En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus
Bannière 5Bannière 19Bannière 40Bannière 36

 TSD4 Salaniva

Scuol- Ftan- Sent

Garaventa

T2 ES
Description rapide :
Un télésiège débrayable qui marque la dernière extenstion du domaine skiable de Scuol!

Mise en service en : 1988



Localisation(s)
Photo

Auteur de ce reportage : kilano18
Section écrite le 28/04/2011 et mise à jour le 21/07/2013
(Mise en cache le 13/07/2014)

Je vous présente un reportage sur le télésiège débrayable 4 places « Salaniva », à Scuol/Schuls

Image

Scuol/Schuls – Sports d’hiver et bains thermaux

La station de Scuol (Schuls en romanche) est située dans la basse Engadine, sur les bords de l’Inn, non loin de la frontière autrichienne. Implantée à 1250 mètres d’altitude, au pied des sommets de la Silvretta, le village se distingue par son patrimoine architectural dominé par les maisons engadinoises, ornées de sgraffiti. En dehors de son architecture soignée, l’image de Scuol est également associées à ses bains thermaux « Bogn Engiadina Scuol » et à son environnement naturel sauvage.

Le domaine skiable de Scuol (en commun avec les villages de Ftan et Sent) s’étend entre 1250 mètres (altitude de Scuol) et 2783 mètres (altitude de Champatsch) et propose 80 kilomètres de ski alpin. Les pistes sont desservies par des remontées mécaniques modernes, à savoir une télécabine, cinq télésièges débrayables et plusieurs téléskis. L’orientation et l’altitude du domaine skiable garantissent des conditions d’enneigement et d’ensoleillement optimales durant toute la saison qui s’étend de décembre à avril.


Situation dans le domaine skiable

Image
-Situation sur le plan des pistes


TSD4 Salaniva: Dernière extension – Un projet avorté

La naissance du domaine skiable de Scuol remonte à 1956 avec la réalisation de la première télécabine Giovanola 2 places entre Scuol et les champs de neige de « Motta Naluns ». Une construction suivie deux ans plus tard par la réalisation du premier téléski « Motta Naluns - Schlivera » sur le plateau de Naluns. De part le succès rencontré par ces deux appareils, l’extension du domaine skiable continue avec la desserte du secteur « Mot da Ri » en 1962. Un secteur dont les pistes sont situées entre 2200 et 2600 mètres. L’enneigement y est ainsi garanti.

Le développement dudit secteur se poursuit rapidement avec l’implantation du premier téléski « Jonvrai – Clünas » en 1968. Une année plus tard, la fréquentation nécessite le doublement du premier téléski « Jonvrai – Mot da Ri » par un second exemplaire. Le téléski « Jonvrai – Clünas » est doublé à son tour en 1982. Ce doublement est notamment rendu nécessaire par la dernière étape de l’extension du secteur d’altitude « Champatsch ». En effet, le téléski « Jonvrai – Clünas » est la seule possibilité pour rejoindre rapidement le secteur « Naluns » et le front de neige de « Ftan » depuis le secteur « Jonvrai – Champatsch ». Un débit conséquent est ainsi indispensable.

Avec la réalisation du second téléski « Champatsch » en 1980 et du doublement du téléski « Jonvrai – Clünas » en 1982, le domaine skiable de Scuol a atteint son étendue actuelle, à l’exception de l’extension « Salaniva » connue en 1988. Cette extension, la dernière connue par le domaine skiable avait comme objectif le développement du ski sur les versants au pied du « Piz Soèr » et un meilleur accès à la longue piste qui descend vers le village de Sent avec la suppression de la traverse difficile entre le sommet des téléskis « Champatsch » et l’emplacement actuel de la gare amont du télésiège « Salaniva ». En outre, la volonté était également d’offrir de nouvelles pistes et possibilités sur le versant ensoleillé de la vallée de Jonvrai.

Le développement souhaité du secteur « Salaniva » ne se résumait cependant pas seulement à ce télésiège. En effet, il était prévu d’aménager en plusieurs étapes le secteur situé entre Sent et Salaniva pour améliorer la qualité de l’offre. La première étape consistait à la création d’une installation de liaison entre le bas du versant de « Salaniva », situé environ 500 mètres de la gare aval du téléporté « Salaniva » et « Jonvrai ». Ce petit appareil avait comme but de mieux desservir le versant de « Salaniva » avec des pistes plus longues. La seconde étape prévoyait la réalisation d’un appareil sur le haut de la « Traumpiste » pour une desserte améliorée de ce secteur reculé. La dernière étape était voué à la création d’une porte d’entrée sur le domaine skiable depuis le village de Sent. La réalisation de cette dernière étape était formulée sous conditions, soit une fréquentation croissante et une capacité lits augmentée. Ces projets n’ont finalement pas été réalisés pour plusieurs raisons. La pression écologique par la présence de marais d’importance nationale et de paysages en terrasses, le désintérêt des habitants de Sent pour une liaison vers le domaine skiable et finalement la pression financière avec une modernisation des appareils existants coûteuses a marqué une fin prématurée à ce projet d’envergure. Le télésiège « Salaniva » est finalement l’image d’un projet avorté.


TSD4 Salaniva : Liaison Sent via « Traumpiste »

Le télésiège débrayable « Salaniva » est disposé sur la partie supérieure du domaine skiable, plus précisément au pied du « Piz Soèr » avec une gare aval implantée à « Jonvrai », carrefour principal du secteur d’altitude. Installé à « Jonvrai », la gare aval de cet appareil est facilement accessible par gravité depuis les différents points culminants, à savoir « Champatsch », « Mot da Ri » ou encore « Naluns ». Depuis le front de neige d’altitude, soit « Motta Naluns », il est nécessaire d’emprunter le télésiège « Naluns » et pour la clientèle en provenance de Ftan, un passage par les téléskis « Prui » est indispensable.

De part son emplacement, cet appareil est destiné à la desserte de la piste 33 « Traumpiste », une longue piste qui traverse un paysage alpin sauvage et qui s’étend jusqu’au village de Sent. Avant la construction de ce télésiège, l’accès à cette piste était assuré par les deux téléskis « Champatsch », par une longue traverse qui se développait au pied de la face nord du « Piz Champatsch ». Au-delà, de l’accès à la « Traumpiste », ce téléporté dessert trois pistes de difficultés différentes qui permettent de regagner le carrefour « Jonvrai » ou encore d’accéder aux gares aval des téléskis « Champatsch » qui permettent d’accéder au point culminant du domaine skiable de Scuol. Au final, un appareil assurant à la fois un rôle de liaison et une vocation de ski propre.

La gare amont est le point de départ des pistes suivantes :
-Piste bleue « Muntanella/Via Champatsch », elle rejoint le carrefour « Jonvrai » pour la première et les gares aval des téléskis « Champatsch » pour la seconde
-Piste rouge « Siert », cette piste se développe le long de la ligne du télésiège et regagne « Jonvrai »
-Piste rouge « Traumpiste », cette longue piste accède au village de Sent. Le retour au domaine skiable est garanti par un service de bus navette
-Piste noire « Mot », elle se distingue par un tracé plus directe et difficile que la piste bleue « Munatanella »

Caractéristiques techniques

Administratif:


  • Station: Scuol/Schuls
  • Type d'installation: Télésiège débrayable 4 places
  • Exploitant : Scuol Bergbahnen AG
  • Constructeur: GARAVENTA
  • Année de mise en service: 1988
  • Ouverture au public : Décembre 1988
Géographie:

  • Altitude aval: 2176.30 m
  • Altitude amont: 2702.60 n
  • Dénivelé: 526.30 m
  • Longueur horizontale: 1805.55 m
  • Longueur oblique: 1888.31 m
  • Pente moyenne: 28.70%
  • Pente maximale: 52.33%
  • Portée maximale: 220.66 m
  • Survol maximal: 28 m
Technique:

  • Nombre de pylônes: 19
  • Largeur de voie: 5.00 m
  • Station motrice: Aval
  • Station tension: Aval
  • Système de tension: Contrepoids (course de 4.65 m)
  • Fabriquant du câble: Fatzer AG, Romanshorn
  • Diamètre du câble: 46 mm
  • Longueur du câble: 3970 m
  • Poids du câble/m: 7.386 kg/m
  • Commande électronique de: Sisag AG
  • Fournisseur du moteur: BBC Baden
  • Puissance du moteur (au démarrage): 582 kW
  • Puissance du moteur (en service): 477 kW
  • Puissance du moteur (de secours): 135 kW
  • Type de pince: AK4.1
  • Constructeur des sièges : Doppelmayr
  • Nombre de sièges: 89 (128)*
  • Personnes/sièges: 4
  • Espacement entre les sièges: 48m (32m)*
  • Cadencement : 12 sec (8 sec)
  • Débit maximal: 1200 p/h (1800 p/h)*
  • Temps de trajet: 8 minutes
  • Vitesse maximale: 4 m/s
  • Sens de la montée: Gauche
* Configuration définitive

Infrastructures et ligne du télésiège débrayable « Salaniva »

Pour la construction de ce premier télésiège débrayable 4 places, la société « Scuol Bergbahnen AG » s’est tournée vers l’offre formulée par Garaventa. Un marché prometteur pour ce manufacturier, qui avec le téléporté « Salaniva » réalise son troisième appareil en seulement deux ans. Cette première série d’appareil est livrée avec des gares imposantes, se ressemblant toute d’un point de vue esthétique avec de larges murs en béton, avec les éléments mécaniques de couleurs vertes et du bois pour la couverture des parois. Un style architectural déjà utilisé pour les télésièges débrayables trois places.

Construit en 1988, la configuration motrice- tension ne répond pas aux standards actuels avec une gare aval dite retour-tension et une gare amont dite motrice. En effet, les premiers appareils débrayables livrés par Garaventa sont fournis avec une gare aval motrice tension. Le système de tension étant assuré par un contrepoids situé dans le prolongement de la voie, à l’arrière de la gare. L’emplacement du moteur est également atypique ; la chaîne cinématique étant située sur le contrepoids. En exploitation régulière, cet appareil assure un débit de 1200 p/h pour une vitesse en ligne de 4.0 m/s.

Cet appareil est actuellement exploité en débit provisoire, soit 1200 p/h mais il est configuré pour une exploitation à 1800 p/h. Une augmentation du débit qui se manifeste par l’ajout de 39 sièges supplémentaires.

Gare aval et garage

La gare aval est disposé à « Jonvrai » à côté des gares aval des téléportés débrayables « Clünas » et « Mot da Ri ». Le lieu-dit « Jonvrai » est la plaque tournante du secteur d’altitude. La gare aval est intégrée à un vaste bâtiment qui abrite également le garage pour les sièges et nacelles de service. A l’étage inférieur est également disposé un garage-atelier pour les dameuses. A l’arrière de la gare est disposé la fosse pour le contrepoids et la chaine cinématique. L’embarquement des skieurs est assuré dans le sens de la ligne.

Image
-Les deux gares aval des télésièges « Mot da Ri » (à gauche) et « Salaniva » (à droite)

Image
-Le bâtiment de la gare aval abrite également le garage pour les sièges et un entrepôts pour les dameuses

Image
-Zone d’embarquement et contour

Image
-Contour avec à l’arrière le vaste garage pour les sièges

Image
-La chaine cinématique est implantée sur le contre poids, entre les deux poulies de déviation

Image
-Lanceurs


Ligne

La ligne qui s’étend au pied du « Piz Soèr » développe une longueur de 1888.31 mètres, compte 19 pylônes et franchit un dénivelé de 526.30 mètres. Après le passage des deux pylônes de compression 1 et 2, la ligne s’élève progressivement pour atteindre une hauteur de survol nécessaire pour le franchissement de la piste rouge « Siert ». La ligne se développe ensuite à flanc de coteau en maintenant une pente régulière jusqu’au pylône 6. La pente diminue ensuite pour atteindre une pente légèrement descendante jusqu’au pylône compression 8. Ledit pylône marque le début de la seconde phase ascendante qui s’étend jusqu’au pylône 16. Une seconde phase qui précède l’ascension finale vers la gare amont. Cette dernière ascension se démarque par une longue et une hauteur de survol remarquable entre les pylônes 17 et 18. Les deux derniers pylônes sont de type « treillis » pour éviter toute dilatation thermique entrainant des problèmes au niveau des capteurs d’entrée et de sortie de gare.

Image
-Retour sur la gare aval et le carrefour « Jonvrai »

Image
-Pylône 3

Image
-La ligne de cet appareil se distingue par de longues portées

Image
-Pylône 4

Image
-Pylône 5

Image
-Pylône 6

Image
-Longue portée avec développement de la ligne

Image
-Tête du pylône 7

Image
-Pylône compression 8

Image
-Pylône 9

Image
-Pylône 10

Image
-Portée

Image
-Pylône 11

Image
-Zoom sur pylône 12

Image
-Pylône 13

Image
-Pylône 14

Image
- Pylône 15

Image
-Pylône compression 16

Image
-Pylône 17. Il s’agit du plus grand pylône de la ligne

Image
-Impressionnante et haute portée

Image
-Deux derniers pylônes de ligne, à savoir 18 et 19


Gare amont

La gare amont est installée au pied du Piz Soèr, à une altitude de 2702.30 mètres. Elle reprend les mêmes traits que le bâtiment de la gare aval, soit une imposante structure en béton, en partie recouverte de bois pour améliorer son intégration à l’environnement alpin. La zone de débarquement est disposée avant le contour.

Image
-Arrivée gare amont

Image
-La gare amont. Les sièges sont trainés par des chaines.

Image
-Poulie retour

Image
-Bâtiment de la gare amont

Image
-Le côté de la gare est recouvert de bois pour diminuer légèrement l’impact de cet imposant bâtiment sur le paysage

Image
-Gare amont, installée au pied


Sièges

Image
-Siège


Pinces

Image
-Pince


Conclusion

Avec l’ouverture de ce télésiège débrayable sur un tracé inédit, la station de Scuol ouvre de nouvelles possibilités avec à la clé, une extension de l’espace ski vers l’Est, la création de nouvelles pistes et un accès direct à la « Traumpiste » qui s’étend sur 12 km en direction du village de Sent. Un investissement justifié qui attend cependant toujours un rattachement du village de Sent au domaine skiable par un téléporté débrayable.

Fin du reportage, à bientôt !





Appareils en relation :





Contact - Mentions Légales - Cookies
Site déclaré à la CNIL sous le numéro 1173095
Page générée en 0.09606 secondes. 37 requete(s).
95 membres connectés sur les forums
Valid XHTML 1.0 Transitional 
©2003-2016 - www.remontees-mecaniques.net - Tous droits réservés