
Débit : 2400 personnes/heure
Vitesse d'exploitation maximale : 5 m/s
Tapis de positionnement : Non

Caractéristiques géométriques

Altitude aval : 2325 m
Altitude amont : 2735 m
Dénivelée : 410 m
Longueur développée : 1284 m
Longueur horizontale : 1198 m
Pente maximale : 69 %
Pente moyenne : 34,22 %
Temps de trajet : 4 minutes 17 secondes

Caractéristiques techniques

Type de gares : MULTIX
Emplacement motrice : Amont
Fabricant du moteur : Sicme Motori
Type de motorisation : Continu
Puissance développée : 474 kW
Emplacement tension : Aval
Tension nominale : 22 000 daN
Pression nominale : 86,4 bars
Nombre de pylônes : 14
Sens de montée : Droite
Type de véhicules : Siège LPA 4 places
Nombre de véhicules : 91
Dispositif d'accouplement : Pince débrayable LPA-N
Espacement : 6 s

Caractéristiques du câble (2006)

Fabricant du câble : TEUFELBERGER
Diamètre du câble : 42 mm
Type de câblage : Lang à droite
Âme : Compacte
Composition : 6×25 fils
Résistance à la rupture : 12 350 daN
Section du câble : 724 mm²
Section du toron : 120 mm²
Pas de câblage : 287 mm
Pas de toronage : 120 mm


Ligne et infrastructures du télésiège des Pyramides

La gare aval

La gare aval est implantée à 2325 mètres d'altitude à proximité du complexe abritant la gare amont du téléphérique du Fornet et la gare aval de la télécabine du Vallon de l'Iseran.
On retrouve une gare Multix aux couleurs de l'ancien logo de la station avec une charte visuelle assez semblable aux gares MCS des télésièges Garaventa du domaine. Un liseré rouge est prolongé par un arceau décoratif à l'avant de la gare.
Elle assure la tension dynamique du câble par un vérin de tension.

Image
Vue d'ensemble de la plate-forme du front de neige d'altitude de Fornet/Iseran. On aperçoit au premier-plan la gare aval du télésiège débrayable des Pyramides, puis à l'arrière les bâtiments du téléphérique du Fornet et la télécabine du Vallon de l'Iseran (Robert LACAS - POMAGALSKI).

Image
Vue de trois-quarts avec la gare aval et le pylône 1.

Image
Vue en contre-plongée de l'avant de la gare avec l'arceau décoratif (Robert LACAS - POMAGALSKI).

Image
Vue dans l'axe de la ligne avec le pylône 1.

Image
Vue opposée avec le pylône 1.

Image
Vue rapprochée.

Image
Vue de profil de l'arrière de la gare.

Image
Vue de trois-quarts.

Image
Embarquement tangentiel.

Image
Dans le lanceur.



La ligne

La ligne du télésiège débrayable des Pyramides est dans un premier temps assez pentue jusqu'au pylône 3 après avoir survolé la ligne de la télécabine du Vallon. S'ensuit une portion assez plane jusqu'au pylône 6 qui amorce la montée la plus importante. Celle-ci se termine autour du pylône 9. Ensuite, la pente est assez régulière jusqu'à l'entrée en gare amont.

Pomagalski a donc équipé l'appareil de 14 pylônes dont 2 compressions et 12 supports comme ceci :

  • P1 : 10C/10C
  • P2 : 8S/8S
  • P3 : 8S/6S
  • P4 : 8S/6S
  • P5 : 6S/4S
  • P6 : 8C/8C
  • P7 : 8S/8S
  • P8 : 8S/8S
  • P9 : 4S/4S
  • P10 : 4S/4S
  • P11 : 4S/4S
  • P12 : 4S/4S
  • P13 : 8S/6S
  • P14 : 6S/6S


Image
Vue de la ligne depuis la gare aval.

Image
P1.

Image
Détail de la tête du pylône 1 (Robert LACAS - POMAGALSKI).

Image
P2.

Image
P3. On survole la ligne de la télécabine du Vallon de l’Iseran.

Image
Partie haute du pylône 3.

Image
P4.

Image
P5.

Image
P6.

Image
P7.

Image
P8.

Image
P9.

Image
P10. On voit la piste bleue du Petit Bois sur la droite.

Image
Tête du pylône 10 de type 4S/4S.

Image
P11.

Image
P12.

Image
On monte à présent le promontoire rocheux sur lequel est implanté la gare amont. Sur la droite, on aperçoit les lignes des téléskis du Signal 1&2.

Image
P13.

Image
P14.



La gare amont

La gare amont est située sur un promontoire rocheux à 2735 mètres d'altitude, au-dessus des gares aval des téléskis du Signal 1&2.
On retrouve une gare Multix aux couleurs de l'ancien logo de la station avec une charte visuelle assez semblable aux gares MCS des télésièges Garaventa du domaine. Un liseré rouge est prolongé par un arceau décoratif à l'avant de la gare.
Elle assure la mise en mouvement du câble.

→ Vues hivernales :

Image
Vue depuis la ligne.

Image
Vue opposée.

Image
Vue de trois-quarts en plongée depuis la piste rouge du Signal.

Image
Vue de trois-quarts avec le dôme des Pichières et le sommet de Bellecôte (Robert LACAS - POMAGALSKI).

Image
Vue opposée de l’avant de la gare (Robert LACAS - POMAGALSKI).


→ Vues estivales :

Image
Vue en plongée de la gare amont en montant le long des téléskis du Signal 1 & 2.

Image
Vue de trois-quarts de l'avant de la gare.

Image
Vue en contre-plongée.


Véhicules et pinces

Le télésiège débrayable des Pyramides est équipé de sièges 4 places de type LPA. Ils sont reliés au câble par des pinces débrayable LPA-N.

Image
Un siège LPA 4 places.

Image
Un siège en ligne.

Image
Pince débrayable LPA-N.

Image
Vue par-dessous d'une pince LPA-N.

Image
Passage d'une pince sur un balancier support.


Au cœur du télésiège des Pyramides

Mise en mouvement du câble
La gare amont assure la mise en mouvement du câble par un moteur électrique à courant continu qui entraîne un arbre évoluant ensuite dans deux volants d'inertie. Le mouvement est ensuite redirigé vers la poulie motrice par un réducteur.
La marche de secours est assurée par un groupe électrogène qui fait fonctionner une pompe mettant en mouvement deux moteurs de secours au-dessus de la poulie motrice.

Image
Vue d'ensemble de l'intérieur de la gare amont.

Image
L'intérieur de la gare amont. On remarque les voies de cheminement avec les pneus. Au premier-plan, on remarque le moteur principal (Robert LACAS - POMAGALSKI).

Image
Vue opposée. À gauche de la photo, une partie du réducteur Poma-Kissling, puis vers la droite : les deux volants d'inertie, un frein de parking, puis le moteur électrique.

Image
Arbre rapide avec le volant d'inertie.

Image
Frein de service.

Image
Le réducteur Poma-Kissling.

Image
Vue opposée avec son ventilateur.

Image
Le motoréducteur du ventilateur du réducteur.

Image
Moteur alimentant en huile le réducteur.

Image
Les moteurs hydrauliques de secours.

Image
Centrale hydraulique des freins.

Image
La poulie motrice vue d'un côté…

Image
… comme de l'autre.

Image
Zoom sur un des freins de poulie.

Image
Banane de redirection du câble.

Image
Vérin servant à déplacer le lorry où se situe le treuil moteur dans le cadre de la configuration « motrice déplaçable ».

Image
Vu de côté, on aperçoit l'accroche qui tient le support du vérin à la structure de la gare amont.

Image
Roulement permettant au lorry de se déplacer.


Traînage en gare

Dans le contour, les pneus sont reliés de proche en proche par des engrenages, alors que ce sont des jeux de courroies doubles qui relient les pneus dans les lanceurs/ralentisseurs.

Image
Trompette permettant de guider et stabiliser les véhicules en entrée de gare.

Image
Système de dégivrage en entrée de gare.

Image
Sécurité permettant de vérifier la géométrie de la pince en sortie de gare amont.

Image
Pince située en amont de la came d'embrayage.

Image
Vue d'ensemble du début du lanceur.

Image
La prise de mouvement située dans le lanceur.

Image
Vue rapprochée du jeu de courroies de la prise de mouvement.

Image
Transmission du mouvement du câble vers la courroie par un galet.

Image
Pince située juste avant le contour.

Image
Début du contour.

Image
Vue d'ensemble de la voie côté descente. On repère la poulie motrice.


Rail de maintenance

On retrouve en gare amont une voie de stockage qui peut permettre d'isoler un siège en cas de besoin. En fin de ce rail, on trouve un véhicule de service signé Poma et une plate-forme de maintenance permettant aux employés d'intervenir aisément sur les pinces.

Image
Aiguillage à l'intérieur de la gare menant au rail de maintenance.

Image
Le rail de service avec le véhicule de maintenance.

Image
Vue opposée.


Vues depuis les pistes…

Image
Vue de la fin de la ligne depuis le balcon de la gare amont.

Image
Vue de la fin de la ligne depuis les téléskis du Signal 1&2.

Image
Vue en contre-plongée de toute la première partie de la ligne depuis la fin de la piste bleue des Pyramides.

Image
Vue du début de la ligne avec les pylônes 1 et 2 depuis la piste bleue des Pyramides. On aperçoit également la ligne de la télécabine du Vallon de l'Iseran et sa gare aval, ainsi que le bâtiment du téléphérique du Fornet.

Image
Début de la ligne avec le pylône 1 depuis la piste bleue des Pyramides (Robert LACAS - POMAGALSKI).


Pyramides : un appareil polyvalent pour la desserte du vallon de l'Iseran

Le télésiège débrayable des Pyramides est donc un appareil assez important et pratique du secteur Fornet/Iseran. Il permet d'éviter la télécabine du Vallon de l'Iseran. En effet, il est ensuite possible d'atteindre avec les téléskis du Col 1&2 de rejoindre soit le secteur du Glacier, soit le télésiège des Leissières. Enfin, il dessert aussi des pistes faciles de ski propre bien exposées et peu fréquentées ainsi que les téléskis du Signal 1&2 pour les meilleurs skieurs.
Aujourd'hui, Pyramides est très souvent préféré à la télécabine du Vallon de l'Iseran. Pratique, rapide et confortable, il assure une desserte idéale du bas du vallon de l'Iseran. Même s'il est actuellement largement sous-exploité, on peut se demander s'il serait suffisant en cas de démontage pur et simple de la télécabine du Vallon de l'Iseran. Afin de conserver une desserte correcte du vallon, on peut également se demander s'il ne serait pas intéressant de créer un télésiège entre l'arrivée du téléphérique du Fornet et l'arrivée du télésiège du Laisinant.

Image
Pyramides, un télésiège débrayable très agréable et permettant d'éviter la longue télécabine du Vallon de l'Iseran.


Je tiens à remercier Jean-Pierre Gardet (Pomagalski) pour m'avoir transmis gracieusement les photos du télésiège des Pyramides prises par Robert Lacas. De même, je remercie Rodo_Af pour l'aide à la retouche de certaines photos.

Bannière : Bovinant
Mise en page : remontees
Photos : benbel, Toto, j'ib, Robert LACAS (POMAGALSKI) et remontees.
Texte : remontees.



Suivre la discussion sur le forum


Appareils en relation :





Contact - Mentions Légales - Cookies
Site déclaré à la CNIL sous le numéro 1173095
Page générée en 0.0972 secondes. 38 requete(s).
132 membres connectés sur les forums
Valid XHTML 1.0 Transitional 
©2003-2016 - www.remontees-mecaniques.net - Tous droits réservés