En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus
Bannière 19Bannière 36Bannière 20Bannière 22

 TSD4B Carmenna

Arosa

Garaventa

T2 ES
Description rapide :
Livré par Garaventa, ce télésiège débrayable appartient à la série MCS. Il possède des gares à l'apparence futuriste !

Mise en service en : 2000



Localisation(s)
Photo

Auteur de ce reportage : kilano18
Section écrite le 11/11/2012 et mise à jour le 20/07/2013
(Mise en cache le 24/08/2013)

Je vous présente un reportage sur le télésiège débrayable 4 places à bulles « Carmenna », à Arosa

Image

Arosa : Au coeur des Grisons

Situé dans le canton des Grisons, Arosa est un lieu de villégiature traditionnel et une station climatique alpine réputée depuis 1877. Blottie à 1800 mètres d’altitude, au fond de la vallée du Schanfigg, Arosa bénéficie d’un environnement montagneux sauvage, d’un ensoleillement généreux et d’un cadre de vie agréable. Accessible par la route (365 virages) et par la ligne de chemin de fer rhétique depuis Coire, Arosa se destine avant tout à une clientèle familiale et propose à ce sujet de nombreuses activités ludiques, labélisées « Arosa JUNIOR Club ».

Le domaine skiable d’Arosa s’étend entre 1739 mètres et 2653 mètres et propose 70 kilomètres de pistes de ski alpin, auxquelles s’ajoutent encore 30 kilomètres d’espace Freeride et un Halfpipe. Les pistes se développent à partir de trois fronts de neige, à savoir Arosa, Inner-Arosa et Hörnli-Talstation en direction des points culminants Hörnli (2511m), Weisshorn (2653m) et Brüggerhorn (2447m). L’ensemble des pistes est desservi par 13 remontées mécaniques, dont deux téléphériques, deux télécabines et quatre télésièges débrayables.

Situation dans le domaine skiable

Image


TSD4B Carmenna : Réorganisation du secteur central : 1ère étape

Coincé au fond de la vallée du Schanfigg, Arosa s’est initialement développé comme station climatique, notamment reconnu pour son air pur et son climat sec. L’ouverture du premier sanatorium remonte à la fin du 19ème siècle, plus précisément en 1873. Une première route postale est ouverte en 1890, suivie en 1914 par l’ouverture de la ligne de chemin fer rhétique Chur – Arosa, construite en seulement deux ans de travaux. Avec le progrès de la médecine, l’intérêt pour les stations climatiques disparait graduellement. Pour cette raison, Arosa s’oriente pendant l’entre deux-guerres vers les sports d’hiver avec l’ouverture de trois premiers téléskis en 1938, construits par les pionniers de la construction des téléskis Oehler et Constam. Un quatrième téléski est ensuite ouvert en 1946 avec la première desserte du Hörnli, le second sommet emblématique d’Arosa après le Weisshorn. Ce téléski est exploité sous la forme d’un téléski/télésiège.

L’aménagement à grande échelle des pentes situées en amont du village d’Arosa est lancé en 1957 avec la construction des deux premiers téléphériques pour rejoindre le sommet du Weisshorn à une altitude de 2683 mètres. Les deux appareils sont livrés par Von Roll et sont respectivement équipés de cabines 60 et 75 places. Cinq ans plus tard, le téléski/télésiège « Hörnli » est remplacé par une télécabine 2S du manufacturier Bell. Ce téléporté est accompagné par la construction d’un téléski sur les pentes supérieures du « Hörnli ». Les deux sommets emblématiques de la région d’Arosa sont ainsi desservis par des appareils modernes en mesure d’absorber la fréquentation toujours plus importante des pistes de ski d’Arosa. Les pentes entre ces deux sommets sont ensuite équipées de plusieurs téléskis dont le téléski « Plattenhorn » (1966) et « Carmenna » (1968). Pour compléter la desserte dudit secteur, deux télésièges fixes supplémentaires « Obersäss-Carmenna Egg » (1978) et « An der Alp-Tüstschboden » (1978) sont réalisés sur les pentes supérieures du secteur « Carmenna-Plattenhorn ». Finalement, Arosa construit en 1985, le premier télésiège débrayable 4 places de Suisse, de manufacture Städeli pour renforcer la desserte des pentes « Sud » du Weisshorn. Le secteur entre le sommet du Hörnli et du Weisshorn est ainsi desservi par un total de 5 appareils.

Pour optimiser les coûts d’exploitation et améliorer la desserte des pistes du secteur « Carmenna-Plattenhorn », la société Arosa Bergbahnen AG entreprend entre 1999 et 2002 le réaménagement complet dudit secteur. Une réorganisation qui comprend la suppression de deux téléskis, de deux télésièges fixes 2 places et d’un télésiège débrayable 4 places. Ces cinq appareils sont remplacés par deux télésièges débrayables 4 places. En préparation de ce réaménagement ambitieux, le télésiège fixe « Obersäss-Carmenna Egg » est démantelé en 1999. Le premier des deux nouveaux appareils, soit celui-ci est réalisé durant l’été 2000 et remplace sur un tracé totalement repensé le télésiège débrayable 4 places « Ried – Krähentschuggen ». La gare aval est située plus en aval permettant ainsi aux skieurs en provenance du secteur « Hörnli » de rejoindre directement la station de départ de cet appareil sans avoir à rejoindre le front de neige ou d’emprunter le télésiège fixe « An der Alp-Tütschboden ». La gare amont est quant à elle, implantée sur l’arrête Sud du Weisshorn. Le téléski « Carmenna » est raccourci avec une nouvelle gare amont qui se situe directement au niveau de la gare aval de ce télésiège débrayable.

La seconde phase de cette réorganisation intervient en 2002 avec la construction du télésiège débrayable « Plattenhorn ». Reprenant le tracé de l’ancien téléski « Plattenhorn », cet appareil améliore sensiblement la liaison vers le secteur « Hörnli ». La seconde étape comprend également le démantèlement du télésiège fixe « An der Alp-Tüstschboden » ainsi que des téléskis « Plattenhorn » et « Carmenna ». Grâce à cette réorganisation musclée du secteur intermédiaire, les skieurs bénéficient d’une desserte avantageuse des pistes avec la possibilité d’enchaîner des rotations rapides.

Image
-Plan des pistes – En pointillé les anciens appareils

1. Téléski Plattenhorn
2. Télésiège fixe 2 places Obersäss-Carmenna Egg
3. Télésiège fixe 2 places An der Alp-Tüstschboden
4. Télésiège débrayable 4 places Ried – Krähentschuggen
5. Téléski Carmenna (exploité entre 2000 et 2002 sous une forme raccourcie)


TSD4B Carmenna : Direction Carmenna - Liaison « Plattenhorn-Hörnli »

Ce télésiège débrayable est situé au centre du domaine skiable, à l’interface entre les secteurs « Plattenhorn/Hörnli » et « Weisshorn ». Implantée légèrement en amont des fronts de neige d’Inner-Arosa et de Hörnli-Talstation, la gare aval n’est pas directement accessible depuis les résidences de vacances. En effet, pour rejoindre la gare aval il est indispensable d’emprunter la télécabine « Hörnli » ou la télécabine « Kulm ». Pour la clientèle séjournant au cœur de la station d’Arosa, l’accès à la gare aval est garanti par la première section du téléphérique du « Weisshorn » ou par le télésiège débrayable parallèle « Tschuggen-Ost ». Une fois sur le secteur d’altitude, ce télésiège débrayable est accessible depuis tous les secteurs par gravité.

Installé au centre du domaine skiable, ce télésiège débrayable remplit plusieurs fonctions stratégiques à la répartition des skieurs sur les pistes d’Arosa. Que cela soit dans le sens « Hörnli – Tschuggen » ou « Tschuggen – Hörnli (en combinaison avec le télésiège débrayable Plattenhorn »), cet appareil assure une liaison inter-secteur rapide et de qualité et ce sans avoir à déchausser. Effectivement, comparé à la seconde section du téléphérique du « Weisshorn » et aux télécabines « Hörnli » et « Kulm » qui assurent également, tout ou partie de cette liaison entre les différents secteurs, l’appareil « Carmenna » assure une liaison ski au pied tout en évitant les fronts de neige, souvent très fréquentés. En parallèle à ce rôle de liaison, ce téléporté est également très apprécié pour la pratique du ski propre. Que cela soit de la gare intermédiaire ou de la gare amont, ce télésiège débrayable propose de nombreuses combinaisons de pistes pour enchainer les rotations au niveau de ce secteur.

Plusieurs pistes sont accessibles depuis la gare intermédiaire et la gare amont. Au départ de la gare intermédiaire, il est possible d’emprunter la piste bleue Carmenna-Mitte – LAW Mittequi accède au front de neige d’altitude d’Arosa avec entre autre le secteur débutant et la gare de transbordement entre la première et la seconde section du téléphérique du « Weisshorn ». La piste rouge Carmenna-Mitte – Tschüggenhütte rejoint le bas du secteur débutant avec les gares aval des téléskis « Ried » et « Tschuggen West ». A côté de ces deux pistes, il est également possible d’emprunter la partie inférieure de la piste Carmennaberg - Emsla qui regagne la gare aval de cet appareil.

La gare amont est le point de départ de deux pistes, à savoir une piste noire et une piste rouge. La piste noire Weisshorn-Carmennahütte plonge vers la Carmennahütte où elle fusionne avec la piste rouge Plattenhornberg - Emsla qui dessert par différentes branches les gares aval des télésièges débrayables « Plattenhorn » et « Carmenna » et les différents fronts de neige. La piste rouge Carmennaberg - Emsla regagne la gare aval de cet appareil en longeant son tracé sur toute sa longueur.

Caractéristiques techniques

Administratif:


  • Station: Arosa
  • Type d'installation: Télésiège débrayable 4 places à bulles
  • Exploitant : Arosa Bergbahnen AG
  • Constructeur: GARAVENTA
  • Année de mise en service: 2000
  • Ouverture au public : Décembre 2000
Géographie:

  • Altitude aval: 1905m
  • Altitude intermédiaire: 2166m
  • Altitude amont: 2517m
  • Dénivelé: 612m
  • Longueur oblique: 2148m
  • Pente moyenne: 28.7%
  • Pente maximale: 70.4%
Technique:

  • Nombre de pylônes: 22
  • Largeur de voie: 4.80m
  • Station motrice: Amont
  • Station tension: Aval
  • Système de tension: Hydraulique
  • Fabriquant du câble: Fatzer AG
  • Diamètre du câble: 45mm
  • Commande électronique de: Sisag AG
  • Puissance du moteur : 687 kW
  • Type de pince: AK400
  • Constructeur des sièges : Garaventa
  • Nombre de sièges: 151
  • Personnes/sièges: 4
  • Espacement entre les sièges: 30m
  • Cadencement : 6 sec
  • Débit maximal: 2400 p/h
  • Temps de trajet: 7.5 min
  • Vitesse maximale: 5 m/s
  • Sens de la montée: Droite


Infrastructures et ligne du télésiège débrayable « Carmenna »

Pour la réalisation de ce télésiège débrayable, le cinquième dans l’histoire du domaine skiable d’Arosa, la société Arosa Bergbahnen AG a opté pour l’offre formulée par Garaventa. La société poursuit ainsi sa collaboration avec les entreprises helvétiques, après avoir opté pour de nombreux téléportés Städeli (racheté au début des années quatre-vingt-dix par Garaventa). Construit durant l’été 2000, Garaventa a livré un appareil de la gamme MCS (Modular Comapct System). Basé sur un système ingénieux d’éléments modulaires, ce système garantit un montage rapide et un entretien amélioré. Les sièges, au nombre de 151, sont de conception Garaventa et sont portés par la pince à ressorts AK400 (Automatische Klemme). Ils sont équipés de bulles et de coussins rembourrés.

Techniquement, cet appareil adopte une configuration classique avec une gare amont motrice et une gare aval retour-tension. Le système de tension est basé sur un vérin hydraulique. Concernant la gare intermédiaire, située plus au moins au milieu de la ligne, elle est installée uniquement sur le brin montant et est configurée uniquement pour le débarquement. Que cela soit en aval ou en amont, les gares MCS sont intégrées à des bâtiments et ne disposent ainsi pas d’une couverture propre. La couverture de la gare intermédiaire, bien que propre, adopte une couverture spécialement développée pour cet appareil. Exploité à 5 m/s, ce télésiège débrayable assure un débit théorique de 2400 p/h pour un temps de trajet de 7.5 minutes.

Gare aval et garage

Située au bas de la « Tschuggenhütte », la gare aval est intégrée à un bâtiment semi-enterré. De dimension généreuse, le complexe de la gare aval s’ouvre sur l’aval par une large baie en plexiglas et à l’amont par une simple ouverture pour le passage de la ligne. En dehors de ces deux ouvertures, l’ensemble du bâtiment est recouvert de terre garantissant un impact réduit sur le paysage. Le garage pour les sièges, totalement automatisé, est également incorporé au vaste bâtiment de la gare aval. L’accès y est garanti par un rail « bidirectionnel », avec un aiguillage disposé au niveau du contour. En dehors du garage, le bâtiment abrite également un local technique et des toilettes. Concernant l’exploitation, l’embarquement est effectué dans le sens de la ligne et est équipé d’un tapis de positionnement.

Image
-Gare aval semi-souterraine. D’un côté, comme...

Image
-...de l’autre. Le pylône compression 1 est intégré à la gare aval

Image
-Gare aval avec à l’arrière le garage

Image
-Gare aval et bornes de contrôle des forfaits

Image
-Gare aval avec à l’arrière le Weisshorn

Image
-Zone d’attente

Image
-Accès au garage

Image
-Tapis de positionnement

Image
-Poulie retour-tension


Ligne, 1ère section

Comptant 8 pylônes, la première section de ce télésiège débrayable prend rapidement de la hauteur jusqu’au pylône 3. Entre ce dernier pylône et le pylône support-compression 4, la pente faiblit avec une valeur proche de l’horizontale. A partir du pylône 4, les sièges gagnent à nouveau progressivement de l’altitude avec une pente régulière jusqu’au niveau de la gare intermédiaire. Entre la gare aval et la gare intermédiaire, les sièges franchissent un dénivelé de 261 m.

Image
-Première portée avec le pylône 2

Image
-Portée

Image
-Tête du pylône 3

Image
-Pylône support-compression 4

Image
-Portée

Image
-Pylône 5

Image
-Pylône 6

Image
-Portée

Image
-Pylône 7

Image
-Pylône 8


Gare intermédiaire

La gare intermédiaire est située à une altitude de 2166 mètres, non loin de l’emplacement de l’ancienne gare amont du téléski « Carmenna ». De configuration atypique, la gare intermédiaire est installée uniquement sur le brin montant et recourt à une architecture basée sur la forme du triangle. En dehors des faces exposées, couvertes par des feuilles métalliques, elle se démarque par sa couleur jaune. Concernant l’exploitation, la gare intermédiaire est exclusivement configurée pour autoriser le débarquement. L’embarquement n’y est donc pas possible.

Image
-Arrivée en gare intermédiaire

Image
-Gare intermédiaire avec la zone de débarquement

Image
-Gare intermédiaire

Image
-Extrémité de la gare intermédiaire mono-brin

Image
-Gare intermédiaire...

Image
-...dans la poussière de canons à neige

Image
-Gare intermédiaire

Image
-Gare intermédiaire mono-brin avec le pylône asymétrique 11

Image
-Gare intermédiaire avec à l’arrière le secteur de « Kulm »

Image
-Gare intermédiaire vue depuis le sommet du Weisshorn

Image
-Gare intermédiaire

Image
-Gare intermédiaire avec les deux pylônes compression mono-brin 9-10


Ligne, 2ème section

Après avoir quitté la gare intermédiaire, la ligne prend rapidement de la hauteur et survole notamment la piste rouge Carmennaberg-Camrennamitte entre les pylônes 11 et 12. La pente soutenue se maintient jusqu’au pylône 14. Les sièges survolent ensuite par de longues portées, le « Tütschboden », une terrasse qui s’étend sur le flanc Sud du Weisshorn. A partir du pylône compression 19, les sièges entament la dernière ascension vers la gare amont avec une pente maximale supérieure à 70%. Sur ce second tronçon, plus long et plus accidenté, l’appareil franchit un dénivelé de 351 mètres.

Image
-Départ pour la seconde section

Image
-Pylône asymétrique 11

Image
-Portée

Image
-Pylône 12

Image
-Pylône 13

Image
-Portée

Image
-Pylône 14

Image
-Portée

Image
-Pylône 15

Image
-Pylône 16

Image
-Pylône compression 17

Image
-Pylône 18

Image
-Pylône support-compression 19

Image
-Dernière portée avec la pente maximale

Image
-Pylônes 20-21-22


Gare amont

La gare amont est installée non loin du sommet Weisshorn, à une altitude de 2513 mètres. Bénéficiant d’une construction semi-enterrée, la gare amont adopte tout comme la gare intermédiaire d’une architecture « en pointe ». Recouverte par des films métalliques, la gare amont s’intègre avantageusement dans l’environnement alpin, au pied du Weisshorn. Dans la continuité des couleurs vives de la gare aval et de la gare intermédiaire, l’intérieur de la gare amont adopte un vert vif. Le débarquement est assuré dans le contour pour éviter que la zone de débarquement ne se croise avec la piste noire du Weisshorn.

Image
-Poulie motrice

Image
-Zone de débarquement

Image
-Gare amont

Image
-Gare amont

Image
-Gare amont avec les trois derniers pylônes

Image
-Vue rapprochée

Image
-Gare amont avec les trois derniers pylônes

Image
-Vue reculée sur la gare amont avec la dernière portée


Sièges et pinces

Image
-Siège

Image
-AK400


Photos diverses

Image
-Première section depuis la gare aval

Image
-TechnoAlpin et Garaventa : pour un maximum de plaisir sur les pistes !

Image
-La ligne du télésiège débrayable « Carmenna » sur fond du paysage d’Arosa

Image
-La seconde section

Image
-Le pylône asymétrique 11

Image
-La seconde section

Image
-Les dernières portées avec le mur final

Image
-Ligne et digue contre les avalanches

Image
-Vue plongeante sur la ligne


Conclusion

Avec la construction de ce télésiège débrayable, la société des remontées mécaniques d’Arosa a marqué une première étape importante dans la réorganisation de son secteur central. Remplaçant avantageusement trois installations sur un tracé totalement nouveau, ce téléporté est aujourd’hui la nouvelle épine dorsale du domaine skiable d’Arosa.

Merci pour votre lecture ! A bientôt





Appareils en relation :





Contact - Mentions Légales - Cookies
Site déclaré à la CNIL sous le numéro 1173095
Page générée en 0.13567 secondes. 39 requete(s).
96 membres connectés sur les forums
Valid XHTML 1.0 Transitional 
©2003-2016 - www.remontees-mecaniques.net - Tous droits réservés