En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus
Bannière 33Bannière 36Bannière 10Bannière 2

 TSD4 Rehoyo

Valdezcaray

Doppelmayr

T3 ES
Description rapide :
Troisième appareil au monde équipé du Doppelmayr Sector Drive.

Mise en service en : 2002

Suivre la discussion sur le forum


Localisation(s)
Photo

Auteur de ce reportage : arbisman
Section écrite le 22/02/2016 et mise à jour le 22/02/2016
(Mise en cache le 22/02/2016)

Image


Valdezcaray, unique station de ski de La Rioja

Bienvenue dans la communauté autonome de La Rioja ! Réputée pour ses productions viticoles, cette région, coincée entre quatre grandes régions que sont le Pays Basque, la Navarre, l'Aragon et la Castille-et-León, a pour capitale Logroño. Elle est traversée au nord par l'Ebre, fleuve le plus puissant d'Espagne, et est dominée au sud par la Sierra de la Demanda, massif montagneux dont le point culminant est le Mont San Lorenzo (2270 mètres) qui surplombe l'unique station de ski de La Rioja : Valdezcaray.

Image

Pour venir dans cette station, il faut d'abord atteindre par voie rapide la ville de Santo Domingo de la Calzada, puis s'enfoncer entre deux montagnes vers la ville d'Ezcaray avant d'affronter une montée de 13,5 kilomètres à 5,2 % menant à un vaste parking, point de départ des pistes de ski alpin à 1550 mètres d'altitude.

Vue générale, depuis la route, de la station de ski de Valdezcaray avec son point culminant, le Mont San Lorenzo
Image

Parking de la station avec le bâtiment d'accueil
Image

La station de ski de Valdezcaray compte neuf remontées mécaniques : deux téléskis à câble bas, un téléski à enrouleurs, deux télésièges à pinces fixes et quatre télésièges débrayables, ces derniers étant tous équipés d'une motorisation Doppelmayr Sector Drive dont nous reparlerons ultérieurement dans ce reportage. Ces installations desservent 6 pistes vertes, 6 bleues, 10 rouges, 2 noires et 2 itinéraires.
Elle est très prisée des personnes venant des villes de Burgos, Vitoria-Gasteiz, Pampelune et même Bilbao qui trouvent ici une station de proximité (moins de 150 kilomètres) permettant de venir à la journée.
L'enneigement y est généralement excellent dès début décembre jusqu'au milieu du mois d'avril. Il faut cependant faire attention aux vents parfois violents et à des épisodes de variation climatique importante : froid intense et effet de foehn s'alternent donc particulièrement sur ce massif montagneux.
La clientèle y est familiale, les pistes étant bien larges et assez peu difficiles. De plus elles sont, hormis les plus hautes en altitude, dotées de canons à neige.

Le télésiège Rehoyo, colonne vertébrale de la station

Le télésiège Rehoyo est le deuxième maillon de la chaîne de remontées mécaniques reliant le parking de la station au sommet du domaine. Si le premier tronçon est doublé avec deux télésièges parallèles, la deuxième section ne bénéficie pas de redondance.

L'appareil a été construit par Doppelmayr en 2002, en remplacement d'un télésiège Poma triplace à pinces fixes, à gares Delta et sièges gouttes d'eau. Sa construction s'inscrit dans la seconde phase de modernisation de la station, avec le remplacement complet des installations du haut du domaine par les télésièges débrayables Rehoyo, Colocobia et Campos Blancos et le doublemement du télésiège du front de neige par le TSF4 Valdezcaray. Les 4 appareils ont été livrés la même année par Doppelmayr et mis en service le 14 décembre 2002.

Le télésiège dessert une piste bleue, la piste G "Los Tubos", et un ensemble de pistes rouges :
- à gauche de la ligne, les pistes R "Pala Lisa", S "La Vaguada", une variante de la bleue G .
- à droite de la ligne, les pistes T "Cangrejo" et H "Rehoyo", qui se sépare en deux branches : U "La Variante" et V "Las Rocas".

Sa situation sur le plan des pistes

Image

Les caractéristiques de l’installation

Caractéristiques administratives :

TSD – Télésiège à attache débrayable : REHOYO
Constructeur : :Doppelmayr:
Année de construction : 2002

Caractéristiques d'exploitation :

Saison d'exploitation : hiver
Capacité : 4 personnes
Débit : 2880 personnes/heure
Vitesse d'exploitation : 5 m/s
Temps de trajet : 2’06’’

Caractéristiques géométriques :

Altitude de la gare aval : 1638 m
Altitude de la gare amont : 1830 m
Longueur développée : 630 m
Dénivelée : 192 m

Caractéristiques techniques :

Motrice : aval
Tension : aval
Nombre de pylônes : 8
Sens de montée : droite

Les photos de l'installation

Elles ont été prises le 13 avril 2013.

La gare aval

La gare aval est implantée au dessus du restaurant Rehoyo. Elle est directement accessible par gravité depuis la gare amont du télésiège Valdezcaray.

La station est motrice tension. C'est une gare UNI-G à couverture plexiglas. Derrière le local opérateur, un rail de stockage non motorisé, disposé en cul-de-sac se raccorde au contour et permet de décycler l'installation à l'intersaison ou en cas de mauvais temps. A l'origine, ce rail de stockage était à l'air libre. Il a été transformé ultérieurement en un véritable garage couvert par le personnel de la station.

Image

Local opérateur et garage
Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

L’entrée du garage, non bouclé et non motorisé, en forme de J
Image

Visite de la station motrice

Comme tous les débrayables de la station, le télésiège Rehoyo est équipé d'un entraînement Doppelmayr Sector Drive (DSD). Le premier exemplaire au monde équipa le TSD6 La Cascada à Valdezcaray en 2000, puis une télécabine à Kronplatz (Italie) en 2001, avant que Valdezcaray n'en commande trois exemplaires supplémentaires pour les TSD4 Rehoyo, Colocobia et Campos Blancos livrés en 2002.

Pour plus d'informations sur le DSD : consulter le reportage du TSD6 La Cascada ici.

Le moteur synchrone, disposé verticalement dans l'axe de la poulie motrice, est composé d'un rotor à aimants permanents et d'un stator comprenant 4 segments qui bénéficient chacun d’une alimentation triphasée séparée fournie par un convertisseur de fréquence propre. L’ensemble crée un champ tournant qui entraîne l’axe rapide à la vitesse de rotation désirée. Le système équivaut à 4 moteurs synchrones placés les uns à côté des autres dans le stator.

Le moteur est surplombé par un imposant volant d'inertie muni d'un frein de service, et repose sur un petit réducteur à 2 étages.

Vue générale
Image

Moteur Doppelmayr Sector Drive avec de haut en bas le volant d'inertie et le frein de service, le moteur synchrone et 3 des 4 boîtiers alimentant les segments, et le réducteur d'un diamètre plus faible
Image

Deux circuits assurent le refroidissement de l'ensemble moteur réducteur. Un circuit d'huile mis en mouvement par la pompe de recirculation de gauche permet de refroidir le réducteur, tandis qu'un circuit d'eau mis en mouvement par la pompe de recirculation de droite permet de refroidir le moteur synchrone.
Image

A gauche, l'échange de chaleur entre les deux circuits et l'air ambiant s'effectue au niveau du même aéroréfrigérant. A droite, centrale pour les freins.
Image

Centrale pilotant les différents freins
Image

Image

Moteur thermique de secours
Image

Panneau de commande du moteur de secours
Image

Commandes manuelles de la pompe hydraulique
Image

Treuil monté sur lorry
Image

Image

Centrale pour les vérins de tension
Image

Image

Commande hydraulique de l'aiguillage en milieu de contour, envoyant les sièges vers le rail de stockage
Image

Poutre et came de débrayage
Image

Prise de mouvement et pesage dans la came d'embrayage
Image

Armoires de puissance
Image

Image

Image

La ligne

Comme souvent en Espagne, la ligne est basse pour favoriser l'évacuation verticale, et le multipaire est enterré. Voici, dans l'ordre de la montée, le nombre de galets de chaque pylône :
P1 : 16C / 16C
P2 : 6S / 6S
P3 : 8S / 6S
P4 : 8S / 6S
P5 : 8C / 8C
P6 : 8S / 6S
P7 : 8S / 8S
P8 : 8S / 8S

P1
Image

Image

P2
Image

Image

P3
Image

Image

P4
Image

Image

P5
Image

Image

Image

P6
Image

P7
Image

P8
Image

La gare amont

La station retour fixe est implantée entre les départs du TSD4 Campos Blancos, à gauche, qui mène au sommet du domaine, et du TSD4 Colocobia, à droite, qui dessert un espace de ski familial.

Image

Image

Voici à présent quelques vues supplémentaires de la ligne

Image

Image

Image

Image

Image


Lien et remerciements

Lien vers le site Internet de la station de Valdezcaray :
http://www.valdezcaray.es

Ainsi se termine ce reportage, réalisé en collaboration avec monchu.
Nous tenons à remercier chaleureusement la station de Valdezcaray et le personnel de l'installation pour leur accueil et leur gentillesse.



Suivre la discussion sur le forum


Appareils en relation :





Contact - Mentions Légales - Cookies
Site déclaré à la CNIL sous le numéro 1173095
Page générée en 0.11162 secondes. 35 requete(s).
126 membres connectés sur les forums
Valid XHTML 1.0 Transitional 
©2003-2016 - www.remontees-mecaniques.net - Tous droits réservés